AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 rouler des mécaniques (asher)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

- paper notes : 41
- since : 14/06/2018

( end game )

MessageSujet: rouler des mécaniques (asher)   Sam 23 Juin - 20:50

de toute façon t'allait être en retard. t'avais entamé ton début de journée avec trois quart d'heure de retard, et ça continuait. toute ta journée était huilée avec ce décalage horaire. t'avais réussi à trouver cette suite à ton stage. tu l'avais commencé à portsmouth, lorsque tu y étais encore, il y a deux semaines. ton employeur était gentil, il comprenait ta situation, il savait que tu ne voulait que le bout de papier qui te valide cette période de stage afin de te reconvertir au plus vite. aujourd'hui, il n'était plus question que de ça. aujourd'hui tu es livrée à toi même, papa et maman ne sont plus derrière toi à glisser un billet dans la poche arrière pour "te faire plaisir", non. t'as décidé de couper les ponts et tu n'avais pas voulu le faire à moitié. maintenant, il fallait que tu t'assumes aussi entièrement, et ça commençait par la stabilité financière. pour ça, il fallait que tu finisses cette satanée période de formation, pour te barrer le plus vite possible dans un autre domaine dans lequel t'épanouir et de continuer à toucher la prime d'activité. voilà ce qui te motivait péniblement à aller travailler, encore une fois aujourd'hui. 13:51. visiblement, la période de latence grandissait peu à peu. mais bon, t'allait pas dépasser l'heure de retard, tu ne voulais pas te mettre ton maître de stage encore plus à dos qu'il ne l'est déjà. d'ailleurs, le voilà. « Désolée du retard, Monsieur Rutherf... » il te coupe sans même prendre le temps d'écouter ton excuse. même si ça allait être une fausse excuse, il devait prendre le temps de l'écouter. mais bon, il est borné et arrogant ce type, il t'insupporte. tu te contentais de rouler discrètement des yeux face à ses innombrables remontrances à ton égard. l'écouter déglutir encore une belle nuée de conneries. tu haissais ce mec autant que ce travail, c'était pour dire. @asher rutherford

_________________

( camion volé )
if teardrops could be bottled, there'd be swimming pools filled by my models, told that tight dress is what makes you a whore.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 216
- since : 25/03/2018

( end game )

- getaway car.
address:
contact book:
availability: (0/3) james, ivy, billie. + tc.

MessageSujet: Re: rouler des mécaniques (asher)   Dim 24 Juin - 15:50

Il a beaucoup de défauts, Asher, sans doute plus qu’il n’en faut, mais quand il s’agit de son travail et du petit empire qu’il a construit de ses mains, il se montre très consciencieux et appliqué. Et il exige les mêmes qualités de ses employés, alors il les attend au tournant jusqu’au jour où il offre sa confiance. Mais ce n’est pas le cas avec la gamine qu’il a pris en stage. Elle s’acharne dans la médiocrité et lui, ça le fait vriller alors que les minutes défilent. Elle est en retard, comme le lapin dans Alice aux pays des merveilles, sauf que elle, elle fera moins la maline à son arrivée. Et il fulmine, manquant de s’arracher un doigt alors qu’il travaille sur une vieille aston martin, et il ne peut s’empêcher de penser qu’il regrette de lui avoir donné sa chance. On lui reproche souvent d’être sexiste et lui, il ne comprend pas : il fait l’effort d’embaucher une femme et celle-ci est la pire employée qu’il n’ait jamais eu. Toujours en retard, pas foutue de faire quoi que ce soit. Alors, il veut bien respecter les femmes, Asher, mais il ne les traitera pas avec moins de dureté que les hommes. Quelque part dans un coin nécrosé de son cerveau, il se dit que c’est lui qui a tout compris au féminisme, parce que le mécano, il fait pas de différence entre les hommes et les femmes. Sauf peut-être quand il ne pense pas avec sa tête, mais ça, c’est encore autre chose. Finalement, elle pointe le bout de son nez, les excuses au bord des lèvres ; mais il la coupe en plein vol. Il ne veut pas entendre ce qu’elle a à dire. – Je m’en fous. Quoi qu’il te soit arrivé, je m’en fous, parce que c’est un comportement récurrent chez toi alors arrête de m’prendre pour un con et mets-toi au boulot, qu’il crache sans vergogne. Putain de gamine qui se croit tout permis.

_________________

(losing myself) another day I was selfish; it reminds me of my wasted youth.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
rouler des mécaniques (asher)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rouler des mécaniques, c’est une maladie d'homme [PV Odédé][Avril 125]
» asher ∞ call me a safe bet i'm betting i'm not
» qui vien rouler a dunkerke ce weed end?
» Preval est-il en train de rouler Alexis?
» Personne à Vitrival??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- call it what you want. ::  :: brighton east side.-
Sauter vers: