AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 my words will be your light, to carry you to me.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: my words will be your light, to carry you to me.   Mer 6 Déc 2017 - 16:51




- bash fraser -
all the stars are coming out tonight.


i. harness your blame, walk through
- âge et lieu de naissance: La trentaine qui approche a grand pas, vingt-neuf années déjà passées alors qu'il se voit encore comme un gosse, un jeune adulte qui profite de la vie comme il le peut. Il est né en Inde, et malgré les nombreuses fois où il l'a demandé à ses parents, il n'a jamais su où. Les papiers parlent de Calcutta, simplement parce qu'il fallait mettre une ville, que c'était la facilité. Et les seuls qui savent la vérité sur sa naissance ne veulent pas en parler, lui en dire plus sur qui il est. - origines et nationalité: Ses origines Indiennes loin d'être cachées, c'est malgré tout depuis tout petit qu'il est Britannique, avec l'accent et les manières qui vont avec. - statut familial: Fils unique d'une famille aisée, une famille blanche, une famille de la haute société de Brighton. Il est passé de l'orphelin à ce gamin-là, celui qui a une chambre de la taille d'une pièce de vie, d'un dortoir minable à un lit deux places a à peine dix ans, d'une vie de misère aux écoles privées de Brighton. Il ne regrette pas, ça non. Il sait qu'il a eu de la chance, ou peut-être était-ce le destin. Il reste en bon contact avec ses parents adoptifs, bien qu'il sait qu'il n'a malheureusement pas réussi à satisfaire tous les espoirs qu'ils avaient en l'adoptant. - statut civil: Il est célibataire, batifolant comme un vrai papillon. C'est loin d'être un coureur de jupons, mais Bash a l'habitude de s'enticher trop vite, de craquer pour un sourire, une parole, de beaux yeux, sans jamais ne vouloir vraiment s'attacher. Il a eu des histoires, pas mal d'histoires, mais rien n'a jamais mené plus loin que quelques semaines, au plus quelques mois, en compagnie de la même personne. Il sait qu'il finira par se poser avec la bonne personne, il ne sait simplement pas quand. - occupation: Il réveille la ville au doux son de sa voix tous les matins, depuis quelques années maintenant. Avec son acolyte préférée, son amie à l'antenne comme à la vraie vie, il s'occupe de l'émission matinale de la radio locale. Un job qu'il n'aurait jamais imaginé, mais qui lui plait pourtant. Il a dû mal à s'imaginer faire autre chose, ou même travailler avec quelqu'un d'autre que la jolie blonde. - cinq choses favorites: La voix d'Ava, et heureusement, car si les habitants de la ville ont le choix de se brancher sur la station ou pas, lui doit l'écouter tous les matins, avant même que le soleil n'est montré le bout de son nez. Le thé, boisson préférée des britanniques, et Bash n'a pas mit longtemps avant d'en raffoler lui aussi. Les belles histoires, mais celles qui ont vraiment existé. Ces miracles du quotidien, ces héros de la vie de tous les jours, ces personnes qui sont devenues de vrais modèles en partant de rien. Il trouve ces histoires là inspirante, bien plus que la fiction. Se promener, généralement à pieds, dans les ruelles de Brighton, au petit matin profitant de l'air frais marin pour se réveiller sur le chemin jusqu'au studio. Il sait conduire, il a même une voiture, garée sagement dans le garage de la résidence où il habitude. Il ne la sort que très peu. La musique, fervent admirateur de jazz et de blues, il écoute en boucle les vieux disques de Duke Ellington et Frank Sinatra. Une admiration qu'il tient tout droit de monsieur Fraser, et qu'il ne regrette pas le moins du monde, même si ce n'est pas le style de prédilection des personnes qu'il fréquente. - saison préférée: Bash aime le froid, la neige, les lumières de Noël, les rires des enfants, s'emmitoufler dans une écharpe, les sapins, les chocolats chauds avec des petits marshmallows, l'odeur des cheminées, les chansons de Noël et si possible les versions jazz, pas les versions pop. Bref, Bash aime l'hiver, contrairement à ce que l'on peut croire. - traits de caractères: Romantique, bavard, blagueur, casanier, curieux, cultivé, mélancolique, souriant, à l'écoute, attentif, déterminé, tête en l'air, fleur bleue, sociable, sérieux. - groupe: Marigold. - avatar: Dev Patel.

iii. when eyes are all painted sinatra blue
- pseudo/prénom: . - âge et pays: Toujours pareil. - type de personnage: pré-lien de @ava barnett. - votre avis sur le forum: vous en avez fait un endroit vraiment parfait. - où avait vous connu le forum: well. - autre: on applaudit manon pour m'avoir fait craquer si vite, j'te dis pas bravo. (love you )


Dernière édition par Bash Fraser le Jeu 7 Déc 2017 - 1:39, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: my words will be your light, to carry you to me.   Mer 6 Déc 2017 - 16:51


they say that things just cannot grow beneath the winter snow, or so i have been told.
they say we are buried far, just like a distant star, i simply cannot hold.
sara bareilles.

Sebastian Fraser est le nom qu'il a prit lorsqu'il a été adopté par cette famille britannique, alors qu'il n'avait que deux ans. Avant ça, c'était un prénom bien plus indien qu'il portait. Sehbaj, le courageux. Pour des questions d'adaptations, ses parents n'ont pas hésité longtemps à le modifier pour quelque chose de plus anglais. ▪️ Il est vite passé de Sebastian à Bash, n'aimant pas vraiment le prénom qu'avait choisi ses parents pour lui. Ce surnom, court et efficace, est celui que tout le monde utilise. Tout le monde, sauf ses parents, bien sûr, qui n'apprécie pas que le jeune homme les défit de la sorte. Il a dû mal à se reconnaitre, lorsqu'on l'appelle Sebastian. ▪️ Il a toujours été incroyablement reconnaissant envers les Fraser, ce couple qui l'a sorti de la misère dans laquelle il vivait, de l'orphelinat dans lequel il avait grandi, jusque là. Certes, il ne s'en souvient pas, mais il sait bien que sans eux, il n'en serait pas là. ▪️ Malgré ça, ils vivent dans des relations plutôt froides, ce qui n'est pas pour plaire au brun. Il préfèrerait que les choses se passent bien, mais il ne peut pas se mentir, il y a trop de choses dans le comportement de ses parents qui le dérange. Il n'est pas comme eux, il ne le sera jamais. Il tente de garder des liens corrects malgré tout, leur rendant visite quand il le peut, allant bruncher comme ils le font si bien, avec le reste des familles de la haute, qui ont tendance à le dévisager toujours un peu trop longtemps, d'un air de dire, « pourquoi est-ce que le serveur indien mange à notre table ? ». Il s'y est fait, mais ce n'est pas pour autant qu'il se sent à l'aise dans ce milieu. ▪️ Plus jeune, Bash n'a fréquentait que des écoles privés, et ce jusqu'à l'université, un moyen pour ses parents d'être certain qu'il grandirait dans l'environnement le plus blanc possible. Bash n'a jamais été en contact avec de jeunes avec les mêmes origines que lui, du moins pas lorsqu'il était plus jeune ▪️ Il a grandi en étant le gosse turbulent au fond de la classe. Toujours ignoré par ses camarades, quand ce n'était pas moqué à cause de ses différences, il a commencé à se faire remarquer par des bêtises qui lui ont vite valu d'être acclamés par les enfants avec qui il était à l'école, mais qui lui ont aussi valu de passer à côté d'un renvoi plus d'une fois. ▪️ Enfant, il a développé une passion pour la danse, après avoir passé trop d'heures à regarder Strictly Come Dancing. Il a supplié ses parents pour prendre des cours, qu'il a fini par lâcher à ses seize ans, assez d'années pour lui donner malgré tout un niveau relativement bon en danse. Il lui arrive de se servir de ces compétences dans ce milieu pour impressionner, mais ne s'est jamais prit trop au sérieux lorsqu'il danse. ▪️ À la sortie du lycée, diplôme largement obtenu en poche, il a passé quelques années à vagabonder un peu, sans savoir trop ce qu'il voulait faire. Il a passé un an à étudier l'Histoire à l'université, avant de laisser tomber ces études qui ne lui plaisaient pas. Il a enchainé quelques petits boulots, de quoi ne pas rester toute la journée enfermer chez lui, ce que ses parents auraient détestés. ▪️ C'est à vingt-deux ans qu'il a fini par trouver sa voie. Son père a tiré quelques cordes pour le faire embaucher à la radio locale. Il a commencé par porter le café, puis trier le courrier, pour finalement finir par faire l'émission matinale, où il travaille depuis maintenant un peu plus de six ans. ▪️ Il s'est rapidement familiarisé avec le milieu, ainsi que sa co-présentatrice. Celle qui est parti seulement quelques mois plus tard, le laissant avec une nouvelle collègue dont il ne connaissait rien. Ava, même s'il a été pendant quelques semaines un peu distant, est rapidement devenue une des personnes avec qui il s'entend le mieux dans toute la ville. Ils ont apprit à se connaitre, à être là l'un pour l'autre, à profiter de chaque seconde qu'ils passent ensemble, que ce soit à la radio ou en dehors. Certains se demandent s'ils n'y a rien de plus entre eux, une histoire d'amour cachée, mais il ne pourrait jamais. Ava, c'est l'amie qu'il ne risquerait jamais de perdre. ▪️ Après avoir mit assez de côté, il a quitté le manoir familial pour un petit loft en bord de mer, un endroit cosy en hauteur qui lui donne une vue imprenable sur la mer. Il s'y sent parfaitement chez lui, et ne compte pas quitter cet endroit avant longtemps. ▪️ Ce n'est pas un grand fan des fêtes où l'alcool coule à flot. À vrai dire, il ne boit que très peu, et ne comprend pas cette tendance que les jeunes ont à se souler à la moindre occasion. Il préfère largement un bon thé ou même un café devant un film, ou un soda lorsqu'il discute avec ses amis, plutôt que rentrer ivre mort et les tympans en sang. Ça lui ai malgré tout arrivé quelques fois, surtout lorsqu'il était un peu plus jeune, moyen particulièrement efficace pour faire enrager ses parents. ▪️ Malgré ça, il est toujours partant pour se rendre dans les évènements organisées par la ville, de la classique fête foraine aux expositions d'art, il ne passe à côté de quasiment rien. Et encore moins des activités qui ont un rapport quelconque avec Noël. ▪️ Il sent sans cesse le besoin de palier à ses origines par une culture développée. Non pas qu'il ait honte de là où il vient, non. Mais il sait que le meilleur moyen de faire fermer leur bouche à certaines personnes, c'est en leur montrant qu'il n'est pas que le gamin indien qui a été adopté. Il s'y connait en art, en histoire, en cuisine, en traditions à la fois anglaises et indiennes. Il a toujours été particulièrement curieux, depuis tout petit, et grâce à une bonne mémoire, il n'est pas rare qu'il fasse son intéressant avec des faits que personne ne connait et dont tout le monde se fiche bien. ▪️ Il rêve de remettre les pieds en Inde, peut-être de retrouver l'orphelinat et le village où il a grandi. C'est sans compter sur l'aide des Fraser, qui lui ont toujours dit qu'en faisant un tel voyage, il les trahirait. Il ne lui ont d'ailleurs jamais communiqué la moindre information sur sa vie en Inde, ne serait-ce que le nom de la région d'où il vient. Un manque qu'il a, à force, apprit à taire pour ne pas les froisser. ▪️ Il a apprit il y a longtemps à aimer l'être humain pour ce qu'il est, et pas pour son corps. Coeur trop fragile et trop aimant, il a depuis l'adolescente enchainé les béguins, autant chez la gente féminine que masculine, incapable de résister bien longtemps au charme d'une personne bien intentionnée. Il a aussi enchainé les histoires courtes, les amourettes d'une nuit ou d'une semaine, au grand dam de ses parents, qui aimerait le voir se poser avec une jeune femme, si possible blanche et de leur niveau social. Bash, lui, veut simplement profiter de sa jeunesse pour faire autant de rencontres enrichissantes qu'il le peut. Il ne doute pas, qu'un jour, il trouvera la bonne personne, la seule et l'unique. Mais pas aujourd'hui. ▪️ Il a recueillit il y a peu un chaton qu'il a trouvé dans une ruelle qui mène chez lui, qu'il a appelé Hamilton. Il aime bien lui parler, lui dire que comme lui, il a été abandonné et recueillit. Ce n'est pas son genre de discuter avec des animaux, mais ce chat-là, il s'y est beaucoup trop attaché.

Spoiler:
 


Dernière édition par Bash Fraser le Jeu 7 Déc 2017 - 1:36, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: my words will be your light, to carry you to me.   Mer 6 Déc 2017 - 16:54

effectivement, on applaudit bc avec toujours autant de si bons choix
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: my words will be your light, to carry you to me.   Mer 6 Déc 2017 - 17:02

je m'applaudis moi-même, sans pression
merci de prendre le bonhomme, je suis persuadée que tu vas le jouer à la perfection I love you j'aime déjà ce que je lis, ça me rappelle même un peu quelqu'un
love ya
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: my words will be your light, to carry you to me.   Mer 6 Déc 2017 - 17:21

@Brandy Fairchild, beaucoup trop gentille. Merci ma belle.

@Ava Barnett, j'avoue que je me suis dit pareil en commençant à écrire. Merci à toi pour ce personnage, j'ai vraiment eu un gros coup de coeur.
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: my words will be your light, to carry you to me.   Mer 6 Déc 2017 - 18:13

il est trop vieux ton bonhomme, j'ai pas d'idées
par contre dev à la classe alors obligé, on se trouvera un truc
j'te souhaite pas la bienvenue hein
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: my words will be your light, to carry you to me.   Mer 6 Déc 2017 - 18:22

@Sacha Marks, c'est toi qui est trop jeune.
Je te garde un lien bien au chaud et j'essaye de trouver une idée (mais si t'en as une, you know where to find me ).
Revenir en haut Aller en bas
avatar

⋅ paper notes : 1290
⋅ since : 25/11/2017

( end game )

- getaway car.
address: 123, west side.
contact book:
availability: (Open - Logan)

MessageSujet: Re: my words will be your light, to carry you to me.   Mer 6 Déc 2017 - 18:45

Ah bah Deeeeev I love you
On va peut être enfin réussir à se trouver un lien avec cette tronche
Rebienvenue, t'as la classe

_________________
une vie sans cause est une vie sans effet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: my words will be your light, to carry you to me.   Mer 6 Déc 2017 - 18:50

rebienvenue, je plussoie pour le choix ♥️
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: my words will be your light, to carry you to me.   Mer 6 Déc 2017 - 19:29

@Yasin Shankar, j'arrive presque à ton niveau avec ce choix, j'avoue.
Garde moi un quelque chose, je vais réfléchir de mon côté.

@Liv Fairchild, vous êtes des amours vraiment, merci.
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: my words will be your light, to carry you to me.   Mer 6 Déc 2017 - 19:40

(re) bienvenue chez toi.
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: my words will be your light, to carry you to me.   Mer 6 Déc 2017 - 19:51

et bah moi je dis le contraire de Sacha, encore une jeunot
plus vieux que Lula et Freyja certes mais in bébé de moins de trente ans quand même
en tout cas quels choix ! Ava a bien de la chance
j'adore ce qui se dessine pour l'instant, re-bienvenu
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: my words will be your light, to carry you to me.   Mer 6 Déc 2017 - 20:15

ah la folie des dc quand on a commencé, rebienvenue chez toi.
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: my words will be your light, to carry you to me.   Mer 6 Déc 2017 - 20:16

rebienvenuuuuue chez toi I love you
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: my words will be your light, to carry you to me.   Mer 6 Déc 2017 - 20:16

ah dev, quel superbe choix
re hâte de lire ce que tu nous formantes.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Jax Blackthorn

be a badass with a big heart.

⋅ paper notes : 3938
⋅ since : 16/11/2017

( end game )

- getaway car.
address:
contact book:
availability: (off) marlene, curtis.

MessageSujet: Re: my words will be your light, to carry you to me.   Mer 6 Déc 2017 - 20:16

je te l'ai déjà dit, mais ce choix d'avatar de oufff.
help, i'm in love (again).
rebienvenue chez toi, ma douce.

_________________

    --- ( jax blackthorn )
    death doesn't discriminate between the sinners and the saints.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: my words will be your light, to carry you to me.   Mer 6 Déc 2017 - 20:37

@Delia Austen, mon avatar vieillot de prédilection a été prit, faut bien que j'improvise chez les jeunes. Puis à ce que je sais, t'aime bien les jeunots, alors bon.

@Nash Kershaw, you're too cute baby.

Merci à tous, je suis contente que Dev plaise autant, vraiment.
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: my words will be your light, to carry you to me.   Mer 6 Déc 2017 - 21:54

un dc avec le beau dev, que des bons choix
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: my words will be your light, to carry you to me.   Mer 6 Déc 2017 - 23:50

Ce perso a l'air trop bon.
Rebienvenue chez toi, hâte d'en lire plus.
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: my words will be your light, to carry you to me.   Jeu 7 Déc 2017 - 0:21

Le personnage, l’avatat, le pseudo, tout est parfait
Rebienvenue chez toi
J’ai hâte d’en lire plus
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


( end game )

MessageSujet: Re: my words will be your light, to carry you to me.   

Revenir en haut Aller en bas
 
my words will be your light, to carry you to me.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Carry On my wayward Son
» What are words if you really don't mean them when you say them!
» the light of aerendil
» Carry On my wayward Son
» Lucky Light

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- call it what you want. ::  :: lights are so bright. :: personnages.-
Sauter vers: