fermeture du forum.

Partagez
 
 holding out for a hero (cole)
Aller en bas 
Saskia Cavalleri

Saskia Cavalleri


⋅ paper notes : 93
⋅ since : 08/04/2018

click down

holding out for a hero (cole) Empty
MessageSujet: holding out for a hero (cole)   holding out for a hero (cole) EmptyMar 29 Jan 2019 - 1:41




- Cole & Saskia -
Holding out for a hero

Quatre heures du matin, le téléphone sonne dans la demeure de mes parents. Mon père, à l’hôpital, est décédé pendant la nuit, succombant à une nouvelle attaque cardiaque. Depuis ce temps, je ne dormais plus, et je pensais que ça s’expliquait. Évidemment que je n’allais pas laisser mon paternel seul pendant cette épreuve si difficile, partagée entre la délivrance et la souffrance de perdre un être cher. Ce n’était pas nouveau que mon paternel n’allait pas bien. Il n’allait pas bien depuis des années maintenant, et la maladie, en plus des attaques cardiaques, n’avaient rien fait pour l’aider à aller mieux. Mais savoir qu’il n’était plus là créait un vide important, qui faisait mal. Et le pire dans tout ça, c’était que je me sentais impuissante et seule. Parce que si j’avais laissé mon père se rendre au chevet de son conjoint à l’hôpital, comme il se devait de le faire, de mon côté, je devais rester à la maison où j’avais grandi, pour m’occuper de mon fils, pour tenter de faire le maximum que je pouvais faire pour l’aider. Et le pire dans tout ça, c’était que je ne pouvais pas aller chercher quelconque réconfort auprès de Dylan. Enfin, je pouvais, mais pas pour aussi longtemps que je le voudrais. Parce que maintes fois ces derniers jours, quand c’était plus difficile, je prenais mon fils dans mes bras, et même quand il dormait, je le serrais contre moi, me trouvant apaisée du fait de l’avoir ainsi avec moi. Mais là, Cole venait le chercher, et pour tout dire, je n’avais pas vraiment le courage de lui dire de reporter son trajet. Il avait du travail à faire, une vie à mener et surtout, je n’avais pas envie de dire ou faire quoi que ce soit qui pourrait mettre un autre froid entre nous deux, d’autant plus que depuis ce fameux soir où j’avais été obligée d’aller le chercher parce qu’il était ivre, les choses n’étaient pas nécessairement au beau fixe. On se parlait, surtout en ce qui concernait Dylan, mais parfois j’avais le sentiment que la relation courtoise, voire agréable qu’on avait réussi à mettre en place malgré la complexité de notre situation. Je savais que j’avais mes torts, mais je ne savais même plus comment l’aborder, et ce n’était pas aujourd’hui que j’y parviendrais. Sachant le peu de temps qui me restait, je décidai d’en profiter avec mon fils dès qu’il se leva, le faisant manger, l’habillant, jouant un peu avec lui. Puis ce fut quand il fit sa sieste, s’endormant dans mes bras encore une fois, que je craquai un peu, versant quelques larmes, en essayant de rester silencieuse. Et à peine eussè-je le temps de reprendre contenance qu’on frappa à la porte. Ne pensant plus que ça pourrait être Cole qui venait chercher notre fils, je déposai ce dernier dans son couffin qui se trouvait au salon, allant ouvrir la porte, les yeux rougis et gonflés par la fatigue et la tristesse, d’abord surprise de voir Cole, puis ne sachant que lui dire, le considérant que d’un air décontenancé, demeurant muette, parce que même si j’ouvrais la bouche, je ne saurais par où commencer. Toujours en silence, je me décalai, le laissant passer, parvenant finalement à dire d’une voix rauque:  « Dort au salon… », lui signifiant par ce simple mot que Dylan dormait là, s’il voulait le récupérer, et peut-être s’en aller, même si cela disait que je serais complètement seule, et je n’étais pas certaine que l’idée me plaisait, même si je ne savais pas si je serais capable de l’admettre.
Revenir en haut Aller en bas
Cole Warwick

Cole Warwick


⋅ paper notes : 730
⋅ since : 27/03/2018

click down

- getaway car.
address:
contact book:
availability:

holding out for a hero (cole) Empty
MessageSujet: Re: holding out for a hero (cole)   holding out for a hero (cole) EmptyLun 11 Fév 2019 - 20:43


≈ ≈ ≈
{ If I seem edgy, I want you to know 
I never mean to take it out on you . }
crédit/ tumblrjohn legend.

Cole devait venir chercher Dylan ce soir. C’était son jour. Il avait laissé un jour de plus à Saskia pour qu’elle profite de lui, mais ils s’étaient mis d’accord pour qu’il passe ce soir. Il était assez anxieux à l’idée de revoir la jeune femme. Ils ne s’étaient pas vus depuis qu’il avait été ivre et les choses étaient tendus entre eux. Saskia n’avait pas été très fine avec lui, elle l’avait même vexé comme si elle avait ressenti le besoin de lui montrer qu’il avait merdé. Pour autant, il ne pouvait pas l’éviter indéfiniment. Elle était la mère de son fils et il avait envie de voir son fils. Cole avait donc prévu de ravaler sa fierté, de se montrer cordial afin de ne pas engager une dispute inutile. Il préférait faire comme si de rien était et passer à autre chose. Lorsqu’il arriva devant chez Saskia il souffla un coup avant de frapper doucement à la porte. Elle ne mit que quelques secondes avant d’ouvrir la porte. Cole n’était pas spécialement observateur, mais il remarquait les yeux gonflés de la jeune femme. Les larmes avaient sans doute coulés depuis plusieurs heures sur ses douces joues. Cole était au courant que son père, du moins l’un des deux, était en fin de vie. Il redoutait de lui poser la question parce qu’il craignait de ne faire que couler ses larmes à nouveau. Cole n’imaginait pas ce qu’elle pouvait ressentir, il le savait. En effet, il y a quelques années il a vécu la même expérience lorsque son père s’est éteint. Ce fut une expérience particulièrement douloureuse pour lui dont il n’est pas sorti indemne. Tout d’abord, parce qu’il était le tampon entre sa mère et lui, mais également parce qu’il était sans doute la seule personne à le connaitre réellement, à l’accepter comme il était. La jeune femme lui confia que Dylan dormait au salon, il fit signe alors à Saskia de venir dans la cuisine avec elle, histoire de discuter un peu. Il n’avait pas prévu d’agir de la sorte, mais il en pouvait pas simplement prendre son fils et s’en aller sachant qu’elle traversait sûrement une épreuve très difficile. Malgré leur dispute précédente il savait que cela n’avait pas d’importance à côté de leur famille. « Tu n’as pas l’air très en forme, est-ce que ? » Il marque une pause parce qu’il ne sait pas comment lui demander si c’est à cause de son père. Il s’en doute, mais il n’ose pas lui demander si c’est parce qu’il s’est éteint ou si c’est le contre coup de sa maladie. « Je suis désolé je suis maladroit.. » Rajouta-t-il. Il se voulait doux, attentif. Il n’avait aucune l’air en colère, agacé ou autre. Elle avait bien compris le sens de sa question et elle avait le choix de lui répondre. Il n’avait pas envie de remuer le couteau dans la plaie, mais il avait envie de savoir. Si elle avait perdu son père il était évident qu’elle aurait besoin d’une épaule sur laquelle se reposer. Ils avaient beau ne pas être en très bons termes à cause de la dernière fois, elle restait la mère de son fils et cela signifiait quelque chose pour lui.

_________________

Sometimes you only get one shot, cause I ain't got nothing you better to lose so much to prove. I came too far to hear no, gotta go hard or go home. Said I ain't got nothing to lose.
Revenir en haut Aller en bas
Saskia Cavalleri

Saskia Cavalleri


⋅ paper notes : 93
⋅ since : 08/04/2018

click down

holding out for a hero (cole) Empty
MessageSujet: Re: holding out for a hero (cole)   holding out for a hero (cole) EmptyJeu 14 Fév 2019 - 17:42

Ne pas parler à qui que ce soit du décès de mon paternel pour le moment était en train de me consumer petit à petit. Habituellement, j’étais capable de garder mes émotions pour moi, prendre le dessus sur celles-ci, mais là, c’était trop lourd. Sauf que je ne pouvais pas le faire là. Je ne pouvais pas obliger Cole à écouter ce que j’avais à dire, à me consoler, à être là pour moi, alors que la dernière fois que j’avais dû être là pour lui, j’avais été terrible. Bien sûr que ça ne m’avait pas plu de le voir ainsi, ça m’avait inquiétée, mais je n’avais pas su l’exprimer adéquatement, et maintenant, le malaise était là, était horrible, encore pire dans ces circonstances. Par conséquent, je me dis que m’en tenir au minimum de mots serait le mieux. Mais Cole ne vit pas les choses comme ça, m’emmenant en cuisine, en disant un peu plus, un peu trop. Je le regardai, en silence, faisant en sorte qu’il se rétracta, s’excusant. N’en demandant pas autant, je secouai la tête, lui répondant:  « C’est rien, t’inquiète… » Baissant le regard un instant, je croisai les bras, me sentant un peu coincée. Pas de quoi avoir une attaque de panique ou quelque chose comme ça, mais je ne pouvais pas juste rester sans rien dire. Mais je ne pouvais pas craquer non plus, je ne pouvais pas obliger Cole à endurer quoi que ce soit. Inspirant profondément, je finis par dire, toujours sans le regarder:  « C’est arrivé à la fin de la nuit… » Je m’arrêtai à ce moment, supposant que Cole allait comprendre la suite de lui-même. Il l’avait compris dès qu’il avait vu ma tête, certainement que tout ça venait juste le confirmer. Prenant une pause pour essayer de reprendre contenance, j’ajoutai:  « Mon père est parti à l’hôpital et je suis restée avec Dylan… » Et j’avais tenté de reprendre le dessus en me réconfortant avec mon fils, mais clairement, ça n’avait pas marché, et ça ne marchait toujours pas. Mes lèvres vinrent à trembler, l’eau monta dans mes yeux, et sachant que je perdais contenance, je tentai encore de lutter, mais c’était de plus en plus difficile, à un tel point que je me retrouvai à dire, fuyant le regard de Cole:  « Je suis désolée… » Désolée parce que je ne voulais pas l’embêter avec ça alors qu’il avait certainement mieux à faire, désolée d’être en train de me lamenter, désolée d’avoir, au fond de moi, d’avoir envie d’avoir ne serait-ce qu’un peu de réconfort alors que je ne le méritais pas après tout. Peut-être le mieux était de lui dire de prendre Dylan et quitter, mais je n’en avais même pas le courage. J’étais figée sur place, incapable d’ajouter un mot, toujours toute mélangée dans ce que je devais dire et ce que je devais faire.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


click down

holding out for a hero (cole) Empty
MessageSujet: Re: holding out for a hero (cole)   holding out for a hero (cole) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 holding out for a hero (cole)
Revenir en haut 

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- call it what you want. ::  :: in and out.-
Sauter vers: