AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 look at this heart-shaped wreckage.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Isveig Burston

i've been breaking hearts a long time.

- paper notes : 146
- since : 14/12/2017

( end game )

- getaway car.
address: #025, west side.
contact book:
availability: [close] eli.

MessageSujet: look at this heart-shaped wreckage.   Jeu 14 Déc - 22:09




- isveig burston -
i'm way too good at goodbyes.


i. harness your blame, walk through
- âge et lieu de naissance: À peine dans la vingtaine, mais si près de la trentaine. Vingt-huit années de sa vie ont déjà défilées devant ses yeux, remplies d’autant de réussites que d’erreurs. La petite Isveig est née à Manchester, là où les Burston ont élu domicile il y a quelques décennies de cela, après avoir traversé les mers. - origines et nationalité: La nationalité Anglaise est inscrite sur son passeport, et elle en est généralement plutôt fière. Ses origines, par contre, sont un véritable patchwork. Père israélien, mère anglaise d’origine islandaise, ils se sont rencontrés à Manchester, donnant naissance à une enfant au teint halé et au prénom nordique. Elle le sait, elle vient autant d’Israel que d’Islande. Elle embrasse cette diversité sans broncher, toujours fière du parcours de sa famille avant d’en arriver là.  - statut familial: Fille unique, elle a laissé ses parents à Manchester il y a quelques années de ça déjà, venant se perdre dans la jolie ville qu'est Brighton, seule. Elle n’aurait jamais pu deviner que c’est cette ville là, qui lui offrirait le plus d’opportunités. Elle ne regrette pas, elle sait que Manchester sera toujours là pour l’accueillir à coeur et bras ouverts, quand elle en a besoin. - statut civil: En couple. Amoureuse, il parait. Mais Isveig ne sait pas ce qu’elle veut. Un jour elle vit heureuse dans les bras de celui qui semble être l’évidence, le lendemain elle se cache pour vivre une histoire torride et interdite. Et lorsque cette histoire perd toute son étincelle, elle regarde avec regret ce qu’elle a laissé derrière elle, il n’y a pas si longtemps que ça. Is regrette, mais elle a sa fierté de femme indépendante. - occupation: Agent matrimonial. L'ironie que lui offre la vie, elle qui fait tout pour que le gens rencontrent l'amour, mais qui est incapable d'être heureuse en ménage depuis quelques semaines. - cinq choses favorites: Les drames amoureux, du moins c’est ce qu’elle commence à croire. Incapable de se poser, elle a une forte tendance à l’auto-destruction lorsqu’elle sent que sa vie amoureuse se pose enfin. Par peur de l’engagement ou par amour des tragédies, elle n’en sait rien. Mais elle collectionne les coeurs brisés comme certains collectionnent les timbres. Malheureusement, le sien aussi en pâtit à chaque histoire qu’elle laisse derrière elle. Les flatkökur de sa mère, plat typique qui lui rappelle un pays où elle n’a jamais mit les pieds, et des ancêtres qu’elle n’a jamais connu. Le Meurtre de l’Orient-Express, d’Agatha Christie. Son seul moyen de s’échapper de ses drames quotidiens, c’est clairement de se plonger dans ceux des autres. Surtout si les drames en question implique une histoire policière à la faire frémir en quelques mots seulement. Lorsqu’Isveig lit, le monde se met en pause pour la laisser vivre chaque action avec ses personnages. Un bracelet que lui a offert Eliott il y a quelques mois de ça. Elle a conscience qu’il ne vaut sûrement rien, et qu’elle devrait le ranger dans un coin, et le laisser tomber comme elle a laissé tomber ce garçon si parfait pour elle. Mais elle ne peut pas. Elle se raccroche à l’objet, puisqu’elle ne peut plus se raccrocher à cette relation qu’elle a, une nouvelle fois, anéanti volontairement lorsque tout semblait trop rose à son goût. Pretty Woman, dont elle connait par coeur chaque réplique depuis son adolescence. Elle s’est imaginée ô combien de fois dans le rôle de Julia Roberts, attendant avec impatience que Richard Gere se gare en bas de chez elle et lui déclare sa flemme. Pourtant Is le sait: si un homme se comportait de la sorte avec elle, elle irait certainement s’enfermer dans la pièce la plus proche, cherchant le meilleur moyen de faire foirer à nouveau ce qui semble être une histoire d’amour parfaite. - saison préférée: Isveig a toujours aimé l'automne. Les couleurs ternes, les feuilles mortes qui s'accumulent sur les trottoirs, le ciel si changeant et les cafés chauds accompagnés de gâteaux à la cannelle. - traits de caractères: Elle est pénible, la jeune Burston. Elle ne sait pas ce qu’elle veut, elle aime râler et ne jamais être satisfaite de ce qu’on lui offre. C’est une forte tête, une femme indépendante avec un côté fragile, qui renferme bien plus que ce qu’elle ne le laisse croire, parce qu’elle a sa fierté. C’est une femme forte, belle et puissante, incapable de s'arrêter à ce qu’on lui offre, même quand on lui offre la lune juste pour ses beaux yeux. Tout le monde fait les frais de ces défauts, mais surtout Eli, elle le sait bien. - groupe: Celosia. - avatar: Phoebe Tonkin.

iii. when eyes are all painted sinatra blue
- pseudo/prénom:   . - âge et pays:   . - type de personnage: pré-lien du plus beau, techniquement. - votre avis sur le forum:   . - où avez-vous connu le forum:   . - autre: je sais même pas pourquoi je remplie cette partie.


Dernière édition par Isveig Burston le Ven 15 Déc - 2:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Isveig Burston

i've been breaking hearts a long time.

- paper notes : 146
- since : 14/12/2017

( end game )

- getaway car.
address: #025, west side.
contact book:
availability: [close] eli.

MessageSujet: Re: look at this heart-shaped wreckage.   Jeu 14 Déc - 22:10


it's alright, just wait and see, your string of lights is still bright to me
oh, who you are is not where you've been, you're still an innocent.
taylor swift.

(one) Born and raised in Manchester, c’est dans une grande famille que la petite Isveig a vu le jour, une famille qui est proche, une famille aimante, le genre de famille qui se retrouve une fois par mois chez la grand-mère pour un grand déjeuner, qui fini soit en engueulades, soit en éclats de rire, parfois les deux. Is a toujours était proche de sa famille, autant du côté maternel que paternel, mais il n’y a personne a qui elle tient plus que ses parents. (two) Elle a malgré tout quitté cette famille si parfaite, et sa jolie ville, pour venir s’installer à Brighton à l’âge de vingt-deux ans. C’était une opportunité géniale, un travail qui lui correspondait, et après avoir envoyé quelques e-mails, elle savait qu’elle n’avait plus qu’à se rendre sur place pour décrocher un contrat. Agent matrimonial. Is, amoureuse de l’idée même de l’amour, allait pouvoir utiliser ses qualités pour faire en sorte que les gens se rencontrent et soient heureux. C’était une évidence pour elle, elle était faite pour ce job. Une triste ironie, en réalité, quand on connait son histoire. (three) Manchester lui a rapidement manqué. Les coups de blues tard le soir dans son appartement, les appels en larmes à ses parents, les hésitations à se prendre un billet de train retour. Mais au final, Isveig a surmonté tout ça. Le poste tant convoité en poche, elle a rapidement commencé à se faire des amis, des nouvelles rencontres, et à se faire sa place dans la petite société de Brighton, facilement ouverte pour accepter les nouveaux arrivants, bien heureusement pour elle. Aujourd’hui encore, elle sait qu’elle peut retourner quand elle veut chez ses parents, même si avec les années, elle a commencé à rentrer de moins en moins souvent. Au début, c’était toutes les vacances, puis seulement celles de Noël, puis elle a préféré les passer à embrasser son amoureux sous le gui. Mais les choses ont changé, cette année, et elle risquerait bien de prendre ses parents pour excuse afin de quitter la ville quelques temps. (four) Son amoureux, Eli. Grand, fort, un amoureux de la littérature ou tout du moins de policiers qui avait le don de faire passer la jolie Is par toutes les émotions, qu’elle a rencontré au détour d’une librairie, alors qu’ils étaient à deux doigts de se battre pour le même livre. Et puis le coup de foudre. Le regard qui se fixe, le léger sourire qui veut tout dire. Ils ont commencé à se fréquenter environ un an après qu’Is soit arrivé en ville. Petit à petit, la relation est devenue de plus en plus sérieuse. Elle était amoureuse, comme elle n’avait jamais été amoureuse avant. Le véritable amour, l'âme soeur. Elle était bien, dans ses bras. Elle était bien avec lui, mieux qu’elle ne le sera jamais. (five) Et puis elle en a rencontré un autre. Un homme avec un nom, quelques années de plus, une réputation et un rang qui vous fait baisser les yeux quand il entre dans la pièce. Son patron, plus exactement. Patron de l’agence matrimoniale où travaille Isveig, c’est il y a un peu plus d’un an qu’il a commencé à s’impliquer au niveau de ses employés, et qu’il a rencontré les doux yeux d’Is. Ce n’était pas comme sa rencontre avec Eli, mais Is venait d’avoir un nouveau coup de coeur. Comme celui pour Eli était doux tel une caresse, celui pour cet homme ressemblait plutôt à une décharge électrique. Ils ont commencé à se voir, de plus en plus souvent. Ils ont dû se cacher, se rejoindre en cachette, dans le dos d’Eli, ce garçon si doux dont elle était folle. Mais Isveig, l’éternelle insatisfaite, la grande romantique, aimait aussi son amant. D’une façon différente. Une façon plus sauvage, la clé de cette relation étant le désir, la passion, le secret. Elle se sentait comme dans un roman de Jane Austen, même si ça n’avait jamais été son fort. Eli avait fini par rencontrer l’homme, ne se doutant de rien, l’appréciant même, rendant les repas à trois légèrement inconfortables pour Isveig. Les deux hommes qu’elle aimait à la même table. Son coeur, partagé en deux, entre le confort de son Eli, et la relation interdite que lui offrait son patron. (six) Tout ce manège a duré une longue année, remplie de questions et de culpabilité, mais d’amour, ô tellement d’amour pour ces deux hommes. Mais il y a quelques semaines, Eli a demandé sa main à Isveig. Elle n’en revenait pas, qu’un homme veuille aller si loin avec elle. S'engager réellement. Un mariage. Eli. Celui qu’on aurait facilement pu croire être l’homme de sa vie. Celui qu’elle aurait pu croire être l’homme de sa vie. Elle a paniqué, et a dit oui. Sans réflexion pour briser cet instant qui était, sûrement à la base, magique. Puis elle a dû en parler à son amant. Il n’a pas cherché à comprendre bien longtemps, c’était le moment pour Is de choisir avec lequel de ces hommes elle voulait continuer sa vie. Et elle à choisi l’aventure torride et secrète, qui lui promettait encore tant de belles choses, face au confort de sa relation avec son petit-ami. Erreur fatale. (sept) Après avoir rendu sa bague a Eli, brisé leurs fiançailles, et avouer la vérité de a à z, ils se sont quittés, dans le plus mauvais des termes. Elle ne l’a pas revu, depuis. Elle évite les rues où il pourrait passer, les lieux où il pourrait être avec des amis, les évènements où il pourrait se pointer. Parce qu’elle a peur, peur de la façon dont son coeur se brisera lorsqu’elle sera face à l’homme qu’elle a si violemment anéanti en faisant le mauvais choix, encore et encore, jusqu’à son choix final, celui de la vérité. (huit) Elle est à présent avec celui qui était son amant, relation désormais officielle, qui lui a valu des commentaires plus que déplacés de ses collègues. Mais elle les gère, et les accepte. Elle est droite dans ses bottes, quand il s’agit du travail. Son poste, elle ne l’a pas eu grâce à cette relation, elle le sait très bien. Elle passe la plupart de son temps chez lui, dans sa maison sur la plage. Mais dès que cette relation est devenue officielle, tout à changé. L’homme si passionné et attentionné est devenu froid. Isveig fait la lessive, Isveig où est le repas, Isveig tu as encore mit du sable sur le balcon. Elle ne le reconnait plus. L’interdit de leur relation était finalement le seul point qu’elle aimait tant, mais elle ne s’en est malheureusement pas rendu compte à temps. Aujourd’hui, elle doit faire face à un homme prétentieux, plus préoccupé par son travail que par la femme avec qui il est censé passer sa vie. Froid, désagréable, absent, distant, il lui arrive parfois même d’élever la voix certains soirs, et de la bousculer un peu trop fort, assez pour que la jolie brune se demande comment expliquer les quelques marques sur ses bras à ses amis. Un mauvais choix, avoir préféré continuer sa vie avec cet homme qui n’a rien avoir avec celui qu’il était, alors qu’elle avait Eli. Doux, passionné, attentionné, toujours là pour elle. (neuf) Un test de grossesse positif, voilà ce qui avait fait se poser tant de questions à la jeune femme. Persuadée qu'il était de son patron, elle n'avait même pas la peine d'en parler à Eliott. Elle ne voulait pas enfoncer le couteau dans la plaie, c'était bien assez difficile pour lui. Elle n'en a pas non plus parler à celui qu'elle pensait être le père de l'enfant, par peur de sa réaction, tant il avait changé. Gardant ça pour elle même depuis quelques semaines, c'est il y a peu, qu'au détour d'une conversation, il lui a apprit qu'il y avait bien longtemps qu'il s'était fait à l'idée de ne jamais avoir d'enfants. Non seulement il n'en voulait pas, mais il était tout simplement incapable d'en avoir. Infertile, voilà le mot qu'il avait employé, celui qui avait fait ouvrir les yeux: c'était Eli, le père de ce bébé. La personne qui la haïssait sûrement le plus au monde. Perdue, elle n'a pas encore prit de décisions à ce sujet, mais elle ne voit pas comment en parler à l'homme concerné. (dix) Aujourd’hui Is est malheureuse dans ce qu'ils appellent un couple. Elle n’en croit pas un mot. Un couple, c’est ce qu’elle partageait avec Eli. De longues soirées à regarder des films dans ses bras, pouvoir se coller à lui quand elle avait froid, partager bien plus qu’un lit. Voir l’amour qui les unissait, à n’importe quel moment, et au lieu de voir seulement, encore et toujours, le désir ou la colère, et jamais rien de plus. Être plus qu'un joli corps pour se satisfaire, et une bonne à tout faire dans la maison. Le karma, que les choses tournent si mal pour celle qui n'a fait que briser des coeurs, toute sa vie. Isveig regrette, mais Isveig a sa fierté. Indépendante, elle veut être une femme forte, et non pas accepter son erreur à la moindre complication. Puis au fond d’elle, elle sait bien qu’avec le mal qu’elle a fait à Eliott, il lui faudrait bien plus que des excuses pour arriver à la regarder à nouveau dans les yeux. Elle est coincée, sans la moindre échappatoire, incapable pour la première fois de sa vie de savoir quoi faire. Mais lorsqu’elle se couche le soir, les yeux fermés pour faire croire à l'homme de l'autre côté du lit qu’elle dort, c’est à la façon dont Eli la regardait et l’aimait, qu’elle repense. À rien d’autre.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Elle a toujours préféré les livres aux films, déjà petite, alors qu’elle se cachait sous ses couvertures, une lampe torche à la main, pour avancer les tomes d’Harry Potter. ▪️ Elle pratique la boxe depuis son adolescence. D’abord dans un club, puis simplement en allant taper dans un sac à la salle de sport. Elle sait se défendre, garde la ligne sans jamais dire non à une bonne pizza, et ne se prive pas du sentiment de liberté et de pouvoir que ce sport procure à la petite fille qu’elle était autrefois. ▪️ Elle a toujours était une fière féministe, depuis qu’elle sait ce que ça veut dire. Hors de question qu’elle laisse un homme lui marcher sur les pieds. C’est une forte tête, Is. Elle n’hésiterait pas à casser la figure à Johnny Depp si elle venait à le croiser dans la rue. ▪️ Elle a été élevée dans la religion juive, sa famille paternelle venant d’Israel, mais n’a jamais pratiqué, au désespoir de ses parents. ▪️ La politique l’a toujours énormément intéressé, bien que désespéré. Combien d'heures a-t-elle passé à s'énerver devant sa télévision, à hurler sur les hommes qui la gouvernaient si mal. Elle a quelques temps hésité à se lancer dans le journalisme juste pour pouvoir faire entendre ses idées. ▪️ Elle écoute énormément de musique, ses écouteurs toujours branchés sur les oreilles dès qu'elle met un pied dehors. Généralement, elle le pop-rock, mais des sons à l’ambiance un peu noire. Lana Del Rey, Tom Odell, Florence + The Machine. Hors de question d’écouter le dernier tube de Fifth Harmony. ▪️ Elle est toujours bien habillée, mais toujours dans la plus grande simplicité. Elle porte des tenues simples, peu colorés, se contentant du marron, du noir et de quelques tons pastels dans sa garde-robe. ▪️ Elle se maquille d’ailleurs très peu, préférant mettre en avant ce qu’elle a dans la tête, bien qu’elle n’ait rien contre les femmes qui adorent se maquiller. Ce n’est simplement pas son genre. Un peu de mascara et une couleur neutre sur les lèvres, ça lui convient parfaitement. ▪️ Même si elle est née dans une grande ville, Is est une fille de la nature. Amoureuse des plantes, du ciel, de la mer. Elle profite des paysages que lui offre le monde autour d'elle, et se ressource en marchant dans les champs, se vidant l'esprit pour repartir ensuite sur de bonnes bases.

Spoiler:
 


Dernière édition par Isveig Burston le Ven 15 Déc - 2:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: look at this heart-shaped wreckage.   Jeu 14 Déc - 22:11

Le pseudo est trop beauuuu
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: look at this heart-shaped wreckage.   Jeu 14 Déc - 22:16

(re) bienvenue chez toi.

tonkin cette déesse, hâte de voir ce que tu prépares.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Eli Goldstein

truth be told, i never was yours.

- paper notes : 361
- since : 14/12/2017

( end game )

- getaway car.
address: #33, east side.
contact book:
availability: (off) isveig, ophelia, casey.

MessageSujet: Re: look at this heart-shaped wreckage.   Jeu 14 Déc - 22:17

@Isveig Burston a écrit:
Quelle est la limite à mon inspiration ?


Je rigole, mais c'est la faute à Karine.

YAS QUEEN.
nos bb, enfin réunis (enfin, y'a du boulot à faire, mais chut).

_________________

my head says who cares? but then my heart whispers you do, stupid.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: look at this heart-shaped wreckage.   Jeu 14 Déc - 22:18

tiens, je la connais elle
rebienvenue chez toi, phoebe est toujours un magnifique choix pour ce personnage
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: look at this heart-shaped wreckage.   Jeu 14 Déc - 22:38

tonkin, le pseudo et ton titre, smash me manque tellement
rebienvenue chez toi avec cette beauté
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: look at this heart-shaped wreckage.   Jeu 14 Déc - 22:41

toujours aussi belle.
j'ai hâte d'en savoir plus!
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: look at this heart-shaped wreckage.   Jeu 14 Déc - 22:43

t'es toujours aussi belle toi
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Isveig Burston

i've been breaking hearts a long time.

- paper notes : 146
- since : 14/12/2017

( end game )

- getaway car.
address: #025, west side.
contact book:
availability: [close] eli.

MessageSujet: Re: look at this heart-shaped wreckage.   Jeu 14 Déc - 23:15

Damn, tous les compliments, merci beaucoup vous êtes toujours aussi géniaux.

@Eli Goldstein, réuni réuni, tout est relatif.

@Emmett Ames, comment dire, on a pas mit longtemps à décider de les reprendre ici. Histoire de bien briser tout le monde avec nos drama.

@Joan Fairchild, une fan de smash, ma parole.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: look at this heart-shaped wreckage.   Jeu 14 Déc - 23:21

Phoebe est trop belle sur ton avatar.
Et j'ai trop hâte de voir votre duo en action.
Rebienvenue chez toi.
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: look at this heart-shaped wreckage.   Ven 15 Déc - 0:14

Quel choix avec Phoebe
Rebienvenue à toi
Revenir en haut Aller en bas
avatar

- paper notes : 1152
- since : 25/11/2017

( end game )

- getaway car.
address: 123, west side.
contact book:
availability: (Open - Logan)

MessageSujet: Re: look at this heart-shaped wreckage.   Ven 15 Déc - 3:51

Jpp j'arrive plus à vous suivre
Rebienvenue

_________________
AND I WISH I WAS A COMET,
to crash on your feet, just to be remembered.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Eli Goldstein

truth be told, i never was yours.

- paper notes : 361
- since : 14/12/2017

( end game )

- getaway car.
address: #33, east side.
contact book:
availability: (off) isveig, ophelia, casey.

MessageSujet: Re: look at this heart-shaped wreckage.   Ven 15 Déc - 4:00

@Yasin Shankar a écrit:
Jpp j'arrive plus à vous suivre

Faut surtout pas essayer, c'est impossible.

_________________

my head says who cares? but then my heart whispers you do, stupid.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 1152
- since : 25/11/2017

( end game )

- getaway car.
address: 123, west side.
contact book:
availability: (Open - Logan)

MessageSujet: Re: look at this heart-shaped wreckage.   Ven 15 Déc - 4:02

@Eli Goldstein a écrit:
@Yasin Shankar a écrit:
Jpp j'arrive plus à vous suivre

Faut surtout pas essayer, c'est impossible.

Mais si quand même c'est juste que là il est quatre heures du matin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: look at this heart-shaped wreckage.   Ven 15 Déc - 10:39

Bon, tu sais ce que je pense de ce personnage et de ton lien avec Eli hein.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Lula Goldstein

take your broken heart, make it into art.

- paper notes : 6849
- since : 04/11/2017

( end game )

- getaway car.
address: #53, east side.
contact book:
availability: [close] nash, tim, yasin, isaac.

MessageSujet: Re: look at this heart-shaped wreckage.   Ven 15 Déc - 12:31

@Yasin Shankar a écrit:
@Eli Goldstein a écrit:
@Yasin Shankar a écrit:
Jpp j'arrive plus à vous suivre

Faut surtout pas essayer, c'est impossible.

Mais si quand même c'est juste que là il est quatre heures du matin

Même nous on arrive plus à ce suivre, t'inquiète.

_________________

(lg) love is like playing music: first you must learn to play by the rules, then you must forget the rules and play from your heart.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


Contenu sponsorisé


( end game )

MessageSujet: Re: look at this heart-shaped wreckage.   

Revenir en haut Aller en bas
 
look at this heart-shaped wreckage.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Grimoire Heart n'a pas besoin d'un cookie à la myrthille ( PV Nookie Minasa )
» The way of the heart.
» Total eclipse of the heart ϟ Pete (terminé)
» Grimoire Heart
» SOMETIMES I FEEL MY HEART WILL OVERFLOW ✗ le 30/03 vers 01h58

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- call it what you want. ::  :: hear them whispers. :: run for the fences.-
Sauter vers: