fermeture du forum.

Partagez
 
 and i fell for you but hit the ground (tedara)
Aller en bas 
Teddy Walsh

Teddy Walsh


⋅ paper notes : 1572
⋅ since : 24/12/2017

click down

- getaway car.
address:
contact book:
availability: op (clara, jessi, eli, rhys)

and i fell for you but hit the ground (tedara) Empty
MessageSujet: and i fell for you but hit the ground (tedara)   and i fell for you but hit the ground (tedara) EmptyMer 6 Fév 2019 - 19:50


Des nuits hachées par les souvenirs, réveils brutaux au son des balles et des douilles tintant sur les carreaux. Chaque soir la même histoire ; fermer les yeux sans être certain de les rouvrir à nouveau un jour. Pourtant, il est en sécurité ici, Teddy – il pensait aussi l'être là-bas, avec Clara. Silhouette qu'il délaisse ce soir encore pour laisser sa carcasse errer entre les différentes pièces de sa maison. À chasser les ombres et les démons qui animent les frissons sous son derme. L'ombre du manque est toujours là. Apaisée par les antalgiques prescrits pour ses véritables douleurs. Côtes fracassées qui sont un véritable supplice, jour après jour. Des déplacements limités, des mouvements interdits ; au point où il en est, il doit faire attention à tout, Walsh, et ça le tue. Bon chirurgien mais très mauvais patient. La jeune Andersen en fait trop souvent les frais, jusqu'à ce qu'il se confonde en excuses. I'm a mess. Sorry. Mots qui suffisent à tout balayer, sans doute trop facilement, à cause de ce qui s'est passé. Cette soirée qui aurait pu être la dernière. Ce gala qui aura pris, plus qu'il n'aura offert, malgré la charité. Un soupir coule de ses lippes et il se retrouve au milieu de cette autre pièce. Projet qui devait marquer l'anniversaire de Clara, cadeau un peu original qui aura finalement été reporté à cause des dernières aventures. Pièce dont-il lui interdit l'accès depuis trop longtemps maintenant, prétextant un problème sanitaire qui pourrait causer du tort à sa santé – au bébé. Excuse de plus en plus bancale, dont elle a sans doute saisi toutes les subtilités – Walsh n'est pas bon menteur, encore moins avec elle, après tout. Les planches grincent à peine sous l'appui de ses pas et il allume les deux spots qui éclairent le petit chantier. Allume la radio qui console les insomniaques avec des airs tranquilles, puis récupère son pinceau, pour entamer la deuxième couche sur les murs. Des couleurs claires qui refléteront la lumière, quand le jour se lèvera et emportera avec lui tout ce qui pèse sur son esprit. You almost lost her. Vérité qui tourne en boucle et qui l'assassine. Qui couvre le reste, y compris ces pas qui s'approchent au fur et à mesure.

_________________

- this feeling begins just like a spark, tossing and turning inside of your heart.


got lost in the rush:
 
Revenir en haut Aller en bas
Clara Andersen

Clara Andersen
a little storm with skin

⋅ paper notes : 915
⋅ since : 28/01/2018

click down

- getaway car.
address: sea side
contact book:
availability: closed (logan, jill, teddy, min-ho)

and i fell for you but hit the ground (tedara) Empty
MessageSujet: Re: and i fell for you but hit the ground (tedara)   and i fell for you but hit the ground (tedara) EmptySam 9 Fév 2019 - 0:55


Dormir, elle a toujours aimé ça, beaucoup trop peut-être. Dormir, ça a toujours été facile, jusqu'ici. Les traumatismes de ces dernières semaines à part, c'est surtout dû au manque d'ergonomie de ce nouveau corps, le sien, transformé par la vie qu'elle abrite. Un petit être qui grandit et prend de plus en plus de place. La jeune femme sait qu'elle ne verra bientôt plus ses pieds. De toute façon, ses chevilles gonflent par moment. Ce n'est surement pas joli à voir non plus. Une grossesse, c'est tout de même douloureux, bien qu'elle n'en montre rien, comme la plupart des autres femmes. Ça semble si facile pour cette raison, surement. C'est si pénible et ça, elle a beaucoup plus de mal à le cacher. Elle souffle beaucoup, jure souvent. Contre un meuble mal espacé, contre des objets au sol qui l'obligent à ruser. Certains gestes du quotidien se transforment très vite en parcours du combattant. Clara perd en mobilité et donc, en liberté. Les médecins lui ont conseillé du repos après l'incident, qui a causer pas mal de stress et de fatigue. Elle doit se ménager, soit disant. Comme si elle pouvait courir un marathon dans son état, comme si elle allait dompter les vagues bien trop calmes d'Angleterre en hiver.
Elle ramène déjà de plus en plus de travail chez elle, pour éviter les trajets inutiles et parce que son emploi lui permet un telle flexibilité. Elle prépare la prochaine exposition de chez lui aussi, installée clandestinement sur son bureau, qu'elle aime mettre en bazar pour l'agacer. Des post-it déposés un peu partout. C'est stratégique et il le sait aussi bien qu'elle. Impossible de duper l'autre. Cela lui permet de garder un œil sur lui, de lui tenir compagnie par la même occasion. La jeune femme sait qu'il devient fou aussi, de son côté. Par-dessus le marché, elle passe surement pour l'emmerdeuse, à lui rappeler d'y aller doucement quand elle le juge nécessaire. Clara n'aime pas particulièrement avoir ce rôle, alors elle contrebalance le sérieux de son inquiétude avec des propositions d'aménagements farfelues. Le monte-escaliers revient le plus souvent sur la table. Un bel investissement quand on y songe. Utile maintenant et pour plus tard. Un humour qui camoufle ce qui la bouffe. You almost lost him. Les souvenirs de cette soirée toujours ancrés en tête, toujours aussi violents et cauchemardesques. Des images qui tirent la jeune femme de son sommeil, ça et son bras endormi par la position de fortune qu'elle a adopté. La seule position qui lui convient vraiment requiert de loger son corps contre le sien, bien mal en point depuis la fusillade, alors elle se l'interdit.
Un corps absent à cet instant. Sa main parcours son côté du drap, vide et froid. Elle se relève délicatement, attrape un gilet sur le chemin jusqu'à la porte, qu'elle enfile ensuite en continuant d'avancer, à sa rencontre, à sa recherche. Des sons se font entendre et au loin, elle distingue enfin une lumière, qui l'attire tel un papillon de nuit. — Teddy ? Une pièce qu'elle n'a, à ce jour, jamais exploré. N'y ayant tout simplement pas accès, pour de bien mystérieuses raisons. Des raisons trop louches qui donnent matière aux hypothèses. Une intimité qu'elle n'ose presque pas déranger, quand elle atteint enfin le cadre de la porte — Are you decent ? elle pousse quand même celle-ci, déjà entre-ouverte. Decent or not, she's here and she's not going anywhere.
Revenir en haut Aller en bas
 
 and i fell for you but hit the ground (tedara)
Revenir en haut 
 Sujets similaires
-
» I fell apart but got back up again and then ▬ Nemesis & Ever
» Anna Fell, Humaine [Klaus Fell] [Disponible]
» Sloan - « Do not look where you fell, but where you slipped. »
» Blood Bowl, New Ork Jets vs Kass'Krâns
» Haunting Ground = Resident Evil 3.5 ( Théorie )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- call it what you want. ::  :: brighton sea side. :: résidences.-
Sauter vers: