Partagez | 
 
 Find a balance in the middle of the chaos (faith)
Aller en bas 
avatar

Saskia Cavalleri


⋅ paper notes : 75
⋅ since : 08/04/2018

click down

MessageSujet: Find a balance in the middle of the chaos (faith)   Jeu 20 Déc - 13:48




- Faith & Saskia -
Find a balance in the middle of the chaos

Le temps des Fêtes approchait à grands pas. C’était une période de l’année que j’appréciais, une des rares où je pouvais retrouver pleinement mes parents et profiter de leur présence dans un temps de quiétude. C’était une tradition réconfortante dont je ne me lassais pas, même si cette année, tout était différent, et pas seulement au vu de ce qui s’était passé avec mon père au cours des dernières semaines. Le temps des Fêtes ne signifiait pas seulement Noël, mais bien une occasion bien spéciale, encore plus spéciale que cette grande fête, j’avais envie de dire; le premier anniversaire de mon fils. Le jour qui marquerait le fait qu’il y avait un an de ça, je l’avais mis au monde, et qu’il était complètement venu changer ma vie, si bien que je n’avais pas vu le temps passer tant il me rendait heureuse par sa simple présence. Bien sûr que je voulais marquer le coup, même si je ne savais pas encore comment, puisque je voulais consulter Cole pour savoir ce qui en était, quelles étaient ses intentions, mais je n’avais pas besoin de son avis pour acheter des cadeaux à mon fils. Et aujourd’hui, c’était pile ce que j’avais l’intention de faire. Ce n’était pas prévu dans un premier temps, puisque je ne savais pas à quelle heure je serais en mesure de quitter mon lieu de travail, mais au final, tout avait joué en ma faveur, puisque j’étais parvenue à partir plus tôt que l’heure approximative de retour que j’avais donné à la nounou qui s’occupait de Dylan pour la journée. Je ne comptais pas prendre des heures non plus, mais si je pouvais trouver quelques petits articles, et des idées pour autre chose, il était évident que je ne m’en plaindrais pas. Sautant dans ma voiture, je me rendis au centre commercial le plus près - et surtout celui que je connaissais le mieux. Par contre, cela ne signifia pas que je me rendis en zone de confort directement. En effet, alors que j’avais une nette préférence pour les boutiques spécialisées, là, je me rendis dans un magasin à grands rayons, ayant compris, suite à une petite promenade sur Internet, que c’était là que j’aurais le plus de chances de trouver ce que je voulais pour Dylan en termes de jouets. Pour le reste, j’irais voir dans mes boutiques préférées, ce n’était pas un problème. Entrant dans le dit magasin, l’immensité me perturba aussitôt, mais plutôt rapidement, je parvins à repérer l’allée avec les jouets pour enfants, et c’est là que je me rendis, sans m’attarder sur quoi que ce soit d’autre pour le moment, comme si j’étais en mission.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Faith Whitaker


⋅ paper notes : 35
⋅ since : 11/12/2018

click down

MessageSujet: Re: Find a balance in the middle of the chaos (faith)   Ven 4 Jan - 13:58




- Faith & Saskia -
Find a balance in the middle of the chaos

Faith avait toujours aimé cette période de l’année. Les premiers flocons, les décorations extérieurs, la décoration intérieur, le sapin et ses petits éléments incorporés, les lumières, la paix à l’intérieur de chaque foyer. C’était un moment de partage, de convivialité, ou présents et mets s’y rejoignaient pour de beaux éclats dans les yeux des membres présents. Oui, Noel était sans nul doute le plus beau moment pour Faith. Mais cette année, ça avait un goût amer en bouche. Elle n’y mettait pas autant de cœur qu’en temps habituel. Elle était en froid avec sa famille, après les fiançailles arrangés, et elle savait qu’elle ne pouvait pas s’épargner la traditionnelle fête de famille. D’autant plus que la sentence était double vu que la famille de Cole était invité. Des faux-semblants qui allait encore plus l’irriter, elle aurait tant aimé de quelque chose de plus cosy que cette exposition de leur union. Ils allaient être au centre des conversations, et seraient seuls face aux autres. Mais elle savait qu’elle pourrait compter à sa main dans la sienne pour l’aider à affronter les regards d’autrui.

Faith essayait tout de même de mettre un peu de gaité dans son cœur, et chez elle, alors elle entreprit de faire des achats décoratifs pour son domicile. Elle se rendit dans un centre commercial, quittant son studio de stylisme plus tôt. Le sapin devait être livré dans la soirée, alors elle s'évertuait à trouver le thème et les tons de l'année, elle optait pour le blanc, signifiant la pureté. Alors tous les éléments qui lui donnaient le sourire, elle les prit, sans trop regarder aux finances. Tout y passait, des anges, aux rennes, sans compter les bonnets, les bottes du père Noel, et même de simple boules ornées de paillettes. Faith avait des étoiles pleins les yeux en choisissant ses décorations, les guirlandes lumineuses la faisait rayonner, et pour la première fois depuis des mois, elle se sentait bien. Elle espérait juste que la décoration plairait à Cole, et à Dylan, son fils. Elle avait beau avoir bien réagi à la nouvelle, l'accepter avait été compliqué. Mais maintenant que cet enfant partageait leur vie, elle ne pouvait s'empêcher de rire avec petit garçon. Lui n'avait rien demandé à cette situation compliquée, alors Faith se devait d'être juste envers lui, et d'aider Cole à bien grandir quand il était chez eux. Le caddie remplis de décoration, elle se dirigeait vers le rayon des jouets, pour offrir à Dylan, un Noel digne de ce nom. A vrai dire, il était peut-être la seule chose qui la ferait sourire le jour de Noel. Elle s'attardait dans le rayon, et optait pour des jeux en bois, avec des animaux, des éléments de la vie quotidienne, des véhicules et même des couleurs, pour améliorer ses capacités intellectuelles, et aussi par un tableau interactif, désignant l'alphabet, les animaux et les chiffres de manière visuelles et orales. Elle savait qu’il était encore petit, mais elle se doutait qu’à cet âge les enfants grandissaient vite. Puis peut être qu’ainsi il se tiendrait bien debout, et qu’il ferait ses premiers pas. Un sourire ornait le visage de Faith, et elle mit les articles dans son caddie déjà bien remplis. Et sa vue se posait sur un magnifique, et énorme ours en peluche. Elle se voyait déjà prendre des clichés de Dylan mois par mois pour que Cole le voit grandir autrement que lors de ses visites. Elle fit un signe au vendeur de lui apporter un autre caddie et, quand celui-ci arrivait, elle mit l’ours – qui prit toute la place- à l’intérieur. Son regard se tournait instinctivement vers le bout de l’allée, et elle y reconnaissait un visage familier. Nul autre que la mère de ce garçon pour qui elle comptait faire tant d’achats : Saskia. Elle était anciennement son amie, mais après tout ça, Faith n’a pu que lui en vouloir de lui avoir caché ça. Elle se partageait le cœur d’un homme, et Faith savait que jamais Cole ne lui appartiendrait totalement. Déjà que tout était compliqué entre eux, si en plus son amie s’en mêlait, tout allait être hostile à la vie à deux. Cependant, Faith décidait d’oublier pour aujourd’hui leur histoire commune, et se dirigeait vers elle, pour lui faire part de ses achats et avoir son avis sur la question, après tout, elle était la mère de Dylan. Un sourire sur les lèvres et elle engageait la conversation.

« - Bonjour Saskia. »

Elle ne savait pas vraiment comme s’y prendre, si sa politesse allait être mal interprété. Mais qu’importe, elle se jetait dans la gueule du loup.

« - J’espère que tu vas bien, et Dylan aussi. Je voudrais ton avis sur ces jeux en bois, tu penses que ça lui conviendrait à Dylan ? Je ne m’y connais pas bien en enfant, et je ne voudrais pas faire de faux pas. »

Faith sortait les jeux de son caddie pour les tendre à Saskia afin d’avoir son avis. Elle mettait fin à l’hostilité pour Noel, une bonne résolution à adopter l’année prochaine.

_________________
tes rêves imaginaires
☾ ☾ ☾ In the night, I hear 'em talk, the coldest story ever told, somewhere far along this road, he lost his soul to a woman so heartless...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Saskia Cavalleri


⋅ paper notes : 75
⋅ since : 08/04/2018

click down

MessageSujet: Re: Find a balance in the middle of the chaos (faith)   Sam 5 Jan - 18:41

Dylan en était au stade de sa vie où il rampait, pouvait se tenir debout, essayait de faire un pas, sans toutefois y arriver parfaitement. J’étais persuadé qu’il ne faudrait pas trop de temps pour qu’il commence à marcher de lui-même, d’abord maladroitement, puis avec une assurance faisant en sorte que je ne pourrais plus le suivre. Il me tardait de le voir faire ses premiers pas seuls, mais en même temps, je redoutais ce moment. Non pas parce que c’était signe que mon fils grandissait trop vite - même si c’était le cas - mais bien parce que je craignais toujours que cela arrive pendant que je n’étais pas avec lui, que je rate ce moment important de sa vie, même si cela signifiait probablement que c’était Cole qui allait le vivre, et clairement, je ne pouvais pas le lui reprocher. C’était une situation encore difficile, et même si la garde partagée se passait bien, de mieux en mieux, certains détails étaient loin d’être parfaits, et ces premiers moments en faisaient partie. Mais là, tout de suite, je ne voulais pas y penser. Je voulais penser seulement à faire plaisir à mon fils, et aussi, indirectement, faire en sorte qu’il n’aie pas deux fois le même cadeau. J’avais dû m’organiser pour ça mine de rien. Il avait fallu que j’en parle à mon père, qui insistait pour lui acheter un trotteur. Je n’avais pas su le lui refuser, considérant qui plus est que c’était une excellente idée de cadeau. J’avais aussi vite fait tenté d’en parler à Cole, avant de me garder quelques cadeaux pour moi-même, bien que me connaissant, j’allais en ajouter. Jamais je ne pensais que je serais une maman gaga, mais apparemment, le destin faisait les choses bien autrement que ce que je l’avais planifié, et en ce qui concernait Dylan, je ne m’en plaignais pas. Considérant le rayon et ce qu’il avait à proposer, je ne m’attendis clairement pas à ce qu’alors que je trouvais une couverture on ne peut plus douce et on ne peut plus adorable pour mon fils, je me fasse aborder. Fronçant les sourcils, je tournai la tête, me sentant soudainement mal à l’aise. De toutes les personnes que je pouvais croiser dans un magasin à grand rayon - le genre de magasin où je n’allais jamais, je le rappelle - il fallait que je la croise elle. Inspirant profondément pour ne pas dire quelque chose que je pourrais regretter, je décidai de m’en remettre à ce que je faisais quand on se voyait; m’en tenir au plus simple. D’un ton neutre, je lui répondis donc:  « Bonjour. », n’ajoutant pas quoi que ce soit, refusant de lui demander ce qu’elle voulait, si elle était venue simplement faire la conversation pour bien paraître ou si elle avait quelque chose à me demander. Au fond de moi, j’espérais que ce soit la seconde option, puisque ce n’était pas moi qui saurait trouver quoi lui dire, et je n’avais pas envie de trouver quoi que ce soit à lui dire. Au bout du compte, ce fut elle qui reprit la parole la première, venant me poser une question plutôt pratique. C’était rassurant en soi, ça faisait un sujet de conversation. Plus encore, ça venait montrer, en quelques sortes, qu’elle avait de bonnes intentions, et je devais avouer que c’était honorable, mature, surtout au vu de notre relation. Tentant de faire de même, je pris les jouets qu’elle me tendit, les tâtant, les regardant. Il fallait avouer, ils étaient bien jolis, et ce n’était pas une mauvaise idée, même si je n’y avais pas pensé. Ne pouvant m’y opposer, je dis:  « Je crois que oui, ça conviendrait, ils sont jolis. » Et ils ne semblaient pas insignifiants, peu éducatifs, ce qui me plaisait aussi beaucoup. Aux premiers abords, je ne semblais pas avoir quoi que ce soit à dire, mais il y avait quand même quelque chose qui me chicotait. En un bref instant, je trouvai de quoi il s’agissait, puis je dis:  « Par contre s’il joue avec ce sera pour le moment avec une certaine surveillance, il a encore tendance à mettre des trucs qu’il ne faut pas dans sa bouche. » Dylan n’enregistrait pas un retard ou quelque chose du genre. Il était juste incroyablement curieux, et mâcher tout objet faisait partie de ses découvertes. Après, peut-être ça lui passerait bientôt, peut-être ce ne serait pas un drame sous peu, mais je préférais prévenir, si cela pouvait éclairer son choix. Et non pas la faire changer d’avis, comme je m’assurai de lui confirmer en ajoutant:  « Mais je crois que ça lui plairait, oui. » avec un faible sourire poli, lui tendant les jouets de nouveau, attendant de voir si ma réponse lui convenait ou je devais ajouter quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


click down

MessageSujet: Re: Find a balance in the middle of the chaos (faith)   

Revenir en haut Aller en bas
 
 Find a balance in the middle of the chaos (faith)
Revenir en haut 
 Sujets similaires
-
» [Alona] Le Début de la fin... (Arrivée du Chaos)
» Mercenaires du chaos vs gamines
» Haiti: Un chaos interminable (pour mieux comprendre)
» Chaos Nova, Double bash...
» Last chaos et c'est bug ;)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- call it what you want. ::  :: brighton west side.-
Sauter vers: