fermeture du forum.

Partagez
 
 girls afternoon out (Saskia)
Aller en bas 
Ezra Felton

Ezra Felton


⋅ paper notes : 38
⋅ since : 22/01/2019

click down

girls afternoon out (Saskia) Empty
MessageSujet: girls afternoon out (Saskia)   girls afternoon out (Saskia) EmptySam 9 Fév 2019 - 14:32

Elle cultive la perfection, Ezra. Rien n’est laissé au hasard. La chance n’a rien à voir là-dedans. Elle se réveille toujours à la même heure. Puis, elle se prépare des mixtures ignobles qu’elle boit d’une seule traite, parce qu’il n’y a pas de place pour le plaisir. Ce qu’elle cherche, c’est le résultat. Celui d’entretenir son corps sur la corde raide pour le faire sembler plus jeune. Toujours plus jeune. Elle court après l’élixir de vie. Les recettes miracles qui lui permettront de fuir la mort ou mieux – l’oubli. Ezra est une rose qui refuse de faner. Elle vaut mieux que ça. Mieux que la fatalité à laquelle se destinent toutes les autres. S’en suit une séance de sport digne des plus grands athlètes. Elle repousse les limites. Toujours plus loin. Elle veut se sentir en contrôle et surtout, elle veut sentir les capacités de chacun de ses membres. C’est maladif. Mais la soif de perfection a un prix. – Saskia ! Elle lui fait un signe de loin. Les heures ont défilé et les voilà au milieu du centre commercial. On peut dire d’elles qu’elles sont amies. De bonnes amies, même, et pourtant, ce n’est pas une chose aisée pour Ezra de garder des gens auprès d’elle. Ils viennent pour la beauté extérieure et repartent très souvent à cause de la laideur dont elle peut faire preuve. Pourtant, elle n’est pas du genre à vouloir blesser les gens. Et elle ne se permettra jamais de dire quoi que ce soit de méchant à propos de quelqu’un d’autre. Mais Ezra a des démons bien ancrés : L’envie. La jalousie. La recherche constante de la beauté. Un manque de confiance en soi étouffant. Elle n’est pas facile à vivre. Mais c’est une personne avec un bon cœur – rongé par les vices de ses parents. Pourrie jusqu’à la moelle. Et les vieux travers ont la dent dure. – Tu vas bien ? Je suis contente de te voir. Elle lui adresse un large sourire puis se permet de replacer une mèche de cheveux de son amie correctement. La force de l’habitude. Elle ne s’en rend même plus compte. – J’espère que je vais réussir à trouver quelque chose. Il me faut une tenue ca-non. Je n’ai plus rien à me mettre et je dois être parfaite pour ce soir ! Elle l’attrape par le bras et commence à avancer à ses côtés. Elles sont conviées à une soirée organisée par le maire de Brighton et de nombreux grands noms seront présents. – Peut-être que je me trouverai un mari riche. Elle rit aux éclats et entre dans une boutique en entrainant son amie avec elle. Elle s’en amuse, mais il y a une part de vérité dans ses propos. Sa mère lui a toujours dit que le but d’une vie, c’est d’épouser un homme incroyablement riche et beau. Des mots qui lui sont ancrés dans le crâne. Et pourtant, elle pense toujours à Kat. Parfois. Mais sa mère ne lui a jamais parlé de tomber amoureuse d’une femme. Encore moins d’une femme malade et qui n’a probablement rien à lui offrir.

_________________

- - - Perfection is the disease of a nation (pretty hurts)
Revenir en haut Aller en bas
Saskia Cavalleri

Saskia Cavalleri


⋅ paper notes : 93
⋅ since : 08/04/2018

click down

girls afternoon out (Saskia) Empty
MessageSujet: Re: girls afternoon out (Saskia)   girls afternoon out (Saskia) EmptyDim 10 Fév 2019 - 22:12

Le retour au travail et à la réalité avaient été difficiles après le décès de mon paternel. Pire que lorsque j’étais revenue de congé de maternité j’avais l’impression. J’avais eu le temps de m’y préparer, j’avais pu aller progressivement. Là, je n’avais pas su faire une chose pareille. Il avait fallu que je reprenne le dessus rapidement, jongler entre le travail, mon fils et cette relation maladroite avec Cole qui ne venait rien aider. Ça faisait en sorte qu’alors que je ferais tout pour mon travail, là, la motivation manquait. Ce soir, je devais me rendre à une soirée, et je n’étais pas prête. Je n’avais même pas pris la peine d’acheter une tenue, alors que ce n’était pas que le temps avait manqué, pas seulement en tout cas. Aujourd’hui, je comptais sur le fait que je n’allais pas faire les boutiques seules pour me remonter un peu. Après être allée déposer Dylan vite fait pour la journée, la soirée et la nuit, chez Cole, je m’étais rendue au centre commercial, où je devais retrouver Ezra, qui était aussi invitée à la soirée, et qui avait accepté de trouver une tenue pour elle en ma compagnie. Arrivant à temps, je commençai à marcher lentement dans les environs d’où nous avions décidé de nous retrouver. Quelques minutes après, j’entendis une voix féminine prononcer mon nom. Me retournant, je vis mon amie, à qui je souris doucement, m’approchant. Alors qu’elle, elle semblait respirer la bonne humeur, de mon côté, ce n’était pas tout aussi convaincant. Malgré tout, je fis un effort pour lui dire:  « Ça va, et toi ? Je suis contente de te voir aussi. » Non, je n’allais pas plomber la journée pour ça. Il fallait que je passe à autre chose, il fallait que je continue à vivre aussi. Me concentrant sur notre objectif, je répondis à ses propos:  « Il m’en faut une aussi. Finalement je n’ai pas su trouver quoi que ce soit. » Ou plutôt, je n’avais pas cherché, mais ça, c’était une autre histoire, je passai outre, riant doucement au commentaire de la jeune femme, répondant:  « Oh ne te fais pas trop d’illusions. Souvent ce sont des gens vieux et chiants qui sont là. » Je ne mentais pas, ce n’était pas là que les meilleures rencontres se faisaient. Mais Ezra devait le savoir, elle avait, elle aussi, de l’expérience dans le domaine. Je ne m’inquiétais pas, elle semblait avoir fait une blague, tout comme moi - bien que de mon côté, c’était quand même vrai. Commençant à marcher à sa compagnie, je lui demandai:  « Où va-t-on en premier ? » Elle était très certainement plus douée que moi dans le domaine, je lui faisais confiance pour trouver la bonne boutique pour ce genre de robe. Pas que c’était la première fois, mais bien souvent - et surtout avant ma grossesse - j’étais capable d’acheter en ligne bien facilement. Les choses avaient changé, mon corps avait changé, il fallait que je fasse autrement, et ce n’était pas plus mal; ça me faisait passer du temps avec mon amie, sortir un peu, me changer les idées, je l’espérais.
Revenir en haut Aller en bas
 
 girls afternoon out (Saskia)
Revenir en haut 
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Fire Girls [DVDRiP]
» Heartbreaker version girl [Finish]
» 08. [Bennson's] Sleepover, Girls !!
» girls just wanna have fun [15/05 à 11h12]
» Dafuq ? - No worries, it's just some freak girls.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- call it what you want. ::  :: brighton east side.-
Sauter vers: