AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 — our love was made for movie screens.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar

- paper notes : 162
- since : 07/08/2018

( end game )

- getaway car.
address:
contact book:
availability:

MessageSujet: — our love was made for movie screens.   Mer 8 Aoû - 1:03




- seth abberline -
a little death


i. harness your blame, walk through
- âge et lieu de naissance: vingt-cinq années consumées, envolées dans les flammes d'une jeunesse fougueuse. L'adrénaline au creux des veines, une innocence feinte pour enlacer ses sourires, Seth est un enfant du pays, né et élevé ici-même, à Brighton. - origines et nationalité: l'accent british au bord des lèvres, son cœur est attaché à mille et une cultures de part les voyages de son père ; il n'en est pas moins anglais. Sur les notes sucrées de thé et de pudding se mêlent pourtant d'autres saveurs, aussi brûlantes qu'un soleil d'italie, dont sa mère a ramené la chaleur dans ses sourires.  - statut familial: parents mariés depuis de nombreuses années, qui s'aiment d'un amour inébranlable ayant donné trois enfants. Les jumeaux d'abord, Ford et Juliet, puis Seth. Les trois bambins ont grandi main dans la main dans un foyer chaleureux, ont partagé rêveries et déceptions jusqu'à goûter à l'âge adulte et ses complications. Puis un jour, Ford s'en est allé tutoyer les étoiles et depuis, rien n'est pareil. La nuit parfois, maman pleure et papa comble ses insomnies en se perdant avec nostalgie dans les vieux albums photos. Juliet, c'est différent. Elle, elle est un peu morte, le jour où Ford s'en est allé et Seth a perdu sa soeur quelque part entre les cinq phases du deuil. Il n'a jamais réussi à la faire rire, ni même sourire, autant que lui pouvait le faire. Aujourd'hui, il n'arrive même plus à la regarder en face car ses yeux sont constellés de reproches silencieux ; il ne sera jamais aussi bien que Ford, jamais aussi important qu'un jumeau pour elle. - statut civil: le palpitant gangrené de mauvaises habitudes, il se cache derrière ses sourires d'ange et des superlatifs sulfureux pour dissimuler une vérité qui le dévore de l'intérieur. Il s'accroche aux bras des jolies filles et joue la comédie jusqu'au lit ; cherche à se convaincre qu'il est ce playboy qui fait couler de l'encre dans la presse rose. La dernière manœuvre de son agent a été de glisser cette rumeur sur le tapis rouge, celle d'une liaison avec Leo. Seth n'a rien dit car la vérité ferait sans doute exploser sa jeune carrière ; il n'admettra jamais que ce sont eux, les autres, les hommes qui font naître le désir au creux de ses reins et couler la fièvre dans ses veines.- occupation: une avenue étoilée dans ses rêves les plus anciens. Seth, il s'est d'abord imaginé sur les planches de broadway, puis dans les plus grands blockbusters américains. Il s'est perdu sur les bandes translucides des vhs avant de devenir l'acteur de ses propres films, toujours à faire le pitre, à s'inventer des vies et des costumes devant le caméscope de ses parents. Il a songé à être cascadeur, puis réalisateur, mais plutôt acteur. Des imprévus se sont glissés dans le tableau et il a avorté ses rêves pour s'enfermer dans le restaurant de ses parents. Pizzaiolo aux ambitions perdues, il est resté spectateur de nombreuses années, jusqu'à ce que la vie ne le précipite à nouveau dans les bras de son premier amour. Le cinéma comme une évidence, un coup de chance d'abord. Le bon casting et un appel qu'il n'espérait plus. Galactic Fighters en a fait une de ses nouvelles têtes d'affiche, lui permettant d'embrasser une jeune carrière d'acteur. - cinq choses favorites: les voitures, les cascades, les pizzas, le cinéma, juliet. - saison préférée: le feu sur la peau et dans les veines, l'été est la plus belle des saisons à ses yeux ; il compose ses meilleurs souvenirs, des grillades en bord de plage aux longues balades nocturnes. - traits de caractères: souriant, charmeur, joueur, mauvais perdant, excessif, impulsif, casse-cou, boudeur, loyal, farceur, optimiste, un peu naïf, volontiers odieux, provocateur, agité, intenable, imprévisible, sociable, indépendant, jeune con mais viscéralement bon. - groupe: celosia. - avatar: will higginson.

ii. swing wide your crane, run me
— nico-teen.
Génération MTV, la jeunesse qui dévale les années sur un skateboard fracassé. Seth c'est le petit dernier, la surprise qui boucle la fratrie et il grandit main dans la main avec les jumeaux, étouffe sur un amour parental qu'un adolescent fuit. Il est un peu rebelle, Seth ; la clope au bec à la sortie du lycée et des visites récurrentes dans le bureau du proviseur. Il s'échappe la nuit et s'égare dans des soirées improvisées, refait le monde de son jeune âge et s'imagine parfois comme la prochaine recrue des jackass. Mais derrière ses élans révolutionnaires, il a le cœur noble Seth, et une gentillesse profonde qui déborde de ses sourires. Il est solaire et éclatant, surtout quand il s'évade dans les rôles improbables qu'on lui propose au théâtre. La passion lui semble éternelle et évidente, il n'a toujours connu que ça et il en fera sa vie ; sur les planches ou derrière une caméra, il prêtera son visage à mille et un rôles et il l'aura, son étoile sur hollywood boulevard.

— j'ai sauvé, puis j'ai péri.
Les rêves se décomposent et de sa famille, il ne reste plus que les ruines. Il se sent incroyablement seul, Seth, et pourtant il y a tellement de monde. Il n'en veut pas, de leurs regards compatissants. Il n'en veut pas, de leurs sincères condoléances.
C'est son frère, qu'il veut.
Ses sourires taquins et ses blagues vaseuses. Ses défis sportifs et ses étreintes étouffantes. Il veut le voir passer le pas de cette porte avec son ballon de soccer et son maillot de Tottenham, en train de railler et de parler trop fort.
Mais ça n'arrivera pas, ça non plus.
La dernière mélodie qu'il garde dans les oreilles, c'est celle des sirènes, hurlant pour un dernier tour en camion rouge. Depuis, c'est le vide, un silence ponctué de soupirs douloureux et de sanglots trop longs. Juliet crève un peu sur son banc, le regard vide décomposant les fleurs qui garnissent la sépulture. C'est un ballet d'étoffes noires et d'uniformes stricts. De mains qui se serrent et d'autres qui saluent, une dernière fois.
Seth, il laisse sa carcasse choir contre l'écorce d'un vieil arbre. Il prend de la distance pour ne pas être happé par le désespoir des autres. Se détache, pour rendre la chose moins réelle. « You're ok ? » Sa boîte crânienne résonne et ses épaules se haussent et retombent tout aussi lourdement. « I guess. » Qu'il lâche par automatisme. Il ravale ses larmes et regarde le type à ses côtés. Son visage écorché et son bras en écharpe. Ses lèvres qui tremblent et ses yeux noyés de sommeil. « You know, your brother he... He was a hero, he.. » Il balaye l'instant d'un revers de main, Abberline. Se laisse happer par une colère sourde. « I know that. Just. Go, ok ? » Le pompier se pince les lèvres et cherche ses mots. « Yeah, of course, I just wanted you to know that. If you need anyth- » Une main qui tombe sur son épaule et Seth, il s'en dégage vivement, aussi vite qu'il lui coupe la parole. « Fuck, just leave me alone ok ! » Il crache ses syllabes avec humeur et se détourne. Un pas, puis deux, puis mille.
Il ne reviendra pas.

— la nuit je mens.
« Hm. I don't think it's ok to do that you know.. We should at least ask for her opinion. » Il se pince les lèvres et noie son malaise derrière un demi-sourire. Malmène du bout de ses dix doigts les accoudoirs du fauteuil hors de prix. L'agent rature et griffonne, pianote sur son clavier et son téléphone. « Come on Seth. I'm your agent, trust me. I know what's best for you. » Il fait rouler ses prunelles jusqu'aux nuages et Abberline, il ploie et s'oublie sous les volontés de son aîné. Ses épaules roulent. C'est un cas de conscience qui lui ronge l'encéphale et le palpitant. « Uh, sure. But I like her you know. She's my friend and... » Les mots meurent sur le vermillon de ses lèvres et son agent ne manque pas l'occasion de reprendre le contrôle sur la conversation – sur lui. « You're so naive Seth. There's no such thing as friends in this industry. » Il se laisse tomber sur le fauteuil dans un long soupir et dévisage le jeune acteur. « The choice is yours. Tell them the truth and it's the end of your career. Or pretend you're into girls – and I mean, Leo – and you'll have the whole world at your feet. I can make you the next Min-ho, you know. » Avidité et cupidité s'emmêlent sur les lignes écorchées du bon sens et de la raison. Seth, il se laisse avoir par les promesses clinquantes et ce chemin qu'un autre lui trace ; un tapis rouge vers une réussite certaine.
Seth, il accepte de jouer un énième rôle, écrit par un autre auteur.
Celui de sa propre vie.

-- en vrac. tête brûlée, il cherche à faire toutes ses cascades Seth, même les plus improbables — Il aime les bons films, mais il a aussi un penchant douteux pour les navets et les petites productions les plus improbables et mal jouées — Il a appris la guitare pour draguer les filles, il a continué parce qu'il aimait réellement ça — Il n'aime pas vraiment lire Seth, mais quand il s'égare entre les lignes, c'est général sur de la littérature russe et dramatique — Il est plutôt bon cuisinier Seth, surtout quand il s'agit des recettes traditionnelles italiennes de sa mère et de ses fameuses pizzas — Il a été coursier à vélo par le passé, jusqu'à ce que la police ne commence à l'avoir dans leur collimateur pour des conduites totalement imprudentes — Seth, il a été bercé par MTV et toutes les conneries qui pouvaient bien y passer ; plus jeune il se rêvait membre de la famille des jackass, et il a fait son lot de conneries en conséquence — Depuis qu'il a rejoint le casting des Galactic Fighters, sa vie, elle va bien trop vite et des fois il a du mal à tenir le rythme. Il se cache derrière des grands sourires et une confiance en lui maladroite qui passe généralement pour un trop plein d'ego, mais refuse d'en parler ou de demander de l'aide —  S'il y a quelque chose qu'il a bien compris, c'est le monde de la communication. Seth, il ne manque pas une occasion d'étaler sa vie sur les médias. C'est viscéral, il en a besoin, de vivre à travers le regard des autres pour ne pas tomber dans l'oubli — Seth, il n'assume pas son homosexualité. Il cherche à se convaincre qu'il aime aussi les filles, et même, qu'il n'aime qu'elles. Mais c'est faux et ça le ronge, ça l'étouffe. C'est un secret qu'il a peur de voir exploser et qu'il ferait tout pour protéger. Son bonheur ou sa carrière naissante ? Le choix est vite fait et le regard des autres est bien trop important ; le bonheur passera donc en second plan — En perdant son frère, il a jeté tous ses rêves de grandeur par la fenêtre, Seth. Il ne pensait jamais repasser un casting, il songeait plutôt à s'enterrer dans les fourneaux du restaurant de ses parents et à y faire sa vie. Il a abandonné, il n'avait plus la force, ni l'envie. Mais il y a cette fille qui l'a convaincu, celle qu'il disait aimer et qu'il a pourtant lâchement abandonné dans les marches vers le succès — C'est le genre de personne qu'on aime ou qu'on déteste. Pas d'entre deux. Seth, il est excessif et explosif. Imprévisible. Il a ses attentions pourtant, pour ses amis, sa famille, les petites mains des plateaux de tournage. Il est profondément gentil, dans l'ombre ; mais quand les flashs crépitent, l'image change et ternit. Il devient cet acteur en devenir, plein d'ego, prêt à céder aux vices de l'industrie cinématographique — Deux mois qu'il a été appelé pour rejoindre le casting, deux mois de tournages et Seth a vu son entourage changer. Des amis qui disparaissent, deux fois plus qu'ils font leur entrée sur le devant de la scène. Mais il doute, Seth, et il est de plus en plus méfiant. Il n'a jamais été aussi entouré et aussi seul à la fois.

iii. when eyes are all painted sinatra blue
- pseudo/prénom: j'crois qu'on a plus besoin de faire les présentations.     - type de personnage: pré-lien de @leo bernstein.  - autre: que de l'amour sur vous.     sinon comme d'hab je suis ouverte à tout type de liens pour le gus, surtout qu'il est de brighton donc si quelque chose vous vient, n'hésitez pas.  

_________________

craving for some feeling, Game's up, we're nowhere to be found. I'm stuck here in my sin, I'm stuck with you, Tell me it gets easier.


Dernière édition par Seth Abberline le Sam 11 Aoû - 12:05, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar

- paper notes : 588
- since : 08/04/2018

( end game )

- getaway car.
address:
contact book:
availability:

MessageSujet: Re: — our love was made for movie screens.   Mer 8 Aoû - 1:55

PREUMS MUAHAHA
t'es belle, tsais ce que je pense : will, ce début de fiche et gad toi tout simplement
OMG ford et juliet why tu brises mon coeur joey a des jumeaux dans sa mifa - ils devaient tellement se comprendre
j'ai déjà les liens que j'veux (tu le sais juste pas) (et t'as pas le choix)
du love  

_________________
- heart made of glass, my mind of stone.

this love:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Anwar Shahraz

aut viam inveniam aut faciam.

- paper notes : 225
- since : 23/02/2018

( end game )

- getaway car.
address: #482, west side.
contact book:
availability: (off) babe, oz, logan.

MessageSujet: Re: — our love was made for movie screens.   Mer 8 Aoû - 2:02

Je m'invite ici parce que j'me dit que Seth et Anwar vont devoir avoir un petit lien.
Qui ne voudrait pas d'un bellâtre dans son genre dans son lit.
Bref, t'es belle comme ça, rebienvenue parmi nous. I love you

_________________
roses are red, violets are blue, i'm using my hand but thinking of you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 663
- since : 03/02/2018

( end game )

- getaway car.
address: Brighton Marina (Boat)
contact book:
availability: circus, logan, luvian, lucy

MessageSujet: Re: — our love was made for movie screens.   Mer 8 Aoû - 6:17

C'est déjà si beau et si triste
Rebienvenue ici

_________________

Tú me robaste el corazón como un criminal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Clara Andersen

a little storm with skin

- paper notes : 626
- since : 28/01/2018

( end game )

- getaway car.
address: sea side
contact book:
availability: open soon (teddy, julian)

MessageSujet: Re: — our love was made for movie screens.   Mer 8 Aoû - 7:59

Mais Marine
On ne t'arrête plus et c'est pour notre plus grand plaisir
Puis avec ce prélien, pfiou

_________________

i have emotional motion sickness, somebody roll the windows down. there are no words in the english language. i could scream to drown you out.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar

- paper notes : 795
- since : 27/02/2018

( end game )

- getaway car.
address: brighton sea side.
contact book:
availability:

MessageSujet: Re: — our love was made for movie screens.   Mer 8 Aoû - 9:00

ENFIN

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: — our love was made for movie screens.   Mer 8 Aoû - 10:28

Ce début de fiche.
Rebienvenue.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

- paper notes : 162
- since : 07/08/2018

( end game )

- getaway car.
address:
contact book:
availability:

MessageSujet: Re: — our love was made for movie screens.   Mer 8 Aoû - 10:55

@julian baker pour une fois que tu peux preumser, tu te sens mieux ? t'es adorable, ravie qu'il te plaise en tout cas. puis pour les liens je vais voir ce que je peux faire.

@"anwar sharhaz" oh mais j'approuve tellement. merci beaucoup karine, je reviens vers toi rapidement pour le lien ! I love you

@jazz eaton merci beaucoup à toi aussi !

@clara andersen genre t'en as marre de me voir me multiplier ? shhh, shh, c'est faux. garde-moi un ou deux liens.

@lorenzo farnese mais, je vois qu'on était au courant.

@ava irvin merci beaucoup !

_________________

craving for some feeling, Game's up, we're nowhere to be found. I'm stuck here in my sin, I'm stuck with you, Tell me it gets easier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar

- paper notes : 795
- since : 27/02/2018

( end game )

- getaway car.
address: brighton sea side.
contact book:
availability:

MessageSujet: Re: — our love was made for movie screens.   Mer 8 Aoû - 10:58

@Seth Abberline a écrit:
@lorenzo farnese mais, je vois qu'on était au courant.

y'a une balance qui traîne
j'ai une idée de lien btw, j'vais venir te voir bientôt

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 347
- since : 03/01/2018

( end game )

- getaway car.
address:
contact book:
availability:

MessageSujet: Re: — our love was made for movie screens.   Mer 8 Aoû - 11:52

Bienvenue parmi nous I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 415
- since : 18/07/2018

( end game )

- getaway car.
address: #003, sea side.
contact book:
availability: (closed) leo, shaun, seth, sophia, bellamy, tara.

MessageSujet: Re: — our love was made for movie screens.   Mer 8 Aoû - 12:04

@Lorenzo Farnese a écrit:
@Seth Abberline a écrit:
mais, je vois qu'on était au courant.
y'a une balance qui traîne
je plaide coupable. can you blame me, tho
je ne connaissais pas du tout Higginson alors j'ai fais quelques recherches et j'me dis que ça doit jaser pour savoir qui, de Min-ho ou de Seth, a le plus beau six pack.
rebienvenue à la maison ma belle, j'ai hâte de lire la suite.

_________________
— stand in the ashes of a trillion dead souls and ask the ghosts if honor matters. the silence is your answer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: — our love was made for movie screens.   Mer 8 Aoû - 12:35

@Min-ho Mun a écrit:

je ne connaissais pas du tout Higginson alors j'ai fais quelques recherches et j'me dis que ça doit jaser pour savoir qui, de Min-ho ou de Seth, a le plus beau six pack.
c'est higginson, cherche pas
   

ce personnage promet tellement  
le leo/seth bancal, ce background familial.
ça me serre le coeur.
i need friends for daniel alors je risque de t'embêter.
t'es déjà chez toi mais re-bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
avatar

- paper notes : 332
- since : 02/04/2018

( end game )

MessageSujet: Re: — our love was made for movie screens.   Mer 8 Aoû - 16:30

ce début de fiche, ce perso qui promet
(re)bienvenue chez toi marine

_________________
― Maybe I waited too long, Maybe I played my cards wrong.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 565
- since : 28/04/2018

( end game )

- getaway car.
address:
contact book:
availability:

MessageSujet: Re: — our love was made for movie screens.   Mer 8 Aoû - 17:54

Duane Carroll a écrit:
@Min-ho Mun a écrit:

je ne connaissais pas du tout Higginson alors j'ai fais quelques recherches et j'me dis que ça doit jaser pour savoir qui, de Min-ho ou de Seth, a le plus beau six pack.
c'est higginson, cherche pas
   


_________________
- truth like blood underneath your fingernails.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 126
- since : 16/06/2018

( end game )

- getaway car.
address:
contact book:
availability: (2/3) malo, toi, toi ?

MessageSujet: Re: — our love was made for movie screens.   Mer 8 Aoû - 23:46

je t'aime

_________________

[e.b] And as we gaze skyward, ain't it dark early? It's the star treatment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: — our love was made for movie screens.   Mer 8 Aoû - 23:49

Ohh un autre super personnage   rebienvenue
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Lula Goldstein

take your broken heart, make it into art.

- paper notes : 6836
- since : 04/11/2017

( end game )

- getaway car.
address: #53, east side.
contact book:
availability: [close] nash, tim, yasin, isaac.

MessageSujet: Re: — our love was made for movie screens.   Mer 8 Aoû - 23:53

Alors toi. Trop heureuse de te voir à nouveau craquer !
Fais comme chez toi, love.

_________________

(lg) love is like playing music: first you must learn to play by the rules, then you must forget the rules and play from your heart.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 30
- since : 03/08/2018

( end game )

- getaway car.
address:
contact book:
availability: ♡♡, fr/en.

MessageSujet: Re: — our love was made for movie screens.   Jeu 9 Aoû - 15:28

Bienvenue parmi nous. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 94
- since : 03/06/2018

( end game )

- getaway car.
address:
contact book:
availability: maddox \ marlene \ anwar (3/5)

MessageSujet: Re: — our love was made for movie screens.   Jeu 9 Aoû - 16:58

on te souhaite même plus la bienvenue chez toi hein Rolling Eyes
seth a l'air d'envoyer du lourd, comme d'habitude

puis ce début de fiche
j'veux déjà en lire plus

_________________
le ciel est clair tant que dure son cours, et nous avons des nuits plus belles que vos jours (racine)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 269
- since : 23/06/2018

( end game )

- getaway car.
address: #015, west side.
contact book:
availability: (closed) olivia, logan, angourie, lysandra/ophelia.

MessageSujet: Re: — our love was made for movie screens.   Jeu 9 Aoû - 17:19

ce choix.
rebienvenue.

_________________
 
so much to say but i just hold my tongue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


( end game )

MessageSujet: Re: — our love was made for movie screens.   

Revenir en haut Aller en bas
 
— our love was made for movie screens.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» The Impossible Made Possible. Fè san sòt lan wòch? Lamizè ayisyen
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» My first movie :p
» « CENTRAL PARK » New York i love you .

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- call it what you want. ::  :: hear them whispers. :: run for the fences.-
Sauter vers: