fermeture du forum.

Partagez
 
 frayeur nocturne // salina
Aller en bas 
Alma Shahraz

Alma Shahraz


⋅ paper notes : 89
⋅ since : 09/01/2019

click down

frayeur nocturne // salina Empty
MessageSujet: frayeur nocturne // salina   frayeur nocturne // salina EmptyJeu 17 Jan 2019 - 21:51

alma elle a fini tard ce soir, comme presque tous les soirs. y avait plus personne au garage et c'est elle qui a fermé les grilles. parce que la gosse, c'est pas le genre à partir avant d'avoir fini son boulot, puis ça lui plait. ça lui plait de réparer les moteurs ça lui donne l'impression d'être utile, d'être capable de faire quelque chose que les autres savent pas forcément faire. mais le plus important, c'est que ça lui permet de se vider la tête. d'oublier les tracas et les sentiments qui la chamboulent. parce qu'alma, elle a le cerveau en vrac en ce moment, c'est peut-être dû au fait qu'elle travaille trop. ou à ce mec qu'elle croise trop souvent. pas question de penser à lui. pas question d'envisager quoi que ce soit. parce qu'en plus d'être un abruti, c'est aussi le pote d'anwar et y a pas moyen qu'elle tombe là-dedans alma. ou peut-être que si. et là au volant de sa voiture, alors que la nuit est tombée depuis déjà quelques heures, elle réfléchit à tout ça. elle a la tête ailleurs et elle regarde pas vraiment la route. c'est désert ici, l'asphalte à perte de vue et pas l'ombre d'un lampadaire pour éclairer l'endroit. juste la lueur de la lune qui se reflète dans ses rétroviseurs. si bien qu'elle a tout juste le temps d'apercevoir le véhicule arrêté en travers de la route et elle freine si fort que sa tête heurte le volant. elle est sonnée pendant quelques secondes et elle passe sa main sur son front. plus de peur que de mal, elle aura sûrement une belle bosse mais elle a au moins réussi à éviter l'autre voiture. elle détache sa ceinture et ouvre sa portière à la volée. elle saute sur ses pieds, non sans avoir l'impression que le temps s'est mis à tourner autour d'elle. non mais ça va pas ? elle fulmine, c'est la peur qui parle. parce qu'elle a cru qu'elle allait mourir la gamine et qu'à vingt ans on est trop jeune pour mourir. elle ne distingue pas vraiment la personne qui se tient debout à côté de la voiture. peut-être un homme ou une femme. aucune idée. tout ce qu'elle sait c'est qu'elle a eu la peur de sa vie. ça vous prend souvent de laisser votre voiture au milieu de la route comme ça ? elle crie un peu. beaucoup. mais elle envisage même pas que la personne en face d'elle puisse être en panne, la merdeuse.


Dernière édition par Alma Shahraz le Mer 23 Jan 2019 - 22:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Salina Dust

Salina Dust


⋅ paper notes : 214
⋅ since : 28/11/2018

click down

- getaway car.
address:
contact book:
availability: alba, alma, lyle, kit.

frayeur nocturne // salina Empty
MessageSujet: Re: frayeur nocturne // salina   frayeur nocturne // salina EmptyJeu 17 Jan 2019 - 22:30

Depuis qu’elle danse plus, elle galère à terminer les fins de mois la gamine. Avant, elle n’avait pas à se soucier de tout ça. Elle ondulait devant des chiens de la casse et ils crachaient l’argent. Beaucoup d’argent. Et puis, il y avait Alexei. Alexei et ses trafics en tous genres. Alexei et ses billets qu’il laissait un peu partout comme si ce n’était rien. Mais aujourd’hui, ce rien, elle en a terriblement besoin. Elle en manque. Si bien qu’elle n’a même pas pris la peine de faire contrôler sa voiture. Qui a l’oseille pour faire ça, de toute façon ? Qui peut se le permettre ? Surtout pour une vieille voiture comme la sienne. Elle ne mérite pas que l’on dépense ne serait-ce qu’un centime. Mais le problème, c’est que Salina n’avait pas envisagé que son vieux tas de ferraille finirait par la lâcher au beau milieu de la route, sans crier gare. – Et merde, elle tape violemment contre son volant et le klaxon résonne dans cette rue où il n’y a pas âme qui vive. Elle panique, la gosse, parce qu’elle voit les minutes s’envoler et que son couvre-feu arrive bientôt à terme. Elle est comme cendrillon, Salina. Elle doit absolument être à la maison avant une certaine heure. Sauf qu’elle ne met pas en jeu sa robe ou son carrosse – mais sa liberté. Si elle n’est pas rentrée à temps, son bracelet électronique va s’affoler et sa conditionnelle sera controversée. Elle peut pas se le permettre. Ce n’est pas envisageable. Il y a pas de case retour en prison possible. – Merde, merde, merde ! Elle sort rapidement de sa voiture et donne des coups de pieds dans la carrosserie. Il y a plus que les nerfs qui parlent, parce qu’elle craque, parce qu’elle est à bout. Les mauvais plans s’enchainent depuis sa sortie de prison. Et c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase. Mais dans sa petite crise existentielle, elle en a oublié le reste du monde, Salina. Elle en a oublié que cette route pouvait être emprunté par d’autres personnes. Elle sursaute quand elle entend les pneus d’une autre bagnole crisser contre le bitume. Elle s’en veut la gosse, mais elle n’a pas le temps de dire quoi que ce soit, ni même d’en placer une. – Je suis… elle laisse l’inconnue terminer son petit monologue avant de compléter : - Vraiment désolée. Elle est pas du genre à s’aplatir non plus devant les autres, mais elle est réellement mal de la frayeur qu’elle a pu lui foutre. Tout ça à cause d’une vieille voiture qui a sûrement rendu l’âme. C’est moche. Elle en oublierait presque son couvre-feu. Presque. – Oh non ! Elle s’affole, essaye d’attraper ses affaires dans le cadavre motorisé, mais tout tombe. Il y a vraiment rien qui va. Finalement, elle met la main sur son téléphone, mais celui-ci est déchargé. – Est-ce que vous allez bien ? J’suis désolée, c’est juste que ma voiture ne démarre plus et que j’ai vraiment besoin d’être chez moi là, parce que… Elle s’arrête net. Elle regarde furtivement sa cheville recouverte de son pantalon ample qui couvre son bracelet électronique. Finalement, elle ne se sent pas réellement d’humeur à partager ce détail avec une fille qu’elle ne connait pas. - Je dois vraiment rentrer. Et il y a tout qui fuse dans sa tête. Rien qui fonctionne correctement.

_________________

- - - All wrapped in one he was so many sins, would have done anything everything for him. And if you ask me I would do it again. (heaven)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alma Shahraz

Alma Shahraz


⋅ paper notes : 89
⋅ since : 09/01/2019

click down

frayeur nocturne // salina Empty
MessageSujet: Re: frayeur nocturne // salina   frayeur nocturne // salina EmptyMer 23 Jan 2019 - 22:42

les deux voitures en travers de la route et le cœur qui martèle dans sa poitrine, alma a l'impression d'avoir assisté à un bilan complet de sa vie en l'espace d'une minute. alors c'est vrai que quand elle sort de sa voiture, elle cherche pas réellement à savoir ce qu'ils s'est passé. tout ce qu'elle fait c'est hurler à s'en arracher les cordes vocales. comme si ça allait arranger quelque chose. elle n'entend même pas les excuses de celle qui se tient en face d'elle, bien trop occupée à crier. pourtant, elle finit par redescendre sur terre et tend l'oreille. est-ce que vous allez bien ? j’suis désolée, c’est juste que ma voiture ne démarre plus et que j’ai vraiment besoin d’être chez moi là, parce que… et elle se calme instantanément. ça va. elle marmonne et elle arque les sourcils. la fille en face d'elle a l'air encore plus paniquée. comme si l'avenir du monde entier dépendait de l'heure à laquelle elle allait arriver chez elle. je dois vraiment rentrer. alma, y'a cette voix qui lui dit de remonter dans sa voiture et de la laisser dans sa galère. parce qu'elle est clairement pas mère theresa la gosse. c'est bon calme toi. elle la tutoie et ça lui vient tout seul. pas par manque de respect mais plus pour la fille en face puisse se calmer. et finalement, elle se dit que c'est peut être le moment de faire sa ba de l'année. puis elle a pas l'air beaucoup plus vieille qu'elle la gosse en face. alors alma, elle lâche les armes, tout de même un brin agacée. faut que tu sois chez toi dans combien de temps ? un brin intrusive, mais alma elle veut pas les détails, elle réfléchit juste à la bonne solution à adopter. à croire que le boulot la poursuit. je peux jeter un coup d’œil si tu veux. elle montre le vieux tas de ferraille du menton. il y a sûrement quelque chose à faire pour faire rouler cette caisse. elle peut aussi appeler le garage pour remorquer sa voiture et la ramener chez elle mais la bonté de la gosse a des limites. ou peut-être pas. quelle que soit sa réponse, il fallait d'abord enlever la voiture du milieu de la route. alors alma, elle remonte ses manches et elle pose ses deux bras sur l'arrière de la montagne de ferraille. enlève le frein à main on va la mettre sur le côté. quatre bras frêles qui bataillent, sueur sur le front pour essayer de mettre l'engin sur le bas côté. il vaut mieux jouer la sécurité et éviter un carambolage titanesque.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Salina Dust

Salina Dust


⋅ paper notes : 214
⋅ since : 28/11/2018

click down

- getaway car.
address:
contact book:
availability: alba, alma, lyle, kit.

frayeur nocturne // salina Empty
MessageSujet: Re: frayeur nocturne // salina   frayeur nocturne // salina EmptyVen 1 Fév 2019 - 0:46

Elle est gentille, Salina. Peut-être un peu trop, parfois. Vieux restes d’une éducation un peu trop stricte. Sois polie et tais-toi. Mais sa patience a des limites. Elle supporte pas qu’on lui parle mal. Ni même qu’on soit passif-agressif à son égard. Et la gosse en face, elle est limite-limite. Pourtant, elle lui a rien demandé, Salina. Bien au contraire, elle a l’habitude des galères. Et tout autant l’habitude de s’en sortir seule. Comme une grande. Après tout, personne ne lui a tendu la main quand elle s’est tirée de chez papa et maman à dix-huit ans. Depuis, elle se débrouille comme elle peut et elle supporte pas vraiment qu’une inconnue la fasse se sentir mal vis-à-vis d’une situation qui a déjà le don de lui taper sur les nerfs. Elle a les mots sur le bout de la langue. Mais l’étrangère lui coupe rapidement l’herbe sous le pied et malheureusement, Salina est trop bien éduquée pour tourner le dos à quelqu’un qui le tend la main et qui a envie de l’aider. Pourtant, elle a peur que la gamine ne fasse qu’empirer le truc et qu’elle la mette encore plus à la bourre. Mais elle dit rien. Pour pas envenimer les choses. Et surtout parce qu’elle revoit sa mère lui répéter toutes ces choses sur la politesse. C’est sa conscience qui la rappelle à l’ordre. Alors elle se tait et elle exécute en priant pour que la gosse soit pas trop nulle avec les voitures. Mais alors qu’elles poussent la voiture sur le côté, une voiture passe et les klaxonne. Ça siffle et ça rigole dans la caisse. Une bande d’idiots sans cervelles. – Allez vous faire foutre ! Elle lève son majeur pour les saluer puis elle repose violemment sa main contre la carrosserie. Au boulot, elle les tolère les mecs comme ça. Mais dans la rue, elle pourrait les étriper. Surtout qu’ils ignorent son passé. Ils savent pas, eux, qu’elle a connu les murs froids et sans vie de la prison et qu’elle a vu des choses qu’ils ne connaitront jamais. Et ils ont pas idée du bracelet qu’elle a autour de la cheville – signe que sa liberté n’est qu’illusion. – Là c’est bien ? Elle remonte dans la voiture pour remettre le frein à main puis elle vient se tenir à côté de l’inconnue qui farfouille sous le capot. – J’sais que t’as sans doute mieux à faire que d’aider une inconnue. Elle commence sa phrase, mais la suite lui vient plus difficilement. Simplement parce que il y a cinq minutes, elle en voulait pas de son aide. – Mais merci. C’est gentil. Elle tousse pour s’éclaircir la gorge. Bref. Le sujet est clos. Salina, c’est pas non plus le genre de meuf à s’épancher pendant des heures sur ses sentiments. Elle a fait ce qu’il fallait faire et sa conscience est tranquille. Maintenant, elle aimerait bien entendre ronronner son moteur au risque de revoir bien trop vite son ancienne cellule.

_________________

- - - All wrapped in one he was so many sins, would have done anything everything for him. And if you ask me I would do it again. (heaven)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


click down

frayeur nocturne // salina Empty
MessageSujet: Re: frayeur nocturne // salina   frayeur nocturne // salina Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 frayeur nocturne // salina
Revenir en haut 
 Sujets similaires
-
» Quand la virée nocturne se transforme en cauchemar | Nicolas de Ruzé |
» Entretien nocturne [Ashenie de Sephren]
» Baignade nocturne [ Pv Sky ][Hentaï]
» Perturbation nocturne ◊ (22/12 - 04:07)
» Solitude nocturne [Nocturne]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- call it what you want. ::  :: brighton east side.-
Sauter vers: