AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 life is a highway. (ford)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

⋅ paper notes : 120
⋅ since : 08/08/2018

( end game )

- getaway car.
address:
contact book:
availability: (0/4) stanley, ford, elian, eli (coming soon); (sold out)

MessageSujet: life is a highway. (ford)   Dim 16 Sep - 13:28


≈ ≈ ≈
{Life's like a road that you travel on
When there's one day here and the next day gone
Sometimes you bend and sometimes you stand
Sometimes you turn your back to the wind. }
crédit/ tumblrlife is a highway; rascal flatts.

La belle brune avait un besoin de décompresser, de prendre un verre sans se prendre la tête. Elle n'avait pas eu de nouvelles de son frère depuis un bon moment, mais elle avait prise la décision de ne pas l'harceler et de le laisser venir à elle; s'il en ressentait le besoin. C'est vrai, qu'elle se faisait énormément de soucis pour lui, mais en même temps; il n'était plus un enfant, c'est un homme maintenant et elle doit le laisser mener sa vie; prenant le risque de veiller sur lui comme elle peut en demeurant dans l'ombre. Bref, la jeune femme vint à se préparer pour sortir prenant soin d'appeler des copines au passage, malheureusement celles-ci semblaient savoir donner le mot pour être indisponible, mais bon tant pis Jane allait devoir sortir en solitaire. De toute façon, Brighton était une petite ville et forcément; elle allait finir par croiser des visages familiers, elle avait aucun doute. Enfin prête, elle décida de se rendre au club à pieds; ayant l'envie de marcher un peu et de profiter de l'air frais avant de se retrouver dans cet endroit rempli de corps et d'hormones en ébullition. Venant à arriver, elle pénétra dans l'établissement saluant des gens d'un signe de tête au passage et essayant de se frayer un chemin vers le comptoir du bar. Bien souvent, la demoiselle ne restait pas souvent assise préférant aller se défouler sur la piste de danse; elle dansait comme un pied, mais se foutait littéralement du regard des autres. Cette qualité semblait prendre le dessus sur tout le reste, chez la jeune ryder. Finalement, elle réussit à se rendre au comptoir et se commanda simplement une bière, finalement elle finit par la recevoir et c'est sa bouteille à la main qu'elle scruta son environnement se laissant enivrer par la musique et l'ambiance des lieux. Soudainement, son regard se plissa lorsqu'elle sembla apercevoir cette silhouette familière. Son regard clair demeura un instant sur lui, comme si elle voulait s'assurer qu'elle ne se trompait pas, mais elle était persuadée de ne pas se tromper et c'est pour cette raison; qu'elle se dirigea simplement vers lui. Il semblait en discussion avec une grande blonde; l'image la fit sourire amusé et elle attendit tranquillement, la blondinette semblait en total admiration devant le jeune homme, elle venait même à glousser et Jane dû détourner le regard pour ne pas pouffer de rire. Finalement, leurs regards se croisèrent alors que la blonde était toujours en discussion avec elle-même;  la demoiselle interrogea ford du regard lui demandant s'il voulait qu'elle le sorte de là ou non, il n'avait qu'un signe à faire.

@ford rosendale

_________________

--- shallow (a star is born)
Tell me somethin', girl are you happy in this modern world?
or do you need more?is there somethin' else you're searchin' for?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Ford Rosendale

inside my spirits fading

⋅ paper notes : 289
⋅ since : 25/08/2018

( end game )

- getaway car.
address:
contact book:
availability:

MessageSujet: Re: life is a highway. (ford)   Dim 30 Sep - 15:10

Au comptoir, seul face à ton verre et tes pensées à la con. Tout y passe, tout t’assaille d’une violence malsaine. Maxine et son silence. Seth et ses conneries. Ton boulot de merde et ton patron abusif. Tout s’aligne parfaitement, prêt à t’faire péter un câble. A t’rendre fou, Ford.
Tu bois une gorgée, espérant avaler par la même occasion tes problèmes. Les faire disparaître, une bonne fois pour toute. T'aimerais t'en moquer. T'aimerais pouvoir passer à autre chose d'une facilité déconcertante. Comme si c'était si facile. Tes doigts glissent autour du verre, tes yeux plantés sur le liquide transparent qui s'y trouve. L'alcool qui t'arrache la gorge à chaque fois, que tu sens passer dans tes veines à mesure que tu bois. Tu passes une main lasse sur tes traits. T'es claqué. T'as passé la journée à courir partout pour chercher des documents et autres contrats à la con. Comme si t'étais le seul à avoir des jambes, putain. Tu t'revois arriver à bout de souffle devant le bureau de ton boss, pour qu'il te demande de repartir aussitôt chercher quelque chose d'autre, sans que lui ne prenne le temps de sortir son cul de sa chaise. Un de ces jours, tu vas l'envoyer chier ce connard.
Un de ces jours, t’arriveras à faire c’que t’aimes.
T'es interrompu dans tes songes par une silhouette se glissant à ta droite. Jolie créature au sourire étincelant. Et elle commence à parler, la blonde. Elle veut t'offrir un verre, comme si celui devant toi ne suffisait pas. Comme si t'avais la tête à ça, en premier lieu. Tu veux refuser, secouer la tête et lui faire comprendre que t'es pas intéressé, mais elle te laisse pas le temps d'en placer une. Ton regard divague, cherche la moindre échappatoire. Et tu sens ton cœur se soulever d'espoir quand tu croises le visage familier de Jane. Sourire pincé à l'attention de la nouvelle venue et t'arrives enfin à la couper dans son débit de paroles. « Désolé, ma copine est juste là. » Ta main tenant ton verre désigne la brune à quelques mètres et sans attendre la moindre réponse, tu t'échappes en direction de la chanteuse. « T'es ma meuf maintenant. », que tu lui glisses à l'oreille. Et putain, t'es heureux de tomber sur elle. De dire adieu à ta solitude latente. Au moins pour une soirée.

_________________

the gods decree you'll be right here by my side, right next to me. you can run but you cannot hide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

⋅ paper notes : 120
⋅ since : 08/08/2018

( end game )

- getaway car.
address:
contact book:
availability: (0/4) stanley, ford, elian, eli (coming soon); (sold out)

MessageSujet: Re: life is a highway. (ford)   Mar 2 Oct - 11:58

T'es toujours là, en retrait témoin de cette scène plutôt marrante, ta bière la main. Vos prunelles se croisent et il t'offre un sourire, tu décides donc de le laisser faire avec sa compagne du moment. Tu le vois qu'il s'adresse à la belle blonde, puis tu le vois qu'il te désigne d'un signe alors toi; tu te contentes de sourire lorsque le regard de la blondinette finit par tomber sur toi. Tu ne sais pas trop ce qu'il a pu raconter à celle-ci, mais tu finiras par le savoir assez tôt. Puis voilà qu'il s'avance vers toi, venant te glisser ces mots à l'oreille; « T'es ma meuf maintenant. » T'as un sourire qui se forge sur tes lèvres pulpeuses, voilà le rôle que tu joueras ce soir pour les curieux qui vous regarderons trop. T'es amplement en mesure de jouer ce rôle là, sans problème. « Rien de moins..» Que tu viens à lui souffler, alors que la belle blonde t'adresses un dernier regard, pendant que toi; tu lui souris doucement la regardant s'éloigner pour probablement se trouver une nouvelle proie pour la soirée. Tu lui fais un léger signe de tête l'invitant à s'éloigner un peu, pour se poser dans un endroit un peu plus calme pour réussir à échanger, tu te faufiles parmi ces corps et tu ne peux pas t'empêcher de bouger un peu au rythme de la musique laissant échapper un rire léger d'entre tes lèvres. la trentaine que tu as maintenant, mais parfois on dirait que t'as encore l'air d'être dans ta crise d'adolescence, tu profites de la vie à fond. Souvent, tu te dis que tu devrais te calmer un peu; te ressaisir et devenir entièrement "adulte", mais on dirait que t'as pas envie complètement de franchir ce cap. Tu as probablement le syndrome de peter pan, mais tu t'en fous et t'assumes complètement; tant pis si ça ne plait pas. Finalement, tu viens à vous trouvez une place et tu t'assis venant à glisser une main dans ta tignasse brune claire, puis tu captes le regard du jeune homme, curieuse de savoir comment il va. T'observes ses traits, il semble blasé. Tu te pinces les lèvres, et t'oses finalement prendre la parole; « J'le sais pas si tu l'savais déjà, mais t'as une sale gueule.» Tu viens à glisser le goulot de ta bière contre tes lèvres pour en boire une fine gorgée et t'appuies ton dos contre le dossier de ta chaise. Avec Ford, t'as toujours été comme ça, complètement transparente et franche dans ce que tu dis. Tu n'utilises jamais de gants blancs, à quoi bon? Souvent là, pour le secouer; plus souvent qu'autrement, tu t'amuses peut-être à jouer sa fausse meuf ce soir, mais dans la réalité ça c'est ton rôle, ton vrai rôle. Un sourire malicieux se glisse sur tes lèvres et dans un haussement d'épaules, tu rétorques; « À croire que l'air du mec blasé, ça attire les gonzesses.» Évidemment, tu fais référence à la blondinette de tout à l'heure qui n'avait que de yeux pour lui.

_________________

--- shallow (a star is born)
Tell me somethin', girl are you happy in this modern world?
or do you need more?is there somethin' else you're searchin' for?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Ford Rosendale

inside my spirits fading

⋅ paper notes : 289
⋅ since : 25/08/2018

( end game )

- getaway car.
address:
contact book:
availability:

MessageSujet: Re: life is a highway. (ford)   Dim 21 Oct - 10:24

Un sourire sincère ancré sur tes lèvres, tu suis Jane au calme, ton verre toujours serré entre tes doigts. Tu te laisses tomber à côté d'elle, tes jambes subitement lasses. T'imites son geste, glissant tes phalanges entre tes mèches blondes, fermant les yeux quelques secondes. T'es claqué, putain. Complètement achevé par tes semaines qui s'enchaînent et se ressemblent toutes. Tu fous en l'air ton rythme de sommeil, à la demande de ton boss. Parce qu'il t'appelle en plein milieu de la nuit pour prendre un avion, parce qu'il te réveille à des heures indignes pour préparer sa journée au dernier moment. Alors ça t'fait doucement rire quand Jane t'assène ces paroles lourdes de vérité. « J'espérais que la pénombre du bar cache les dégâts. », que tu réponds en prenant une gorgée de ton verre.
Ça fait longtemps que t’as pas pris le temps de raconter tes déboires à Jane. Elle remonte, la dernière fois où tu t’es posé avec elle pour te plaindre de ta carrière catastrophique. Où elle t’a écouté te plaindre.
Tu jettes un regard vers cette fille qui te collait y'a quelques minutes, un rictus installé au coin des lèvres. Tu hausses les épaules aux mots de la brune. « Elle pensait sûrement que j'étais une proie facile. » Le cliché du mec au cœur brisé par son ex, prêt à tout pour l'oublier. Mais la seule chose qui déraille ce soir, c'est ton crâne et la fatigue qui s'y est installée. Tu liquides ton verre, comme si ça allait te donner un coup de fouet. Comme si ça allait réveiller tes sens endormis. Te faire oublier un regard azuré qui ne fait qu'ajouter de l'huile sur le feu. Cette erreur encore encrée en majuscule dans ta tête. « Et toi ? Tout va bien de ton côté ? », que tu lui demandes en tournant de nouveau la tête vers elle. T'avoues honteusement à travers cette question que tu n'as pas pris assez de nouvelle. Que t'as trop mis de côté votre amitié au profit de ta vie professionnelle. De ton purgatoire. Pote en carton.
Tu fais signe à un serveur pour qu’il t’apporte un nouveau verre, ignorant cette voix qui t’invite à rester sobre ce soir. Mais t’en as assez, Ford. T’en as marre de faire attention en permanence, de garder la tête claire et prête à imploser. T’as besoin de sentir l’alcool se délier dans tes veines, détendre tes muscles. Te faire oublier toutes tes emmerdes.

_________________

the gods decree you'll be right here by my side, right next to me. you can run but you cannot hide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

⋅ paper notes : 120
⋅ since : 08/08/2018

( end game )

- getaway car.
address:
contact book:
availability: (0/4) stanley, ford, elian, eli (coming soon); (sold out)

MessageSujet: Re: life is a highway. (ford)   Mar 6 Nov - 14:21

T'essaies de détendre l'atmosphère, de sortir tes blagues pourries pour lui soutirer un maigre sourire. Tu l'sens tendu, ça fait un moment que tu ne l'as pas vue. C'est vrai, t'es pas la meilleure des potes qui existe sur terre. T'es pas l'genre de nana à prendre des nouvelles de façon régulière, c'est pas que t'aimes pas ton réseau social, ta garde rapprochée, mais t'as toujours été comme ça. Tu ne prends pas toujours soin de tes relations amicales, à croire que t'as jamais vraiment appris comment faire du haut de tes trente ans. Tu te dis, qu'il serait peut-être temps que tu accordes un peu plus d'importance à tout ça, si tu ne veux pas finir par te retrouver seule. M'enfin, t'es un peu soulagée avec Ford parce qu'il semble terriblement occupé, du coup il n'a pas pris de nouvelles de toi non plus, alors tu t'sens moins coupable comme ça. En même temps, quand tu le revois il faut peu de temps pour que vous retombiez dans vos vieilles habitudes, comme si tu l'avais vue la veille. Elle pensait sûrement que j'étais une proie facile. » Ces propos t'arraches un sourire, lui une proie facile? Tu en doutes fortement, mais bon peut-être que tu ne le connais pas véritablement au fond. Il termine son verre et fait signe à la serveuse d'en préparer un second. Puis, son visage se tourne doucement vers le tien; « Et toi ? Tout va bien de ton côté ? » Tu t'humectes les lèvres et t'acquiesces finalement. Ça fait plusieurs mois que t'es rentrée pour de bon, que t'as laissée ta carrière de musique de côté pour tenter de te retrouver toi-même. Ça n'a pas été évident au début, encore aujourd'hui t'as parfois l'impression d'avoir fait une énorme connerie. Par contre, c'est quand tu passes du temps avec ton frère ou encore ces quelques heures dans cette boutique d'antiquité. Que tu te balades dans les rues, que tu t'arrêtes prendre un café prenant l'temps de le savourer que tu réalises que c'est la meilleure décision que tu as pu prendre à cette période de ta vie. Tu ne t'es pas décidé à tirer un trait entièrement sur la musique, d'ailleurs celle-ci fait toujours partie de toi. Il t'arrive de gratter quelques notes, de griffonner quelques paroles quand l'inspiration te viens. Tu peux dire actuellement, que tu te sens bien et que tu n'as plus cette pression de la performance. Il t'arrive parfois de te rendre voir les spectacles du petit-fils de ton patron, ce dernier possède un groupe et tu peux sentir qu'ils ont le feu, une chose que toi aussi tu avais à un moment et que t'espères retrouver pleinement un jour. « Ouais ça va, ça va même plutôt bien.» Comme si le fait de lui dire, tu venais à le prendre conscience toi-même; t'es bien Jane et c'est tout ce que tu souhaites pour le reste, tu verras, tu ne te met aucune pression supplémentaire, tu te contentes de vivre. Tu vois la serveuse revenir avec un nouveau verre, puis tu te pinces les lèvres un moment venant à reprendre parole; « Tu le sais que j'peux te tirer les vers du nez, mais j'préfère que ça vienne de toi, t'es sûr que ça va?»

_________________

--- shallow (a star is born)
Tell me somethin', girl are you happy in this modern world?
or do you need more?is there somethin' else you're searchin' for?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


( end game )

MessageSujet: Re: life is a highway. (ford)   

Revenir en haut Aller en bas
 
life is a highway. (ford)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sak caraibean international highway ?
» — bring me to life
» Life in UCLA
» HIGHWAY TO HEAVEN ♥ welcome in New Heaven
» 06. My life would suck without you (part II)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- call it what you want. ::  :: brighton sea side.-
Sauter vers: