fermeture du forum.

Partagez
 
 under pressure (clara)
Aller en bas 
Logan Ramirez

Logan Ramirez
she's fragile like a bomb

⋅ paper notes : 1193
⋅ since : 07/02/2018

click down

- getaway car.
address: brighton west side #15
contact book:
availability:

under pressure (clara) Empty
MessageSujet: under pressure (clara)   under pressure (clara) EmptyJeu 1 Nov 2018 - 20:29

Tap. Tap. Tap.
Le contact entre ta semelle et le parquet qui résonne dans la salle d’attente, brise le son répétitif de la pendule entre ces murs sans âme. Quelques affiches de prévention, une photo d’artiste, tout au plus.
Tu sais pas pourquoi tu continues de venir à ces rendez-vous. Pourquoi tu t'obstines de la sorte à voir à quoi ressemble cette chose dans ton ventre. Les jours défilent, te rapprochent toujours un peu plus de l'échéance. De ce rendez-vous que tu t'es finalement décidée à prendre. Le marteau qui tombe, détruit tout sur son passage. Le mioche en toi. Ton passif avec le géniteur. Tout va disparaître, en l'espace de quelques minutes.
Enfin, c'est ce que tu crois. T'as aucune idée de comment se passe un avortement. T'as pas été regarder, t'as pas céder face à cette curiosité qui te bouffe depuis que t'as appelé la clinique. Parce que tu t'en fiches, peut-être. Parce que t'as peur de faire marche arrière, sûrement. Cette idée bloquée dans un recoin de ton crâne, qui te répète inlassablement la même chose. Et si tu le gardais ? Conception idiote que tu réalises toujours dans les secondes qui suivent. Non, tu ne vas pas lâcher prise. Oui, tu vas réussir à t'en débarrasser. Tirer un trait sur toute cette histoire.
Tu sursautes presque quand la porte s’ouvre, arrachée de ces pensées qui t’absorbent. Un raclement dans ta gorge, un bonjour poli à l’attention de la nouvelle arrivante. Tu te replaces sur ta chaise, croise les jambes. Te fais oublier, invisible. Cette peur qu’on te reconnaisse, que la rumeur enfle dans les rues de la ville. Que la vérité acide parvienne aux oreilles de ta mère et de ton frère. Une condition que tu caches aux yeux du monde, que tu ne révèles qu’à quelques privilégiés. Des personnes que tu peux encore compter sur les doigts d’une main. Un nombre qui restera le même. Car tu ne diras rien, Logan. Tu n’agrandiras pas ce cercle.
T'attrapes un magazine, le premier venu sur la table basse de la salle d'attente. Des mots que tu survoles plutôt que de lire. L'esprit trop garni pour lui apporter la moindre nouvelle information. Un coup d'œil que tu jettes à la jeune femme qui vient d'arriver. Un regard qui se veut discret, mais qui reste quelques instants sur ses traits. Une certaine familiarité.
Flac.
Les pages t’échappent, glissent le long de ton jean pour s’éclater contre le sol. Discrétion brisée. « Pardon. », tu murmures à l’attention de la seule personne présente ici.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clara Andersen

Clara Andersen
a little storm with skin

⋅ paper notes : 915
⋅ since : 28/01/2018

click down

- getaway car.
address: sea side
contact book:
availability: closed (logan, jill, teddy, min-ho)

under pressure (clara) Empty
MessageSujet: Re: under pressure (clara)   under pressure (clara) EmptySam 10 Nov 2018 - 14:15

Les hôpitaux, les centres médicaux et autres institutions de santé pour elle, c'est un sujet de photographie intéressant, mais ça s'arrête là. Visuellement c'est satisfaisant, par une architecture brute, bien souvent. Par des éléments de composition cocasses. Par ce qu'on peut y observer, humainement. Mais c'est ce dernier argument qui lui glace le sang aussi. L'ambiance qui s'y dégage n'est pas toujours facile à digérer. Elle repense à Teddy, dans ces moments, et son quotidien qui fascine autant qu'il interroge. Il en faut, des métiers comme ça, des courageux, pour supporter ce qui se passe entre ces murs. Elle serait incapable d'en faire autant et cela n'a rien de surprenant quand on la connait un minimum. A vrai dire, rien qu'à la simple idée de ce rendez-vous médical, elle appréhende. Ce qui va être dit, les questions qui vont être posées, les résultats, les indications à suivre, les regards noyés dans les coulisses de son anatomie. Rien pour se défendre, personne à qui broyer une main. Teddy a sa part de responsabilités dans l'affaire et vu qu'il est si à l'aise avec ce milieu-là, pourquoi ça ne pourrait pas être à lui de procéder à toutes ces démarches ? Que l'accouplement des humains est mal fait. Pour les chevaux de mer par exemple, c'est au père de porter sa progéniture. Cela inspire le respect.
Donner la vie, c'est effrayant pour la jeune femme, pour bien des raisons. La perte de contrôle de son propre corps, la matérialisation d'un autre être vivant à l'intérieur de soi, dit comme ça, ça fout les jetons. Mais surtout, les responsabilités que cela implique, dès maintenant mais dans les années à venir. Si elle garde cet enfant. Et jusqu'ici, elle n'a pas été capable de se poser cette question. Comme si ça tombait sous le sens, alors qu'il existe des options alternatives. Si seulement, elle n'était pas déjà attachée à ce petit haricot coco. Malgré tout ce qui est arrivé avec le père. Qu'elle ne considère pas vraiment comme second parti. Comme si ça l'intéressait vraiment. Les discours de sourds avec l'amertume, typical Clara. Elle entre dans la salle d'attente comme on entre dans un ancien champ de mines, méfiante et le plus discrètement possible. Même installée, ses jambes ont la jugeote et tremblent. Elle ne sait que faire de ses mains alors, elle joue avec un élastique de cheveux, en attendant que le temps passe. Perdue dans ses pensées. Jusqu'à l'écho d'un pardon. Dont elle ne justifie pas la source, avant de remarquer le magazine au sol. Belle allégorie de la vie. « Aucun problème. » un sourire sincère en supplément. Elle observe alors la jeune femme, s'imagine pourquoi elle pourrait bien être là, elle aussi. Est-ce qu'elle est aussi enchantée qu'elle ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Logan Ramirez

Logan Ramirez
she's fragile like a bomb

⋅ paper notes : 1193
⋅ since : 07/02/2018

click down

- getaway car.
address: brighton west side #15
contact book:
availability:

under pressure (clara) Empty
MessageSujet: Re: under pressure (clara)   under pressure (clara) EmptyMar 27 Nov 2018 - 22:23

Le cœur qui bat à cent à l'heure, et t'as pourtant l'impression de perdre le souffle. Tu flippes, t'es terrorisée par ce qu'on va bien pouvoir te dire entre ces quatre murs aseptisés. Encore une fois, tu recomptes sur le bout de tes doigts les jours écoulés entre aujourd'hui et l'erreur dans l'appartement du flic. Tu cherches à te rassurer, te dire que tu n'as pas dépassé le temps imparti, qu'il n'est pas trop tard. Encore quelques semaines devant toi, pour être parfaitement honnête. Stop counting, que tu te répètes en voyant tes doigts se repositionner dans cette même position.
La jambe qui bouge toujours autant, le mouvement presque perpétuel, imperturbable même quand tu te penches en avant pour déposer le magazine sur la pile. Du coin de l'œil, tu détailles le visage de l'autre occupante de la pièce, cherches dans ses traits ces souvenirs enfouis qui refusent de refaire surface. Et la curiosité qui finit par déborder de tes lèvres. « On se connait, non ? » Comme si tu ne pouvais pas faire plus cliché, putain. On reverra pour la discrétion. Mais tes pupilles, elles ne quittent plus le visage de l'inconnue alors que tu tentes tant bien que mal de raviver ta mémoire. Et puis ça tape dans ton crâne, l'évidence qui se dessine enfin. « Teddy ! », que tu t'exclames sûrement trop fort pour cette salle d'attente qui n'a connu que des bonjours étouffés. Tu la revois maintenant, cette nana sur des photos avec lui. Et peut-être même l'origine de ses voyages récents. Sans demander, sans prévenir, tu te lèves de ta chaise pour aller t'installer à ses côtés. « J’ai voyagé avec lui il n’y a pas si longtemps, comment est-ce qu’il va ? » Rire nerveux au bord des lippes. Est-ce que c'est ça, les fameuses hormones qui font faire n'importe quoi aux femmes enceintes ? Enceinte. Le mot qui sonne comme une insulte dans ta tête. Et le calcul qui se fait dans ton crâne, un court instant après. Est-ce qu'elle aussi, elle est dans la même condition que toi ? Est-ce qu'elle aussi, elle doit vivre avec ce truc dans son utérus ? Est-ce que ton compagnon de voyage est le géniteur ? Trop d'interrogations qui viennent se bousculer dans ton crâne, sans te laisser le temps de réfléchir à tes mouvements et tes actions.
Et soudainement, tu te rends compte de la promiscuité soudaine que tu lui as imposé. Tu t’écartes légèrement, te penches de l’autre côté de ta chaise, feignant de ne pas tenir en place. You’re acting weird. « Enfin, j’espère que j’me trompe pas, sinon vous allez me prendre pour la pire des tarées. », que tu finis par ajouter, un rire nerveux pour agrémenter tes mots.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clara Andersen

Clara Andersen
a little storm with skin

⋅ paper notes : 915
⋅ since : 28/01/2018

click down

- getaway car.
address: sea side
contact book:
availability: closed (logan, jill, teddy, min-ho)

under pressure (clara) Empty
MessageSujet: Re: under pressure (clara)   under pressure (clara) EmptyLun 3 Déc 2018 - 13:28

Clara n'est pas physionomiste, loin de là. Son regard, tout comme sa mémoire, est très sélectif. Elle se souvient, bien souvent, à travers les photographies qu'elle capture avec son petit boitier chétif. Des bottes de pluie sur le vieil homme dans le brouillard de la jetée hier soir, réincarnation moderne d'un tableau de Friedrich. De la femme, aux cheveux bouclés relevés et rassemblés par une cuillère en argent. Des personnes qu'elle pourrait re-croiser aujourd'hui sans même s'en rendre compte, s'ils se séparaient de ces signes si distinctifs. Des bottes de pluie et une cuillère en argent. Moyens mnémotechniques comme d'autres. Certains visages, eux, peuvent hanter un esprit. Au-délà des détails. Un visage qui apparait une nouvelle fois, énième fois aujourd'hui, à la simple prononciation de son prénom. « Teddy ? » Oh oui, Teddy. « C'est-à-dire que.. » Elle se ravise soudainement. La jeune femme n'a sans doute pas besoin d'être tenue au courant des dernières prouesses techniques de ces deux incapables. « Il va bien, oui. » Le genre de réponse - de mensonge - qui clôture une certaine direction dans cette conversation. No need to go there. « Malheureusement, je ne.. je veux dire, désolé, mais, vous êtes ? » Visiblement rattachée au cercle du jeune homme, autrement dit, intimidante. Par sa présence ici et par sa possible interprétation. Pas que ce soit si dangereux, Teddy est lui déjà au courant. Le seul au courant pour le moment d'ailleurs. C'est comme partager un vilain petit secret. Un de plus. Clara n'en a encore parlé à personne de son côté. Ni à ses amis, ni à sa famille. Ses parents seront surement les derniers mis au courant, comme d'habitude. Clara elle a peur de l'implication nerveuse de son père, qui risque soit de la rapatrier à Londres ou de rappliquer illico presto à Brighton. Plus inquiet que jamais. Son pilier. Qu'elle n'a pas besoin de tourmenter. Quant à sa mère, elle préfère tout simplement éviter ses innombrables questions. Elles sont déjà trop nombreuses de son côté. Andersen, elle a beaucoup de mal à en parler. Le déni, c'est davantage son truc. Déni dont elle doit s'affranchir, dorénavant.
Elle ne sait pas ce qu'elle sait. Ce qu'elle pense savoir. Qui elle pense avoir en face d'elle. Peut-être qu'elle se trompe oui, sur toute la ligne. Ce n'est cependant pas la jeune femme qui pourra apporter des réponses claires à ses interrogations. Elle est aussi démunie qu'elle à l'heure actuelle. « Clara. » qu'elle ajoute, aussi nerveusement que sa camarade. Une chose dont elle est certaine, au moins. Un prénom, le sien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Logan Ramirez

Logan Ramirez
she's fragile like a bomb

⋅ paper notes : 1193
⋅ since : 07/02/2018

click down

- getaway car.
address: brighton west side #15
contact book:
availability:

under pressure (clara) Empty
MessageSujet: Re: under pressure (clara)   under pressure (clara) EmptyDim 16 Déc 2018 - 22:06

Elle a l'air autant à l'aise que toi, la blonde. Est-ce le lieu aseptisé, ou la situation catastrophique qui en découle ? Catastrophic for you. Les mots s'alignent sur les lippes de l'inconnue, visiblement autant assurés que les tiens. Mais tu comprends que tu ne dois pas creuser plus, que là n'est ni l'endroit, ni l'instant pour la questionner sur la véritable nature de sa relation avec Teddy. Alors tu laisses tomber, Logan. Abandonnes cette voie plutôt que de passer pour un être désagréable. Ne dis plus rien, jusqu'à ce qu'elle rompt le silence en première. « Oh pardon ! », que tu lui dis en tendant ta main en sa direction. What the hell are you doing ? « J'suis Logan. » Did he ever mentioned me ? Cette sensation à la con, celle de toujours être oubliée par les autres. Pas importante. Pas assez pour qu'on se souvienne vraiment de toi.
Invisible, même.
Et si tu venais à disparaître du jour au lendemain, ils seraient combien à vraiment te chercher ? Qui d'autre, à part quatre ou cinq personnes ? No one cares. Une chose que Cerbère a bien compris, quand tu vois cette façon qu'ils ont d'agir avec toi. Tu n'en manqueras pas à grand monde, Logan. Personne ne viendra te chercher. A l'instant où ils en auront assez, tu finiras avec une balle entre les deux yeux. Oubliée.
Des images que tu préfères chasser. Qui s'effacent d'elles-mêmes, quand Clara se présente. Un sourire sincère en sa direction. Un remerciement muet, à vrai dire. Pour avoir fait fuir toutes ces idées malsaines qui te bouffent, chaque jour de plus en plus. Un silence qui s'impose, aussi gênant que toi. Tu te mords l'intérieur de la joue, fixes du regard les nombreuses affiches ornant les murs. Du dépistage du cancer du sein à une publicité pour une crèche. Tout et n'importe quoi. Rien pour promouvoir ta décision, pourtant. Rien pour venir te réconforter dans cette voie que t'as choisi d'emprunter. Have you ever thought about abortion ? Now is the time ! C'est d'un ridicule, quand on y pense. Puis tu tournes la tête, croises le regard de la blonde à ta droite. « Première fois ici ? Moi oui. » Tu glisses une main dans ta nuque, cherches dans ce contact un réconfort brouillon. N'importe quoi pour essayer d'aller mieux. N'importe quoi pour paraître plus d'aplomb. « Excusez-moi, si j'parle trop. Ça doit sûrement être le stress. » Que tout ça devienne trop réel. Que tes yeux doivent affronter l'image de cette chose dans ton ventre. Une échographie, pour voir si tout est ordre avant le rendez-vous fatidique.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clara Andersen

Clara Andersen
a little storm with skin

⋅ paper notes : 915
⋅ since : 28/01/2018

click down

- getaway car.
address: sea side
contact book:
availability: closed (logan, jill, teddy, min-ho)

under pressure (clara) Empty
MessageSujet: Re: under pressure (clara)   under pressure (clara) EmptySam 22 Déc 2018 - 11:34

Logan. Elle a surement déjà entendu ce prénom. Ou peut être qu'elle imagine tout. Mais Teddy lui a surement déjà parlé de la jeune femme. Il a plus de facilité à parler de ça, tout comme parler de choses légères, amusantes et futiles, qu'à parler du véritable problème de toute manière. Problème qui n'en est pas un selon lui. C'est vrai qu'il est commun à tous, d'utiliser des substances étranges retenues dans des fioles médicales. Qu'il est bien banal d'agoniser sur son canapé, froid comme la mort. Ça l'obsède encore, Andersen. Certaines nuits, au volant, sous la douche. Elle le revoit allongé, inconscient. Ça lui glace toujours autant le sang. Une image qu'elle aimerait oublier mais qu'il est impossible d'effacer. Pas quand elle a peur que ça se reproduise, une nouvelle fois. Sans qu'elle soit là pour l'aider, cette fois-ci.
« Teddy et toi, vous avez donc voyagé ensemble c'est ça ? » Alors elle cherche des diversions, là où elle peut en trouver. Dans les détails d'un visage qu'elle ne connaissait pas jusqu'ici. « C'est marrant, ce fut le cas aussi. Enfin, c'est même comme ça qu'on s'est rencontré. » It's a thing, maybe. You're not that special Andersen, don't get ahead of yourself. « Costa Rica, et vous ? » Pas si longtemps, quand ? Est-ce qu'elle faisait partie de l'expédition Hawaï ? Cela expliquerait pourquoi, il n'a pas considéré sa présence nécessaire. A quoi bon s'handicaper avec la fille qui sait tout, qui plus est. Your dirty little secret. Un sujet épineux qu'il tient fortement à enterrer. Une chance que Clara lui offre aujourd'hui, avec le drama autour de cette dite grossesse surprise.
« C'est si évident que ça ? » Un mini sourire s'échappe. « Aux premières fois ! » Qu'elle finit par lancer, comme si elles devaient trinquer à cela. Pourquoi pas ? S'il y a bien une chose qu'elle n'a pas perdu dans le processus, c'est son humour. « Et ne t'en fais pas, je ne suis pas exactement la figure de la sérénité non plus. » She won't hold that against you. En réalité, c'est presque rassurant, de savoir qu'elle n'est pas seule dans ce combat. Même si malheureusement, cette jeune femme connait Teddy et cela peut donc s'avérer délicat. A quel point sont-ils proches exactement ? Est-ce qu'elle compte parler de cette rencontre au concerné ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Logan Ramirez

Logan Ramirez
she's fragile like a bomb

⋅ paper notes : 1193
⋅ since : 07/02/2018

click down

- getaway car.
address: brighton west side #15
contact book:
availability:

under pressure (clara) Empty
MessageSujet: Re: under pressure (clara)   under pressure (clara) EmptyDim 6 Jan 2019 - 16:51

Les questions passent tes lèvres sans que la conscience n’ait le temps de les arrêter. Des stupidités parmi toutes les autres. First time here ? À croire qu’on parle d’un loisir. T’es toujours aussi conne, Logan. Pas foutue de réfléchir quelques secondes avant d’ouvrir ta gueule. Pas foutue de réfléchir tout court. Ta présence ici, elle n’est due qu’à ta connerie. L’écart de conduite dans l’appartement du flic. L’instinct par-dessus tout le reste, quand t’as fait glisser ta robe le long de ta peau. Que tu l’a laissé te toucher de la sorte. Que tu t’es entraînée dans cette danse à deux avec un autre que tu exècres. Réminiscence qui hérisse ta peau. Torture ton crâne. Images impossibles à oublier malgré les trop nombreuses tentatives.
Tirée des songes apocalyptiques quand elle reprend la parole, Clara. Qu’elle te ramène à la réalité. Une mèche de cheveux balancée derrière ton oreille. La gorge raclée. Un hochement de la tête, au départ. « Mexique. Il avait posté une annonce pour trouver un compagnon de voyage et j’me suis pointée. » Une période révolue. Quand tout ne tombait pas en ruines autour de toi. Où tu ne sentais pas ta vie glisser entre tes doigts comme des grains de sable. Pas de Cerbère. Pas de Smith. Pas de bébé. Et putain, ça te parait tellement loin, désormais. Impossible à retrouver. T’es piégée, Logan. Prisonnière dans la tempête. « La France aussi, quelques jours à peine. » Un aller-retour, tu pourrais dire. Terre voisine sur laquelle tu ne restes jamais longtemps. Pays qui rappelle trop l’ex. Guillaume et son accent à la con. Guillaume et vos engueulades assassines. Les coups échangés au milieu des mots d’amour. Have you ever been happy, Logan ?
Elle te fait rire, Clara. De par cette légèrement qui découle de son visage. Antithèse parfaite avec ta gueule marquée par l’anxiété. Un rictus à la commissure de tes lèvres. « T’as l’air de gérer ça beaucoup mieux que moi en tout cas. » La gêne installée sur tes traits. Est-ce que c’est désiré, cette grossesse ? Est-ce une décision mûrement réfléchie avec l’autre ? Est-ce que l’autre est Teddy ? Des interrogations qui meurent dans ta gorge. Pas le moment. Pas à une vulgaire inconnue, au final.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clara Andersen

Clara Andersen
a little storm with skin

⋅ paper notes : 915
⋅ since : 28/01/2018

click down

- getaway car.
address: sea side
contact book:
availability: closed (logan, jill, teddy, min-ho)

under pressure (clara) Empty
MessageSujet: Re: under pressure (clara)   under pressure (clara) EmptyDim 6 Jan 2019 - 17:22

Clara écoute Logan énoncer leurs aventures, les destinations qu'ils ont découvert à deux. Le Mexique et la France, de beaux endroits. Le Mexique qui se trouve sur le même continent que le Costa Rica. Un nouvel écho étrange à leur histoire, toujours aussi cocasse après toutes ces années. Clara y était pour le mariage d'une amie. Afin de profiter du paysage paradisiaque en dehors des festivités, elle avait prévu à l'époque quelques jours de plus. Pour rentabiliser aussi un tel parcours et se remettre. Il ne s'agissait en aucun cas d'un voyage pour y rencontre cet l'homme. L'homme qui s'avérera, quelques années plus tard, de l'autre côté du globe, être un homme plutôt important pour elle. No matter what she says. Le père de cet enfant, de maigre taille encore. Un père pour le moment absent. Elle à le sourire. Pour avoir pensé un instant qu'elle puisse avoir fait partir de l'expédition Hawaï. Pour ressasser à nouveau ce merdier qu'elle voudrait oublier. Elle pourrait ajouter, que c'est sympa, qu'ils ont surement passé un bon moment. Le cœur n'y est pas pourtant. Le cœur pique. Pour tant de raisons, parce que même dans cette salle d'attente aujourd'hui, il est là, sans l'être. Qu'elle préfère dire qu'elle y arrivera seule, mais qu'il n'en est rien. Qu'elle aurait surement aimé qu'il soit là, aussi.
Gérer ça beaucoup mieux qu'elle ? Un soupire qui se transforme en rire nerveux. Si nerveux qu'elle s'en étoufferait presque. « Pardon ? » Elle reprend de plus belle. Clara pourrait remercier la jeune femme à ses côtés. Elle n'a pas rigolé comme ça depuis trop longtemps. Et même si c'est mécanique, de fatigue, de désespoir, ça fait du bien quand même. « J'étais en larmes il y a une heure à peine, au moment où j'ai enfilé une chaussette trouée. » Yup, that's how good she's nailing it. « C'était mes chaussettes préférées, mais quand même.. » Are hormones a thing at this stage ? Because damn girl. Plus que des chaussettes. Un message de plus, que rien ne va. Que tout se désintègre. Pourquoi tout le monde l'abandonne ? Pas tout le monde, mais pourquoi lui ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Logan Ramirez

Logan Ramirez
she's fragile like a bomb

⋅ paper notes : 1193
⋅ since : 07/02/2018

click down

- getaway car.
address: brighton west side #15
contact book:
availability:

under pressure (clara) Empty
MessageSujet: Re: under pressure (clara)   under pressure (clara) EmptyDim 10 Fév 2019 - 8:27

Les mèches sombres enroulées autour de l’index. L’intérieur de la joue rongée par le stress qui cogne de plus en plus. Des coups d’œil que tu jettes tout le temps vers cette pendule accrochée au mur. L’heure de ton rendez-vous dépassée. La blouse blanche qui pourrait venir te chercher à n’importe quel instant, maintenant. La peur pour réchauffer les tripes. Et si on te dit que c’est impossible ? Et si on te dit que tu devras vivre avec ? Crainte qui s’ancre dans le crâne pour ne plus jamais en ressortir.
Le rire de la jeune femme qui te tire pourtant de la torpeur. Et le tien qui se rajoute, quand les palabres s’échappent de ses lèvres. Les réactions propres à la condition que tu maudits. Tu baisses les yeux vers ton ventre, Logan. L’abdomen encore plat, sans la moindre trace de la guerre qui s’y joue. Du bordel qui y règne. Le rire qui meurt dans un sourire sur tes lèvres décorées au rouge. « Y’a moyen que tu les retrouves ailleurs, peut-être ? » Mais tu te doutes bien que le caractère préféré fout en l’air cette option. Un haussement des épaules avant de rouvrir la bouche. « Ou bien la bonne vieille méthode du fil et de l’aiguille. » Tu connais pas vraiment ça, Logan. Ces sautes d’humeur. Ces changements soudains dans le comportement. Peut-être parce que tu sais très bien qu’il ne va pas rester là, ce gamin. Qu’il ne verra jamais le jour. La conscience qui bloque les réactions naturelles. Seulement quelques nausées pour venir trahir ton état. Pas grand-chose de plus. Pas d’expérience à partager avec la jeune femme à tes côtés.
La gêne s’installe au creux de ta gorge. Est-ce qu’elle compte le garder, Clara ? Est-ce qu’ils vont former une famille avec Teddy ? Autant de questions qui brûlent les lèvres sans qu’elles ne s’y aventurent. Les cheveux ramenés derrière l’oreille. Des banalités prêtes à passer tes lippes. Et comment tu l’as connu, le Walsh ? L’élan stoppé par la porte qui s’ouvre. Soulèvement soudain du cœur en voyant la nouvelle silhouette. Les yeux de l’inconnu plantés sur une feuille. Les yeux de l’inconnu qui bougent vers elle et toi. « Logan Ramirez ? » Bloody hell. La sangle du sac glisse sur l’épaule. La carcasse se relève dans la pièce. Le dernier sourire lancé en direction de la blonde. L’excuse de l’abandon.
Message muet transmis au travers des prunelles sombres. Le courage face à la condition des corps.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


click down

under pressure (clara) Empty
MessageSujet: Re: under pressure (clara)   under pressure (clara) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 under pressure (clara)
Revenir en haut 
 Sujets similaires
-
» Chambre de Clara
» Clara Dodin[Gryffy]
» 03. Under pressure
» Clara D. Elinez - P
» CLARA MORGANE FTW

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- call it what you want. ::  :: brighton west side.-
Sauter vers: