fermeture du forum.

Partagez
 
 La vérité finit toujours par éclater [Feat. Jessi Byrne]
Aller en bas 
Johan Byrne

Johan Byrne


⋅ paper notes : 199
⋅ since : 21/12/2018

click down

- getaway car.
address: Chez sa mère, loft 13 à West Side.
contact book:
availability:

La vérité finit toujours par éclater [Feat. Jessi Byrne] Empty
MessageSujet: La vérité finit toujours par éclater [Feat. Jessi Byrne]   La vérité finit toujours par éclater [Feat. Jessi Byrne] EmptyJeu 10 Jan 2019 - 10:36

Johan était rentré dans une sorte de routine au quotidien. Il se levait le matin avec une boule au ventre de devoir se rendre au lycée. Toute la journée il tentait de faire du mieux qu'il pouvait pour se rendre invisible, et puis lorsque la fin des cours sonnait, il traînait un peu pour retarder le plus ce moment où il devait rentrer chez lui. Depuis qu'il habitait de nouveau avec sa mère, ils échangeaient que des banalités, aux yeux de l'adolescent il y avait quelque chose de brisé, et la blessure que l'abandon avait causé en lui était loin d'avoir cicatrisé. Il lui en voulait. Malgré les mois et les années écoulées, sa rancoeur envers sa génitrice n'avait pas diminué. Peut-être même qu'elle avait grandi. Encore plus depuis qu'il se faisait harceler au lycée, il n'en avait parlé à personne, alors que dans ce cas-là normalement c'est auprès de ses parents que l'on va chercher du réconfort. Johan n'a pas eu ce recours là.

Après les cours, il avait donc emprunté ce même chemin qu'il prenait le matin. L'appréhension de retrouver sa mère lui tordait l'estomac. Il redoutait cet instant où il se retrouvait avec sa mère, c'était comme s'ils n'avaient rien à se dire, comme s'ils étaient deux inconnus vivant sous le même toit. L'adolescent avait de plus en plus de mal à faire semblant. Il était mal dans sa peau et ce qui le faisait le plus souffrir c'est que sa mère ne voyait rien à ce mal-être qui l'habitait.

Il franchit le seuil de la porte de chez lui, posant son regard sur les différentes pièces pour savoir si sa mère était là. Il monta directement dans sa chambre et ferma la porte de celle-ci. Comme il le faisait si souvent. Il se renfermait de plus en plus sur lui-même ces derniers temps, plongé dans ses livres sur tout un tas de sujet, ou bien avec son carnet et son stylo dans lequel il écrivait ce qui lui passait par la tête. Ça pouvait être une mélodie avec des dessins de notes qu'il réalisait, ou bien des paroles de chansons qu'il composait. Il ne restait plus qu'à attendre l'heure du dîner. Apres il retournera dans sa chambre, tenter de dormir et la routine recommencera le lendemain matin.

_________________

I hold my breath and close my eyes. Nothing makes sense anymore anymore.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Jessi Byrne

Jessi Byrne


⋅ paper notes : 288
⋅ since : 07/03/2018

click down

- getaway car.
address:
contact book:
availability: available, fr [cole x2, teddy]

La vérité finit toujours par éclater [Feat. Jessi Byrne] Empty
MessageSujet: Re: La vérité finit toujours par éclater [Feat. Jessi Byrne]   La vérité finit toujours par éclater [Feat. Jessi Byrne] EmptyMar 12 Fév 2019 - 12:27

Elle n’a plus l’habitude de vivre avec un enfant Jessi. Et vivre avec un adolescent, elle ne l’a tout simplement pas. C’est ce qu’était devenu Johan maintenant : un adolescent. Jessi ne l’avait pas vu grandir, elle ne pouvait que se blâmer. Elle lui avait fait du mal, en lui faisant croire que le jeune Baldini était son vrai père. Alors qu’en réalité, ça n’avait jamais été le cas. Elle a beau y réfléchir, y repenser, et elle n’arrive toujours pas à trouver la raison de cet abandon. Johan, elle l’aime. Plus que tout. Les dix premières années de sa vie ont été importantes pour elle. Elle se souvient de tous leurs moments. Et ça lui manque à Jessi. Car pendant quatre longues années, elle ne l’a plus vu. Elle n’a plus jamais eu de ses nouvelles, tout simplement, car elle n’en a pas prises. Elle s’en veut, c’est sûr. Mais le mal est fait pourtant. Elle a même pensé, le temps d’un instant, qu’elle ne le reverrait plus. Mais sa venue à Brighton a tout changé. La vérité a éclaté, Al s’en est allé. Et voilà que la mère et son fils sont à nouveau réunis. Comme au bon vieux temps. Mais ce temps est révolu. Tout a changé. Johan a changé. Il n’est plus ce gamin qu’elle a laissé à son oncle. Il a grandi Johan, elle le voit. Mais surtout, il comprend. Il comprend que sa mère l’a abandonné, que sa mère lui a menti pendant des années. Jessi veut se racheter. Rattraper ces moments perdus. Johan, malgré tout, ne lui en laisse pas vraiment l’occasion.Et elle le comprend, au fond.

Jessi pousse la porte de sa maison, laisse tomber ses clés sur le meuble à l’entré. Elle jette un rapide coup d’oeil au portemanteau, et souris légèrement en voyant la veste de son fils. — Johan ? — Aucune réponse. Jessi fronce les sourcils. Elle se débarrasse de ses affaires et monte les quelques marches pour arriver sur le palier de l’étage. Elle s’arrête devant sa porte, une boule au ventre. Elle hésite Jessi. Doit-elle lui parler ? Ou au contraire, le laisser, faire comme si de rien n’était ? Cette situation lui pesait de plus en plus. Elle ne veut plus que ça continue de la sorte la Byrne. Elle veut retrouver son fils. Alors elle toque. Trois petits coups timides. Et elle ouvre délicatement la porte. — Comment a été ta journée ? — Dit-elle, naïvement.

Spoiler:
 

_________________
// For many years, everything I touched would fade away. And you are so full of life it scares me. I admire your spirit too much to let it be clouded by my darkness.
Revenir en haut Aller en bas
Johan Byrne

Johan Byrne


⋅ paper notes : 199
⋅ since : 21/12/2018

click down

- getaway car.
address: Chez sa mère, loft 13 à West Side.
contact book:
availability:

La vérité finit toujours par éclater [Feat. Jessi Byrne] Empty
MessageSujet: Re: La vérité finit toujours par éclater [Feat. Jessi Byrne]   La vérité finit toujours par éclater [Feat. Jessi Byrne] EmptyMer 13 Fév 2019 - 20:19

Johan aurait pu pardonner à sa mère cet abandon, après tout, il en ignorait les raisons. Peut-être qu'il était justifié, enfin, rien ne justifie réellement d'abandonner son enfant, mais peut-être qu'elle n'avait pas eu d'autres choix. Mais l'adolescent avait toujours refusé cette possibilité. Il en voulait encore à sa mère et probablement que tant que tout cet abcès n'aura pas éclaté, il lui en voudra toujours.

On dit souvent que la période de l'adolescence est dure à vivre pour les parents, mais pour les principaux concernés, à savoir les ados eux-mêmes, c'est aussi compliqué. En tout cas ça l'est pour le jeune surdoué. Il aurait préféré être "normal", poucoir se fondre dans la masse sans être pointé du doigt parce qu'il est trop maigre, trop petit, trop ceci ou trop cela.

Enfermé dans sa chambre, le seul endroit où il se sentait en sécurité, il se laissait aller. Des larmes coulaient le long de ses joues, tout ce qu'il pouvait retenir dans la journée, c'est ici que tout prenait fin. Il n'avait rien d'un gamin solide, c'était même plutôt le contraire. Johan est fragile tant physiquement que psychologiquement, et le harcèlement qui subit au quotidien ne l'aide pas vraiment.

La porte émit un claquement. Sa mère venait de rentrer. Johan soupira. Les faux-semblants allaient reprendre. Depuis quand n'avait-il pas eu une véritable discussion avec sa mère ? Depuis qu'elle était revenue. Il lui en voulait de l'abandon, mais il lui en voulait de ne pas voir qu'il allait mal. Repli sur lui-même sur son lit, il grimaça en sentant la douleur de ses côtes. Encore les séquelles d'il y a quelques jours quand des jeunes avaient trouvés amusant de lui montrer qu'il était faible et démuni face à une bande de brutes. Il ne prit pas la peine de répondre à sa mère, pourtant il entendit ses pas se diriger vers sa chambre. Pourquoi ne la fermait-il pas à clé ? Au moins, elle ne pourra plus y accéder lorsqu'il n'en a pas envie. Deux coups à la porte et cette dernière s'ouvrit sur la silhouette de la jeune femme. Johan ne prit pas la peine de relever la tête, du moins pas avant qu'elle ne lui pose cette question. Question qu'elle aurait dû garder pour elle si elle ne voulait pas affronter la colère de son fils.

" - Est-ce que ça t'intéresse vraiment ou alors c'est le seul moyen que tu as trouvé pour m'adresser la parole ?"

Le brun n'avait pas élevé la voix, pourtant son ton était sans équivoque. Il avait alors planté ses yeux bleu dans ceux de sa mère. Comme s'il cherchait à discerner le vrai du faux.

_________________

I hold my breath and close my eyes. Nothing makes sense anymore anymore.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


click down

La vérité finit toujours par éclater [Feat. Jessi Byrne] Empty
MessageSujet: Re: La vérité finit toujours par éclater [Feat. Jessi Byrne]   La vérité finit toujours par éclater [Feat. Jessi Byrne] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 La vérité finit toujours par éclater [Feat. Jessi Byrne]
Revenir en haut 
 Sujets similaires
-
» FINISH | Le problème avec le temps c’est qu’il finit toujours par s’écouler.
» Pourquoi toujours le même club qui signe?
» Kang Chang Min feat. Yong Jun Hyung
» Rien ne disparaît pour toujours ~ IlHan
» "Qui sourit n'est pas toujours heureux. Il y a des larmes dans le coeur qui n'atteignent pas les yeux."

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- call it what you want. ::  :: brighton west side. :: résidences.-
Sauter vers: