fermeture du forum.

Partagez
 
 down our rivers to the sea (nolan)
Aller en bas 


Invité
Invité

click down

down our rivers to the sea (nolan) Empty
MessageSujet: down our rivers to the sea (nolan)   down our rivers to the sea (nolan) EmptyLun 29 Oct 2018 - 0:12

Bang, bang, bang.
Il frappait avec toute la rage du monde, le souffle emporté dans les prières silencieuses, le mutisme éternel. Lorsqu'il jouait, il n'y avait que les frémissements des baguettes entre ses doigts, les mélodies enragées et les espoirs tus. Porte dérobée dans l'enfer de ses mondes, il s'échappait au son des timbales. Tout guidait ses gestes – l'expérience, la peur, et les battements de son cœur. Angus n'était pas là au matin. Mille nuits de silence, il rentrait parfois, les yeux hagards et le sourire arrogant. T'es pas ma mère. Les mots tranchaient les derniers liens, et un jour, il n'y aurait plus rien.
Bang, bang, bang.
Anders avait les doigts écorchés par la colère retenue, les mouvements répétitifs et la force de ses ambitions. Serrant les paupières pour oublier le monde dans les accords merveilleux. Restless, l'ironie d'un nom qui gardait toutes les foudres et tenait le monde entier en quelques lettres. Des jeunes éraflés par des vies différentes – réunis par le hasard entre quatre murs. Et de là, tout se tient, les aspirations, les craintes et les sentiments. Ils étaient ses frères, tout ce qu'Angus n'était pas, tout ce que le sang ne promettait jamais. Anders écrasa les baguettes une dernière fois – le goût amer de l'imparfait au coin des lèvres. Il fallait recommencer.
Ils avaient les épaules endolories et les voix enrouées des répétitions qui s'étalaient à l'infini. La fatigue traînait sous leurs yeux d'enfants – des creux noircis par les expériences et les attentes inconsolées. Il fallait recommencer. Le silence s'abattit sur la pièce, Anders releva le menton et essuya vaguement la sueur qui perlait sur ses pommettes. - Something's not right. Second chorus. Something's off. Ses doigts s'agitaient sur les partitions, les ratures et les tâches grisant le papier là où il avait passé des nuits blanches à l'attendre. Angus n'était pas là au matin. Il ne dirait rien de ses inquiétudes, car elles avaient trouvé refuge dans les plis les plus sombres de ses côtes – et rien ne le ferait admettre la peur de ne jamais le retrouver. - Let's do it again. Ses regards s'évaporaient entre les caisses de son instrument, les doigts tremblants dans l'épuisement certain. Il ne regardait pas les autres, il n'écoutait pas les râles et les plaintes. L'erreur était la sienne, un geste incertain, un moment d'égarement, et tout foutait le camp.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

click down

down our rivers to the sea (nolan) Empty
MessageSujet: Re: down our rivers to the sea (nolan)   down our rivers to the sea (nolan) EmptyLun 5 Nov 2018 - 21:28

Coup d'œil rapide sur l'écran de ton portable. Le soupir qui passe tes lèvres. Des messages auxquels tu ne préfères pas répondre. Tu fuis, Nolan. Tu le reconnais sans la moindre honte. Parce que t'es pas foutu d'affronter tes problèmes en face, de l'affronter elle. Tu t'éloignes sans rien dire, depuis qu'elle a appris la nature de ta relation avec sa mère. T'es un lâche, Nolan. Un véritable lâche. Pression sur le bouton, l'écran qui s'assombrit et tu glisses l'appareil dans la poche arrière de ton jean. Tu te reconcentres sur la musique qui remplit la pièce, résonne contre les murs mal insonorisés. Tes doigts autour du pied sur micro, t'attends le bon moment avant d'ouvrir ta gueule et d'ajouter ta pierre à l'édifice. La voix qui suit, mais la tête ailleurs.
Stop.
Silence de mort pendant un court instant, qu'Anders vient briser. Ton regard tourné vers lui, cette détresse que tu lis dans son regard à la seconde même. T'as pas besoin de plus, t'as pas besoin d'entendre la moindre demande de sa part. Un regard en direction d'Ivan et Corey, des yeux qui veulent tout dire. Ils comprennent, les gars. « C'mon man, let's grab more beer. », qu'il dit Ivan en poussant Corey vers la sortie. T'attends pas de signal de la part du batteur. Tu t'rapproches de lui, saisissant entre tes doigts une de ses baguettes. Et ce même silence qui revient. Tu te racles la gorge, le dévisage sans rien dire. Des traits que tu peux lires sans la moindre difficulté. Des années que tu sais le faire, avec tes trois comparses. Anders qui n'est pas l'exception à la règle. « You alright bro ? », tu lui demandes en lui redonnant sa baguette. Et t'espères qu'il ne va pas aller te raconter n'importe quoi. Qu'il ne va pas mentir et feindre un bonheur de façade. Parce que tu ne vas abandonner, tu ne vas pas le lâcher tant qu'il n'aura pas ouvert sa gueule pour te cracher sa souffrance au visage.
Revenir en haut Aller en bas
 
 down our rivers to the sea (nolan)
Revenir en haut 
 Sujets similaires
-
» « but these stories don't mean anything when you've got no one to tell them to. » ♔ NOLAN ♡.
» Ashley Meredith Rivers
» Mountain Trail - Grace W. Nolan & John D. Collins
» il est temps de vivre la vie que tu t'es imaginée ♣ ft Nolan
» got some dark desire, love to play with fire (hot) ▹ nolan.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- call it what you want. ::  :: lights are so bright. :: sujets.-
Sauter vers: