fermeture du forum.

Partagez
 
  little do you know w/ faith
Aller en bas 
Cole Warwick

Cole Warwick


⋅ paper notes : 730
⋅ since : 27/03/2018

click down

- getaway car.
address:
contact book:
availability:

 little do you know w/ faith Empty
MessageSujet: little do you know w/ faith    little do you know w/ faith EmptyMar 11 Déc 2018 - 20:54


≈ ≈ ≈
{ Underneath it all I'm held captive by the hole inside
I've been holding back for the fear that you might change your mind. }
crédit/ tumblrAlex & Sierra.

La dernière réunion de Cole avait été annulé, il avait donc décidé d’aller voir Dylan cependant, il se rappela que Saskia n’était pas chez elle ce soir. Il décida alors de rentrer chez lui tôt. Il passa prendre quelque chose à manger afin d’éviter à Faith de faire à manger. Il pensait que cela la mettait de bonne humeur. Néanmoins, lorsqu’il rentra à la maison il eut la surprise de ne trouver personne. Elle n’était pas encore rentrée ce qui tombait mal puisqu’elle lui avait demandé gentiment d’essayer de faire des efforts pour rentrer à des heures raisonnables et maintenant qu’il le faisait elle n’était pas là. Il mis alors le plat dans le four pour le faire réchauffer et il se pris une petite bière tout en s’installant devant la télévision. Il avait bien besoin de profiter d’un instant de sa solitude, il n’avait pas vraiment l’occasion de le faire au quotidien. Sa vie était chargée. Plusieurs dizaines de minutes plus tard, Faith rentra enfin à la maison. Elle semblait surprise de le voir à la maison si tôt. Il tentait de faire cela pour lui faire plaisir et il n’était pas sûre que c’était le cas. Il ne la comprenait pas toujours. En l’observant il remarqua le mascara qui avait coulé, mais également sa robe trempée. A voir le visage de la jeune femme, Faith pouvait sentir qu’elle n’avait pas passé une bonne journée. Elle l’avait prévenu de sa réunion familiale et cela n’avait pas dû bien se passer. Faith aurait pu voir cela dans l’angle de sa propre personne, des conséquences sur son entreprise, mais il n’en avait pas envie. Il n’aimait pas sentir qu’elle n’était pas bien. Cole comprenait que la jeune femme ne soit pas dans son assiette, subir les responsabilités d’un héritage que l’on a pas demandé n’est pas chose aisée. Il sait de quoi il parle puisqu’on ne lui a jamais posé la question de ce qu’il voulait faire dans la vie. Il était destiné en tant qu’héritier à reprendre les rennes de l’entreprise. Cole ne comprenait pas pourquoi les parents de Faith lui mettaient autant la pression. Elle avait déjà concédé d’épouser un homme dont elle n’était pas amoureuse pour le bien-être de l’entreprise, il estimait qu’elle avait fait bien plus que sa part des choses. Il détestait la voir ainsi parce qu’il pouvait voir qu’elle souffrait même si elle était trop serviable envers ses parents pour le dire. Cole culpabilisait également parce qu’il savait qu’il n’arrangeait rien avec son attitude. Il n’était pas assez présent pour elle, pour leur mariage. Il était très pris par son travail, par son fils et par extension par Saskia. Il aurait aimé mieux s’y prendre malheureusement il ne savait pas comment faire. – Ma dernière réunion a été annulé j’ai pensé que je pourrais rentrer tôt. J’ai préparé quelque chose à manger, ça cuit dans le four. Il espérait que cela lui plairait de savoir qu’il n’était pas arrivé simplement en se mettant les pieds sous la table. Il n’avait pas vraiment préparé à manger, il avait pris quelque chose à emporter qu’il réchauffait, mais l’intention était là. Lorsque la jeune femme lui demanda une place, il se décala et la laissa s’asseoir. – Dure journée ? Lui demanda Cole. Il voulait lui donner l’espace de s’exprimer, elle avait le droit de se plaindre aussi et de ne pas toujours être au top. Il se leva et alla chercher deux verres et du vin, il se doutait qu’elle en aurait bien besoin.

_________________

Sometimes you only get one shot, cause I ain't got nothing you better to lose so much to prove. I came too far to hear no, gotta go hard or go home. Said I ain't got nothing to lose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faith Whitaker

Faith Whitaker


⋅ paper notes : 70
⋅ since : 11/12/2018

click down

 little do you know w/ faith Empty
MessageSujet: Re: little do you know w/ faith    little do you know w/ faith EmptyMer 12 Déc 2018 - 6:33


( little do you know )

« - Tu sais quoi papa ? Va te faire foutre. »

Et voilà, c’était dit. La colère, la rancune, la haine avait absorbé tout son être. Faith n’était plus que l’ombre d’elle-même et elle comptait bien tout envoyé balader. Les mots crachés comme du venin, elle s’en allait du bureau de son père, claquant la porte avec véhémence. Elle se mit à courir dans le couloir, les larmes ruisselantes sur ses joues, ne laissant pas l’occasion à son géniteur de pouvoir la rattraper. Elle voulait quitter cette entreprise de malheur à tout vitesse, comme si sa vie en dépendait. Cet endroit n’était que la source de sa détresse au quotidien. Depuis qu’elle savait pour Saskia et Cole, tout devenait bien trop amère, bien trop dur à gérer. Et le surplus venait d’éclater avec les dires de son père « - la fusion ne se fera que lorsque vous serez mariés que tu le veuilles ou non, j’ai pas envie qu’il se défile, l’entreprise avant le reste. ». ça tournait en boucle dans sa tête, car elle ne supportait pas qu’il soit le maître de son destin, et par conséquent celui de Cole. Elle ne supportait plus le mensonge, la manipulation et la trahison de sa famille, elle était à des milles lieues de tout ça. Elle n’en pouvait plus. Alors elle avait oublié les convenances et avait craché sa haine à son visage sans aucun once de remord. Elle n’avait qu’une envie : tout foutre en l’air. Hurler. Pour le moment, elle se contentait d’héler un taxi pour rentrer chez elle. La pluie tombait à tout rompre, l’inondant littéralement, ses larmes se mêlant à l’eau pour se camoufler. Un taxi s’arrêtait à sa hauteur, et elle s’embringuait dedans, hurlant à demi au chauffeur d’accélérer pour que personne ne la suive. Son cœur implosait dans sa poitrine, ses pieds douloureux, elle retirait ses escarpins avec force. Elle en avait marre d’être ce qu’elle n’était pas, et à partir de maintenant, elle renoncerait à toute cette superficialité, ces mondanités. Elle était lassée d’être autre. Elle posait son front sur la vitre de la voiture, et regardait le monde défilé, le vague à l’âme, la douleur dans le cœur. Elle n’avait qu’une envie : s’envoler loin de tout ça.

Le trajet fut trop court pour que sa peine s’atténue, si bien qu’elle avait les yeux encore embuées d’eau salé quand elle remerciait le chauffeur, lui tendant un billet de 50£. Elle en avait rien à faire de la monnaie, elle préférait vite rentrer chez elle. Pied nus, elle franchissait le pallier de la porte, balançant ses escarpins sur le sol, mit son manteau à pendre, et n’osait pas regarder son visage dans le miroir tant elle devait être hideuse. Elle savait qu’elle serait seule, Cole n’étant jamais là, elle pourrait ainsi évacuer sa colère et pourquoi pas tout explosé dans l’appartement ? Un moyen comme un autre de se défouler, elle ne voulait voir personne de toute façon. Mais quand ces yeux se relevait, elle croisait ce beau regard bleus, celui de Cole. Et l’étonnement emplissait son cœur, elle ne s’attendait pas à lui, pas maintenant. Il expliquait les raisons de sa présence, la douceur qu’il avait accompagné et Faith le remerciait alors du regard. Elle n’aurait pas eu la force d’être cette femme docile qu’elle était au quotidien. Ce soir elle n’avait pas la force d’être une autre. Elle ne voulait être qu’elle. Alors le dos légèrement courbé, elle s’avançait vers Cole, lui intimant de lui laisser de la place à ses côtés, et elle essuyait ses joues inondés de larmes des pans de sa robe pull. Il lui posait la question fatidique, et un rire triste sortait de ses lèvres.

« - Dure est un euphémisme. »

Elle le vit se lever et apporter deux verres de vins. Elle se saisissait de celui que Cole lui tendait, et fit mine de trinquer avec son futur époux, un sourire ironique sur le visage.

« - A mon connard de père ! »

Elle n’avait aucun filtre ce soir, aucune douceur. Tout s’était évaporé lorsqu’il l’avait royalement mis de côté, pour ne penser qu’à lui. Ce soir, elle ne serait pas la Faith de tous les jours, ce soir, elle serait la véritable elle, authentique. Et Cole allait être cette épaule sur laquelle elle allait pleurer, l’oreille qui allait l’écouter. Une larme roulait perla sur sa joue, et elle se dépêchait de l’essuyer, la voix cassée, elle lui avouait.

« - Je suis fatiguée Cole. Fatiguée d’être celle qu’ils veulent que je sois. C’est pas moi ça ! Tout ça, ça ne me ressemble pas… J’ai toujours rêver d’amour, d’authenticité et de symbiose, et là, tout est imposé, forcé… Je n’ai jamais voulu tout ça. Et … J’ai pas envie qu’il soit aussi le maître de ta destinée, parce que tu ne mérites pas ça. Toi comme moi, on ne mérite pas qu’on nous impose notre destin. Mon père n’est qu’un con égoïste, il pense qu’à sa putain d’entreprise, elle et rien d’autre. Je veux plus n’être qu’un pion sur son échiquier. J’ai qu’une envie, c’est de m’envoler loin d’ici, et disparaitre pour de bon.»

Elle avait parlé avec son cœur, sans cachotterie, sans faux semblant. Elle avait envie d’être elle-même, et Faith s’en foutait que Cole n’apprécie pas ce qu’elle était réellement. Elle espérait qu’il aimerait ce pan d’elle, mais rien n’était sûr avec lui. Si insaisissable, si indéchiffrable. Elle voulait de tout cœur que ce soir, ils cassent ensemble les cloisons de leur couple qui n’en était pas vraiment un.


( Pando )

_________________
tes rêves imaginaires
☾ ☾ ☾ In the night, I hear 'em talk, the coldest story ever told, somewhere far along this road, he lost his soul to a woman so heartless...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cole Warwick

Cole Warwick


⋅ paper notes : 730
⋅ since : 27/03/2018

click down

- getaway car.
address:
contact book:
availability:

 little do you know w/ faith Empty
MessageSujet: Re: little do you know w/ faith    little do you know w/ faith EmptyVen 14 Déc 2018 - 19:25

C’était la première fois que Cole voyait la jeune femme aussi en colère et vulgaire dans ses mots. Cela ne le choquait pas, cela ne le dégoûtait pas. Il comprenait simplement à quel point elle en avait assez. Elle avait besoin d’exprimer sa colère et il était présent. Il espérait simplement que la colère de Faith ne se retourne pas contre lui. Ils devaient être unis dans cette galère comme des partenaires. Elle n’avait aucun filtre ce soir ce qui démontrait que quelque chose avait changé en elle. Cole pouvait voir à quel point la jeune femme souffrait de la situation, pour la première fois il le voyait réellement. Elle était à bout de force et elle avait besoin de sortir ses émotions. Il l’a connaissait forte, têtue et décidée, mais pas aussi fragile. Elle se montrait sous un nouveau jour et c’était assez agréable de découvrir qu’elle avait aussi des faiblesses, qu’elle n’était pas que la gentille fille qui obéit à son papa chérit. Certes, cela lui faisait de la peine de la voir aussi mal, mais au moins il savait réellement ce qu’elle pensait. Ils avaient beau se rapprocher doucement, apprendre à se connaitre, Faith avait jusqu’ici garder son jardin secret. Il n’avait jamais réellement su comment elle se positionnait face à tout ça. Aujourd’hui il découvrait qu’elle était très fatiguée de la situation, de devoir jouer un rôle qui ne lui ressemble pas, de devoir épouser un homme qu’on lui impose. Faith lui confiait qu’elle avait toujours rêvé du grand amour, du vrai et que leur relation manquait cruellement d’authenticité. Il aurait pu s’en vexé, mais il comprenait exactement ce qu’elle pensait. En effet, il était tout aussi obligé qu’elle d’aller jusqu’au bout pour le bien de son entreprise. Il avait le destin de milliers de salariés entre ses mains. Puis la jeune femme retourna la situation et lui confia qu’elle n’avait pas envie qu’il subisse également les caprices de son père. Elle pensait également à lui ce qui le touchait vraiment, elle ne lui devait rien après tout. Il lui avait fait accepter Saskia puis Dylan. La jeune femme aurait pu se laver les mains de tout cela et à la fois elle tenait à ce qu’il soit aussi libre qu’elle. Finalement Faith fini par lui dire qu’elle avait parfois envie de s’en aller comme si la fuite résoudrait quelque chose. Il en connaissait un rayon là-dessus. — Tu peux tout arrêter tu sais. Si ça te rend trop malheureuse, tu en as le pouvoir. Lui confia maladroitement Cole. Ce qu’il voulait dire c’est qu’elle pouvait reprendre son destin en main et ne pas laisser son père décider. Certes, cela aurait des conséquences sur la fusion, mais il n’avait pas envie d’épouser une femme malheureuse. Il n’avait pas envie d’être l’instrument de sa déchéance. — Je sais que c’est étrange venant de moi à cause de la fusion, mais tu ne mérites pas d’être aussi triste. Rajouta le jeune homme. Il ne souhaitait pas que Faith pense qu’il devait cela pour la pousser à arrêter la fusion. Il n’était pas en train de la manipuler pour faire ce qu’il voulait contrairement à son père. Certes, si elle arrêtait le mariage peut-être que son père accepterait de continuer la fusion, mais il ne souhaitait pas y penser. Il avait appris avec le temps qu’il y avait des choses plus importantes.

_________________

Sometimes you only get one shot, cause I ain't got nothing you better to lose so much to prove. I came too far to hear no, gotta go hard or go home. Said I ain't got nothing to lose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faith Whitaker

Faith Whitaker


⋅ paper notes : 70
⋅ since : 11/12/2018

click down

 little do you know w/ faith Empty
MessageSujet: Re: little do you know w/ faith    little do you know w/ faith EmptyDim 16 Déc 2018 - 9:22


( little do you know )

Faith avait ouvert son cœur, depuis le début de cette mascarade organisé par ses parents, elle se confiait librement à Cole, sans peur, sans honte. Comme si elle se confiait à un ami, comme si elle se confiait à son futur mari. Elle s’était faite à l’idée qu’elle n’épouserait pas l’homme de ses rêves, mais elle ne s’était pas faite à ce qu’on décide de tout pour elle. Elle n’était pas prête à ça, pas prête à renoncer à sa liberté. Pourtant quelque chose chez Cole la poussait à rester. Ce n’était pas son attitude des débuts non, c’était plus celle qu’il adoptait ces derniers temps. Cette douceur dans son regard, dans ses gestes, dans ses mots. C’était ces petites attentions de quelque fois, sa maladresse de temps en à autre. Quelque chose changeait, mais elle ne savait pas quoi, et ça lui donnait l’envie d’y croire un peu plus, d’essayer. Ce soir, elle avait décidé de s’ouvrir à lui, d’être ce qu’elle est, et elle vit dans son regard que ça ne le rebutait pas, qu’au contraire, il appréciait ce qu’il voyait. Le silence s’imposait entre eux, seul un regard sincère s’échangeait. Faith lui fit un sourire, les larmes aux yeux. Elle était sincère. Elle avait peur. Pour elle, pour lui, pour eux. Peur de l’avenir. Elle n’était plus sûre de rien, et tout ce qu’elle voulait, c’est qu’on la guide vers le droit chemin. Et elle ne s’attendait pas à ses mots, pas après ce que renoncer allait lui coûter. Elle ne s’attendait pas à tant de générosité venant de sa part, à tant d’authenticité dans ses mots. Elle plongeait alors son regard dans le sien, et elle y vit sa sincérité. Un pan nouveau de sa personnalité s’offrait à elle, et ça, ça lui plaisait. Renoncer pour être, continuer pour renaître. Alors, elle s’osait à un geste tendre pour lui. Elle posait son verre sur la table, et posait sa tête sur son épaule, une légère étreinte. Elle espérait qu’il ne la repousserait pas, qu’il lui laisserait l’occasion d’être proche pour de vrai.

« - Je ne veux pas que tu perdes tout, je ne veux pas que toi tu sois malheureux… Non jamais. Tu ne mérites pas ça. »

Faith se mit à respirer calmement, restant sur son épaule. Elle s’osait même à prendre sa main, et à la nouer à la sienne, essayant de se préparer à ce qu’elle allait dire.

« - On est ensemble dans cette histoire. Et je ne peux pas t’abandonner de la sorte, alors j’irais jusqu’au bout. Et j’essayerais d’être la femme dont tu as besoin, jusqu’à ce que la mort nous sépare c’est pas ce qu’on dit ? »


Un rire léger sortait de ses lèvres à ses mots, et elle redressait légèrement sa tête pour essayer d’apercevoir son visage si indéchiffrable. Elle voulait vraiment essayer, y croire un peu. Elle voulait être proche de lui, le rendre heureux. Même si ce soir, son cœur était en berne, son apparence horrible, et qu’il avait une famille ailleurs que chez eux. Ce soir, elle cassait les convenances, ce soir, elle n’était qu’elle.

« - Je crois que j’avais juste besoin de vider mon sac. Désolé que ça soit tombé sur toi, je ne voulais pas t’imposer l’épave que je suis ce soir. »

Une épave, oui c’était le mot. Elle s’échouait tranquillement sur un bord de mer, espérant que quelqu’un veuille bien la retaper, prendre soin d’elle. Faith espérait que Cole serait cette personne, ce soir, elle espérait que Cole soit cet espoir.



( Pando )

_________________
tes rêves imaginaires
☾ ☾ ☾ In the night, I hear 'em talk, the coldest story ever told, somewhere far along this road, he lost his soul to a woman so heartless...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cole Warwick

Cole Warwick


⋅ paper notes : 730
⋅ since : 27/03/2018

click down

- getaway car.
address:
contact book:
availability:

 little do you know w/ faith Empty
MessageSujet: Re: little do you know w/ faith    little do you know w/ faith EmptyMar 18 Déc 2018 - 11:19

Cole se sentait coupable dans un sens, coupable d’être fiancée avec une femme qui pensait à lui en premier. Elle ne souhaitait pas tout arrêter pour le protéger. Elle savait que l’entreprise de Cole risquerait un gros plan social, qu’il ne s’en remettrait pas. Il se sentait coupable parce que durant des mois il avait espéré qu’elle fasse machine arrière, qu’elle arrête cette mascarade parce que son cœur battait pour une autre. Faith avait tenue bon et au fil des mois il avait fini par s’attacher à elle. Certes, ce n’était pas très conventionnel de s’attacher à sa fiancée seulement après, mais c’était ainsi. Aujourd’hui, Cole voulait faire les choses correctement, il savait qu’elle méritait d’être avec quelqu’un qui saurait prendre soin d’elle. Il ignorait s’il serait capable de le faire, mais il commençait à se dire qu’il devrait essayer. Il ne lui avait jamais réellement donné sa chance. Il avait toujours eu un pied dedans et un pied en dehors dans cette histoire. Les paroles de Faith le touchait réellement, elle utilisait des mots forts qui lui donnait envie de faire un effort. Ce n’était pas évident pour Cole qui non seulement ne croyait pas au mariage, mais avait une vie complexe, cependant, il devait aller jusqu’au bout. Cole ne pu s’empêcher de laisser échapper un léger rire lorsqu’elle lui confia jusqu’a ce que la mort nous sépare. C’était très ironique sachant qu’ils n’étaient même pas encore mariés. — Tu cherches encore à me protéger après tout ce qui s’est passé ? Je ne te comprends pas. Lui fit remarquer très honnêtement Cole. Il faisait référence au faites que depuis le début elle avait accepté beaucoup de choses. Elle avait accepté qu’il avait au dé-but des sentiments pour Saskia bien qu’il ait mis un terme à leur relation, elle avait accepté la grossesse de Saskia et le fait qu’il devienne père. Aujourd’hui elle était prête à renoncer à son idéal du mariage pour ne pas qu’il perde tout. — Je ne sais pas ce que j’ai fais pour mériter que tu t’accroches. Rajouta le beau blond avec un sourire en coin. Ensuite, Faith s’excusa, lui expliquant qu’elle avait besoin de vider son sac, elle ne voulait pas lui imposer le fait qu’elle était une épave. Il fit un geste inédit, un geste de paix, d’harmonie envers elle. Il posa la main sur la sienne comme pour la rassurer. Elle n’avait rien d’une épave à ses yeux, elle était simplement humaine et c’était réconfortant de découvrir une nouvelle facette de sa personnalité. Elle n’était finalement pas si parfaite, la fille à son papa chérit avait des fragilités, elle avait des espoirs, des rêves. D’une certaine façon, elle s’était réellement ouverte à lui ce soir. Il lui en était reconnaissant. — Je sais ce que c’est de vouloir vider son sac, je pense que toi comme moi avons des comptes à régler avec nos parents, mais c’est plus facile de se le dire entre nous que d’aller devant eux. Lui confia Cole. Il ignorait que Faith avait littéralement envoyé balader son père. Il n’aurait jamais pu faire ça, sa mère avait une telle emprise sur lui, sur sa vie. Il lui arrivait de pousser un coup de gueule, mais elle avait le pouvoir et il en était pleinement conscient.

_________________

Sometimes you only get one shot, cause I ain't got nothing you better to lose so much to prove. I came too far to hear no, gotta go hard or go home. Said I ain't got nothing to lose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faith Whitaker

Faith Whitaker


⋅ paper notes : 70
⋅ since : 11/12/2018

click down

 little do you know w/ faith Empty
MessageSujet: Re: little do you know w/ faith    little do you know w/ faith EmptyJeu 3 Jan 2019 - 21:11


( little do you know )

Faith se sentait à sa place ce soir, elle savait pour la première fois depuis plusieurs mois, qu’elle était là au bon moment, au bon endroit. Cole était emplis de bonnes volontés, et de tendresse dans le regard. Il l’a regardait entièrement, pas en faisant semblant, comme s’il souhaitait la connaître réellement. Et elle était touchée par ce qu’elle voyait. Il ne l’a repoussait pas, au contraire, il posait sa main libre sur la sienne pour la soutenir dans ses propos, pour soutenir le poids de ses maux. Alors Faith soupirait pour de bon, vidant l’air néfaste dans ses poumons, pour respirer l’air sain que Cole lui proposait. Elle perçut le rire de Cole, et son cœur eut presque un loupée tant ça la chamboulait de le voir aussi – sincère-. Puis elle fit un sourire en coin, secouant la tête légèrement. Elle ignorait comment elle avait pu tenir tout ce temps, accepter tant de sacrifice allant à l’encontre de ce qu’elle était. Elle ne savait pas ce qui la maintenait debout, tout ce dont elle était sûre, c’était qu’elle avait foi en Cole, et en ce qu’il était, et qu’au fond, elle était attachée à lui. Faith se mordait la lèvre, serrant sa main un peu plus dans la sienne et répondit simplement.

« - J’ai foi en toi Cole. Jamais je ne pourrais te nuire. »

Elle était honnête avec lui, et avec elle-même. Elle ne voulait pas faire semblant, pas ce soir, pas comme ça. Alors elle redressait son regard vers le sien pour appuyer ses mots, et lui fit un doux sourire, se plongeant dans le bleu de ses yeux, s’y perdant un peu. Cole avait un charme fou, une douceur inaudible, presque invisible, mais à cet instant précis, Faith voyait au-delà, elle voyait plus loin. Et les mots de Cole firent écho en elle, car elle non plus, ne savait pas ce qu’elle avait mérité pour l’avoir dans sa vie. Car malgré leur début chaotique, aujourd’hui, tout était autre, et elle espérait vraiment que ça irait dans le bon sens, pour lui, pour eux. Elle ne comptait pas renoncer. Et elle répondit à son questionnement par un sourire, ne quittant jamais ses yeux. Comme pour le rassurer, elle serait là pour lui, qu’importe ce qu’il arrivera. Ce soir, il semblait la comprendre, et la soutenir, et ça lui fit un bien fou. Faith se mordait la lèvre sous les paroles de Cole, puis riait légèrement, tentant la légèreté sous la tristesse de ses mots. L’un comme l’autre, ils en voulaient à leurs géniteurs, mais il n’avait pas la prétention d’aller au-devant, ayant bien trop peur d’eux.

« - Au fond, on a peur d’eux et des conséquences de nos actes sur eux. Bien que j’ai quand même eu le culot d’envoyer mon père se faire foutre ce soir. »

Faith avouait la vérité à Cole, même si elle savait qu’elle ne renoncerait pas pour autant à leur accord. Elle lui fit un sourire puis le rassurait en se mordant la lèvre.

« - Ne t’inquiète pas, je compte pas renoncer. Même si ça m’a fait beaucoup de bien de t’en parler. Merci Cole, de m’avoir écouter. »

Faith espérait que ça ne serait pas la dernière fois qu’il le ferait, qu’il y en aurait pleins d’autres dans divers endroits, pas que chez eux. Elle espérait aussi que cette intimité toute nouvelle, n’allait pas s’éteindre comme on éteint une bougie, prématurément. Elle avait bien trop besoin de lui, de sa présence masculine, de sa douceur ce soir.




( Pando )

_________________
tes rêves imaginaires
☾ ☾ ☾ In the night, I hear 'em talk, the coldest story ever told, somewhere far along this road, he lost his soul to a woman so heartless...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cole Warwick

Cole Warwick


⋅ paper notes : 730
⋅ since : 27/03/2018

click down

- getaway car.
address:
contact book:
availability:

 little do you know w/ faith Empty
MessageSujet: Re: little do you know w/ faith    little do you know w/ faith EmptyLun 7 Jan 2019 - 11:23

Cole se demandait si c’était vrai lorsqu’elle lui disait que jamais elle ne pourrait lui nuire. Il savait qu’elle pensait ce qu’elle disait, mais la réalité de la vie fait que parfois on change. Si jamais il venait à lui faire du mal il n’était pas certain qu’elle n’ait pas envie de changer d’avis. Cole craignait d’un jour la faire souffrir, il savait qu’il n’était pas doué en relation amoureuse. Il avait fait du mal à la mère de son fils autrefois et il avait l’impression qu’il lui en faisait encore aujourd’hui de temps en temps. Il n’avait pas envie que Faith subisse le même sort. Il n’ose le dire, mais souvent il pense qu’il terminera sa vie seul parce qu’il n’est pas en mesure de s’engager pleinement. Il a toujours la sensation dans leur relation d’avoir un pieds dedans et un pieds dehors. Tout aurait été plus simple si dès le départ Faith avait su toute la vérité. Il avait complexifier leur relation et même si elle acceptait son fils, sa relation amicale avec Saskia et ce mariage pour la fusion, il se sentait coupable. Ce n’était pas la vie dont elle avait rêvé, ce n’était pas la vie qu’elle méritait. Pourtant, elle était devant lui à le regarder avec ses grands yeux. Il pouvait sentir qu’elle ressentait des sentiments pour lui, des sentiments qui allaient au-delà de l’amitié. Elle commençait à s’attacher à lui et ce soir elle ne s’en cachait pas. C’était très déconcertant pour Cole qui également commençait à s’attacher à elle, mais qui compartimentait tout dans sa vie. Faith était plus courageuse que lui, elle avait le cran de s’en prendre à son père et de lui dire claire-ment ce qu’elle pensait. Cela ne changerait sans doute rien, mais au moins elle pouvait vider son sac. A chaque fois que Cole tentait de le faire, sa mère l’arrêtait en lui rappelant ses nombreuses erreurs. Selon elle, il ne pouvait s’en prendre qu’à lui-même pour la situation actuelle. Elle rejetait donc toute responsabilité et le menaçait régulièrement des conséquences de ses actes. Finalement, elle se fichait bien que la fusion se passe bien pour éviter de licencier ses salariés. Ce qui comptait sur elle c’était de ne pas perdre son train de vie et sa réputation. Faith avait raison lorsqu’elle disait qu’au fond ils avaient peur d’eux et des conséquences de leurs actes sur eux. Cole ne pu s’empêcher de rire lorsqu’elle lui rappela qu’elle avait quand même eu le culot d’envoyer son père se faire foutre. — Tu peux te féliciter ! Lui fit remarquer Cole avec un sourire en coin. Par la suite, la jeune femme lui assura qu’elle ne comptait pas renoncer et elle le remercia même de l’avoir écouter. C’était bien la première fois qu’on lui disait qu’il écoutait bien. En guise de réponse il lui répondit : — On est dans le même bateau. Il sous-entendait donc qu’ils devaient se soutenir puisqu’ils vivaient la même situation imparfaite.

_________________

Sometimes you only get one shot, cause I ain't got nothing you better to lose so much to prove. I came too far to hear no, gotta go hard or go home. Said I ain't got nothing to lose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faith Whitaker

Faith Whitaker


⋅ paper notes : 70
⋅ since : 11/12/2018

click down

 little do you know w/ faith Empty
MessageSujet: Re: little do you know w/ faith    little do you know w/ faith EmptyMer 23 Jan 2019 - 22:05


( little do you know )

Faith ignorait la teneur des sentiments de Cole, tout comme elle hésitait sur les siens. Il était d’une pudeur qui était parfois déconcertante, car il ne disait jamais clairement les choses, les détournant pour ne pas les affronter. Faith elle, était plus franche, peut-être un peu plus expressive, et ce soir, elle ne cachait pas son attachement envers Cole, qui était d’une douceur exemplaire. Faith sentait que son cœur battait un peu plus fort à son contact, que son sourire en coin lui faisait un petit quelque chose dans le ventre. Pourtant, elle avait peur de s’attacher, car elle savait qu’il était capable de lui imploser le cœur sans vergogne, il était de cet acabit, il était ce style d’homme. Elle devait imposer des barrières pour ne pas souffrir, elle le devrait, mais elle ne pouvait pas. Parce qu’elle allait lié sa vie à la sienne. Parce que, malgré elle, elle l’aimait. Pourtant il n’y avait rien de physique entre eux, à part des étreintes, des baisers en faux semblant, en public pour cacher le mariage arrangé. Mais dans l’intimité, c’était plus platonique, plus distant. Ce soir, c’était autre, c’était étrange, bien plus intime. Faith regardait Cole, devinant quelque chose de nouveau chez lui, et elle eut une drôle d’envie de l’embrasser. Pour de vrai. Elle rapprochait son visage de sien, en souriant, sentant son souffle sur son visage, prête à franchir le pas, mais sa raison prit le dessus, et elle reculait d’un coup, riant d’un rire gêné, se redressant même loin de lui, pour se reprendre. Elle ne devait pas franchir la limite, sinon, elle savait qu’elle ne pourrait plus reculer, qu’elle serait à sa merci. Pourtant qu’est-ce qu’elle en avait envie, surtout avec son sourire, la douceur de son regard, l’odeur de son parfum si envoutant. Non, non, non Faith reprends toi. Elle se mit à rougir, et osait de nouveau le regarder, ignorant s’il pouvait percevoir cette tension émanant d’elle. Elle ne fit aucun commentaire, debout face à lui, et lui souriait, rebondissant sur ses mots.

« - Le même bateau, c’est exacte. A nous de pas ne pas le faire couler. Pas de Titanic, c’est trop tragique. »

Un nouveau sourire, puis elle soupirait, sentant son cœur s’apaiser, elle prit un élastique qui trainait dans un pot sur le buffet et attachait ses cheveux en un chignon négligé puis retournait vers Cole.

« - Bon, que nous as-tu prévu pour ce soir ? En tout cas, ça sent divinement bon ! D’ailleurs, tu es là depuis longtemps ? »

Elle se dirigeait vers la cuisine, entendant Cole la suivre de près, puis s’assied sur le plan de travail pour regarder Cole sortir le plat du four, le sourire aux lèvres, l’estomac en effusion. L’excédent de sentiment l’avait mise en appétit, et ce qu’il avait préparé semblait exquis. Elle espérait juste ne pas avoir créer de malaise avec ce baiser voulu.



( Pando )

_________________
tes rêves imaginaires
☾ ☾ ☾ In the night, I hear 'em talk, the coldest story ever told, somewhere far along this road, he lost his soul to a woman so heartless...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cole Warwick

Cole Warwick


⋅ paper notes : 730
⋅ since : 27/03/2018

click down

- getaway car.
address:
contact book:
availability:

 little do you know w/ faith Empty
MessageSujet: Re: little do you know w/ faith    little do you know w/ faith EmptyDim 27 Jan 2019 - 21:04

La jeune femme le fit sourire lorsqu’elle cita Titanic. Elle était d’accord qu’ils étaient sur le même bateau, mais elle ne voulait pas le voir couler comme le Titanic, elle trouvait ça trop tragique. Cole se demandait si la jeune femme ne se demandait pas si Cole n’allait pas la laisser tomber au dernier mo-ment, cela aurait été une pensée censée et il n’aurait pas pu lui en vouloir. Il ne le dirait pas, mais il y a pensé, notamment au départ. Il ne pensait pas être capable d’aller jusqu’au bout, il a cherché des moyens de se sortir de cette situation. Cole n’a pas rêvé d’un grand mariage avec une inconnue pour le bien d’une fusion, mais au fur et à mesure il s’est rendu compte qu’il aurait pu tomber sur pire. Il avait appris à connaitre la jeune femme et il avait accepté cette situation. Il avait même appris à tenir à la jeune femme, elle était beaucoup plus que ce qu’il imaginait. Il commençait réellement à s’y attacher. Pour autant, il n’était pas sûr de la suite des événements. Il ne pouvait pas lui promettre un mariage heureux jusqu’à la fin des temps. Cole préférait alors ne rien promettre, mais agir de la meilleure des façons. « Ne t’inquiète pas pour ça, je ne te laisserais pas seul sur le radeau. On est tous d’accord, il y avait assez de place pour deux ! » Lui fit remarquer Cole avant de laisser échapper un léger rire. Il tentait de cacher sa gêne avec de l’humour. Il n’aimait pas parler de l’avenir, il n’aimait pas se projeter. Il préférait l’humour et la jeune femme semblait apprécier son humour de temps en temps. Par la suite, Faith voulait savoir ce qu’elle avait prévue pour ce soir. Apparemment, cela sentait divinement bon. Il espérait qu’elle ne serait pas déçue en apprenant qu’il n’avait rien fait de ses dix doigts. Cole voulait faire un geste envers elle malgré le fait qu’il ne cuisinait pas lui-même. Il n’était pas très bon en cuisine et il voulait éviter qu’elle finisse malade à cause d’un essai culinaire raté. « Depuis une demi-heure, ma réunion a été annulé. » Lui confia Cole avec un sourire en coin. Il avait essayé d’arriver tôt pour une fois, faire un effort pour elle. Il avait pour habitude de retarder le moment de rentrer à la maison alors il tentait de faire mieux. « J’ai pris chinois à emporter, j’ai tout mis dans un plat à réchauffer. Je vais nous chercher le plat et des assiettes. » Rajouta le jeune homme avant d’aller dans la cuisine chercher le plat. Il espérait que cela allait lui plaire. Il aimait beaucoup la nourriture asiatique et il avait voulu faire une bonne action. La jeune femme s’embêtait généralement à cuisiner sans même savoir s’il rentrerait à temps pour manger avec elle.

_________________

Sometimes you only get one shot, cause I ain't got nothing you better to lose so much to prove. I came too far to hear no, gotta go hard or go home. Said I ain't got nothing to lose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faith Whitaker

Faith Whitaker


⋅ paper notes : 70
⋅ since : 11/12/2018

click down

 little do you know w/ faith Empty
MessageSujet: Re: little do you know w/ faith    little do you know w/ faith EmptySam 2 Fév 2019 - 13:00


( little do you know )

Faith ignorait si Cole tiendrait parole, parce qu’elle savait que rien n’était simple entre eux, rien n’était réellement prémédité ni même innée. Elle espérait juste que tout se passerait pour le mieux, et qu’il dirait oui, comme le ferait la plupart des autres couples. Pour le bien de leurs entreprises, pour leur bien à eux aussi. Il y avait l’ombre de Saskia qui planait sur eux deux, mais elle ne savait pas si ça aurait une incidence sur leur avenir. Faith savait juste qu’elle devait laisser l’eau couler pour voir jusqu’où ça irait. Elle était juste sûre d’une chose : c’est qu’elle s’attachait à lui, plus que prévu. Elle fit un sourire, puis riait à sa boutade concernant le film et d’un signe de la tête, répondait à la positive.

« - On est parfaitement d’accord. Promis, je me ferais toute petite sur le radeau. »

Un rire, puis elle entendit qu’il était là depuis peu. Elle soulignait le fait qu’il était rentré plus tôt pour elle, et elle fut touchée de cette attention. Cole avait pour habitude de la laisser dans un coin, de ne pas faire attention à elle. Mais ces derniers temps, il se montrait prévenant, et il semblait écouter les demandes de Faith. Et ce soir en particulier, où plus rien n’allait dans sa vie, il était là pour elle, et ça réchauffait son cœur, l’animait de pensée positive. Ça allait être une soirée rien que pour eux, sans personne pour les distraire. Alors elle prononçait un simple :

« - Merci Cole d’être là ce soir. »

Elle lui fit un sourire sincère puis se ravisait d’aller dans la cuisine quand il lui annonçait aller chercher le plat et les assiettes, elle se contentait alors de s’assoir à la table, en tailleur comme à son habitude, puis attendit qu’il revienne, les bras chargés, le sourire en coin. Il avait un charme fou quand il le désirait, et ça pouvait presque la toucher, l’émouvoir. Faith ignorait si elle devait succomber ou au contraire être plus en retrait. Tout était compliquée dans sa tête, parce que c’était d’une union qu’il s’agissait pas d’une vulgaire colocation. Faith ne savait plus vraiment ce qu’elle voulait, elle savait juste qu’elle voulait être heureuse. Mais est-ce que Cole serait capable de lui donner ce bonheur qu’elle souhaitait tant ? A voir son attitude de ce soir, c’était tout à fait possible. Elle lui fit un sourire quand il l’a servait, puis se frottait les mains, son ventre grognant de faim. Chinois, excellent choix.

« - C’est un très bon choix. Merci pour tout. »

Un énième sourire, et elle piquait de ses couverts ses nouilles, prenant une bouchée qui ravissait son estomac et ses sens, avant de reposer son regard sur Cole. Elle devait lui faire part de son avancée sur le mariage, même si c’était prendre le risque de casser l’ambiance qu’ils avaient créé tous les deux.

« - Cole ? Tu pourrais te libérer la semaine prochaine ? Le traiteur nous propose une dégustation, mais je comprendrais si tu pourrais pas. Ah oui, et y’a la couturière qui à fait les retouches de ton costume, elle m’a appelé et l’a livré. Promis, j’ai pas regardé. »

Elle fit un sourire en coin, Faith était un peu superstitieuse, elle ne voulait rien voir du costume de Cole avant le jour J. Elle voulait le découvrir comme on découvre un trésor. Et même si ce n’était pas un vrai mariage d’amour, elle voulait faire comme. Comme si c’était le sien, comme si c’était vrai. Elle voulait que tout soit parfait, que tout leur ressemble. Pas de grande pompe, juste quelque chose de simple, de réel. Bien loin de ce que désirait les deux familles, elle avait forcé les deux camps à la laisser gérer car elle refusait que tout soit écrit pour eux. Elle voulait qu’ils écrivent ensemble ce bout d’histoire, elle ne voulait plus rien laissé au hasard. Elle espérait juste que Cole jouerait le jeu jusqu’au bout.



( Pando )

_________________
tes rêves imaginaires
☾ ☾ ☾ In the night, I hear 'em talk, the coldest story ever told, somewhere far along this road, he lost his soul to a woman so heartless...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


click down

 little do you know w/ faith Empty
MessageSujet: Re: little do you know w/ faith    little do you know w/ faith Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
  little do you know w/ faith
Revenir en haut 
 Sujets similaires
-
» Shopping Trip [Faith]
» Enterrement de Koloko et Faith...
» Faith L. Ryan [ Terminée =D ]
» - { Le temps passe et pourtant ... [ Faith ]
» [DEFI] 30 Baisers - Faith Of Curty |11/30|

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- call it what you want. ::  :: brighton west side. :: résidences.-
Sauter vers: