fermeture du forum.

Partagez
 
 let's get rocked▸ stan
Aller en bas 


Invité
Invité

click down

let's get rocked▸ stan Empty
MessageSujet: let's get rocked▸ stan   let's get rocked▸ stan EmptyMer 19 Sep 2018 - 20:29

« Chéri, tu n'as plus vingt ans. Tu es sûr de vouloir y aller ? » « J'ai le genou un peu raide, mais ce n'est rien, je t'assure ! C'est normal, avec mes vieux os. » débute-il simplement en haussant légèrement les épaules. « Et puis, il faut bien évaluer la compétition ! » Le pêcheur dérobe à sa femme un rapide baiser avant d'enfiler un vieux manteau de cuir et de passer une main dans ses cheveux d'un air faussement sensuel. Sa femme sourit et secoue légèrement la tête, persuadée que rien ni personne ne pourra le retenir à la maison. « Sois prudent et ... » « ne rentre pas trop tard. Justement, mon amour, je n'ai plus vingt ans. » Il lui offre un sourire amusé avant de tourner les talons, récupère les clés de sa voiture afin de retrouver l'air frais du soir.

Il s'arrête devant la maison de Stan', mais son vieil ami sort rapidement pour le rejoindre. « Alors, t'es en forme ? On va montrer aux petits jeunes de quel bois on se chauffe. » Une poignée de main enthousiaste plus tard, ils sont déjà en route pour le bar qui accueille ce soir-là un groupe de rock underground sur la petite scène qu'ils ont aménagée justement pour ce genre d'occasion particulière.

« Ta femme, elle te met un couvre-feu ? » demande-t-il avec un sourire amusé alors qu'il s'arrête quelques secondes à un feu rouge avant de repartir.

Les deux hommes se connaissent depuis longtemps et forcément, ces choses-là, ça laisse des marques. Après tout, si Neil se trouve en ce moment dans sa voiture afin d'aller écouter un petit concert de rock, c'est bel et bien grâce à Stanley. Le pêcheur est persuadé que leur entourage les garde en vie et en santé, même s'ils sont vieux. Quand on arrête tout, on meurt.

Il stationne la voiture dans la rue, rejoint le trottoir en glissant ses clés dans la poche arrière de son jeans non sans les avoir légèrement balancées devant les yeux de son vieil ami.

« Si jamais je les cherche, tu sais où elles sont ! » 

Ils rejoignent le bar et s'installent d'abord au comptoir alors que le groupe de musique n'a pas encore fait son entrée. Le DJ fait jouer en boucle des vieilles chansons des années 80 et Neil sourit avant de commander une bière.

« Comment il va, Nolan ? » demande-t-il d'abord alors qu'il s'est tout de même attaché au petit-fils de son ami, depuis le temps. Stan et lui sont allés à un nombre assez impressionnant de concerts du groupe et même si le style de musique n'est pas forcément celui qui l'attire le plus, il a appris à apprécier l'éventail de possibilités que le jeune Clarke peut faire avec sa voix. Il est doué, il n'y a aucun doute là-dessus !
Revenir en haut Aller en bas
Nick Mun

Nick Mun


⋅ paper notes : 194
⋅ since : 09/08/2018

click down

- getaway car.
address: #042, west side.
contact book:
availability: (closed) ryn, ivy, ophelia.

let's get rocked▸ stan Empty
MessageSujet: Re: let's get rocked▸ stan   let's get rocked▸ stan EmptyMer 26 Sep 2018 - 20:31

Sa femme bouquine, assise dans un fauteuil. D’après le titre et la couverture du bouquin qu’elle tient entre ses doigts, les éditeurs l’ont destiné à la jeunesse. Des idiots – il n’y a pas d’âge pour savourer des univers fictifs. Il n’y a pas d’âge pour lire tout court même si Stanley ne lit pas aussi souvent que sa femme. Il préfère regarder les sitcoms que ses neveux lui conseillent et les cartoons que l’Amérique affectionne. Une chose que sa patrie d’origine a bien faite, avec les burgers. Stanley, il se prépare pour sortir. Une habitude, chez lui – incapable de rester enfermer trop longtemps bien qu’il apprécie le confort de sa baraque.
Il a la bougeotte et même si ses vieux os en pâtissent plus qu’il ne le souhaiterait, c’est sa façon à lui de briser ses habitudes si parfaitement huilées, à son âge. Des goûts musicaux qui représentent cet état d’esprit, à moins que ce ne soit la nostalgie – le rock, le metal et parfois le rap. Des genres musicaux qu’il a vu émerger et devenir de plus en plus populaires. Et ce soir, Stanley sort avec un vieil ami. Déjà devant sa porte, déjà à lui serrer la main, débordant d’enthousiasme. Stanley, il esquisse un sourire trop rare alors que l’hilarité secoue sa vieille carcasse. « Je suis plus jeune que toi, mon vieux. Évidemment que je suis en forme. » Plus jeune de quelques années mais vieux quand même, cela dit. À croire qu’à soixante ans, aux yeux des jeunes, ils ne vieillissent plus vraiment. Ils ont atteint le stade ultime de l’évolution en arborant des cheveux blancs et des barbes qui le sont plus encore. Stanley, il se moque mais ce n’est qu’une façon d’exprimer sa sympathie à l’égard de Neil. De toute façon, ses genoux comme les siens sont niqués. Une preuve, pour Stanley – la canne sur laquelle il s’appuie. Il n’en a pas vraiment besoin, en vérité. Ce n’est qu’un moyen d’exprimer son style et que les jeunes, sur son passage, se disent que ce papy-là, il a du style. Installé dans le siège passager, Stanley arque un sourcil à la question de Neil. « Un couvre-feu ? Pour quoi faire ? Je n’ai plus quinze ans. » Répond-il dans un roulement d’épaules, toujours sur le ton de l’humour. Ils ont passé l’âge qu’on leur dise quoi faire depuis longtemps – depuis toujours, aux yeux des jeunots qui les entourent.
Lorsqu’ils arrivent au bar, Stanley commande un verre de rhum. C’est toujours par ça qu’il commence et qu’il termine ses soirées. Un alcool qui lui réchauffe les tripes et dont il a l’habitude, depuis le temps. Et puis c’est Neil qui conduit – il peut se permettre de boire un peu plus que lui, ce soir.  Il avale d’abord une gorgée de son verre avant de répondre à sa question, un sourire jovial peint sur les lèvres. « Nolan va bien. » Une réponse simple. Une réponse vraie. « Et Faye, comme va-t-elle ? » La fleuriste, si ses souvenirs sont exacts. Et Stanley, il se dit qu’il devrait peut-être faire un tour dans sa boutique, un jour. Offrir un bouquet de fleurs à sa femme. Ça, quelques plantes qui lui permettront de décorer un peu la maison. « Les affaires vont bien pour elle ? » Que leurs enfants et par extension, leurs petits-enfants réussissent, c’est tout ce qu’un vieillard comme lui souhaite. Qu’ils réussissent et qu’ils soient heureux.
Rien de plus.

_________________
—It doesn't take much for someone to shut you down.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
 let's get rocked▸ stan
Revenir en haut 
 Sujets similaires
-
» Stan et Victoria : Veux-tu m'épouser ?
» Stan et Sarah : On se retrouve
» Eul' Komité' Révolucionnér' Grot!
» Liens de Dan, de Stan, de Leo & de Gil [EN MAJ]
» Stan et Mary.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- call it what you want. ::  :: lights are so bright. :: sujets.-
Sauter vers: