Partagez | 
 
 You’re crazy and I’m out of my mind w/maxine
Aller en bas 
Robby Whelkins

Robby Whelkins


⋅ paper notes : 113
⋅ since : 13/09/2018

click down

- getaway car.
address:
contact book:
availability:

MessageSujet: You’re crazy and I’m out of my mind w/maxine   Mer 3 Oct 2018 - 20:11


≈ ≈ ≈
{ You’re my end and my beginning even when I lose I’m winning
‘Cause I give you all... of me and you give me all... of you. }
crédit/ tumblrjohn legend.

Robby ne faisait rien comme tout le monde. Pas même sa demande en mariage. Il n’avait pas envie d’une demande quelconque, il n’avait pas envie de l’emmener au restaurant et de la demander en mariage devant tout le monde, il n’avait pas envie de l’emmener sur une plage ou ailleurs. Il préférait l’intimité de leur appartement, Il avait passé l’après-midi à décorer celle-ci sachant qu’elle ne rentrerait pas tôt. Il avait mis des pétales de fleurs dans le couloir, puis sur le lit. Il avait mis plusieurs bougies comme pour donner une dimension romantique. Cependant, avant que Maxine n’ait la chance de voir à quel point son copain est un homme génial et romantique elle va devoir passer une épreuve. Robby ne fait rien comme tout le monde alors depuis plusieurs jours il est exécrable avec elle. Il lui fait subir des changements d’humeur et émet des doutes sur les sentiments de la jeune femme à son égard. Pourtant, ce n’est pas dans ses habitudes. En effet, Robby n’est pas un homme particulièrement lunatique et qui se décharge de son stress sur les autres. Robby a décidé de s’assurer que Maxine était capable de rester à ses côtés pour le meilleur et pour le pire, dans la bonne ou la mauvaise humeur. Alors il l’a test depuis quelques jours et ce soir ça être le clou final puisqu’il a décidé de la mener à bout. Si elle réussit alors à ne pas le quitter, à ne pas prendre la porte ou simplement ne pas lui lancer un vase dans la figure alors il l’emmènera dans le couloir qui mène à la chambre et elle aura le droit à une demande en mariage. Robby sait que c’est dangereux, que c’est stupide, mais il a besoin d’être sûr qu’elle serait toujours présente. Il sait qu’elle est la femme de sa vie, il ne veut qu’elle et il est prêt à passer à l’étape supérieure, simplement il a décidé de le faire à sa façon. Il sait qu’elle risque de le tuer, mais peu importe, il veut passer le reste de sa vie avec elle parce que depuis qu’il l’a rencontré il n’y a qu’elle qui compte. Robby attend donc sagement qu’elle rentre épuisée du travail pour lancer son plan à exécution. Il met une bière sur la table, il n’a pas préparé à manger et le frigo est volontairement vide afin qu’il puisse lui reprocher de ne pas avoir fait les courses, parce que lui a un job quand même.

_________________

Everything will change nothin' stays the same and nobody here's perfect. Oh but everyone's to blame all that you rely on and all that you can save, will leave you in the morning and find you in the day.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxine Rosendale

Maxine Rosendale
until we go down

⋅ paper notes : 292
⋅ since : 22/06/2018

click down

- getaway car.
address:
contact book:
availability: closed (ford, rake, robby)

MessageSujet: Re: You’re crazy and I’m out of my mind w/maxine   Dim 7 Oct 2018 - 19:23


≈ ≈ ≈
{ I'm on a different kind of high, a rush of blood is not enough
I need my feelings set on fire }
john legend.

Une inspiration, c'est tout ce qu'il lui faut avant de faire pression sur la poignée de cette porte d'entrée. Un appartement qu'elle partage avec un autre être humain. Un être humain qui ne partage pas son patrimoine génétique cette fois-ci. Un homme avec des bagages, des qualités, mais aussi des défauts. Une cohabitation bancale ces derniers jours. Maxine se retrouve si loin de la collocation entre jumeaux qui résume sa vie de jeune adulte. Mais elle s'accommode, du mieux qu'elle peut. Robby était si facile à vivre jusqu'ici qu'elle pensait rêver. La réalité semble l'avoir rattrapé. Elle ne sait pas très bien ce qui lui prend et ne sait pas comment réagir la plupart du temps. C'est une nouvelle facette qu'elle découvre, craintive. Son objectif principal réside dans la devise n'aggrave pas les choses ma fille et reste la plus calme possible. C'est ce que lui a conseillé Charlie, en ricanant de sa situation. Une belle façon de lui dire qu'elle n'a pas a venir se plaindre, cette vie, c'est son choix. Maintenant, il observe à distance ce couple qu'il a vu venir à des kilomètres. La jeune femme ne sait toujours pas s'il est totalement serein avec cette idée d'ailleurs, eux, ensemble. En tout cas, il semble s'amuser et se réjouir des petites crises. Quand bien même Maxine n'aime pas faire de vague, ils ont tous les deux leurs caractères. Une fois à l'intérieur, elle le trouve avachi, s'interroge. Est-ce qu'elle a raté une information importante ? Est-ce qu'ils doivent se rendre quelque part ce soir ? Elle n'en a pas envie. Elle veut juste plonger dans son pyjama et finir la soirée comme une grand mère de 70 ans. Elle est levée depuis 5h. Elle mérite une fin de journée paisible. — Il se passe quelque chose ce soir ? — demande-t-elle, en laissant tomber son manteau sur la chaise devant elle.

_________________

this is a ghost story, sadly, our family history.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Robby Whelkins

Robby Whelkins


⋅ paper notes : 113
⋅ since : 13/09/2018

click down

- getaway car.
address:
contact book:
availability:

MessageSujet: Re: You’re crazy and I’m out of my mind w/maxine   Lun 8 Oct 2018 - 18:52

Robby observait Maxine et elle semblait troublée par son attitude, elle n’était pas habituée à rentrer et le voir avachi de la sorte. Elle avait l’habitude qu’il prenne soin d’elle, qu’il fasse à manger si jamais il rentrait en premier. Ils se partageaient les tâches, mais depuis plusieurs jours il avait changer d’attitude. On aurait pu croire qu’il montrait sa véritable personnalité, mais il n’en était rien. Il était simplement en train de tester celle qu’il s’apprêtait à demander en mariage. Maxine devait avoir envie d’une soirée paisible, mais ce n’était pas prévu au programme bien au contraire. Elle allait devoir s’accrocher pour ne pas prendre ses jambes à son cou ce soir. Robby savait qu’il jouait avec le feu et qu’il pourrait finir par voir sa dulcinée claquer la porte en hurlant s’il allait trop loin. Il n’avait pas envie de la voir s’en aller. Cependant, il avait besoin de savoir qu’elle serait toujours présente pour lui, dans les bons et dans les mauvais moments. Il avait besoin de savoir que si un jour il pétait littéralement un câble elle ne partirait pas en courant. A ses yeux, le mariage est quelque chose de très important et sérieux. Il ne se voit pas épouser quelqu’un d’autre, il sait que Maxine est son âme sœur. Néanmoins, il a besoin de preuves comme pour se rassurer, comme un petit garçon qui au fond manque d’assurance. — Pourquoi il se passerait quelque chose ? Lui demanda Robby en faisant semblant de ne pas comprendre. Il rajouta tout en soufflant afin de feinter un exaspération : — Je n’ai pas le droit de me détendre avec une petite bière après le boulot ? Il savait que la jeune femme allait devoir serrer les dents parce qu’elle avait autant travailler que lui et qu’il était profondément injuste. Intérieurement, il avait vraiment envie de rire, mais il ne le pouvait.

_________________

Everything will change nothin' stays the same and nobody here's perfect. Oh but everyone's to blame all that you rely on and all that you can save, will leave you in the morning and find you in the day.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxine Rosendale

Maxine Rosendale
until we go down

⋅ paper notes : 292
⋅ since : 22/06/2018

click down

- getaway car.
address:
contact book:
availability: closed (ford, rake, robby)

MessageSujet: Re: You’re crazy and I’m out of my mind w/maxine   Dim 14 Oct 2018 - 23:28

C'est déconcertée qu'elle l'observe avec détails. L'homme avec qui elle partage sa vie depuis quelques années et maintenant, un foyer. Robby c'est l'évidence au coin de la rue, l'ami des jumeaux, la personne sur laquelle elle a posé son attention, très tardivement. Quand bien même, les personnes autour d'eux, l'avaient pressenti depuis bien longtemps. Mais comme il est d'usage, les concernés sont toujours les moins au courant. Le ton du jeune homme n'a rien de naturel pourtant, rien d'habituel. Elle commence fortement à se demander ce qui lui arrive. — Pardon, permets-moi de reformuler. Qu'est ce qui se passe avec toi récemment ? — C'est en effet plus pertinent comme question. Plus direct aussi. La fatigue accélère le processus puisqu'elle fait taire la patience de la jeune femme. — Tu as tout à fait le droit de te détendre, c'est même recommandé. — Elle croise les bras, ne sachant pas quoi faire, où se placer ni quelle posture adoptée. — Mais.. il se passe quelque chose. Tu.. t'es mauvaise ambiance Robby. — Si Maxine sentait le jeune homme réceptif à l'humour ce soir, elle s'empresserait de tenir un discours honteux d'une possible explication hormonale. Pour parodier les propos que beaucoup d'hommes tiennent en faveur des femmes. — Bref, je suis exténuée. Je te laisse te détendre. Je vais prendre une douche et aller dormir. Je n'ai pas très faim. Ça ira pour toi ? — Demande t-elle poliment, même si, elle n'en doute pas une seconde. Vivre ensemble n'a pas pour vocation de devenir totalement incapable. Elle se dirige vers la cuisine pour s'y servir un verre d'eau avant toute chose. Le temps de se perdre dans le reflet limpide du liquide. Certaines journées sont plus fatigantes que d'autres. Traduction, aujourd'hui, la faucheuse a gonflé son quota de réquisitions.

_________________

this is a ghost story, sadly, our family history.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Robby Whelkins

Robby Whelkins


⋅ paper notes : 113
⋅ since : 13/09/2018

click down

- getaway car.
address:
contact book:
availability:

MessageSujet: Re: You’re crazy and I’m out of my mind w/maxine   Ven 26 Oct 2018 - 22:20

Maxine ne semble pas comprendre ce qui se passe avec lui en ce moment. Elle ne reconnaît pas l’homme qui prend soin d’elle, l’homme qui sourit à chaque fois qu’elle entre dans une pièce et qui cache ses blessures comme pour être fort pour elle. A la place, elle a une sorte de loque sur son canapé qui semble dépasser les limites. Robby aimerait lui dire qu’il a une bonne raison d’être aussi con, mais il n’en dira rien. Il tient à maintenir les apparences de son plan. Maxine s’inquiète, il peut le voir. Elle est pourtant épuisée, lassée de cette attitude. Elle ne s’abaisse pas à son niveau, elle ne le comprend pas. Elle semble prête à accepter même son pire comportement alors qu’il mériterait volontiers une bonne claque. Même alors qu’il l’a pousse à bout elle souhaite s’assurer que ça irait pour lui pendant qu’elle va se doucher puis se coucher. Elle n’entre pas dans son jeu, elle fait passer le bien de leur couple avant son envie de l’étrangler. Elle lui donne le bénéfice du doute comme si elle savait qu’il devait avoir une raison d’être aussi exécrable envers elle. — Oui je pense que je saurais me débrouiller sans toi, merci je sais encore me faire à manger. Je suis pas complètement dépendant. Lui rétorqua Robby en feignant de lever les yeux au ciel. Il sait qu’elle va avoir envie de le tuer, mais il sait également qu’il se rapproche de l’ultime étape de son plan. Si la jeune femme garde son calme, n’entre pas dans son jeu et ne le menace pas de partir un jour, c’est qu’elle est réellement la bonne. En effet, si Maxine monte là-haut et qu’elle ouvre la porte de la chambre elle découvrira des roses sur le lit, des bougies disposés soigneusement un peu partout ce qui sera en total contradiction avec son attitude.

_________________

Everything will change nothin' stays the same and nobody here's perfect. Oh but everyone's to blame all that you rely on and all that you can save, will leave you in the morning and find you in the day.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxine Rosendale

Maxine Rosendale
until we go down

⋅ paper notes : 292
⋅ since : 22/06/2018

click down

- getaway car.
address:
contact book:
availability: closed (ford, rake, robby)

MessageSujet: Re: You’re crazy and I’m out of my mind w/maxine   Jeu 8 Nov 2018 - 21:41

Une réponse plutôt passive-agressive, c'est à ça qu'elle a droit, encore une fois. Quelque chose qui ne lui ressemble tellement pas non plus, qu'elle fronce des sourcils. Elle se paralyse quelques secondes, l'observe, comme un homme qui joue à un jeu dangereux. Un jeu qu'elle n'apprécie pas particulièrement. Robby, c'est pourtant un être si doux. Cet être qui réchauffe ses journées bien froides passées à la morgue. Enfin, pas ce soir il semblerait et plus très bien, depuis quelques jours. Nous avons tous nos hauts et bas, certes, mais quand bien même, cela ne justifie pas tout. Qui plus est, il devrait savoir que si quelque chose le tracasse, elle est là pour écouter et en discuter. Cependant, plus ce soir, parce qu'elle n'en a pas très envie. Elle préfère se retrouver seule, c'est pourquoi, elle préfère être stratégique. Mieux partir pour mieux revenir. Prendre de la distance pour adoucir l'ambiance. Elle repose le verre d'eau qu'elle avait en main. Finalement elle n'a déjà plus soif et se demande bien pourquoi elle est encore là. — Loin de moi l'idée de me croire indispensable à ton existence. — mon amour.. Elle aimerait tant que ces derniers mots franchissent la bordure de ses lèvres mais, elle sait, que cela ne ferait qu'empirer les choses. Elle se demande ce qui lui arrive aussi, à terme. Son comportement est-il contagieux ? Pourquoi est-ce qu'elle réagit ainsi ? Elle est plus docile aussi, d'habitude. C'est peut-être ce dont ils ont besoin, une soirée loin de l'autre. Vivre en couple n'a rien de facile, elle en avait conscience avant même que ça soit sa réalité. Elle a entendu toute sorte de choses, mais surtout, elle sait que, ce n'est jamais facile de cohabiter avec qui que ce soit. Les êtres humains sont tous différents après tout. On a tous besoin de notre espace personnel à un moment donné. — Je te souhaite une bonne soirée Robby. — Ajoute-elle en direction de la chambre. Comme s'il savait, où trouver la jeune femme, si jamais.

_________________

this is a ghost story, sadly, our family history.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Robby Whelkins

Robby Whelkins


⋅ paper notes : 113
⋅ since : 13/09/2018

click down

- getaway car.
address:
contact book:
availability:

MessageSujet: Re: You’re crazy and I’m out of my mind w/maxine   Dim 11 Nov 2018 - 14:30

Robby espérait ne pas avoir été trop loin avec Maxine. Il la connaissait assez pour savoir lorsqu’elle était blessée et c’était le cas. Elle ne comprenait pas l’attitude de son petit ami. Il n’aimait pas vraiment faire ça, mais c’était pour la bonne cause. Il avait ce besoin d’être sûr qu’elle serait présente pour le meilleur et pour le pire et il avait l’impression d’avoir eu ce qu’il voulait. Robby savait quand s’arrêter et c’était le bon moment. Elle était assez agacée pour ne pas continuer à rentrer dans son jeu et monter pour aller rejoindre la chambre. Le moment fatidique arrivait et Robby sentait la pression monter en lui. Robby se sentait prêt à aller à l’étape supérieure avec Maxine cependant, il était nerveux. Il craignait que la jeune femme ne se sente pas prête, qu’elle n’apprécie pas sa petite surprise. Il savait qu’il était déraisonnable, mais il ne pouvait pas s’en empêcher. Robby regardait donc Maxine monter doucement les escaliers et aller dans le couloir où il avait mis des pétales de fleurs dans le couloir, puis sur le lit. Il avait mis plusieurs bougies comme pour donner une dimension romantique. Il se voulait discret afin qu’elle ne se rende pas compte qu’il était juste derrière elle afin de regarder sa réaction lorsqu’elle ouvrirait la porte de la chambre. Maxine semblait interloquée en voyant les pétales dans le couloir. Il manqua de rire, mais il devait ne pas se faire tendre pour le moment. Robby avait dans sa poche de pantalon une boite dans laquelle se trouvait la bague de fiançailles. Ce n’était pas une bague, mais la bague. En effet, il avait demandé à sa grand-mère la bague familiale afin de pouvoir l’offrir à Maxine. Il pensait qu’elle était réellement la femme de sa vie et c’était très important pour lui. Il espérait donc qu’elle ne serait pas déçue en ouvrant la porte de la chambre.

_________________

Everything will change nothin' stays the same and nobody here's perfect. Oh but everyone's to blame all that you rely on and all that you can save, will leave you in the morning and find you in the day.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxine Rosendale

Maxine Rosendale
until we go down

⋅ paper notes : 292
⋅ since : 22/06/2018

click down

- getaway car.
address:
contact book:
availability: closed (ford, rake, robby)

MessageSujet: Re: You’re crazy and I’m out of my mind w/maxine   Mer 14 Nov 2018 - 19:31

Hélas c'est lasse que Maxine se dirige vers la chambre. Grimpant les escaliers un à un, doucement, comme pour marquer le bois de ses pas décidés mais légers. Ainsi, elle n'importune pas non plus le lourd silence, bien inhabituel, qui plane dans leur appartement. Mais c'est sur le palier du premier étage que ceux-ci se stoppent pourtant. Alertés par des ramassis sur le sol. Non, des pétales de roses. Déconcertée, elle observe tout ce qui l'entoure. Suit du regard où celles-ci mènent en sachant pertinemment qu'il s'agit de la chambre. Pour y découvrir à ce même endroit, une scène totalement hors du temps. Bien loin de l'ambiance du rez-de-chaussée. Une chambre à l'image des films romantiques sur lesquels elle aime pouffer comme une imbécile. Les vêtements au sol de ce matin ont disparu, tout comme le bazar qu'elle a laissé sur sa table de chevet. Même le lit a été fait. C'est à ce moment-là qu'elle tourne des talons, par réflexe. Elle remarque alors la présence de Robby en arrière-plan. Le spectateur discret. Bien trop heureux de la prendre au piège. Parce qu'il s'agit surement d'une blague. Un prank dans lequel elle a foncé tête baissée. Naïve. Son sourire à lui, s'étire sur l'intégralité de son visage. Plus il se rapproche, plus Maxine aimerait lui arracher. Si seulement elle n'aimait pas ça, le voir sourire comme un idiot. — T'es fier de toi Whelkins ? — Ses bras sont désormais croisés au niveau de son thorax. Comme pour compenser de sa petite taille et paraitre plus crédible. — T'étais obligé d'être si désagréable ? Ça devait obligatoirement faire partie de ton petit jeu ? — Maxine se vengera bien assez vite. Nul doute là dessus.

_________________

this is a ghost story, sadly, our family history.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Robby Whelkins

Robby Whelkins


⋅ paper notes : 113
⋅ since : 13/09/2018

click down

- getaway car.
address:
contact book:
availability:

MessageSujet: Re: You’re crazy and I’m out of my mind w/maxine   Dim 25 Nov 2018 - 15:04

Robby l’observe discrètement rentrer dans la chambre et se retrouver face à un endroit qui ne ressemble en rien à ce qu’elle a quitté le matin même. Les vêtements au sol ont disparu, le reste de leurs affaires aussi. Elle trouve à l’image du couloir des pétales de rose un peu partout dans la chambre y compris sur le lit conjugal. Soudain, elle se tourne et elle remarque sa présence et son petit sourire satisfait. Elle semble penser à une petite blague de sa part. Elle ne semble pas se douter qu’il s’apprête à poser un genou à terre et lui poser l’ultime question. Il se rapproche d’elle et elle tente de paraître crédible en le disputant gentiment. Au fond, il sait qu’elle est touchée par ce geste romantique. Elle se plaint ouvertement de son comportement et ça le fait sourire. Il l’imagine déjà préparer sa vengeance. Il pense donc que c’est le bon moment pour passer à la phase 2 de son plan. — J’étais obligé pour savoir si tu serais toujours présente, si tu n’allais pas prendre la fuite ou me jeter dehors, même si je le concède je le méritais. Il marque une légère pause avant de continuer : — J’avais besoin de savoir que tu étais prête à être avec moi pour le meilleur et pour le pire. Il s’arrête quelques secondes en laissant planer le suspense, mais Maxine n’est pas dupe, elle sait qu’il se passe quelque chose pour qu’il se comporte de la sorte, pour qu’il utilise précisément certains mots. Il essayait tant bien que mal de masquer son stress. Il n’avait pas l’habitude de faire de long discours, d’être si romantique. Il prenait sur lui pour se montrer à la hauteur de la demande qu’il allait faire. C’était un engagement fort qu’il souhaitait prendre pour elle. Robby se recula d’un pas et chercha dans sa poche, il en sortit une boite qu’il montra à Maxine. La jeune femme semblait prendre conscience de ce qui allait se passer. Il se mis alors à genoux toujours avec sa petite boite avant de commencer à lui dire : —  C’est toi, ça a toujours été toi. Tu es la première personne à laquelle je pense le matin en me réveillant et la dernière en allant me coucher le soir. J’ai envie de pouvoir t’appeler ma femme, j’ai envie de passer le reste de ma vie à tes côtés. Il manque à nouveau une pause et ouvre la boite pur lui montrer la bague qu’il avait soigneusement choisi pour elle avant de lui demander : — Est-ce que tu me ferais l’honneur de m’épouser ? Le coeur de Robby battait à la chamade, il n’avait jamais fait une telle chose, mettre son coeur à nu devant la personne qu’il aimait. La jeune femme tenait donc leur avenir entre ses mains.

_________________

Everything will change nothin' stays the same and nobody here's perfect. Oh but everyone's to blame all that you rely on and all that you can save, will leave you in the morning and find you in the day.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxine Rosendale

Maxine Rosendale
until we go down

⋅ paper notes : 292
⋅ since : 22/06/2018

click down

- getaway car.
address:
contact book:
availability: closed (ford, rake, robby)

MessageSujet: Re: You’re crazy and I’m out of my mind w/maxine   Mar 27 Nov 2018 - 20:03

Elle intègre ses paroles, lentement mais surement. Son genou au sol, ses pupilles brillantes. C'est surréaliste. Mais pas si extravagant quand on connait bien le spécimen. Robby n'est qu'un grand romantique dans le fond. Alors certes, l'introduction d'une telle demande serait peut-être à revoir. Parce qu'elle ne sait plus si elle doit être en colère ou en larmes - de joie. Elle aimerait lui envoyer son poing serré dans l'épaule droite, mais l'embrasser aussi. Le traiter d'idiot et le faire tomber rien qu'en le serrant dans ses bras. Si bien qu'elle reste là, immobile, sans trop savoir quoi faire. Un peu trop longtemps peut être. — Si tu promets de ne jamais te comporter ainsi de nouveau, on peut venir à un arrangement ! C'est plutôt évident de toute manière. Maxine n'aurait pas accepté d'emménager avec lui si elle n'avait pas suffisamment confiance en lui, en cette relation. Et même si, elle a toujours eu du mal à s'imaginer passer ce genre de cap, elle est loin d'être contre. Avec Robby, c'est si, facile. Si facile de tomber sous son charme. Si facile de sauter dans le vide. — You're going to make me say it, aren't you ? C'est le début de sa douce vengeance. Le faire patienter, genou au sol. — Quoi ? Ce n'est pas déjà évident ? Avec toi, non n'est pas une option. Elle ne le lui laisse même pas le temps d'attraper la bague, ni même de sourciller. Maxine est déjà contre lui et l'embarque dans leur première chute de couple officiellement fiancé. Robby contre le tapis, cette fois-ci, c'est la jeune femme qui a l'avantage, au-dessus de lui. Des rires s'échappent. Des pétales tout autour de lui. Elle rapproche son visage du sien, avec un air plus qu'amusé. — C'est déjà l'heure des représailles tu l'auras remarqué. Un dernier sourire malicieux, avant de l'embrasser, délicatement. Ses mains contre son visage. Son coeur contre le sien.

_________________

this is a ghost story, sadly, our family history.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


click down

MessageSujet: Re: You’re crazy and I’m out of my mind w/maxine   

Revenir en haut Aller en bas
 
 You’re crazy and I’m out of my mind w/maxine
Revenir en haut 
 Sujets similaires
-
» First Night : " A Crazy Man in Délirium" [pv Ed Free & Hélène Metz]
» 03. Redhead, you konw you're driving me crazy right ?
» crazy sufferin style - 31 janvier/21h05
» 08. You drive me crazy
» She's crazy but I like it...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- call it what you want. ::  :: lights are so bright. :: sujets.-
Sauter vers: