fermeture du forum.

Partagez
 
 might as well be me (cole)
Aller à la page : Précédent  1, 2
Aller en bas 
Saskia Cavalleri

Saskia Cavalleri


⋅ paper notes : 93
⋅ since : 08/04/2018

click down

might as well be me (cole) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: might as well be me (cole)   might as well be me (cole) - Page 2 EmptyLun 24 Sep 2018 - 0:21




- Cole & Saskia -
Might as well be me

Évidemment que Cole n’allait pas me laisser payer. Je le savais, et je n’allais pas argumenter sur le sujet. J’avais fait savoir que je voulais payer, il ne voulait pas, je ne voulais pas me disputer pour une telle futilité. Peut-être qu’auparavant, je l’aurais fait, et peut-être aurais-je été du genre à glisser de l’argent dans son porte-feuille, mais il y avait pas mal plus important, et si je voulais me donner bonne conscience, j’allais lui remettre à un moment ou un autre, d’une façon ou une autre. Et puis, si j’avais argumenté, je n’aurais pas pu voir le plaisir s’installer chez lui quand je lui proposai d’installer Dylan dans sa chaise haute, tandis que de mon côté, je mis les couverts, et je déposai les plats sur la table, avec les verres de vin. Finalement, je terminai le plat de notre fils, le déposant non loin de la place de Cole, et non loin de la mienne, lui laissant silencieusement le choix de lui donner sa nourriture ou me laisser le faire. Je m’installai ensuite, prenant une nouvelle gorgée de mon verre de vin, tandis que Cole me faisait une proposition qui, je n’allais pas le nier, me choqua un peu, me faisant froncer les sourcils. Évidemment, je n’avais pas fait attention à ma réaction, constatant qu’après-coup que Cole pourrait le prendre mal, le prenait mal, au vu de ses propos. Sachant que je devais réagir, je secouai la tête, et je dis:  « Non, ce n’est pas ça. » Je marquai une pause, nécessaire pour tenter de réunir mes idées, savoir que dire sans jeter un malaise, même si je ne parvenais pas à accepter, comme ça, comme si c’était la chose la plus simple et normale du monde pour nous. Chose faite, je dis:  « J’aimerais bien… » Je venais juste de dire la vérité. Je ne pouvais pas le nier; je passais un bon moment en compagnie de Cole et de notre fils, et pas seulement parce que Dylan était là. Évidemment, ça aidait aux échanges, mais lui parler était agréable, cette façon plus… amicale… de se comporter, ne me déplaisait pas. Mais est-ce que ça pourrait se faire sans complexe ? De mon côté, pas vraiment, mais j’en étais venue à la conclusion que ce ne serait jamais possible, pas tant que je ne pourrais passer outre, ce qui était pas mal plus difficile que je l’imaginais, que presque tout ce que j’avais pu faire. Mais il n’y avait pas que ça. Et même s’il me fit mal de le dire, je fus obligée de demander:  « Mais… Qu’est-ce que… Cassie va en dire ? » J’avais failli dire « ta fiancée », mais je ne voulais pas me faire plus de mal que le fait de penser à elle le faisait en ce moment, en tout temps en fait. Cole le savait, nos rapports étaient loin d’être idéaux, pour plusieurs raisons, et moins je la voyais, mieux c’était. Mais là, seule avec lui, je me sentais un peu coupable de le mettre dans une telle situation, donc je me rétractai, et je dis:  « Oublie… Je n’aurais pas dû demander ça… Tu seras le bienvenu quand tu veux. » Je terminai mon propos avec un sourire timide, un peu forcé, portant ensuite mon attention sur ma nourriture, surtout pour savoir quoi faire, où regarder en attendant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cole Warwick

Cole Warwick


⋅ paper notes : 730
⋅ since : 27/03/2018

click down

- getaway car.
address:
contact book:
availability:

might as well be me (cole) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: might as well be me (cole)   might as well be me (cole) - Page 2 EmptyMer 3 Oct 2018 - 18:57

Cole était rassuré lorsque Saskia lui répondit que sa demande n’était pas déplacée. Il avait vraiment envie d’avoir une relation saine et amicale avec lui. Avant d’être un couple, avant d’avoir eu un enfant ensemble ils étaient amis et son amie lui manquait réellement. Il savait que la frontière entre l’amour et l’amitié était mince et qu’il prenait un risque de retomber dans ses vieux travers en étant avec elle, mais il en avait besoin. Saskia était la mère de son fils, elle était son amie. Il n’imaginait pas une vie sans elle. Il avait réellement envie d’être capable de mettre certaines choses de côté pour vivre des moments comme ça. Il savait également que c’était bénéfique pour leur fils. Il avait besoin de grandir en voyant ses parents complices. Il n’avait pas envie qu’il soit au milieu d’un champ de bataille. Néanmoins, Cole n’était pas naïf et il voyait bien que quelque chose la gênait. Si ses paroles disaient oui, son coeur disait non. Il se demandait donc ce qui la retenait. Il se demandait si elle pourrait avoir encore des sentiments pour lui. Après tout ce temps il en doutait fortement, mais elle avait su le surprendre à différentes reprises. Soudain, Saskia mis fin à ses questions en mentionnant Cassie. Elle n’était pas toujours amoureuse de lui, elle craignait de la réaction de sa fiancée. C’était donc ce qui la retenait. Il savait qu’autrefois elles étaient amies, mais que désormais tout était fini. Il en était la cause et il culpabilisait souvent en y repensant. Malheureusement il ne pouvait pas changer les choses et il n’avait pas cherché à se mettre entre elles. Saskia fit machine arrière en lui demandant d’oublier cela. Elle lui confia qu’il serait le bienvenue de toute façon. Il se demandait pourquoi ce revirement. Est-ce que c’était parce qu’elle faisait passer leur amitié avant Cassie ou parce qu’elle était gênée ? Il n’en avait aucune idée. Il savait cependant qu’il devait la rassurer en quelque sorte. — Saskia tu es la mère de mon fils, avant ça tu étais ma copine et encore avant ça mon amie. Cassie le sait et je pense qu’elle ne dira rien parce qu’elle doit l’accepter. Elle savait dans quoi elle s’embarquait en acceptant de continuer cet arrangement. Lui assura Cole. Il parlait de ses fiançailles comme d’un arrangement. Il ne savait pas pourquoi il avait utilisé ce terme. Il n’avait pas envie de mentir et de jouer du violon à Saskia, au contraire. Cependant, parfois il voyait son engagement avec Cassie comme une contrainte. Il était perdu, mais Saskia ne devait pas le savoir. Il ne souhaitait pas compliquer les choses.

_________________

Sometimes you only get one shot, cause I ain't got nothing you better to lose so much to prove. I came too far to hear no, gotta go hard or go home. Said I ain't got nothing to lose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saskia Cavalleri

Saskia Cavalleri


⋅ paper notes : 93
⋅ since : 08/04/2018

click down

might as well be me (cole) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: might as well be me (cole)   might as well be me (cole) - Page 2 EmptySam 6 Oct 2018 - 23:42




- Cole & Saskia -
Might as well be me

Sachant très bien que mon propos était délicat, je ne m’attendais pas à ce que Cole soit enclin à y répondre, et je ne lui en voulais pas. Mais il parvint quand même à prendre sur lui, utiliser une voix rassurant pour m’expliquer son point de vue, pour me faire comprendre qu’il n’y avait pas de problème, comme s’il n’y en avait jamais eu, comme si c’était moi qui se faisait des idées à ce sujet. Limite je me sentis un peu idiote de voir que pour lui, ça paraissait si simple. Prenant sur moi, je lui répondis que d’un sourire timide dans un premier temps, lui montrant par ma réaction que si cela lui convenait, alors ce n’était pas moi qui allait l’en empêcher. Bien sûr que ça impliquerait un travail pour moi, un travail sur moi-même, puisque maintes choses, dans ma tête, dans mon coeur, n’étaient pas résolues, bien loin de là. Mais qui sait, peut-être que le fait que la distance soit finalement réduite, que je ne verrais plus Cole comme le père de mon fils, que je devais éviter à tout prix, viendrait m’aider à guérir, à passer outre ces sentiments refoulés qui n’hésitaient pas à se manifester dès qu’ils avaient une occasion de venir me blesser ? C’était un gros risque, une supposition énorme que j’étais en train de faire, et je refusais de m’aventurer dans cette idée pour le moment. Sans rien dire, je pris un peu de mon repas, m’assurai que tout allait bien du côté de Dylan, qui semblait juste heureux d’être à table, avec nous deux, et voilà. Puis, quand l’envie de briser le silence fut trop forte, je demandai:  « Je peux te demander un truc totalement indiscret ? » Franche comme je pouvais l’être, je ne m’annonçais même pas d’habitude, mais là, je me disais que ce n’était pas de trop. Marquant une pause, j’ajoutai ensuite:  « Est-ce que ça te met vraiment à l’aise, cet « arrangement » ? », volontairement, j’avais repris ses mots, parce que c’était ce qui m’avait mis la puce à l’oreille comme quoi il n’était peut-être pas complètement heureux. Et je ne le demandais pas pour une vengeance quelconque, mais parce que malgré tout, si je tenais autant à lui, c’était aussi parce que je me souciais de son bien. Voilà pourquoi je le demandais, même si ce n’était pas délicat. Au moins, je l’avais dit, à voir s’il voulait bien me répondre ou pas.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cole Warwick

Cole Warwick


⋅ paper notes : 730
⋅ since : 27/03/2018

click down

- getaway car.
address:
contact book:
availability:

might as well be me (cole) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: might as well be me (cole)   might as well be me (cole) - Page 2 EmptyLun 8 Oct 2018 - 19:14

Cole n’était pas rassuré lorsque Saskia lui demanda si elle pouvait lui demander quelque chose d’indiscret, de totalement indiscret. Il ne savait pas à quoi s’attendre et cela ne lui plaisait pas. Il savait que la jeune femme était capable de tout et il y a certains sujets dont il n’aimerait pas parler comme d’eux par exemple. En effet, Cole avait mis leur histoire dans une petite boite et il avait mis cette petite boite au fond de son placard comme pour arriver à aller de l’avant. Il avait réussi d’une certaine façon, mais il savait que cette boite cachée était fragile et qu’elle pourrait se rouvrir facilement. Il ne pouvait prendre aucun risque. Puis la jeune femme n’attendant pas son avis lui posa cette fameuse question.Cole ne s’attendait absolument pas à ce que Saskia ait le cran de lui parler de son mariage avec Cassy à coeur ouvert. Elle lui demandait donc si cela le mettait vraiment à l’aise cet arrangement. Ils n’en avaient pas reparlé depuis la fin de la grossesse de la jeune femme et il ne pensait pas qu’elle recommencerait. Saskia le connaissait assez pour voir qu’il n’était pas aussi heureux qu’à une époque. Elle mettait le doigt sur quelque chose de très compliqué et il ne savait pas forcément commet réagir. – Ce n’est pas comme si j’avais le choix.. Lâcha Cole. Il n’avait pas besoin de lui rappeler que la fusion entre les deux entreprises dépendaient de cela et ainsi des milliers d’emplois. Il ne se voyait pas tout gâcher parce qu’il n’était pas toujours à l’aise avec cette situation. – Parfois, je suis à l’aise, parfois moins. En ce moment, c'est moins. Rajouta-t-il avant de baisser les yeux comme pour éviter son regard. Il savait ce qu’elle pensait, elle n’avait pas besoin de le dire. Elle n’avait jamais approuvé cette situation et pas uniquement parce que cela les avait séparé. Elle n’aimait pas l’idée qu’il se marie par devoir davantage que par amour. C’est la première fois qu’il exprimait depuis longtemps ses sentiments sur cette union. Il lui confiait alors clairement qu’il était assez perdu dans cette situation. Plus le mariage avançait plus il paniquait et leur rapprochement n’arrangeait pas la situation. Cela lui rappelait qu’il ne faisait pas un mariage d’amour.

_________________

Sometimes you only get one shot, cause I ain't got nothing you better to lose so much to prove. I came too far to hear no, gotta go hard or go home. Said I ain't got nothing to lose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saskia Cavalleri

Saskia Cavalleri


⋅ paper notes : 93
⋅ since : 08/04/2018

click down

might as well be me (cole) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: might as well be me (cole)   might as well be me (cole) - Page 2 EmptySam 13 Oct 2018 - 18:12




- Cole & Saskia -
Might as well be me

J’étais consciente que la dernière fois que Cole et moi avions parlé du mariage arrangé de celui-ci, la discussion avait été vive, surtout de mon côté. N’ayant pas la langue dans ma poche, je lui avais fait savoir que sa décision ne faisait pas de sens à notre époque, qu’il devait y avoir un autre moyen de sauver je ne savais quel rapport professionnel. Apparemment, ça n’avait pas été le cas, et toujours aussi outrée, ne changeant pas d’avis sur le sujet, je n’avais pas osé lui en reparler. Je ne changeais pas d’avis, même pas aujourd’hui, mais il n’en demeurait pas moins que je réalisais que peut-être j’avais été égoïste, peu à l’écoute de ses besoins, alors qu’il avait été irréprochable depuis que nous avions appris que j’étais enceinte. Clairement, j’avais du rattrapage à faire de ce côté, et ce rattrapage, je tentais de le faire petit à petit, comme maintenant. Clairement, ce ne fut pas simple, au vu du malaise que ça vint créer, mais ça n’empêcha pas Cole de me répondre, encore plus honnêtement que je ne l’aurais cru, même s’il n’entra pas dans les détails non plus. Je ne le lui reprochais pas, au contraire, il avait été plus franc avec moi que je ne l’aurais cru dans un premier temps. Mais sa réponse, elle était triste par contre. Non pas que je voulais absolument qu’il me dise que tout allait bien, mais quand même… Ça me mettait inconfortable, pas tant pour moi, mais surtout pour lui. Lui adressant un sourire triste, je ne fis que lui dire au final:  « C’est moche… » Pendant un instant, j’avais pensé lui proposer d’en parler s’il le souhaitait, mais je m’étais rendue compte que c’était peut-être un peu trop me demander. Ça pouvait sembler particulièrement égoïste dit comme ça, mais il y avait des limites à ce que je pouvais endurer, et bien que l’éventualité que Cole parle en mal de Cassie pouvait satisfaire mon égo, je ne pouvais pas lui imposer ça, surtout si la discussion tournait dans le sens inverse. Je cachais mon jeu, je laissais ma phrase en suspens volontairement, pour ne pas complètement conclure celle-ci, n’ajoutant pas quoi que ce soit, promenant mon regard entre mon repas, Dylan, puis Cole, bien que ce soit sur ce dernier que je restais inévitablement plus longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cole Warwick

Cole Warwick


⋅ paper notes : 730
⋅ since : 27/03/2018

click down

- getaway car.
address:
contact book:
availability:

might as well be me (cole) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: might as well be me (cole)   might as well be me (cole) - Page 2 EmptySam 27 Oct 2018 - 14:35

Cole se rendait compte que la situation ne lui convenait pas seulement il ne faisait rien pour l’arranger. Il ne se donnait pas assez pur que son couple marche, il n’avait pas non plus le courage de tout annuler. Cole se comportait comme un lâche et c’est cela qui le rendait le plus dingue. Il s’était mis tout seul comme un grand dans cette situation et il était en train de se plaindre à Saskia ce qui était ironique. Elle ne devait pas vraiment apprécier d’entendre qu’avec sa fiancée cela n’allait pas. Il l’avait quitté pour cette union, pour sauver son entreprise et maintenant il n’était toujours pas heureux. Il se sentait assez idiot de lui en avoir parlé. Certes, c’était elle qui posait des questions, mais il n’aurait pas du y répondre. Il devait apprendre à poser des limites surtout s’il voulait avoir une relation positive avec elle. Cole ne savait pas quoi répondre lorsque Saskia lui répondit simplement que c’était moche. Elle avait raison, mais ce n’était pas grave. Il avait un problème de riche donc en comparaison du reste ce n’était rien. Il n’avait qu’à se réveiller et prendre une décision pour s’y tenir pour une fois. Cole se doutait bien que si elle ne répondait pas autre chose c’est parce qu’elle n’était pas capable d’en parler avec lui. C’était sans doute trop difficile même s’ils essayaient d’être amis il faudrait davantage de temps. Il comprenait et ne lui en voulait pas. Il n’aurait pas aimé parler du fiancé de Saskia si la situation était inversée. Leur relation est spéciale et elle ne pourra pas se simplifier en un jour. – Et si on changeait de sujet ? Lui proposa Cole. Il aurait pu essayer de s’en aller comme il le faisait avant quand les choses se compliquaient, mais pas aujourd’hui. Il avait vraiment envie d’essayer de créer une sorte de relation alors il ne devait pas fuir à chaque fois qu’il ne savait pas quoi dire. – Tu peux me dire que ça ne me regarde pas, mais tu as quelqu’un dans ta vie ? Lui demanda le jeune homme. Il avait peur de la réponse, mais elle savait tout de sa vie amoureuse, il avait bien le droit de savoir si elle fréquentait quelqu’un. Elle le méritait même si cela lui ferait sans doute un pincement au coeur.

_________________

Sometimes you only get one shot, cause I ain't got nothing you better to lose so much to prove. I came too far to hear no, gotta go hard or go home. Said I ain't got nothing to lose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saskia Cavalleri

Saskia Cavalleri


⋅ paper notes : 93
⋅ since : 08/04/2018

click down

might as well be me (cole) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: might as well be me (cole)   might as well be me (cole) - Page 2 EmptySam 27 Oct 2018 - 18:38




- Cole & Saskia -
Might as well be me

Je n’en voulus pas à Cole de vouloir détourner le sujet. Dès que j’avais commencé à parler de son mariage, je savais que je m’engageais dans une pente glissante, tant pour lui que pour moi. De plus, j’avais eu pas mal plus d’informations, de confidences que je ne pensais en avoir dans un premier temps, alors je ne pouvais pas râler, l’accuser de quoi que ce soit. Je lui répondis dans un haussement d’épaules, n’ajoutant toutefois rien, prenant le temps d’offrir une nouvelle bouchée de nourriture à Dylan. Et heureusement que c’était lui et pas moi qui mangeait à ce moment là, puisque moi, je me serais très certainement étouffée avec ce que j’avais pu potentiellement avoir en bouche. Clairement, je ne m’attendais pas à cette question. Bon d’accord, au vu de la discussion que nous avions eue précédemment, je ne pouvais pas dire qu’elle n’était pas légitime, elle était même très justifiée, mais ça ne signifiait pas que j’étais prête à y répondre pour autant. En vérité, je ne savais pas tant quoi lui répondre. La vérité ? Ce serait la chose la plus ordinaire à faire, la plus honnête aussi, au vu de comment il s’était confié, mais je savais que si je lui disais cette vérité, toute crue, ç’allait provoquer un malaise profond. Parce que ça reviendrait à lui dire que non, je ne voyais personne, parce que j’avais du mal à me remettre de toute cette histoire entre nous, et que l’avoir ici, comme ça, bien que ça m’apportait un réconfort, me faisait aussi du mal. Et puis, je ne voulais pas lui provoquer plus de problèmes qu’il en avait déjà. Quoique… Qui sait si cela lui ferait vraiment quelque chose, si je voyais quelqu’un ? Je m’étais déjà posé la question concernant ce qu’il ressentait par rapport à moi, si ce n’était que de l’amitié platonique ou s’il y avait encore autre chose, mais jamais de façon aussi concrète que là. Stagnant un peu, je lâchai un petit:  « Euh… » légèrement gêné. Fronçant les sourcils, je m’osai finalement à dire:  « Pas tant, enfin… Il y a ce père célibataire que j’ai rencontré aux activités d’éveil de Dylan qui m’a invité pour un café… » Ce n’était pas faux, mais la vérité était que nos emplois du temps n’avaient jamais vraiment concordé pour se faire. Et je ne savais pas si c’était un soulagement ou pas, en fait, je n’y avais même pas pensé. C’était même la première fois que je parlais de lui à qui que ce soit, parce que je n’en voyais pas la pertinence. Je ne la voyais toujours pas en fait. Ce qui m’intéressait surtout, c’était de voir comment Cole allait réagir. C’était sadique, un peu méchant, mais la curiosité était devenu trop forte pour que je fasse autrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cole Warwick

Cole Warwick


⋅ paper notes : 730
⋅ since : 27/03/2018

click down

- getaway car.
address:
contact book:
availability:

might as well be me (cole) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: might as well be me (cole)   might as well be me (cole) - Page 2 EmptyDim 4 Nov 2018 - 15:23

Cole regrettait déjà d’avoir posé la question. Au fond, il ne voulait pas savoir si elle fréquentait quelqu’un d’autre. Il savait que cela lui ferait sans doute quelque chose et qu’il jouait avec le feu en agissant ainsi. Il avait eu envie d’être son ami, mais il se rendait compte qu’il y avait encore certaines conversations gênantes. Pourtant, Cole souhaitait vraiment à Saskia d’être heureuse, de rencontrer quelqu’un qui saurait l’aimer comme il n’a pas pu le faire. Cependant, entre la théorie et la pratique il y avait une différence. Il imaginait difficilement la voir en compagnie d’un autre homme surtout avec Dylan impliqué. Il n’aurait pas eu envie d’être remplacé et c’est ainsi qu’il se rendit compte de ce que Saskia vivait au quotidien avec Cassie. Cette conversation lui avait au moins fait comprendre quelque chose de très important. Il saurait maintenant comment être plus sensible envers Saskia lorsque Cassie est impliquée. Soudain, Saskia coupa court au suspense en hésitant. Cole sentit alors que quelque chose de palpitant se passait dans sa vie privée. Il retint son souffle comme il pouvait afin de cacher son stress. Finalement, elle lui expliqua qu’elle avait rencontré un père célibataire aux activités d’éveil de Dylan et que celui-ci l’avait invité pour un café.Ce n’était pas grand-chose, mais cela voulait dire qu’elle était réellement en train de songer à rencontrer quelqu’un. Il ne savait pas qu’elle se sentait prête depuis la naissance de Dylan. Il ne savait pas vraiment comment le prendre. Il restait alors gêné un instant avant de se reprendre. — Je vois. Lui répondit le jeune homme. Il ne savait vraiment pas quoi dire. Il n’y avait pas de bonne réponse lorsque la mère de son fils lui annonce qu’elle plaît à un homme et de surcroît à un père célibataire. Il n’allait pas sauter de joie à l’idée qu’elle devienne proche d’un homme. — Tu as accepté ? Lui demanda Cole poliment. Il n’avait pas envie de la féliciter il aurait trouvé cela étrange et faux. Il préférait alors poser encore plus de questions. Ce n’était pas une bonne idée du tout, mais trop tard. Il essayait cependant d’y aller doucement et de ne pas la mettre mal à l’aise avec ses questions. Il se rendait compte par quoi Saskia était passée avec Cassie. Il savait que c’était très différent parce qu’il y avait été comme obligé au départ, mais peu importe. Cole allait devoir s’y habituer puisque c’était une question de temps. En effet, si ce n’est pas cet homme ça en sera un autre.

_________________

Sometimes you only get one shot, cause I ain't got nothing you better to lose so much to prove. I came too far to hear no, gotta go hard or go home. Said I ain't got nothing to lose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saskia Cavalleri

Saskia Cavalleri


⋅ paper notes : 93
⋅ since : 08/04/2018

click down

might as well be me (cole) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: might as well be me (cole)   might as well be me (cole) - Page 2 EmptyDim 4 Nov 2018 - 23:50




- Cole & Saskia -
Might as well be me

Sitôt que Cole eut posé la question, il semblait inconfortable à l’idée que je réponde, comme s’il regrettait de me l’avoir demandé. Et moi, plutôt que de l’épargner, je fis probablement une des choses les plus méchantes que je pouvais faire, soit lui répondre et lui répondre par la positive en plus. Je ne lui avais pas menti, mais disons que j’avais fait exprès d’en dire davantage. La vérité était que je n’en avais parlé à personne, de cet homme, parce que ça ne voulait rien dire et au fond de moi, je ne savais pas si je voulais que ça dise quoi que ce soit. Je ne savais pas si c’était parce que ça me faisait peur, parce que je savais que je serais hypocrite avec moi-même, ou bien un mélange des deux, mais j’étais terriblement réticente à ce que ç’aille plus loin. Et ironiquement, ça me frustrait, parce que j’avais l’impression de dépendre de ma situation, limite de Cole, et ça ne me plaisait pas en même temps. Terriblement incertaine, j’aurais de loin préféré que le sujet s’arrête là, mais à la place, il décida de poser une autre question, me demandant plus de détails, ce qui ne m’aida certainement pas à me sentir plus à l’aise. Pire encore, je me retrouvai à fuir son regard quelque peu, avant de dire:  « Euh… J’ai pas dit non, mais on a pas encore trouvé le bon timing pour y aller. » Il avait sa vie avec son enfant, j’avais ma vie avec le mien, avec le métier et tout ce qui venait avec. Bref, c’était compliqué, mais au fond, ça ne me frustrait pas tant. Comme si retarder le moment faisait en sorte qu’il ne deviendrait pas réel de si tôt, et pour tout dire, ça m’arrangeait. Évidemment, je n’allais pas le dire comme ça, il était hors de question que je laisse sous-entendre que ça m’intéressait plus ou moins. Enfin, l’idée de côtoyer un parent célibataire qui vivait le même genre de chose que moi je vivais au quotidien - certainement les sentiments compliqués en moins - ce n’était pas plus mal, c’était même rassurant de voir que je n’étais pas la seule dans cette galère, mais pour que ce soit quelque chose d’autre qu’une relation amicale ? Je ne savais pas. Marquant une pause, je me décidai finalement à regarder Cole, et me sentant un peu plus audacieuse, ayant un surplus de courage soudainement, je demandai:  « Est-ce que… Ça te gêne ? » J’avais posé cette question sérieusement, comme si je lui demandais limite la permission. Et d’une certaine façon, je lui demandais, parce que cela signifiait peut-être que Dylan allait côtoyer un autre, indirectement. Après, il ne m’avait pas demandé quoi que ce soit pour Cassie, donc limite j’avais pas à lui demander, mais la vérité était que je voulais savoir, je voulais le voir formuler ce qu’il en pensait, ou plutôt, voir comment il allait réagir, parce que quelque chose me disait que ce ne serait pas son genre de me dire la vérité, au vu de comment il avait réagi quand je lui avais parlé de lui, ce qui ne semblait pas du tout être une réjouissance, bien loin de là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cole Warwick

Cole Warwick


⋅ paper notes : 730
⋅ since : 27/03/2018

click down

- getaway car.
address:
contact book:
availability:

might as well be me (cole) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: might as well be me (cole)   might as well be me (cole) - Page 2 EmptyDim 11 Nov 2018 - 14:35

Cole est surpris de découvrir que la jeune femme n’a pas refusé son invitation, mais qu’ils n’ont pas encore réussi à trouver une date à cause du timing. Il comprenait alors qu’elle en avait envie et qu’elle y songeait réellement. Cela ne lui plaisait pas parce qu’il n’était pas habitué à l’idée qu’elle sorte avec quelqu’un d’autre, il ne s’y attendait pas et il n’avait pas eu le temps d’encaisser cette possibilité. Cependant, il savait que c’était une bonne chose pour elle. Il ne pouvait pas rester au milieu de cette situation, elle devait continuer sa vie et l’oublier pour de bon. Il devait devenir simplement le père de son fils. Il espérait néanmoins que cet homme ne se fiche pas d’elle. En effet, il n’avait aucune envie de la voir souffrir par la faute d’un homme. Il se méfiait donc de cet homme et de ses intentions. C’était naturel pour lui. - Donc tu prévois de sortir avec lui ? Lui demanda Cole. Il pensait qu’il avait le droit de savoir si elle comptait vraiment le faire ou non. Il lui disait beaucoup de choses sur Cassie alors il attendait la même chose en retour. Saskia semblait se rendre compte que cela ne gênait et elle lui demanda carrément si c’était le cas. Cole ne se voyait pas lui répondre que oui. Il n’avait pas envie qu’elle pense qu’il était encore amoureuse d’elle ou qu’il était jaloux. Certes, il avait des sentiments pour elle, mais, il n’avait aucune envie de compliquer les choses. Au fond, il savait que le fait qu’elle soit en couple faciliterait les choses puisqu’ils avanceraient enfin sans avoir aucun espoir de réconciliation, mais il ne se sentait pas prêt. Il lui demanda alors : - Pourquoi est-ce que ça me gênerait ? Il faisait mine d’être surpris. Il n’avait pas envie de la mettre mal à l’aise et de l’empêcher d’aller de l’avant. Il savait qu’il lui avait fait suffisamment de mal et qu’elle méritait de rencontrer quelqu’un de bien. Il ne serait cependant pas à l’aise à l’idée qu’un homme soit dans la vie de son fils, mais il devrait s’y habituer comme elle l’a fait pour Cassie. - Tu es totalement libre de voir d’autres personnes, c’est même la suite logique. Lui expliqua Cole. Il voulait le meilleur pour elle. Il ne voulait pas qu’elle se sente coupable ou quoi que ce soit. Cependant, il savait qu’il devait avouer sa gêne pour qu’elle ne pense pas qu’il oserait lui mentir, elle le connaissait trop bien. - Je ne vais pas mentir en disant que ça ne me fait rien, c’est toujours délicat, mais je serais content pour toi. Rajouta-t-il. Il espérait que sa franchise allait payer et ne pas gâcher les choses.

_________________

Sometimes you only get one shot, cause I ain't got nothing you better to lose so much to prove. I came too far to hear no, gotta go hard or go home. Said I ain't got nothing to lose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saskia Cavalleri

Saskia Cavalleri


⋅ paper notes : 93
⋅ since : 08/04/2018

click down

might as well be me (cole) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: might as well be me (cole)   might as well be me (cole) - Page 2 EmptyDim 11 Nov 2018 - 15:04




- Cole & Saskia -
Might as well be me

La question de Cole, ou plutôt la façon dont il vint à la tourner, me laissa quelque peu mal à l’aise. Je ne savais pas si l’expression « sortir avec lui » était vraiment celle la plus appropriée dans le cas présent. En effet, je ne pensais pas qu’un café voulait dire que j’allais entamer une relation avec sa personne. Enfin, une relation amoureuse. Amicale, je ne serais certainement pas contre, mais pour plus ? Ça alors, je n’étais sûre de rien. Mais parce que le corriger reviendrait à en révéler trop. Je savais que la moindre des choses était que je sois honnête avec lui, mais en même temps, je voulais me protéger. Être totalement vulnérable n’était pas une option, puisque c’était une option qui le rendrait certainement plus mal à l’aise. Du coup, je ne fis qu’hausser les épaules, puis répondre:  « Sûrement, pourquoi pas. » Encore fallait-il le bon timing, mais ça, je ne le dis pas non plus, ce serait que me répéter. Un silence s’installa par la suite, silence que je brisai avec ma question quelque peu indiscrète. Il me répondit par une question, purement rhétorique, certainement pour me dire - ou me faire croire - que ça ne le dérangeait pas. À ça, je ne répondis guère, le laissant poursuivre, de ses réponses qui venaient facilement, mais qui semblaient un peu… mécaniques. Comme si c’était tout préparé, comme si elles cachaient la vérité. Voulais-je toutefois le soumettre à un interrogatoire pour savoir ce qu’il pensait vraiment ? Non, parce que même si je brûlais d’envie de le savoir, je ne pouvais pas lui faire une chose pareille. Déglutissant, je n’eus finalement à rien faire qu’il vint à lâcher un dernier propos, moins travaillé, plus sincère, et aussi plus troublant. Pourquoi ça viendrait l’embêter ? Pourquoi ce serait délicat ? Ce n’était pas comme si lui, il ne partageait pas sa vie avec quelqu’un d’autre, même si les circonstances étaient particulières, différentes, et difficiles de ce que j’avais compris. Fronçant les sourcils, l’envie de lui demander pourquoi devint incroyablement forte, voire irrésistible. Mais non, je n’avais pas le droit de le faire. Je me fis donc violence, sachant que je ne pouvais pas rester sans rien dire, et que le remercier de sa compréhension n’était pas suffisant. Heureusement, mon métier consistait parfois à détourner des questions quand nécessaire. Du coup, il ne fut pas tant difficile - quoiqu’embêtant d’en arriver là - de dire au final:  « Il a un enfant du même âge que Dylan et les deux s’entendent plutôt bien. » Où voulais-je en venir avec ça ? À lui dire que concernant notre fils avec lui, je ne m’inquiétais pas, et qu’il pouvait se détendre aussi. Pour le prouver, je lui fis même un sourire timide, comme si je supposais que c’était ça qui ne le laissait pas indifférent, et d’une certaine façon, ce serait normal, même si au fond, je me demandais surtout si c’était ça, ou s’il n’y avait pas autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cole Warwick

Cole Warwick


⋅ paper notes : 730
⋅ since : 27/03/2018

click down

- getaway car.
address:
contact book:
availability:

might as well be me (cole) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: might as well be me (cole)   might as well be me (cole) - Page 2 EmptyDim 25 Nov 2018 - 15:10

Cole ne contrôlait pas ses émotions, ses pensées face au faites qu’elle pourrait fréquenter un autre homme. Il n’avait aucun droit de la retenir dans sa nouvelle vie c’est pour cela qu’il tentait de ne rien dire. Il n’avait pas envie de se mettre en travers de quelque chose de positif. Il avait choisi de se fiancer, il avait choisi de maintenir leur séparation même après Dylan et il devait s’y tenir. Il ne devait pas continuer à la faire attendre après lui. Elle ne le faisait plus et c’était une bonne chose. Il l’a respectait trop pour oser lui dire qu’il se sentait jaloux face à cet homme qui potentiellement pourrait lui plaire. Cole sentait que la jeune femme était mal à l’aise de lui parler de ça. Il comprenait alors que c’était trop tôt pour parler de leur vie amoureuse. Il allait devoir attendre plus longtemps. Il se demandait même si cela redeviendrait normal entre eux. Cole n’avait pas envie de tout gâcher à cause de cela alors il décidait de mettre de côté cette discussion pour qu’ils puissent réellement redevenir amis. Il tentait de ne pas réagir lorsque Saskia lui expliqua que cet homme avait un enfant du même âge que Dylan et que les deux s’entendaient bien. Il ne savait pas ce qu’elle essayait de lui dire ou faire comprendre. On aurait presque dit que c’était un facteur pour lequel elle sortirait bien avec lui. Il ne savait pas quoi répondre à cela et il se contenta de sourire poliment tout en finissant son repas. Cole savait qu’elle avait dû souffrir en voyant une autre femme s’approcher de Dylan, il le comprenait maintenant qu’il imaginait qu’un homme s’approcherait de lui. Cependant, il ne pouvait rien y faire. Il devait se contenter de sourire et d’être heureux pour elle. Il était hors de question qu’il gâche la fusion, leur entente et leur vie à cause d’un sentiment de jalousie. — Tant qu’il est gentil avec vous deux, c’est bien. Il devait se mordre les lèvres pour réussir à dire cela. Il était presque en train de l’encourager à sortir avec cet homme. Il n’en avait aucune envie, mais il savait que ça allait arriver un jour. Il préférait qu’elle le fasse avec quelqu’un de bien plutôt qu’avec un abruti qu’il devrait frapper à la fin.— C’était vraiment bon, merci pour l’invitation. Je ne devrais pas tarder à rentrer. Sous-entendu que Cassie devait l’attendre à la maison sagement. Il savait que le timing tombait mal parce qu’elle risquait de penser que c’est à cause de leur discussion qu’il avait envie de s’en aller et ce n’était pas entièrement faux. Il n’avait pas non plus envie de s’imposer et de risquer une dispute avec Cassie en rentrer.

Sujet terminé.

_________________

Sometimes you only get one shot, cause I ain't got nothing you better to lose so much to prove. I came too far to hear no, gotta go hard or go home. Said I ain't got nothing to lose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


click down

might as well be me (cole) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: might as well be me (cole)   might as well be me (cole) - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 might as well be me (cole)
Aller à la page : Précédent  1, 2
Revenir en haut 
 Sujets similaires
-
» Effondrement de l'école ''Grace Divine''Canapé Vert
» Cole vs Ryder
» Retrouvailles à l'école [PV Layla Price]
» La kermesse de l'école Sainte Thérèse
» Interview de Cole Hudson

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- call it what you want. ::  :: lights are so bright. :: sujets.-
Sauter vers: