fermeture du forum.

Partagez
 
 (elian) ça fait longtemps
Aller en bas 
Eli Costello

Eli Costello


⋅ paper notes : 96
⋅ since : 08/11/2018

click down

- getaway car.
address:
contact book:
availability: closed (jane, gabe, elian, teddy, laurel.)

(elian) ça fait longtemps Empty
MessageSujet: (elian) ça fait longtemps   (elian) ça fait longtemps EmptySam 24 Nov 2018 - 4:54



sers-moi un verre. tu l'vois quand j'suis à l'envers. parle-moi, fais-moi rire. convaincs-moi que c'est elle, le pire jusqu'à me l'entendre dire. comme avant, on va sortir. boire jusqu'à ne plus me souvenir qu'elle me manque à mourir.

@elian pearson

Tes doigts qui pianotent sur le clavier de ton cellulaire.
Ne m’attends pas ce soir, je sais pas à quelle heure que j’vais rentrer.
Message envoyé à ta sœur, histoire qu’elle ne t’achale pas à savoir ce que tu veux manger pour souper.

T’as du mal avec ton retour de tournée, plus que d’habitude du moins. Peut-être parce que c’est la première fois que tu reviens dans un appartement que tu ne partages pas avec Jane. Probablement parce que ton quotidien sans elle n’est pas aussi excitant. Dans tous les cas, tu as besoin de te changer les idées, mais surtout, tu as besoin de passer une soirée loin de ta sœur jumelle et de son humeur de merde des dernières semaines. Laura, tu l’adores, il n’y a pas à dire, mais dernièrement, elle semble passer au travers de quelque chose qu’elle n’ose pas te dire et ça affecte son humeur et votre relation. Comme si elle s’accrochait à toi et putain, ça t’épuise. T’es pas encore certain de ce que tu as envie de faire alors que tu roules au travers des rues de Brighton, une bouteille de fort sur le siège passager et ta guitare à l’arrière.

Et puis tu as un éclair de génie.
T’es presque idiot de ne pas y avoir penser plus tôt.

Tu fais demi-tour et t’es content de finalement avoir une idée de destination précise en tête plutôt que de rouler sans but dans les rues sombres de cette ville ou tu habites depuis toujours. Ça te déprime parfois de penser que tu ne connais réellement que Brighton. Bien sûr, tu as voyager en masse avec les tournées de votre groupe, mais tu trouves que ça ne compte pas, pas vraiment du moins. Jamais tu n’as pris le temps d’être un touriste dans les divers endroits que vous avez visité en Angleterre, et même en Europe. Constamment pris par la musique, non pas que tu t’en plaignes, mais tu aimerais partir pour une fois en voyage. Un vrai, pas seulement qu’un roadtrip ici et là comme tu as l’habitude de le faire. Tu n’en as jamais parlé à Jane, mais tu avais en tête de faire un voyage à New York, juste elle et toi, si le groupe venait qu’à percer aux États-Unis. Tu chasses ses pensées de ton esprit alors que tu stationnes ta voiture devant l’appartement d’Elian. Ça fait quelques années déjà que tu connais le jeune musicien, et ce soir, t’as besoin de te défouler, que ce soit avec ta guitare ou ta bouteille de fort et tu sais que le jeune Pearson est le parfait compagnon pour ça. Tu entres dans le bloc appartement et monte les escaliers à coup de deux jusqu’à te retrouver devant sa porte. Quelques petits coups frappés et tu attends patiemment. Tu prends une chance en te pointant chez lui sans t’annoncer car il se pourrait très bien que le jeune homme ait une représentation ce soir, mais tu as un bon feeling. Et c’est comme si la vie te récompensait lorsque la porte s’ouvre et que son visage apparaît. Il semble surpris de te voir là, mais tu lui offres un sourire amical tout en lui montrant ta bouteille de fort dans une main et ta guitare dans l’autre.

« J’savais pas si tu serais là, mais j’ai pris une chance. J’ai besoin de voir autre chose que les quatre murs de mon appartement. Un verre, ça te dit? »

Spoiler:
 

_________________
we left it all unspoken
oh, we buried it alive and now it's screaming in my head. oh, i shouldn't go on hoping that you will change your mind and one day we could start again. well i don't care if loneliness kills me. i don't wanna love somebody else @a great big world ≈ i don't wanna love somebody else©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elian Pearson

Elian Pearson


⋅ paper notes : 40
⋅ since : 09/09/2018

click down

(elian) ça fait longtemps Empty
MessageSujet: Re: (elian) ça fait longtemps   (elian) ça fait longtemps EmptyVen 30 Nov 2018 - 2:37

Ce soir, c’était soir de congé. Un des rares que je pouvais m’octroyer ces derniers temps. Entre les concerts réguliers et les célébrations de fin d’année, je ne me rappelais pas la dernière fois que j’avais pu être tranquille. Normalement, je n’étais pas le genre d’individu qui aimait passer une soirée seul. Même quand j’étais libre, je sortais, je trouvais le moyen de m’occuper. Mais vu à quel point j’avais été bordé, je me disais que ça ne saurait me faire de mal, passer du temps dans ma demeure, travailler sur ma propre musique. Pour certains, ça pouvait paraître ironique, que je passe mon temps libre à pratiquer, en quelques sortes, mon métier, mais mon métier, c’était ce que je faisais de mieux, c’était que j’aimais le plus faire, alors pourquoi m’en passerais-je ? Évidemment, j’apportai une variation à mon quotidien, choisissant un autre instrument que mon violon. Ce soir, je sortis ma guitare, instrument que je sortais désormais que trop peu souvent. Installé dans le canapé du salon, je commençai à la gratter un peu, doucement, jusqu’à que ce que soudainement, on frappe à la porte. Intrigué, je fronçai les sourcils, puisque je n’attendais pas qui que ce soit. Visite surprise ? Livraison non-prévue ? Je ne saurais pas le dire. Mais n’étant pas stupide, et sachant très bien que ma voiture était visible dans l’entrée et que la lumière était allumée dans la maison, je ne pouvais pas tant me dérober. Me levant, je pris le temps de poser soigneusement ma guitare dans son étui au sol, juste à côté - pas question de la laisser traîner, pas même un instant - et je me rendis à la porte. Ce fut avec surprise que je l’ouvris sur Eli, mon ami, qui était là, guitare dans une main, une bouteille dans une autre. Sans hésiter, je lui servis un sourire, bien que la surprise se lisait toujours dans mon visage, réagissant plus amplement que lorsqu’il prit la parole, m’expliquant pourquoi il était là, me faisant une proposition que je ne pouvais clairement pas lui refuser. En effet, je ris légèrement, avant de lui dire:  « Je ne peux pas te dire non, entre. » Sur ces mots, je me décalai pour le laisser passer, avant de fermer la porte derrière lui. En même temps, je me permis de commenter:  « Je t’aurais bien proposé quelque chose à boire, mais tu as déjà le nécessaire. » Enfin, il n’avait pas de verres, mais ça, ce n’était pas bien long à sortir, considérant qu’au salon, j’avais un petit cabinet, où je gardais mes propres bouteilles et quelques verres à portée de main. Beaucoup plus facile et pratique qu’en cuisine, à mon avis. D’ailleurs, je ne tardai pas à m’exécuter, sortant deux verres appropriés à la boisson qu’il avait apporté. Revenant vers le salon, je les posai sur la table basse, ajoutant ensuite:  « Apparemment on a eu la même idée pour ce soir. » Cette fois-ci, je ne parlais pas de boire, mais bien du fait de sortir la guitare, gratter un peu. Enfin, j’espérais que c’était ainsi que les choses allaient tourner, j’étais persuadé que ce serait plus qu’agréable comme soirée en sa compagnie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
 (elian) ça fait longtemps
Revenir en haut 
 Sujets similaires
-
» Cela fait longtemps...merde j'ai vu tes seins! (PV)
» Le roi a fait battre tambour
» michelle martely se fait gifleret avilir en republique dominicaine
» Errer fait réfléchir [Eris]
» Pris sur le fait [PV Ish , Sai]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- call it what you want. ::  :: lights are so bright. :: sujets.-
Sauter vers: