fermeture du forum.

Partagez
 
 — CHRISTMAS MARKET (tc #7)
Aller à la page : Précédent  1, 2
Aller en bas 
Rami Saab

Rami Saab


⋅ paper notes : 348
⋅ since : 23/06/2018

click down

— CHRISTMAS MARKET (tc #7) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: — CHRISTMAS MARKET (tc #7)   — CHRISTMAS MARKET (tc #7) - Page 2 EmptySam 29 Déc 2018 - 13:13

Et soudain, mes yeux changeaient. Un regard illuminé par l’effroi et la stupeur. L’étincelle des lumières fragmentée entre mes paupières. Fatigué — lassé d’une passion qui broyait mes viscères et mes pensées. Une douleur physique devenue mentale puis émotionnelle. Un vide qui venait se rajouter à la solitude du divorcé. Aux silences moroses et terrifiants de l'âme. Aux murs gris d’un appartement, tout à coup transformé en tombe. La décoration austère, portant les stigmates d’une vie à deux, d’une vie à un. Je soupirais en observant les silhouettes qui s’agitaient. Et au milieu d’elles, Noor et Lina — Les femmes régnant dans un coeur irrégulier, battant à contre sens, tantôt pour l’une, tantôt pour l’autre. Mes jambes était paralysées par le froid. Par le choc d’une rencontre que je n’attendais pas. J’avais décidé de fuir le dîner familial. De sombrer dans le crépuscule d’un sapin sans guirlandes, loin des drames sentimentaux et de la confusion. Loin de Noor et de son insolente sanguinaire. J’anticipais le malaise. Je sentais le doute dans les yeux de Lina. Elle avait peur de me perdre maintenant. Elle avait peur de quelque chose de plus grand — de plus effrayant. « Je pensais à toi. » Sifflai-je en me penchant pour embrasser la joue de ma meilleure amie. Je m’arrêtais sur le côté, incapable d’esquisser le moindre mouvement vers Noor. « Par contre, c’est ta petite soeur qui m’a bousculé. Même pas elle s’excuse ! » Je grommelais en agrippant son bras. Et nous voilà, attachés à trois, avec Lina au centre de nos désarroi, basculait vers le fond comme un encre qui coulait dans l'océan. « Ce sera du vin pour moi.» Un peu d’alcool pour faire passer le moment. Pour s’enivrer et oublier. Pour effacer le fantôme de Noor qui se matérialisait devant moi.

@lina rassam @noor rassam

_________________
ولمحت من عينيها نارى وحرقتى  قالت على قلبى هواها محرَّمُ
Revenir en haut Aller en bas
Graham Shreve

Graham Shreve
darkness has turned to gray.

⋅ paper notes : 184
⋅ since : 21/12/2017

click down

- getaway car.
address: #218, east side.
contact book:
availability: [▪︎▪︎▫︎] lysandra, alba.

— CHRISTMAS MARKET (tc #7) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: — CHRISTMAS MARKET (tc #7)   — CHRISTMAS MARKET (tc #7) - Page 2 EmptyDim 30 Déc 2018 - 12:11

Le choc de se retrouver, à nouveau, face à Lysandra par le plus grand des hasard, ne fut rien face à celui d’entendre la jeune Mia prononcer ce mot, qu’il n’avait pas entendu depuis longtemps. Maman. Bien sûr, elle avait vu des photos, dans les albums de famille, dans les anciens clichés du père photographe. Mais pas une seule seconde, Graham avait songé que l’un de ses enfants ne puissent la reconnaitre, avant qu’il n’est le temps de leur expliquer la situation. Lysa avait beau être de retour en ville depuis des mois, il ne savait simplement pas, Graham, comment aborder le sujet avec la prunelle de ses yeux. Comment trouver les mots. I thought your mother was dead, but she isn’t. Only problem is that she doesn’t remember any of us, so you still don’t have a mother to love you. Comment aurait-il pu leur faire ça. Mia disparu dans la foule bien plus rapidement qu’il ne le cru possible, et la panique s’empara de lui un instant, avant que la fibre paternelle reprenne le dessus. Son regard se reposa finalement sur la femme à ses côtés, sa femme, qu’il observa un instant avant de reprendre la parole. — La plage. Est-ce que tu peux aller voir sur la plage ? Je vais m’occuper des stands du marché, mais ça ne m’étonnerait pas qu’elle ait cherché à s’isoler. — Il la connaissait, sa fille. Il connaissait ses réactions, parfois, il pouvait même comprendre exactement ce qui se passait dans sa tête. Mais pas à cet instant. Pas quand elle venait de découvrir que sa mère était encore en vie. — Je te préviens si je la retrouve. — Il attrapa Felix dans ses bras, évitant de perdre son deuxième enfant, avant de commencer à traverser la foule, criant le nom de sa fille perdue, cachant sa panique et sa peur. Être fort pour sa famille, Graham savait faire. Il n’avait fait que ça, ces dernières années.

@Lysandra Hart

_________________

(steinbeck) it's so much darker when a light goes out than it would have been if it had never shone.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

click down

— CHRISTMAS MARKET (tc #7) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: — CHRISTMAS MARKET (tc #7)   — CHRISTMAS MARKET (tc #7) - Page 2 EmptyLun 7 Jan 2019 - 1:40

Elle aurait tant voulu éviter cette scène. Tant voulu protéger cette gamine de l’affreuse vérité qu’elle représentait. La protéger du monstre qu’elle était devenue, en les oubliant, eux. La chair de sa chair. Ses propres enfants. La douleur pour unique punition d’avoir ainsi blesser cette pauvre fillette qui ne méritait pas de subir un tel tourment. Lysandra, elle tremblait malgré le pull et l’imperméable qui couvrait ses frêles épaules. La panique se creusait une tanière dans son estomac, et les flammes d’une chimère dansait derrière son regard. Souvenir d’un autre ailleurs, d’un autre temps. Une anxiété pourtant bien différente de celle qui l’avait accompagné trois années durant. Une fibre maternelle éteinte depuis trop longtemps qui faisait chahuter son cœur, trembler son palpitant. Graham malgré l’inquiétude qui rongeait ses traits, tentait du mieux qu’il le pouvait de garder son calme. Chose qu’elle lui enviait. – La plage. D’accord, je… je vais aller voir là-bas. – Il n’y avait pas de temps à perdre. Son fils accroché à ses bras, l’homme qu’elle avait épousé, dans une autre vie, l’abandonna pour se mettre en quête de progéniture. Elle le regarda s’éloigner, le myocarde pendu au bord des lèvres, avant de tourner les talons et de partir en direction opposé. Abandonnant la jetée derrière elle, Lysa ne tarda pas à retirer ses bottillons pour marcher sur le sable qui longeait la mer. Le froid ne l’incommodait pas. Ou du moins, bien peu que le sort de cette enfant. Mon enfant. Un instinct qui se faisait criant. Qui faisait vibrer chaque molécule de son sang. Des pas qui se perdaient dans l’étendue sablonneuse alors qu’elle s’acharnait à retrouver des traces d’un passage récent. Un vent qui balayait ces quelques indices sans une once de discernement. Mais son ouïe fut incapable de la tromper, quand une bourrasque lui porta ses quelques reniflements. Des plaines enfantines à lui fendre le cœur. Mia, qu’elle retrouva sous la promenade, adossée à l’un des piliers, les joues rosies d’avoir trop pleurer. En vitesse, Lysa s’empressa de prévenir Graham de la bonne nouvelle. Je l’ai retrouvé. Quelques indications pianotées du bout des doigts pour lui indiquer le bon endroit. Puis une hésitation. Une incertitude. Une approche prudente de la prénommée. – Mia… – Un chagrin sans fin pour marquer le timbre de ses mots. Un tremolo étouffé par le soubresaut de sa voix. Et le regard d’un enfant qui ne comprend pas, qui s’abime contre ses yeux devenus rivières. Des bras qui s’ouvrent pour accueillir cette silhouette si chère, mais pourtant si étrangère. Des retrouvailles à l'arrière-gout d'amertume. Une saveur que tout le temps du monde ne parviendra à effacer. Pour toutes ses années qu'on lui avait dérobé.

@Graham Shreve
Revenir en haut Aller en bas
Leonie Marsh

Leonie Marsh


⋅ paper notes : 168
⋅ since : 01/01/2018

click down

- getaway car.
address:
contact book:
availability: {fr/en} - cam.

— CHRISTMAS MARKET (tc #7) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: — CHRISTMAS MARKET (tc #7)   — CHRISTMAS MARKET (tc #7) - Page 2 EmptyJeu 10 Jan 2019 - 16:44

Un jeune garçon lui avait renversé son verre dessus, mais elle n’avait pas envie de lui crier dessus. Il ne l’avait pas fait exprès et après tout, c’était un accident des plus communs, elle ne pouvait lui en vouloir. Elle attrapa une pile de serviettes, essayant tant bien que mal de nettoyer un peu son manteau. Il s’excusa auprès d’elle, lui proposant d’aller chez le pressing et lui rapporter ses vêtements une fois propres. Leo sourit à l’écoute de cette proposition, trouvant son attention très sympathique. – C’est vraiment gentil, merci à toi. Mais je n’ai pas envie que ça t’embête, je pourrais y aller moi-même, pas de soucis. Plus elle le regardait, essayant de lui faire comprendre qu’il n’avait pas s’inquiéter pour une simple tâche de vin chaud sur un manteau, plus Leonie se rendait compte à quel point il avait le regard triste. Elle n’avait pas envie de se mêler de ce qui ne la regardait pas mais elle sentait qu’il n’était pas vraiment dans son assiette. - Tu es sûre que tout va bien ? Elle savait bien qu’il n’allait pas lui dire ce qui n’allait pas, mais elle tenta quand même.

@Johan Byrne

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Johan Byrne

Johan Byrne


⋅ paper notes : 199
⋅ since : 21/12/2018

click down

- getaway car.
address: Chez sa mère, loft 13 à West Side.
contact book:
availability:

— CHRISTMAS MARKET (tc #7) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: — CHRISTMAS MARKET (tc #7)   — CHRISTMAS MARKET (tc #7) - Page 2 EmptyJeu 10 Jan 2019 - 20:46

Johan ne savait plus vraiment où se mettre, s'il avait fait ne serait-ce qu'un peu plus attention aux personnes devant lui, s'il ne s'était pas perdu dans ses pensées comme il l'avait fait, alors rien de tout cela ne serait arrivé. Mais comme on dit souvent, avec des si on pourrait refaire le monde. L'incident a eu lieu et le jeune adolescent ne peut pas revenir en arrière, sinon il l'aurait fait, non seulement pour cette soirée mais également pour les années qu'il avait eu avec sa mère avant qu'elle ne l'abandonne. Tout cela tournait dans sa tête, si bien que ce fut la réponse de la jeune femme qui le fit revenir à la réalité. Elle trouvait son attention gentille mais elle était prête à s'en charger. En attendant, elle épongeait avec ardeur les dégâts qu'il avait causé. Il aurait pu l'aider, mais il avait peur que ça paraisse déplacer. Alors il restait en place, les deux pieds visés au sol, comme si une force l'empêchait de faire le moindre mouvement.

Trop de choses occupait l'esprit du brun, il était présent physiquement mais mentalement absent. Et puis cet incident qui prouvait qu'il avait vraiment la tête ailleurs. Soudain, il devient pâle, il était comme en train de suffoquer, encore une de ses crises de panique très certainement. Ça lui arrivait des fois. Pas souvent, mais des fois, sans qu'il n'en connaisse l'origine exacte. Il peinait à reprendre son souffle, ses mains tremblaient sans qu'il ne puisse les contrôler. Il tenta alors de faire cette technique qu'il avait lu sur internet. Inspire. Expire. Inspire. Expire Petit à petit, ses tremblements se calmèrent et il retrouva ses esprits.

" - Je.. Oui ça va."

Non ça n'allait pas, il fallait qu'il arrête de mentir, pourtant c'était la seule solution qu'il avait trouver. Il se confiait rarement, pour ne pas dire jamais. Il planta ses yeux azur dans ceux de la jeune femme, comme pour espérer qu'elle puisse y lire le malaise qui l'habitait. Il voulait crier. Hurler sa souffrance. Mais rien de sortait. Johan était comme muet.

@Leonie Marsh

_________________

I hold my breath and close my eyes. Nothing makes sense anymore anymore.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Noor Rassam

Noor Rassam


⋅ paper notes : 596
⋅ since : 17/07/2018

click down

— CHRISTMAS MARKET (tc #7) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: — CHRISTMAS MARKET (tc #7)   — CHRISTMAS MARKET (tc #7) - Page 2 EmptyMer 16 Jan 2019 - 11:10

L’air se condensait autour d’eux. Une brume, épaisse, lourde de tension. Ses prunelles claires suivaient les gestes lents de Rami, comme un vautour surveillerait sa proie. Il y avait ce secret entre eux, qui s’immisçait, prenait de la place. Ils se taisaient sur les non-dits d’une soirée où les barrières étaient tombées. Une boîte de Pandore, où Noor sautait à pieds joints pour éviter d’en parler, pour éviter de croiser le regard sombre de sa sœur. Pour fuir et oublier l’objet de ses pensées. Parce qu’il s’était introduit dans chaque recoin de son esprit, Rami. Il s’imposait, avec ses sourires en coin, et ses mots doux. Elle était différente, qu’il disait. Et Noor voulait y croire. Mais le précipice lui faisait peur. Céder voulait dire que la chute ne serait que plus douloureuse. Puis Lina. Douce Lina, qui brillait comme un astre brûlant dans le ciel. Elle était si bienveillante, Lina. Mais elle n’était pas stupide, et Noor le voyait dans ses iris inquisitrices. Elle ne put réprimer le roulement d’yeux forcé, avant d’enrouler son bras autour de celui de sa sœur. « T’étais sur mon chemin, » siffla-t-elle, un sourcil arqué en direction de Rami. « C’est à toi de t’excuser. » Ils s’avançaient à trois pour fendre la foule. Un trio, un triangle, aux angles compliqués. « Bonne idée, j’ai les mains gelées, » acquiesça-t-elle en serrant un peu plus le bras de sa sœur, désireuse d’encercler un grand gobelet bouillant.


_________________
― Don’t get too close, I might not leave. Don’t stare too much, I’ll let you in Just here for now.

— CHRISTMAS MARKET (tc #7) - Page 2 271126634 :
 
Revenir en haut Aller en bas
Graham Shreve

Graham Shreve
darkness has turned to gray.

⋅ paper notes : 184
⋅ since : 21/12/2017

click down

- getaway car.
address: #218, east side.
contact book:
availability: [▪︎▪︎▫︎] lysandra, alba.

— CHRISTMAS MARKET (tc #7) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: — CHRISTMAS MARKET (tc #7)   — CHRISTMAS MARKET (tc #7) - Page 2 EmptyDim 20 Jan 2019 - 18:03

Si revoir Lysandra lui faisait toujours quelque chose, cette fois-ci était différente. Cette fois, sa fille avait disparu, et rien ne l’importait plus que de la retrouver. Se faufilant parmi les gens qui, inconscients du drame qui venait de se produire dans la vie de Graham, continuaient paisiblement de regarder les cabanes, le père criait le nom de sa fille, son fils toujours dans ses bras. Rien à faire, il ne la voyait pas. C’est la voix de son garçon qui l’interrompu, et il prit une seconde pour regarder Felix, tentant de lui cacher son inquiétude. — C’était vraiment notre maman ? — Il ne savait pas comment gérer tout ça. Cette situation si délicate, que personne n’aurait su comment intervenir. Un enfant, trop jeune pour comprendre, qui découvre par hasard que sa mère est encore en vie. Il n’y avait pas de réaction parfaite, pas de moyens de leur annoncer ça de la bonne façon. Ces enfants, qui avait passer leur vie à penser que leur mère était morte, se retrouvait face à elle, face à ce visage qu’ils avaient vu uniquement sur de vieilles photos que gardait encore Graham, un peu partout dans la maison. Si apprendre que la jeune femme était en vie avait bouleversé Graham, il n’osait pas imaginer ce qui était en train de se passer dans la tête de ses enfants. — Je… — se lança-t-il, incapable pourtant de vraiment savoir quoi dire. — Je vais tout vous expliquer, d’accord ? Mais on doit retrouver ta soeur, d’abord. — C’était plus sûr. Ils devait retrouver la petite, encore trop jeune pour gambader seule dans la ville, avant tout. À l’instant où il se remit à marcher, son téléphone sonna, et Graham marqua une nouvelle pause, prenant quelques minutes pour lire ce qu’il venait de recevoir, dans l’espoir d’y voir une bonne nouvelle. Lysandra l’avait retrouvé, et tout le poids de l’inquiétude disparu soudainement des épaules de Graham, qui soupira lourdement. Perdre l’un de ses enfants, après ce qui lui était arrivé avec sa femme, était la seule chose qui aurait pu, encore à l’heure actuelle, l’achever. S’il était devenu un homme relativement froid et insensible, ses enfants, malgré tout, restaient la prunelle de ses yeux. Se mettant en marche jusqu’à la plage, il aperçut la gamine dans les bras de sa mère, un coup en plein ventre, en plein coeur, qui lui donna envie de se laisser submerger par le trop  plein d’émotions que lui procurait cette journée. Posant Felix à terre, il le laissa courir jusqu’à sa soeur, et Graham resta là un instant, à les observer tous les trois. Comme une vieille photo qu’il avait trop regardé, un souvenir qui avait commencé à s’effacer. À la minute où ils quitteraient cette endroit, ce serait fini. Pourtant, Graham n’eut d’autres choix que de s’approcher de la scène, le regard fixé sur sa femme. — Merci. — marmonna-t-il simplement lorsqu’elle le regarda enfin.

@Lysandra Hart

_________________

(steinbeck) it's so much darker when a light goes out than it would have been if it had never shone.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


click down

— CHRISTMAS MARKET (tc #7) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: — CHRISTMAS MARKET (tc #7)   — CHRISTMAS MARKET (tc #7) - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 — CHRISTMAS MARKET (tc #7)
Aller à la page : Précédent  1, 2
Revenir en haut 
 Sujets similaires
-
» Merry Christmas or not ♦ Roxanne
» Voila l'homme qui merite d' etre Ministre de l'education en haiti
» We wish you a merry christmas [PV] [FINI]
» [Teach VS Mr.4 & Miss Merry Christmas]
» [ANDROID]Bug depuis mon achats de lingots

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- call it what you want. ::  :: lights are so bright. :: sujets.-
Sauter vers: