fermeture du forum.

Partagez
 
 too good to go home alone w/mina
Aller en bas 


Invité
Invité

click down

too good to go home alone w/mina Empty
MessageSujet: too good to go home alone w/mina   too good to go home alone w/mina EmptyLun 6 Aoû 2018 - 21:59


≈ ≈ ≈
{ Ive heard it before, i dont wanna hear any more no 
You got that something, that I can’t resist. }
crédit/ tumblrempire.

Atticus avait une certaine expertise avec les femmes. Il savait comment les séduire, comment leur plaire. Il était d’ailleurs en période de conquête avec une certaine Mina. Une jeune femme aussi belle que brillante. Elle était comme un challenge, mais un beau challenge. Elle était différente des groupies qu’il ramenait le soir même jusqu’à sa chambre. Mina se faisait désirer alors même que l’attirance était réciproque, il pouvait le voir dans son regard, dans ses gestes, mais elle aimait avoir le contrôle. Atticus se montrait donc patient et gentleman tout en oubliant pas son caractère dragueur. Aujourd’hui Atticus avait d’ailleurs rendez-vous avec la jeune femme, il l’avait invité pour déjeuner afin qu’elle ne pense pas qu’il ne tienne qu’à la glisser dans son lit. Il voulait faire un effort en lui faisant plaisir et pour cause Mina lui avait dit qu’elle était « fan » de certains acteurs alors il pensait lui faire plaisir en la laissant en rencontrer certains. Il espérait faire grande impression en faisant cela. Il n’allait cependant pas lui dire que l’ensemble de l’équipe l’agaçait au plus haut point. Il voulait lui faire bonne impression alors il allait cesser de leur crier dessus pendant l’heure du déjeuner. Il comptait tout de même avoir Mina pour lui tout seul quelques instants. Il n’aimait pas partager. Atticus avait très envie de la voir, de se changer les idées. Il faut dire qu’il avait passé une matinée atroce avec plusieurs acteurs. Il ne pensait pas que c’était difficile d’apprendre quelques lignes chaque soir, mais apparemment oui. Il ne comprenait pas pourquoi l’équipe avait engagé de tels ignorants. Il se rappelait de sa carrière d’acteur et il n’aurait jamais osé se présenter sur un plateau sans connaitre son texte. Certes, il avait ses défauts, mais il était un réel professionnel. Il avait donc envie de souffler un bon coup pour ne tuer personne avant ce soir. Atticus avait donc demandé à son assistante de commander un déjeuner pour deux, un vin rouge qu’il appréciait particulièrement et surtout que les acteurs soient à la disposition lorsque Mina voudrait les rencontrer. Il pensait qu’ils lui devaient bien ça après tout ils lui faisaient perdre son temps chaque journée depuis le début de ce tournage. Atticus était dans sa loge en train de réécrire quelques lignes puisque un de ses acteurs ne semblait pas capable d’aligner plus de 3 lignes. Soudain, son assistante vint lui annoncer que Mina venait d’arriver. Un sourire s’afficha sur son visage, le premier de la journée. Il espérait que cela allait lui plaire et qu’elle allait enfin déposer les armes. Il alla donc à sa rencontre afin de l’accueillir. Il lui offrit d’ailleurs son plus beau sourire charmeur qu’il possédait avant de lui dire : « Voilà la plus ravissantes des femmes.. » Il savait qu’elle allait s’en douter rire, elle aimait se moque gentiment de lui et réciproquement. « Par quoi veux-tu commencer ? » Lui demanda Atticus avec toujours le même sourire en coin. Il lui proposait donc de mener la danse, elle était chanceuse parce que tout comme elle, il aimait contrôler la situation.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

click down

too good to go home alone w/mina Empty
MessageSujet: Re: too good to go home alone w/mina   too good to go home alone w/mina EmptyJeu 23 Aoû 2018 - 3:12

Outfit | Pourquoi se contenter de peu lorsque l’on peut atteindre les étoiles. La beauté farouche qu’elle était aurait pu avoir n’importe quel homme à ses pieds en un claquement de doigts, mais Mina se montrait capricieuse sur ceux qu’elle laissait pénétrer dans son univers. Elle détestait perdre son temps avec des garçons insignifiants, préférant s’intéresser d’avantages aux hommes qui sillonnaient le paysage. Alors, lorsque qu’Atticus Wood ne put s’empêcher de l’approcher, lors d’une soirée quelconque à laquelle elle assistait en compagnie de sa mère – une égérie de mode prisée par de grands noms du domaine –, la jeune femme ne put s’empêcher de se montrer difficile d’approche, tel un territoire qu’il fallait conquérir. Un défi face auquel l’ancien acteur, devenu producteur ne recula pas. Fin séducteur, il se montrait étonnamment à la hauteur des espérances de la brune, mais capituler aussi facilement n’avait jamais figuré dans les plans de la belle, ni même dans ceux de l’homme, puisqu’il ne cessait jamais d’user de son imagination pour tenter de l’impressionner, de l’amadouer. Sa toute dernière tentative aurait pu faire chavirer n’importe quelle conquête, mais l’étudiante en médicine se laissait difficilement impressionner. Toutefois, elle devait tout de même admettre qu’elle appréciait les efforts de cet Atticus, et que peut-être que, cette fois, il bénéficiera de sa clémence. Il avait fait son bout de chemin, sa part du travail et désormais, elle devait lui rendre la pareille. Ou du moins, lui offrir quelque chose en échange. Pour le récompenser. Pour le satisfaire. Suivant les indications qu’il lui avait transmis par message texte, et ponctuelle comme à son habitude, la Goldwater se présenta sur les lieux du tournage où un membre du staff ne manqua pas de l’accrocher, la questionnant sur sa présence en ces lieux qui n’étaient pas ouverts au public. – J’ai rendez-vous avec M. Wood, il m’attendait pour le déjeuner. Vous pouvez aviser son assistante, elle vous le confirmera.  –  Elle parlait avec un calme olympien même si l’attitude malpoli du jeune employé lui donnait envie de rouler les yeux au ciel. Quelques coups de fil plus tard, et on la guidait enfin jusqu’à la loge du producteur, qui visiblement, avait été avisé de son arrivée, puisqu’il se dirigeait dans sa direction, arborant un large sourire sur ses lèvres. Un léger rire s’échappa des siennes, alors qu’elle se moquait amicalement de sa remarque. – Tellement cliché, Atticus. Tu peux faire mieux que ça, j’en suis persuadée. –  Non pas qu’elle doutait de sa beauté, Mina. Mais tant d’hommes lui avaient dit ses mots qu’ils avaient désormais perdus leur véritable sens, et leur attrait. Ce n’était tout de même pas de sa faute si ces pauvres gamins manquaient de mot pour décrire sa beauté. Apposant ses lèvres sur l’une des joues de son hôte du moment, un petit sourire satisfait apparu au coin de ses lèvres, face à son questionnement. – Je suis persuadée que ces acteurs ne se peuvent plus d’attendre de me rencontrer. Autant satisfaire leur curiosité tout de suite, qu’en dis-tu? – Ils auraient ensuite le reste du temps pour profiter d'un brin de solitude en compagnie de l'un et l'autre. En toute intimité.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

click down

too good to go home alone w/mina Empty
MessageSujet: Re: too good to go home alone w/mina   too good to go home alone w/mina EmptyMar 4 Sep 2018 - 20:21

Comme à son habitude, Mina pris du plaisir à le remettre à sa place en soulignant sa phrase très clichée. Il aimait vraiment qu’elle ait du répondant. Elle était beaucoup plus drôle que les groupies qui rient à l’ensemble de ses blagues et s’allongent nues si facilement dans sa loge. Certes, il ne dirait pas non au faites qu’elle se mette entièrement nue dans sa loge, mais cela aurait été trop facile. Il aimait jouer avec elle, ce jeu de séduction lui plaisait beaucoup. Il faut dire qu’Atticus n’était pas non plus en manque, il avait de quoi rassasier son appétit de mâle en bonne compagnie chaque soir ou presque. Il n’avait donc pas besoin de se montrer pressant bien au contraire. Rapidement, Mina ne s’embarrassa pas de préliminaire, elle lui demanda cash de l’emmener voir les acteurs qui selon elle n’en pouvaient plus d’attendre de la rencontrer. Il avait oublié combien les chevilles de la jeune femme était enflée parfois. Elle avait une haute opinion d’elle-même, il le savait et elle avait raison. Elle devait avoir l’habitude qu’on la courtise. Elle allait donc être le centre d’attention et cela semblait beaucoup lui plaire. Elle était toujours pleine de surprises. « Des acteurs ? Quels acteurs ? » Lui demanda Atticus en faisant mine de ne pas savoir de quoi elle parlait. Il aimait jouer avec ses nerfs et faire comme s’il aurait été capable de la faire venir sous un faux prétexte. Il en aurait été capable, mais il essayait d’être moins un enfoiré qu’auparavant. Il avait donc tenu promesse. « Je suis déçu moi qui pensais que tu venais simplement pour le plaisir de ma compagnie. » Rajouta-t-il en faisant une moue déçue. Il savait bien que la jeune femme était venue ici pour les acteurs, mais il savait qu’au fond elle appréciait de passer du temps en sa compagnie. Atticus lui fit donc signe de le suivre afin de pouvoir aller rencontrer les acteurs qui étaient en train de déjeuner pendant le peu de répit que leur donnait Atticus. Elle ne se doutait pas qu’elle avait à faire à des idiots qui ne savent pas apprendre deux lignes de texte. En effet, même elle aurait été capable de faire beaucoup mieux. Il tentait de cacher son agacement en arrivant devant l’équipe. « Mesdames, messieurs, Mina Goldwater, une fan de votre ‘travail’, merci de lui faire un accueil chaleureux. » Annonça Atticus avant de se reculer afin de laisser le devant de la scène à la jeune femme. Elle était assez grande pour prendre les choses en main et elle n’avait plus besoin de lui durant quelques minutes. Il l’a regardait alors avec attention interagir avec l’équipe.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

click down

too good to go home alone w/mina Empty
MessageSujet: Re: too good to go home alone w/mina   too good to go home alone w/mina EmptyMer 5 Sep 2018 - 22:24

Mina, elle ne s’empêchait jamais de parler avec une franchise qui parfois en déconcertait plus d’un. Elle avait du répondant et un certain mordant que tous ne savaient pas apprécier. Ses rares fréquentations ayant osés le lui reprocher, dans le passé, l’avaient malheureusement appris à leur dépend. Du reste, son authenticité restait la meilleure façon d’éloigner les garçons, et de ne garder que les véritables hommes dans son sillage. Ceux qui savaient apprécier ce côté épicé de sa personnalité, pareil à un bon plat mexicain qu’on dévore avec appétit. Ceux qui prenaient de bons grés ses remarques parfois trop franches, ou teintées d’une ironie délurée. Être apte à saisir le second degré ne venait pas naturellement à tous, qui plus est, elle qui maitrisait la chose avec grande fluidité. Heureusement, elle avait trouvé en la personne d’Atticus Wood un candidat à la hauteur du défi à relever. Et ce petit jeu de séduction qui s’était engagé entre eux lui plaisait plus qu’elle n’osait se l’avouer. – Oh, ne fais pas ton jaloux. Tu devrais savoir que je préfère toujours conserver le meilleur pour la fin. – Elle chassa d’un geste impatient de la tête sa chevelure brillante qui camouflait une légère partie de son visage. – Je parle de notre déjeuner, bien sûr. - Un clin d’œil enjôleur accompagna ses propos, laissant en suspens un sous-entendu des plus flagrants. Afin de satisfaire à sa requête de rencontrer la distribution de son présent projet, le réalisateur la guida jusqu’à une salle d’appoint où les acteurs et membres de l’équipe technique profitait d’une pause à leur horaire pour casser la croute. Il l’introduisit auprès de ces derniers avant de s’éloigner et de lui laisser toute la place. Mina, tel le papillon social qu’elle avait toujours été, ne perdit pas de temps avant de se mêler au groupe, son charisme lui facilitant le travail. Elle s’attarda plus longuement auprès des rôles principaux, discuta pendant une dizaine de minutes avec quelques acteurs secondaires. À son grand étonnement, une petite poignée de personne furent à mettre de la reconnaitre, vu sa connexion avec la grande dame de la mode qu’était sa mère, Lola. Mais pour la majorité d’entre eux, elle ne restait qu’une inconnue, une groupie comme les autres. Elle se retira d’elle-même au bout d’un temps, se rapprochant de l’homme qui lui avait fait l’honneur de l’accueillir en ces lieux. – Mon attention t’est entièrement accordée, désormais. Et si nous allions manger? – La faim ne s’était pourtant pas frayé un chemin jusqu’à son estomac, du moins, pas encore. C’est un tout autre type d’appétit qui éveillait ce désir de se retirer en sa compagnie.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

click down

too good to go home alone w/mina Empty
MessageSujet: Re: too good to go home alone w/mina   too good to go home alone w/mina EmptyMar 11 Sep 2018 - 14:47

Le sourire enjôleur et les paroles de Mina le faisait parfois craquer, comme lorsqu’elle lui disait qu’elle préférait conserver le meilleur pour la fin. Il n’était pas dupe, elle ne parlait pas de déjeuner. Elle savait exactement comment le séduire et lui envoyer des signaux. Ce n’était pas pour lui déplaire, il aimait les femmes qui savent ce qu’elles veulent et qui n’ont pas peur de se faire comprendre. Il l’a laissa donc aller parader devant les acteurs, faire son intéressante comme elle aimait tant le faire. Cela pourrait rebuter l’ego de certains hommes, mais pas celui d’Atticus. Il l’a trouve fascinante à chaque fois qu’elle entre dans une pièce et qu’elle s’arrange pour avoir l’attention de tout le monde. C’est un talent qu’elle aurait pu mettre à profit pour faire carrière dans le monde cruel du cinéma, mais elle faisait quelque chose de beaucoup plus important, elle était résidente en médecine ce qui le fascinait encore plus. Pendant qu’elle se mêlait au groupe, Atticus en profita pour lire ses mails et y répondre. Il était très demandé et le fait qu’il prenne du temps même sur la pause déjeuner pour elle en disait long sur son intérêt pour la jeune femme. Il n’avait pas eu autant d’intérêt depuis bien longtemps et cela lui plaisait. Au bout de plusieurs minutes, Mina se retira d’elle-même pour aller le retrouver. Un sourire apparut alors sur son visage. Mina lui déclara alors qu’il avait son entière attention, elle lui proposa d’ailleurs d’aller manger. Il avait bien compris ce qu’il avait derrière la tête et en gentleman il lui proposa : « Je te propose qu’on aille manger dans ma loge. » Il lui donna ensuite son bras afin qu’elle puisse l’accompagner jusqu’à sa loge. Il avait de la chance en tant que producteur il avait la plus grande et la plus agréable. Ils pourraient s’éloigner des regards indiscrets et se retrouver entre eux ce dont ils avaient besoin. « Nous serons plus tranquilles pour déjeuner. » Rajouta-t-il avec un sourire malicieux. Certaines femmes auraient pu ne pas aimer ce sous-entendu, mais Mina n’était pas comme les autres. Elle était à l’aise avec le sexe et tout ce qui s’y rapporte. Cela démontrait une grande confiance en elle-même et en sa féminité. C’est sûrement cela qui la faisait paraitre aussi sexy.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


click down

too good to go home alone w/mina Empty
MessageSujet: Re: too good to go home alone w/mina   too good to go home alone w/mina Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 too good to go home alone w/mina
Revenir en haut 
 Sujets similaires
-
» G - "With or Without You" [HENTAÏ] [PV Mina]
» Mina et Tom
» MYOUI MINA ( MINA ; TWICE ) ▬ Ahn May Lee
» (discussion) Ocean Home
» AN EXCLUSIVE INTERVIEW WITH MARIE FLORE LINDOR-LATORTUE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- call it what you want. ::  :: lights are so bright. :: sujets.-
Sauter vers: