AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 long live the queen (conley / clarke)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

- paper notes : 95
- since : 14/09/2018

( end game )

- getaway car.
address:
contact book:
availability: free

MessageSujet: long live the queen (conley / clarke)   Sam 29 Sep - 18:20

Le grand soir était arrivé. Celui où il fallait briller pour ne pas recevoir une soufflante de la principale intéressée de ce soir. Pas de faux plis ne seraient admis, autant figurativement que physiquement. Aussi Curtis jette un dernier regard dans son rétroviseur avant de sortir de sa voiture, ses enfants sur les talons. Sa femme étant prise par son boulot, elle n'arriverait que plus tard.
Puisque tout manquement serait aussi impardonnable.
Après tout, avoir soixante-dix ans, ce n'était pas tous les jours.
Paquet sous le bras, Curtis frappe sur le battant de la porte. Il a toujours connu cette maison, dans laquelle il a grandit, avec sa cousine, et ses frères et sœurs de tous horizons. Il se demande bien qui répondra présent. Puis sa mère, dans toute sa splendeur et n'ayant jamais aussi bien porté son prénom, leur ouvrit la porte. Parée de dorure et scintillant plus que le château de Versailles, la simple vue de sa mère suffit à  faire naître un large sourire sur les lippes de Curtis. Bon anniversaire, maman. Victoria, sa mère, le remercie en le plaquant contre elle – et ses colliers en or. Il peut voir qu'elle a dû passer la matinée chez la coiffeuse de son quartier. Elle était pimpante, resplendissante.
Mais il la laisse volontiers s'attaquer à ses propres enfants, aussi se tourna-t-il vers son père, en retrait face à la reine du jour.
Hugh se tenait droit – une déformation professionnelle liée à son passé dans la Royale Navy -, et pourtant il paraissait minuscule aux côtés de sa femme. Bonsoir, papa. Il lui fit une accolade, avant de jeter un coup d'oeil autour de lui. Tout semblait prêt pour accueillir les invités, et il pouvait percevoir quelques fragances du repas. Il était venu la veille pour apporter la nourriture et s'assurer que rien ne manquerait, aussi connaissait-il le menu du soir. Ne manquait que le reste des invités.

la dream team:
 

_________________
RULE #8 : GET A KICKASS PARTNER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 34
- since : 16/09/2018

( end game )

- getaway car.
address:
contact book:
availability: free.

MessageSujet: Re: long live the queen (conley / clarke)   Dim 30 Sep - 23:35

||outfit||
Ce soir, c'est l'anniversaire de la reine, la reine Victoria Conley. Cette femme soufflera les bougies de son soixante-dixième anniversaire, ce n'est pas rien. Nessie avait passée la fin de la journée à mettre le bazzart dans ses vêtements à la recherche de la tenue appropriée. Elle voulait faire honneur à sa grand-mère qui était toujours sur bien vêtue, peu importe les circonstances. Du coup, la jeune femme opta pour quelque chose de simple, abandonnant l'idée de se faire une multitude de tresses, préférant laisser sa tignasse au naturel. De toute façon, c'est ce que sa mamie préférait le plus alors autant lui faire plaisir jusqu'au bout. « Papa, tu n'as pas oublié le cadeau?» Qu'elle demande alors que la famille se dirige vers la voiture familiale. Ce serait la galère, s'il venait à oublier le cadeau alors qu'ils avaient fait des pieds et des mains pour le dénicher. Puis, elle eut un doux sourire en le voyant arriver avec le paquet sous le bras. Le clan Conley quittèrent la maison pour se rendre chez les grands-parents. Une maison chaleureuse, où Nessie avait un nombre incalculable de souvenirs, souvenirs qu'elle voulait continuer de créer malgré qu'elle vieillisse. Finalement arrivés, les enfants suivirent leur père le laissant prendre les devants pour aller frapper à la porte. Puis, c'est un peu à l'écart qu'elle vit la fêtée venir leur ouvrir. Rayonnante comme toujours, c'est avec un doux sourire que Nessie fut témoin des accolades entre la mère et son fils. Évidemment, il ne fallait pas oublier papy; cet homme d'une grande droiture qui était souvent à l'écart laissant sa reine rayonnée comme il le fallait. « Joyeuse anniversaire mamie.» Qu'elle vint à dire en la prenant doucement dans ses bras, profitant de cette étreinte, en vieillissant c'est une chose qu'elle apprenait à faire profiter du moment présent et des moments précieux comme ceux-là. « Tu es magnifique comme toujours.» Qu'elle lui souffla à l'oreille, dans un regard complice avant de continuer son chemin laissant son frère et sa soeur entrer et saluer leur grand-mère. Nessie afficha un doux sourire à son grand-père, venant à également lui offrir une accolade chaleureuse. « Bonsoir papy, je suis contente de te voir.» Ce dernier lui offrit un clin d'oeil complice, puis elle continua son chemin regardant autour; la maison prenait doucement une ambiance de festivité, il ne manquait plus que le reste des invités pour pimenter tout ça. Arrivant derrière son père, elle vint poser une main contre son épaule faisant une légère pression, puis elle lui souffla à l'oreille. « Relaxe, ça va bien se passer.» Elle tentait de se montrer rassurante, mais elle savait que ça angoissait toujours un peu son paternel ce genre d'événement où la famille était convoquée.

_________________

--- i don't care
u.c
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 51
- since : 09/08/2018

( end game )

- getaway car.
address: #72, west side.
contact book:
availability: (closed) jane, nolan, neil.

MessageSujet: Re: long live the queen (conley / clarke)   Mar 2 Oct - 22:36

« Tu ne crois pas que tu en fais trop, chérie ? » Demande Stanley à son épouse, les bras croisés et un sourcil arqué. Elles s’aiment, les sœurs. Mais il y a toujours eu de la compétition, entre elles. Qui sera la mieux coiffée, qui sera la mieux habillée, qui aura le plus joli Consort au bras. D’ordinaire, Elizabeth dédaigne le maquillage, les parures dorées et les vêtements de luxe. Aujourd’hui, c’est une exception. Car si c’est l’anniversaire de sa sœur que l’on fête, c’est en Reine qu’elle compte participer aux festivités. Une Reine qui a trouvé le cadeau parfait pour Victoria, d’ailleurs – enrubanné dans un paquet cadeau exempt de défauts. Stanley, il est déjà prêt. Un costume vieillot sur le dos, cravate excentrique et trop colorée autour de la nuque. Sous son bras, le propre cadeau qu’il destine à sa belle-sœur. Un cadeau qui devrait lui plaire.
Stanley et son épouse sont en retard – les Reines n’arrivent jamais à l’heure, d’après Eli et c’est ce que sa sœur attend. Stanley toque à la porte et enlace son beau-frère pour une accolade virile et fière. Ils se comprennent, tous les deux. Ils ont choisi d’épouser des femmes à caractère, des femmes qui resplendissent et qui s’imposent. Stanley, il dépose un baiser sur la main de Victoria comme signe de salut. Un respect feint, mais pas tout à fait – une blague qui se poursuit depuis des années. « Joyeux anniversaire, Vic. Soixante-dix ans, déjà. Un nombre qui je redoute, personnellement. » L’année prochaine, c’est à son tour d’avoir une décennie supplémentaire. Il se satisfait trop de n’avoir que soixante-neuf ans, pour l’instant. Un nombre qui fait ricaner les jeunes et la bande de son petit-fils. À Curtis, Stanley échange une poignée de main et un sourire jovial. Mais déjà, son attention se dirige sur sa gamine, déjà si grande. Stanley, il se souvient encore d’elle lorsqu’elle n’était encore qu’un bébé babillard qui s’amusait à baver sur ses chemises si bien repassées. Sa main droite appuyée sur sa canne vieillotte, c’est avec sa main gauche qu’il ébouriffe ses cheveux. « Ah, Nessie. Ma favorite. » Mais à l’entendre, ce sont tous ses favoris. Et c’est le cas – Stanley n’a jamais pu faire de favoritisme. « Est-ce que tu as des nouvelles de Nolan ? J’ai cru comprendre qu’il allait enfin nous présenter sa petite-amie. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 363
- since : 03/01/2018

( end game )

- getaway car.
address:
contact book:
availability:

MessageSujet: Re: long live the queen (conley / clarke)   Mer 3 Oct - 19:48

||outfit|| Aujourd’hui, les Conley fêtaient un évènement important, les soixante-dix ans de la matriarche. Victoria. Cette femme qui avec son coeur énorme avait accueilli des enfants comme Atticus abandonnés par les siens. Elle lui avait donné une maison, un foyer, mais aussi de l’amour. Il n’oublierait jamais ce qu’elle a fait pour lui. C’est pour cela que malgré son planning chargé à cause du tournage du dernier film dont il est le producteur, il a pris le temps de réserver cette soirée pour elle. Atticus s’était habillé simplement. Il trouvait cela inutile d’en faire trop et il aimait avoir des tenus plus casuals. Il savait que cela ne servait à rien d’apporter de la nourriture puisque les femmes de la famille étaient des expertes. Il allait donc se régaler ce soir. Une fois prêt, il monta dans sa voiture et roula jusqu’à la demeure des Conley. Il aimait ce chemin pour y aller, cela lui rappelait tellement de souvenirs. Mais ce fut de courte durée puisqu’il arriva en moins d’une dizaine de minutes. Par habitude, Atticus sonna à la porte. Il était le bienvenu pour entrer, mais désormais il ne vivait plus ici et il ne voulait pas s’inviter ainsi. Il préférait attendre qu’on lui ouvre. Il avait pris un cadeau symbolique pour Victoria. Un collier. Lorsqu’il était petit et pour son anniversaire, il lui avait offert un collier qui n’avait que peu de valeurs monétaires. Il avait fait cela avec son argent de poche et elle avait été fortement émue. Aujourd’hui qu’il était plus fortuné, il avait trouvé le même modèle, mais en or. Il espérait alors que ce clin d’oeil lui ferait plaisir. Atticus n’était pas toujours présent, mais il faisait au mieux. Il n’oubliait pas d’où il venait et surtout il ne se comportait pas comme l’homme arrogant que décrivaient les journaux, avec eux il était humble parce que sans eux il ne serait rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 95
- since : 14/09/2018

( end game )

- getaway car.
address:
contact book:
availability: free

MessageSujet: Re: long live the queen (conley / clarke)   Dim 14 Oct - 13:53

Dieu merci, le reste des invités arrive peu après. Malgré la présence, qui se veut rassurante, de ses propres enfants, Curtis ne pouvait qu'imaginer le pire. Pourtant, ils pouvaient tous s'estimer heureux : ses parents étaient vivants, et dans une relative bonne santé, compte tenu de leurs âges. Tout le monde ne pouvait pas en dire autant.
Il appréciait le contact rassurant de son aîné, même s'il n'en avait pas vraiment besoin. Il osait espérer qu'à son âge, il pouvait survivre à un repas de famille. Avec un signe en direction de sa mère, il dépose le cadeau à l'endroit qu'elle lui indique. Puis, ne tardent pas à arriver Stanley et Elizabeth. Les petits jeunes, quoi. Il salue son oncle, content de le revoir. La prochaine fois, c'est toi qui invite ! Mais il le laisse plutôt s'extasier sur sa fille, avec la même rengaine qu'il leur servait déjà à l'époque, bien des années plus tôt. Stan était quelqu'un d'arrangeant et toujours de bonne humeur, et il était content de voir que les années n'avaient pas altéré cela.

Un nouveau coup de sonnette retentit et sa mère fila ouvrir au suivant, alors que Stan et Ness parlaient de Nolan et que Curtis faisait de son mieux pour écouter ce qu'il se disait tout en feignant de n'en avoir rien à faire. Il attendit qu'Atticus ne vienne à sa hauteur pour lui montrer le guéridon où s'entassaient les premiers cadeaux : Je suis content de voir que tu as finalement pu venir ! L'emploi du temps de son frère se révélait aussi chargé que celui d'un ministre, il en avait conscience. Mais à peine eurent-ils échangés quelques mots que la voix de la maîtresse de maison retentit au-dessus des premières conversations. « Allez vous installer autour de la table, allez allez, vous allez pas rester debout toute la soirée non plus ? »
Curtis se retrouva bien vite empoigné par sa mère et installé, presque de force, sur une chaise. Son père à ses côtés, qui n'avait guère eut plus de choix que lui. C'est moi ou elle a encore plus de poigne que l'année dernière ? Hugh n'osait rien dire, mais un grand sourire complice déformait ses traits. Ce n'était pas lui qui allait oser dire quoi que ce soit au sujet de son épouse.

_________________
RULE #8 : GET A KICKASS PARTNER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 34
- since : 16/09/2018

( end game )

- getaway car.
address:
contact book:
availability: free.

MessageSujet: Re: long live the queen (conley / clarke)   Dim 21 Oct - 17:26


☽ ☽ ☽
{ long live the queen }
w/conley/clarke
Nessie adorait se retrouver en famille, elle adorait se retrouver autour de la table pour discuter. les repas se déroulaient toujours dans le plaisir et les rires, elle tenta de rassurer son père du mieux qu'elle pu, jouant son rôle d'aînée à la perfection et en même temps, elle n'y était aucunement forcée. La jeune femme voulait juste que tout se passe bien pour tout l'monde, grande âme généreuse. Finalement, l'oncle Stanley fit son entré dans la demeure familiale, toujours parfaitement bien vêtu, cet homme était un personnage en soi qui fascinait la demoiselle. D'un geste tendre, il vint lui ébouriffer les cheveux ce qui arracha un sourire à celle-ci. « Bonsoir oncle Stanley.» Ce dernier, avait toujours le même propos lorsqu'il l'a voyait, Nessie savait pertinemment qu'il le disait à tout les enfants de la famille, mais elle s'amusait de cela entrant soigneusement dans son jeu. « Tu as tout compris.» Qu'elle vient à lâcher, lui envoyant un clin d'oeil complice alors qu'elle a toujours ce sourire doux qui flotte sur ses lèvres. Finalement, il vint à l'interroger sur son petit-fils lui demandant si elle avait eu des nouvelles, il avoua même que peut-être que celui-ci allait leur présenter sa petite-amie. c'est vrai que Nolan et elle étaient assez proches l'un de l'autre, mais ça faisait maintenant un moment qu'elle n'avait pas eu de ses nouvelles. Elle bossait beaucoup dans ses cours quant à lui, il bossait avec son groupe; d'ailleurs les moments où ils se retrouvaient c'était lors de leurs concerts. « Non, j'ai pas eu de nouvelles, par contre j'ai entendu entre les branches, qu'il avait quelqu'un.» Les nouvelles allaient rapidement par ici, mais évidemment tu n'avais pas questionner d'avantage même si ça t'avais démanger de le faire évidemment. D'autres invités arrivèrent par la suite, dont Atticus. Nessie se dirigea vers lui pour le saluer, puis la reine de la soirée prit la parole incitant ses hôtes à venir prendre place autour de la table. Évidemment, ils n'eurent pas d'autres choix que de s'exécuter. Nessie vint prendre place au côté de son père alors que son frère et sa soeur vint s'installer à la suite. Étant près de son père, la jeune demoiselle entendit ces propos mentionnés à son grand-père et cela lui arracha un léger sourire discret alors qu'elle venait à baisser brièvement le regard. le repas familial promettait d'être intéressant, déjà la fêtée venait à mettre sa couleur, ce qui rendait le reste du moment intéressant.  

_________________

--- i don't care
u.c
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 389
- since : 08/08/2018

( end game )

- getaway car.
address:
contact book:
availability:

MessageSujet: Re: long live the queen (conley / clarke)   Dim 21 Oct - 21:02

T’es en retard, putain. Depuis ce matin, tu cours dans tous les sens.
Hier soir, t’es resté au bureau jusqu’à une heure indigne. T’es resté coincé devant ton pc, à bosser comme un dingue. Tes yeux explosés sur l’écran, tes doigts tapant vigoureusement sur ton clavier. Et ton portable qui ne faisait que vibrer. Des messages que t’as préféré ignorer, qu’importe l’expéditeur. Et quand tu t’es réveillé ce matin, quand t’as découvert le résultat de ce ghosting, tu t’en es mordu les doigts, Nolan. Ta copine, elle n’a pas apprécié la blague. C’est avec des pupilles complètement abimées que t’as lu ses messages. Est-ce que tu viens ce soir ? Nolan ? Les filles m’ont proposé de sortir, j’aimerais bien savoir. NOLAN ? Oh et puis merde. Des sms espacé de dizaines de minutes, voir quelques heures. Bordel, t’as même pas vérifié l’heure à laquelle tu t’es finalement effondré dans ton lit.
Sommeil de courte durée. T'as du mal à tenir debout devant la porte de ta grand-tante. Claque rapide sur ta joue pour te réveiller. T'es venu seul. Elle n'a rien voulu entendre, ta chère et tendre. Tu lui as envoyé tes plus plates excuses, en vain. Les présentations, elles attendront encore un peu. T'ouvres la porte sans frapper, ton paquet sous le bras, t'imposant au milieu de la pièce. « N'ayez crainte, le meilleur est arrivé ! », que tu t'exclames, un sourire allant de part en part de ton visage. Toujours plus. Tu déposes un baiser sur la joue de la reine du jour, lui glissant un joyeux anniversaire au passage, avant de saluer ton grand-oncle d'un rictus amical. « J'fous ça où ? », tu demandes à Atticus après lui avoir serré la main, désignant le cadeau entre tes mains.
Spoiler:
 

_________________
- - it's like elective amnesia.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


( end game )

MessageSujet: Re: long live the queen (conley / clarke)   

Revenir en haut Aller en bas
 
long live the queen (conley / clarke)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» HWANG TASYR ✎ Long live the king
» long live of king $ fiches
» Croisé pékinois poil long 5/6 ans orphelin Béthune (62)
» Sujet a long terme: ork sauvage.
» Un combat long....très long !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- call it what you want. ::  :: blink of an eye.-
Sauter vers: