fermeture du forum.

Partagez
 
 shivering lips, tears on cheeks (diela).
Aller en bas 


Invité
Invité

click down

shivering lips, tears on cheeks (diela). Empty
MessageSujet: shivering lips, tears on cheeks (diela).   shivering lips, tears on cheeks (diela). EmptyMar 29 Jan 2019 - 3:53


shivering lips, tears on cheeks

[ Outfit ] Le vent s’engouffre dans le tissu de sa robe, faisant virevolter l’étoffe à ses pieds alors qu’elle rebrousse chemin pour s’engouffrer à l’intérieur. Pour se mettre à l’abri du temps qui s’affole, là dehors. Autour de ses épaules fragiles, elle ressert l’écharpe épaisse censé la protéger du froid, mais qui n’empêche pas son corps de trembler, imperceptiblement. Car la tourmente qui gronde dans sa propre tête, elle ne s’arrête pas. Les images s’accrochent derrière son regard, la violence et les visages menaçants trouvant écho en ces sons qu’elle seule peut entendre à travers les bavardages incessants de la salle d’attente. Un sursaut la secoue alors qu’un pauvre interne s’excuse du bruit provoqué par sa maladresse. Les yeux encore rougit par un mélange de larmes et de fumigènes de la belle se ferme dans l’espoir de chasser de sa vue le film troublant de cette soirée. De laisser la noirceur de ses paupières annihiler toutes ses pensées. Exercice impossible que même cette barrière physique ne parvient à surmonter. L’horreur se joue toujours, derrière son regard effacé.
L’appareil vibre dans le creux de sa main, message à la portée libératrice. C’est dans un soupir qu’elle franchit les portes de l’établissement aseptisé pour mieux laisser le froid polaire frappé son visage où larmes et sueurs ont coulés. Un spectacle absurde et malheureux qu’elle offre à l’autre quand sa silhouette apparaît devant la sienne, les souillures rougeâtres gâchant le textile luxueux qui orne toujours son corps meurtrit. Des marques invisibles à ses yeux et une douleur aiguë qu’elle étouffe derrière un sourire fade, un rictus sans saveur qu’on devine aussi faux que cette phrase qu’elle ne cesse de répéter, comme un refrain interminable. I’m fine. I'm fine. Si elle cherchait à les convaincre, elle se leurrait. En un coup d’œil, on démasquait la supercherie.
À ce jeu d'acteur, Gabriela n'était pas doué.
Revenir en haut Aller en bas
Dick Bowen

Dick Bowen
what's up danger ?
don't be a stranger


⋅ paper notes : 193
⋅ since : 27/12/2018

click down

- getaway car.
address: sea side ofc
contact book:
availability: closed (sam, riley, gabriela & elvis)

shivering lips, tears on cheeks (diela). Empty
MessageSujet: Re: shivering lips, tears on cheeks (diela).   shivering lips, tears on cheeks (diela). EmptySam 9 Fév 2019 - 21:28

L'information a déjà circulé sur tous les écrans, toutes les plateformes imaginables et fera la une des journaux très rapidement, si ce n'est pas déjà le cas. Brighton, une ville si calme d'apparence, victime du crime à son tour. Il savait que quelques-uns de ses proches participaient à ce gala. Ses pensées se sont donc tournées vers eux, vers elle, his little Miss World. Il s'est empressé de la contacter et maintenant il s'empresse de la rejoindre, à l'hôpital d'où elle comptait rentrer, seule. Not on his watch.
Il n'a pas réfléchi, du tout. Il a attrapé les clés de la voiture de sa mère, la dernière voiture sur l'allée, la plus accessible. Il va vite Dick, trop vite. Assez vite pour réduire les minutes où elle attend, visiblement assez secouée comme ça. Il l'imagine au milieu de l'effroi et ça lui fait quelque chose. Si bien qu'il accélère davantage. Se parque à la première place disponible à proximité de l'entrée. Il signale son arrivée dans le rush, en oublie les civilités, pressant le pas vers l'entrée, où elle apparait enfin. — Gab… Sa silhouette est là, réagissant à la sienne. Sa silhouette frêle à présent prisonnière de son étreinte. Le temps de sentir son cœur battre contre son buste.  — Are you.. Une étreinte relâchée quelques secondes plus tard pour encadrer le visage de la jeune femme dans ses grandes paluches usées. Il a presque osé lui demander. Are you okay ? Une question bien trop stupide qu'il n'a pas jugé utile de terminer. — Did they catch them all ? Non, pas les pokémons de Bourg Palette. Les brutes derrières cet acte barbare. Les crevards derrières les marques qu'elle porte. Les responsables, qu'il aimerait tant achever avec ses poings. Si ses mains sont douces pour elle, elles aimeraient se montrer cruelles avec eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
 shivering lips, tears on cheeks (diela).
Revenir en haut 
 Sujets similaires
-
» kathleen ; tears don't fall
» Zero
» Présentation de Black Tears ▪ Feel my sorrow
» The sky is my limit... (FERMER) venez me rejoindre sur mon nouvelle atelier Tears of my heart!!!!
» toby&billie - I'd be damned Cupid's demanding back his arrow So let's get drunk on our tears and Searching for meaning But are we all lost stars, trying to light up the dark?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- call it what you want. ::  :: lights are so bright. :: sujets.-
Sauter vers: