fermeture du forum.

Partagez
 
 min-ho mun ▪️ it's best to keep me pleased
Aller en bas 
Min-ho Mun

Min-ho Mun
i will never be extinct

⋅ paper notes : 498
⋅ since : 18/07/2018

click down

- getaway car.
address: #003, sea side.
contact book:
availability: seth, tara, ford.

min-ho mun ▪️ it's best to keep me pleased Empty
MessageSujet: min-ho mun ▪️ it's best to keep me pleased   min-ho mun ▪️ it's best to keep me pleased EmptyVen 20 Juil 2018 - 23:21




- min-ho mun -
took 'em by surprise, worked my way uphill

- âge et lieu de naissance: né à Brighton, quarante-sept ans. - nationalité: britannique. - statut civil: célibataire. - occupation: acteur oscarisé et doubleur de jeux vidéos. - cinq choses favorites: les pommes, le sexe, la mode, l'acting, les jeux vidéos. - traits de caractères: arrogant, imbu de lui-même, sanguin, impatient, perfectionniste, présomptueux, mielleux, charmeur.

C’est un salaud qui s’assume. Il s’en fiche ; on acclame toujours autant son talent sur le grand écran malgré son caractère exécrable sur les plateaux. ▪️ C’est l’aîné d’une fratrie de trois enfants : il a une petite sœur ainsi qu’un petit frère qui sont jumeaux. Ce sont les seuls à savoir qui se cache vraiment derrière la starlette favorite d’Hollywood. ▪️ Il collectionne les smokings et les chaussures avec assiduité – les fringues s’accumulent dans ses placards et ses étagères croulent sous les pompes. ▪️ On le connaît pour son rôle de Max Wire, dans l’épopée des Galactic Fighters. Pourtant, il préférerait qu’on le reconnaisse pour ses autres rôles : cette saga, il la hait plus que n’importe qui, maintenant. ▪️ Bisexuel assumé, il a une sexualité très libérée – qu’on le critique, ça glisse sur lui sans le meurtrir. Est-ce vraiment si obscène, de profiter de la vie ?


Dernière édition par Min-ho Mun le Sam 20 Oct 2018 - 1:25, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Min-ho Mun

Min-ho Mun
i will never be extinct

⋅ paper notes : 498
⋅ since : 18/07/2018

click down

- getaway car.
address: #003, sea side.
contact book:
availability: seth, tara, ford.

min-ho mun ▪️ it's best to keep me pleased Empty
MessageSujet: Re: min-ho mun ▪️ it's best to keep me pleased   min-ho mun ▪️ it's best to keep me pleased EmptyVen 20 Juil 2018 - 23:30

- the story of us -


(sujets en cours)
04. www. under and over it, w/lorenzo farnese and seth abberline.
07. www. but in all chaos, there is calculation, w/tara cohen.
09. www. basic instinct, w/clara andersen and teddy walsh.
10. www. i'll never wear your broken crown, w/seth abberline.
11. www. lorenzo's birthday, topic commun.
11. www. white knuckles, w/ford rosendale.

(sujets terminés)
01. www. a war of our own, w/leo bernstein.
02. www. audience of one, w/shaun penwyn.
03. www. a web of deceit, w/seth abberline.
05. www. great storm, intrigue générale, tc#4.
06. www. fool me twice, can't put the blame on you, w/leo bernstein. (inachevé)
08. www. this is halloween, intrigue générale.

(sujets abandonnés)
www. hidden in plain sight, w/zélie miller.
www. soul's escaping trough this hole that is gaping, w/jan gunnarsen.
www. pillow talk, w/sophia burgess.


Dernière édition par Min-ho Mun le Dim 9 Déc 2018 - 20:47, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Min-ho Mun

Min-ho Mun
i will never be extinct

⋅ paper notes : 498
⋅ since : 18/07/2018

click down

- getaway car.
address: #003, sea side.
contact book:
availability: seth, tara, ford.

min-ho mun ▪️ it's best to keep me pleased Empty
MessageSujet: Re: min-ho mun ▪️ it's best to keep me pleased   min-ho mun ▪️ it's best to keep me pleased EmptyVen 20 Juil 2018 - 23:30

- real friends, big ennemies -


(☆) nick mun - résumé de votre relation.
(☆) eun-soo wilson - résumé de votre relation.
(∞) shaun penwyn - résumé de votre relation.
(☆) clara andersen - résumé de votre relation.
(☾) ford rosendale - résumé de votre relation.
(☾) laurel kane - résumé de votre relation.
(☾) lorenzo farnese - résumé de votre relation.
(ϟ) tara cohen - résumé de votre relation.
(≈) teddy walsh - résumé de votre relation.
(≠) seth abberline - résumé de votre relation.


Dernière édition par Min-ho Mun le Ven 23 Nov 2018 - 0:19, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Min-ho Mun

Min-ho Mun
i will never be extinct

⋅ paper notes : 498
⋅ since : 18/07/2018

click down

- getaway car.
address: #003, sea side.
contact book:
availability: seth, tara, ford.

min-ho mun ▪️ it's best to keep me pleased Empty
MessageSujet: Re: min-ho mun ▪️ it's best to keep me pleased   min-ho mun ▪️ it's best to keep me pleased EmptyVen 20 Juil 2018 - 23:31

- right timing, right place -


(chonologie)
25 septembre 1971 - Naissance de Min-ho Mun au Royal Sussex Country Hospital à Brighton, UK. ▪️ juillet 1989 - Obtention du General Certificate of Education - Advanced Level. ▪️ 1989 à 1992 - Suit des études d'acting à l'Oxford School of Drama pour le cursus de trois ans. Il s'impose en tant que major de sa promotion. ▪️ 1993 à 1998 - Rejoint la troupe de théâtre du Royal National Theatre, à Londres. ▪️ 26 juin 1998 - Auditionne pour le rôle de Max Wire et rejoint le cast des Galactic Fighters quelques jours plus tard. ▪️ 23 mars 1999 - 71ème cérémonie des Oscars - obtient l'Oscar du Meilleur Acteur dans un Rôle Principal. ▪️ 2000 - Emménage à Los Angeles, Californie, USA. ▪️ 2000 à 2017 - Enchaîne les films et les suites des Galactic Fighters. ▪️ janvier 2018 - Malgré la fin théorique de son contrat qui le lit au studio de production de la saga des Galactic Fighters, il signe à nouveau pour le Septième volet - qu'il espère être le dernier. ▪️ aujourd'hui - Revient à Brighton, le temps du tournage.


Dernière édition par Min-ho Mun le Mar 28 Aoû 2018 - 17:31, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Min-ho Mun

Min-ho Mun
i will never be extinct

⋅ paper notes : 498
⋅ since : 18/07/2018

click down

- getaway car.
address: #003, sea side.
contact book:
availability: seth, tara, ford.

min-ho mun ▪️ it's best to keep me pleased Empty
MessageSujet: Re: min-ho mun ▪️ it's best to keep me pleased   min-ho mun ▪️ it's best to keep me pleased EmptyDim 22 Juil 2018 - 0:29

(GALACTIC FIGHTERS, EPISODE VI : NOBLE SIX)
directed by Nick Stein
inspired by halo, mass effect, blade runner, fallout 4, star wars, game of thrones, sense8.

toile de fond
univers, premier opus:
 
synopsis de noble six:
 

min-ho mun ▪️ it's best to keep me pleased Fc3gWhnw_o min-ho mun ▪️ it's best to keep me pleased Fc3gWhnw_o min-ho mun ▪️ it's best to keep me pleased Fc3gWhnw_o

prologue
Ses mains sont menottées aux accoudoirs de sa chaise. Elle est piégée dans une salle d’interrogatoire en compagnie d’un breepaien – cette espèce de deux mètres à l’apparence reptilienne et à la carapace irisée de métal.
Elle serre les poings et les dents avant de plonger son regard dans sa paire d’yeux aux pupilles noirâtres. Elle ne tremble pas, la doctoresse. Elle est prête à parler. Elle n’a pas le choix : pas face à cette montagne aux dents aiguisées. Elle est bien trop âgée pour lutter, de toute façon. « Tell me about the children. » Ordonne-t-il d’une voix rocailleuse aux octaves grinçantes. Elle le dévisage.
Les enfants ? Ses charmants enfants. Si forts, si nombreux. Trois cents. Autant de filles que de garçons. Elle n’a jamais aimé cette manie qu’on toutes les espèces de dissocier les deux sexes : avec elle, il n’y a pas de sexe fort et encore moins de sexe faible. Il n’y a que des futurs soldats, des gosses à l’esprit malléable et au corps transformable. « You already know everything, am I right? I wouldn’t be here if you don’t. » Réplique-t-elle sans sourciller. « You kidnapped them. » Un sourire déforme les lèvres de la doctoresse. Il se trompe, le breepaien. Elle les a sauvé.
Elle les a ramassé dans la boue et le sang, elle les a recueilli alors que la galaxie toute entière les dédaignait. Des orphelins, des petites choses chétives et brisées par un monde trop cruel. Plus d’innocence, dans leurs yeux. Pas après qu’on ait ravagé les filles et qu’on ait cogné les garçons. La doctoresse leur a offert un moyen de se venger sur la vie elle-même. Elle ne regrette pas sa décision une seule seconde. « Children mind’s are more easily accepting of enhancements. Their bodies, more adaptable to augmentation. The result was the ultimate soldier. And because of my success, when the synths attacked, we were ready. » Son sourire s’élargit alors qu’elle s’adosse tranquillement au dossier de sa chaise. La langue du breepaien claque contre son palet métallique dans un grincement sinistre. Ses yeux se plissent. « You’re bending history for your own benefits and you know it. Humanity created the Spartans to crush the Concil and take control of our galaxy. »
Les doigts de la doctoresse pianotent en rythme sur l’accoudoir de sa chaise en plastique. Elle a beau sourire, elle est vieille. Ses traits sont tirés, fatigués, épuisés. Cent ans qu’elle traîne sa carcasse de pauvre humaine – cent ans, et des dizaines d’organes synthétiques sous la peau pour la maintenir en vie. « When one mortal world after another fell, when my Spartans were all that stood between us and extinction, nobody was concerned about why they were originally built. » Réplique-t-elle d’un ton tranquille. Elle est vieille – elle n’a plus peur de rien. Le breepaien se redresse et sa tête osseuse frôle le plafond. Ses poings noués s’abattent sur la table qui les sépare et c’est de rage qu’il exulte. « So you feel it was justified? » Crache-t-il.
Elle le pense, la doctoresse. Ses enfants – ses bébés – ont sauvé la galaxie. Surtout son favori, l’aîné de la fratrie. Le septième, en vérité, mais ses six prédécesseurs n’ont malencontreusement pas supporté les premières piqûres. Ses enfants, ils sont trois cents mais c’est plus de mille d’entre eux qu’elle a perdu au fil des ans. Morts avant de lui parvenir, morts parce que leur système nerveux n’a pas supporté la douleur. Des échecs, des mioches qu’elle a enterré sous des tombes anonymes. Max – Immatricule 0007 – c’est sa fierté. Son petit bijou de perfection.
Elle se souvient encore du jour où elle l’a ramassé dans une ruelle crasseuse de la Planète Kaspore. Cinq ans, qu’il avait. Lorsqu’elle lui a tendu la main, c’est l’espoir qu’elle a lu dans son regard.
Elle a piétiné cet espoir sans vergogne.
« My work saved the world. » Répond-elle. Le breepaien roule des yeux. « Do you think Spartans lack of morals helped? »
En plus de l’espoir, c’est leurs sentiments qu’elle a arraché. Elle a fait grossir leurs muscles avant même qu’ils n’atteignent la puberté. À dix ans, ils avaient l’air d’adolescents. Les filles comme les garçons, déjà pubères. Leurs organes génitaux, elle les a mutilé. Ils sont stériles, ses enfants. Il n’y a que Max qu’elle n’a pas pu tronqué de la sorte. Peut-être parce qu’il est sa première réussite. Peut-être parce qu’il a été le seul à l’appeler maman. Ça ne l’a pas empêché de l’augmenter comme les autres, cela dit. À le museler sur une table d’opération, à lui enfoncer des dizaines de seringues sous les yeux et dans les veines. Il n’a jamais bronché, Max.
« What are you after? » Demande la doctoresse, un sourcil arqué. « The records show that Spartans exhibit sociopathic tendencies and difficulty with socialization - » « Records shows efficient behavior operating in hazardous situations. I supplied the tools to maintain that efficiency. » Elle retourne sa hargne, la doctoresse. Elle refuse qu’on insulte ses enfants. Ils sont sa fierté, après tout. L’oeuvre de sa vie. Un demi-siècle de travail acharné et d’essais ratés.
Le breepaien lui tourne le dos, le visage fermé. « Do you think the Commander Wire succeded because he was, at his core, broken? » Il sous-entend que c’est elle, qui l’a brisé. La doctoresse tente de se redresser pour mieux le confronter mais ses menottes la clouent sur place. « What does Max have to do with this? You want to replace him, do you? » Demande-t-elle d’une voix blanche. Elle refuse encore d’y croire, la doctoresse. Dix ans qu’elle nage dans le déni.
« The Commander is dead. »
Elle secoue la tête. « His file reads missing in action. » Insiste-t-elle. « Spartans never die. » Pourtant, elle en a enterré des centaines – ses malheureux essais ratés. Lorsque le breepaien ne répond pas, elle poursuit. « Your mistake is seeing them as military hardware. My Spartans are humanity’s next step, our destiny as a species. » Un éclat de rire secoue les épaules de la montagne reptilienne. Il se tourne à nouveau vers elle alors qu’un rictus fend ses lèvres. « I’m not human, ma’am. » Pourtant, les breepaiens et le Conseil Galactique n’ont pas hésité à se servir des super-soldats aux gênes déglingués pour se protéger des synthétiques.
L’humanité a cherché à les utiliser pour dominer les autres espèces – c’est pour les protéger qu’ils ont été utilisés. Parce que les synthétiques n’ont pas fait de distinction : humains, breepaiens, covenants, grognaks, qu’importe. C’est l’extinction des espèces organiques qu’ils ont voulu.
La doctoresse sourit à nouveau. Le breepaien a raison : il n’est pas humain. Il ne comprend pas. Il ne comprendra jamais. « Do not understimate them, breepaian. But most of all, do not underestimate him. » Il reviendra, Max. Il n’est pas mort, Max.
Elle perd son sourire à sa réplique. « I’m not underestimating them. I’m not underestimating him either. Commander Wire was the best. He’s unavailable at the moment but we still need one of his kind. Several, actually. »
Elle arque un sourcil. Le remplacer, c’est bien ce qu’il veut. Mais pourquoi ? Elle n’a pas le temps de le lui demander. « Wake the sextuplets up. » Ordonne-t-il.
Les sextuplés. Immatricules 0080, 0081, 0082, 0083, 0084, 0085. Emile, June, Carter, Jane, John, Erika. Ils ont débarqué ensemble, ces six-là. Ramassés dans quatre Cadrans différents, sur six planètes opposées. Pourtant, ces six-là ont immédiatement été… connectés. Liés par quelque chose de plus profond que le simple fait d’être de la même espèce. S’il l’un d’entre eux disparaît, les autres le suivront dans la tombe. Ils sont inséparables, les sextuplés. Si inséparables qu’elle n’a jamais osé briser ce lien : ensemble, ils sont létaux.
« Noble Six. » Répond-elle. « They call themselves the Noble Six. »

crédits:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


click down

min-ho mun ▪️ it's best to keep me pleased Empty
MessageSujet: Re: min-ho mun ▪️ it's best to keep me pleased   min-ho mun ▪️ it's best to keep me pleased Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 min-ho mun ▪️ it's best to keep me pleased
Revenir en haut 
 Sujets similaires
-
» 07. Hi, I'm Glenn ! Nice to meet you !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- call it what you want. ::  :: a fragile little flame. :: we are the foxes.-
Sauter vers: