fermeture du forum.

Partagez
 
 this is my winter song to you. [pv/kell]
Aller en bas 
Hana Golightly

Hana Golightly
books, flowers and the moon.

⋅ paper notes : 7543
⋅ since : 04/11/2017

click down

- getaway car.
address:
contact book:
availability: [▪︎▪︎▪︎] colt, dean, hartley.

this is my winter song to you. [pv/kell] Empty
MessageSujet: this is my winter song to you. [pv/kell]   this is my winter song to you. [pv/kell] EmptyJeu 27 Déc 2018 - 0:30

Le froid de l'hiver avait fini par taper Brighton, laissant les douceurs blanches de la neige s'imposer dans les rues. Les joues roses, un bonnet sur ses cheveux et les mains dans les poches de son manteau, Beverly arpentait depuis plusieurs heures les ruelles de la ville, observant les vitrines des magasins, un sourire béat sur les lèvres. Elle aimait l'hiver, Bevy. Les guirlandes de lumières et l'odeur du chocolat chaud, les rires des enfants dans les ruelles. Rien ne pouvait la rendre plus heureuse. Elle était comme ça, la jolie blonde, à sourire pour presque rien, les joies de la vie, le bonheur à l'état pur. Elle souriait, rayonnait à des kilomètres, tout en restant silencieuse. Le froid commença pourtant à immobiliser ses articulations, c'est tout naturellement qu'elle tourna au coin d'une ruelle, trouvant à sa habitude un de ses cafés favoris, avant de s'y engouffrer avec hâte. Une pause était bien méritée. Elle s'approcha du comptoir, commandant une boisson chaude, un sourire toujours plaqué sur son visage de porcelaine. Puis, après quelques minutes, ses doigts trouvèrent le gobelet chaud, qu'elle serra pour se réchauffer, commençant à chercher du regard un endroit où s'asseoir. C'est là qu'elle le reconnu. Lui, son regard mystérieux et son sourire charmant, assis seul à une des tables du café. Comme le hasard faisait bien les choses. Bevy hésita un instant. Fuir et rentrer chez elle, ou s'imposer à lui. La raison lui criait de partir, mais avant qu'elle ne le réalise vraiment, ses pieds l'avaient conduite là où son coeur voulait aller. Juste devant sa table. — Kell..? — La voix presque tremblante, elle s'agrippait à son gobelet comme si sa vie en dépendait, comme s'il pouvait la sauver d'une possible humiliation. — Bonjour. — Un sourire s'afficha sur ses lèvres lorsqu'il posa son doux regard sur elle. Bevy avait l'habitude de le croiser, mais toujours au manoir. Il y était pratiquement tout le temps, et elle avait beau éviter de passer trop de temps en sa compagnie pour ne pas devenir complètement écarlate, elle ne pouvait pas y échapper éternellement. Le voir assis dans un café, en ville, était pourtant tellement différent. Ça n'avait rien de professionnel, et la gamine le savait bien. — Je vois que tu avais besoin d'une boisson chaude, toi aussi.— De telles banalité, un rire gêné lui échappa, avant qu'elle ne baisse légèrement le regard. Elle ne savait plus si le rouge sur ses joues étaient causés par les conditions climatiques, ou l'homme devant elle.

_________________

(austen) the person, be it gentleman or lady, who has not pleasure in a good novel, must be intolerably stupid.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

click down

this is my winter song to you. [pv/kell] Empty
MessageSujet: Re: this is my winter song to you. [pv/kell]   this is my winter song to you. [pv/kell] EmptyJeu 27 Déc 2018 - 21:52

Kell avait placé cette journée sous le signe de la procrastination, il repoussait toute force de travail dans le seul but de se vider la tête et d’oublier toute la pression lié à son nouveau train de vie ; du moins c’est ce qu’il s’efforçait de penser puisque le sujet principal de son travail avait quitté la ville pour deux jours dans le but d’assister à une série de conférence ennuyante ayant pour thème la finance. La matinée lui avait semblé longue, presque interminable mais au fil des heures, le malaise et l’ennuie qu’il ressentait avait laissé place à une sensation de satisfaction qu’il ne soupçonnait pas. Désormais débordant de motivation, l’écrivain avait enfilé son manteau le plus épais pour se balader dans les rues enneigé de Brighton. Cette saison était de loin sa favorite, elle provoquait en lui une certaine euphorie qui lui donnait l’impression d’avoir à nouveau dix ans. Il flâna, l’air pensif et ailleurs, pendant des heures avant de passer la porte d’un petit café qu’il n’aurait pas remarqué si l’odeur des viennoiseries chaude n’avait pas attiré l’attention de son estomac. Ni une, ni deux, il s’installa sur l’une des petites tables rondes en bois brut près de la fenêtre. Il hésita un instant – rapide – puis commanda la spécialité de la maison – d’après Karen, la serveuse – un café noir  avec double dose de crème foutée. Kell traîna quelques secondes sur son téléphone portable avant de le couper et d’attraper son livre dans lequel il se plongea corps et âme. « Kell… ? » cette voix, douce et angélique, il n’eut même pas besoin de lever les yeux pour mettre un visage sur les lèvres d’où provenait ce son. Un sourire étira ses lèvres et son regard croisa le sien, elle était là face à lui à la fois innocente et timide – comme à son habitude – « Bonjour » « Salut… » lança-t-il à son tour en reposant son livre sur la table. Aujourd’hui, cette journée avait pour but de lui faire oublier son quotidien, de l’éloigner un peu de l’atmosphère parfois oppressante de cette grande maison ou il avait posé ses valises il y a quelques semaines mais la voir ici noyait son plan, pourtant au lieu d’exploser, il ressentait une certaine sensation de plénitude, comme toujours, elle aiguillait sa journée « Je vois que tu avais besoin d'une boisson chaude, toi aussi » il jeta un bref regard à son café presque vide avant de lui sourire « En effet, j’ai entendu dire que les meilleures boissons de la ville était servi ici, il m’était impossible de résister…  » il désigna la chaise libre face à la sienne l’invitant ainsi à s’asseoir à ses côtés « Je peux t’offrir quelques choses ? Un chocolat chaud avec une tonne de guimauve par exemple ? » il ignorait pourquoi mais il la voyait bien avec ce type de boisson à la fois mignonne et beaucoup trop sucrée.
Revenir en haut Aller en bas
Hana Golightly

Hana Golightly
books, flowers and the moon.

⋅ paper notes : 7543
⋅ since : 04/11/2017

click down

- getaway car.
address:
contact book:
availability: [▪︎▪︎▪︎] colt, dean, hartley.

this is my winter song to you. [pv/kell] Empty
MessageSujet: Re: this is my winter song to you. [pv/kell]   this is my winter song to you. [pv/kell] EmptyDim 30 Déc 2018 - 12:10

Bevy avait prit l’habitude de voir son visage apparaitre au détour d’un couloir de la demeure familiale, depuis quelques semaines. Il semblait être partout, toujours prêt à croiser son chemin, alors que ses joues s’empourpraient plus vite que d’ordinaire. Elle aurait simplement plus le laisser seul, retourner à sa balade, rentrer à la maison pour lire un roman. Mais le coeur avait été plus fort que la raison, et en un instant, c’était devant lui qu’elle se retrouvait, à le saluer comme si de rien n’était. Le sourire sur les lèvres de l’homme lorsqu’il releva le regard sur elle ne tarda pas à rassurer la demoiselle, comme si elle avait été en apnée en attendant sa réaction. Elle prit une longue inspiration avant de lui sourire à son tour, se sentant rapidement plus légère. — C’est effectivement un de mes endroits favoris, tu as fait bon choix. — Pourtant, sur tous les cafés de la ville, combien y avait-il de chances qu’ils se retrouvent dans celui-ci, au même moment. Bevy tenta de chasser les questions, alors qu’il lui proposa de s’asseoir. Doucement, elle posa sa boisson sur la table entre eux, retirant sa veste avant de s’asseoir en face de l’auteur qui hantait parfois un peu trop son esprit. — C’est gentil. Mais j’ai déjà ce qu’il me faut. — répondit-elle poliment, ses mains retrouvant le tour de son gobelet toujours bien trop chaud. Son regard fuyait presque l’homme, et après un énième sourire, elle se contenta de fixer la table. Ses mains, le café de Kell, puis finalement, cette lecture écourtée par sa présence. Ça aurait pu être elle, assise au chaud avec un café et un livre qu’elle aurait dévoré en une seule journée. Cette habitude là, elle l’avait prise il y a des années, et même si elle savait être loin d’extraordinaire, l’idée même que Kell puisse avoir les mêmes habitudes la fit sourire un peu plus. Finalement, tentant de chasser toute sa timidité, Bevy releva le regard sur le beau brun, rassemblant sa confiance pour essayer de partager ce moment avec lui. Un bon moment. — Mon père t’a laissé ta journée ? — Elle en aurait presque été étonnée. Si les jours de congés n’étaient pas obligatoire, le père Welsh aurait sûrement fait travailler ses employés sept jours par semaines. Une des trop nombreuses raisons pour lesquelles Beverly était tout l’opposé de son père. Ce sont des employés, papa. Pas des esclaves. Pourtant, malgré les semaines, elle avait du mal à voir Kell comme l’employé de son père. C’était un auteur. Il méritait bien plus de reconnaissance que ce qu’il obtiendrait en publiant cette fausse autobiographie supposé blanchir la réputation d’un énième homme politique.

_________________

(austen) the person, be it gentleman or lady, who has not pleasure in a good novel, must be intolerably stupid.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


click down

this is my winter song to you. [pv/kell] Empty
MessageSujet: Re: this is my winter song to you. [pv/kell]   this is my winter song to you. [pv/kell] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 this is my winter song to you. [pv/kell]
Revenir en haut 
 Sujets similaires
-
» Kang Chang Min feat. Yong Jun Hyung
» « we are a song of fire and ice » (ezra ♥)
» hulk chatterton, hot winter - snow burnt
» take a sad song and make it better (lili)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- call it what you want. ::  :: lights are so bright. :: sujets.-
Sauter vers: