AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 whatever it takes (joe)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: whatever it takes (joe)   Mer 8 Aoû 2018 - 23:24

whatever it takes

“We were on fire, I slashed your tires. It's like we burned so bright we burned out. I made you chase me, I wasn't that friendly. My love, my drug, we're fucked up.



Le moins que l'on puisse dire c'est que tu n'étais pas au plus haut de ta forme ce jour là. Fatigué d'une nuit trop courte après avoir veillé l'une de tes sœurs à la cuite indigeste, tu peinais à trouver la force nécessaire pour bosser aujourd'hui. D'autant plus que la chaleur accablante ne venait en rien aider ta cause. Accompagné du reste de l'équipe, composée de quatre autres jardiniers, voilà plusieurs heures désormais que tu cuisais au soleil sans prendre de pause. Le coup de chaud te guettait et le brouhaha ambiant de la pool party organisée au sein de baraque n'arrangeait aucunement votre situation. Transpirant au travers de ton débardeur usé par le travail, tu relèves la tête un instant pour reprendre tes esprits. Des étoiles se dessinent alors devant tes yeux et pour éviter un malaise, tu t'empresses d'aller récupérer l'une des bouteilles d'eau un peu plus loin. Hélas, pris dans l'élan, tu trébuches sur une paire de chaussures laissées à l'abandon par sa propriétaire. Dans ta chute  malencontreuse, la paume de ta main droite vient malencontreusement se planter contre le cadavre d'une bouteille de bière brisée, t'arrachant aussitôt un rictus de douleur amer. « Putain de merdeux de bourges sérieux ! ». Tu te mets à siffler entre tes dents serrées par l'affliction soudaine de la plaie sanglante. Énervé et endolori, tu décides de passer par la véranda pour rejoindre la cuisine, déserte, afin de nettoyer l'entaille conséquente. Laissant couler l'eau froide salvatrice sur la coupure apparente, tu regardes l'évier immaculé jusqu'à lors se peindre d'un carmin fluidifié, tout en maugréant afin de soulager ta peine. « Fait chier... », laisses-tu ainsi sortir de ta bouche crispé tandis que tu tentes tant bien que mal de faire arrêter le saignement. T'en oublierais presque d'ailleurs la Princesse pourrie gâtée des lieux et son ego surdimensionné.


CODAGE PAR AMATIS
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: whatever it takes (joe)   Mer 15 Aoû 2018 - 21:31

Joe avait terminé les cours tôt ce jour-là. Ses parents, étaient comme d'habitude absent. Son père était à une convention à l'autre bout du pays et sa mère l'avait accompagnée, comme souvent. Elle se retrouvait donc seule, dans cette immense maison. Heureusement qu'elle avait investit le pool house cinq ans plus tôt, car elle ne supportait plus les murs de son enfance. Concernant l'absence de ses parents, au delà du fait, qu'ils n'étaient jamais là et qu'elle avait pu en souffrir à un moment, il fallait avouer qu'elle avait maintenant des relations conflictuelles avec eux, sa mère en particulier. Alors, ça devait faire du bien au personnel ne pas entendre les cris, le temps de quelques jours. Elle s'était décidé à invité quelques amis à faire la fête. Joe était connu pour faire les meilleures fêtes de la ville. L'alcool coulait à flot, la drogue aussi. Elle faisait mine de se bourrer la gueule et de prendre des trucs pas très net, mais en réalité à part son joint du soir, elle savait se contrôler. En réalité, elle ne supportait pas de perdre le contrôle. Et elle se félicitait de voir qu'ils étaient trop naïfs pour se rendre compte qu'elle gardait toujours un seul et unique verre tout le long de la fête. Une belle après-midi se déroulait. Des copains, des bières, elle n'avait rien dit à Flynn lorsqu'il s'était permis de se servir dans la cave de son père pour dégoter le whisky préféré de son père. Elle essayait de se détendre, d'oublier ses problèmes, faire la fête un point c'est tout. Le soleil tapait sur son crâne et elle commençait à avoir chaud, beaucoup trop chaud. Elle se dirigea vers la maison, vêtu de son simple maillot de bain deux pièces, ne prêtant aucune attention à l'eau qui gouttait à chacun de ses pas. Elle pris la direction de la cuisine pour se servir un grand verre d'eau, lorsqu'elle tomba sur lui. Qu'est ce que tu fous là toi ? Elle le toisa de haut en bas et arqua un sourcil devant la main blessé d'Eliott. Tâche de ne pas en foutre partout. Elle passa devant lui, le frôlant au passage. Et ouvrit une porte de placard, elle en sortit une boite en ferraille, qu'elle posa sur l'îlot central. Tiens la boite de premiers secours tu devrais pouvoir trouver ton bonheur.
Revenir en haut Aller en bas
 
whatever it takes (joe)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The winner takes it all
» TAKE SOME QUAKER OATS
» THE OAS TAKES FURTHER STEPS TO SUPPORT 2010 ELECTIONS IN HAITI
» BIRTHDAY Ϟ Madness takes it's toll.
» It takes a lot to surprise me ► 26/06 - 14:44

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- call it what you want. ::  :: lights are so bright. :: sujets.-
Sauter vers: