AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 - tell me why (sienna)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: - tell me why (sienna)   Ven 22 Juin - 6:48

- no matter the distance i want you to know
That deep down inside of me -


Il tournait dans un sens, puis de l’autre. Le même manège durait depuis près d’une heure. Il fixait le plafond, en lâchant un soupire. Il était épuisé, mais il lui était impossible de fermer l’œil sans que son esprit ne se mette en marche. Il pensait à Sofia. Puis à Amy et leur dispute. Sa main trouva une énième fois son téléphone portable quelque part plus loin dans le lit. Du côté froid des draps, là où se serait attendu à trouver le corps de sa fiancée endormie. Mais il ignorait où en était leur relation et il s’était enfui à des heures d’elle. Un autre soupire et il colla son portable à son oreille, écoutant une fois de plus le message qu’elle avait lui avait laissé. Elle voulait qu’il rentre, évidemment. Mais elle ne changeait pas d’idée. Hart s’assit dans le lit qu’il squattait depuis quelques semaines déjà. Il avait besoin de prendre l’air, de se dégourdir les jambes. Il se fraya un chemin jusqu’au jardin, se guidant maladroitement dans la noirceur dans cette maison qu’il apprenait à connaître. Il ne désirait réveiller ni Sienna, ni Sofia. L’air de la nuit froide semblait déjà le soulager quelque peu alors qu’il s’installait à la petite table. Il fixait à nouveau son téléphone, tenté par l’idée d’écrire un message à Amy. Il avait essayé de lui écrire tellement de fois depuis les dernières semaines. Immanquablement, il écrivait un long message et hésitait à l’envoyer avant de finalement l’effacer. Il sorti de sa poche le paquet de cigarettes qu’il avait acheté en s’injuriant mentalement lors d’un arrêt sur la route de plusieurs heures qui le séparait de Liverpool. Il tira sur sa cigarette en se calant dans la chaise, les yeux clos. Il pensait à Amy, mais sa sœur aussi hantait ses pensées. Il aurait voulu lui demander pourquoi. Pourquoi lui. Qu’est-ce qu’elle avait bien pu voir en lui qui le rendait digne de s’occuper de sa fille. Il ouvrit finalement les yeux quand il entendit des bruits de pas derrière lui. Sienna. Il passa sa main dans ses cheveux, gêné. Il l’avait probablement réveillée en sortant. Le silence persista alors que la blonde vint s’asseoir près de lui. Il l’observait, éclairée par la lune, les cheveux légèrement balayés par la brise. — I've tried quitting three times... this past month. Avoua-t-il, en désignant la cigarette qu’il tenait, plus honteux qu’il ne le laissait paraître. Machinalement, il saisit son portable et choisi un morceau folk qui meublait la tranquillité. — Thank you, really, for letting us stay here while we ... figure things out. Lui dit-il, sans oser lever les yeux vers elle. Trop inquiet qu’il ait déjà dépassé l’hospitalité de son amie.



Dernière édition par Hart Borgens le Lun 9 Juil - 3:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: - tell me why (sienna)   Sam 7 Juil - 23:30


Son sommeil était léger, parfois même agité, depuis qu’il était de retour dans sa vie et qu’il meublait de sa présence son quotidien auparavant bien solitaire. Cette nuit-là, pourtant, le sommeil l’avait rapidement gagnée. Du moins, jusqu’à ce que le déclic de sa porte d’entrée, qui s’ouvrit puis se referma, la tira de ses songes. Elle se doutait qu’il s’agissait de Hart, qui devait peiner à s’endormir. Il n’était pas rare qu’elle l’entende tourner dans le lit, au travers du mur qui séparait leurs chambres. Sienna se demanda un instant s’il était préférable de laisser son ami seul, mais décida finalement de se lever à sa suite pour lui offrir un peu de compagnie. De toute façon, elle ne se rendormirait probablement pas. Elle fut surprise de trouver Hart tirant sur une cigarette. Elle s’imaginait qu’il avait arrêté, quelque part au court des dernières années. Elle s’installa à côté de lui, sans un mot. Elle aurait voulu dire quelque chose, mais seules des statistiques sur le cancer de poumons lui venaient en tête. Il rompit le silence lui avouant qu’il avait tenté d’arrêter, sans succès, ce qui ne la conforta pas. — You should give it another try. It doesn’t look good on you., lui répondit-elle, désignant la cigarette qu’il avait entre ses lèvres d’un mouvement de tête. Une lueur espiègle faisait briller son regard, alors qu’elle lui adressait une moue mi amusée, mi réprobatrice. Elle n’avait pas à lui faire des reproches, ce n’était pas sa place, mais il savait ce qu’elle pensait de cette mauvaise habitude. Sienna déposa sur la petite table près de lui deux bières qu’elle avait prises dans la cuisine, avant de sortir. — Here, have a beer instead , continua-t-elle. At least it won’t kill you, qu’elle s’empêcha d’ajouter. Elle regardait devant elle, laissant la brise fraiche caresser sa peau. Bien qu’elle aurait souhaité que les circonstances de se retour soient différentes, Sienna était heureuse du retour de Hart dans sa vie. — You know it makes me more than happy to have you here, Hart. You and Sofia are both welcome to stay as long as you need, répondit-elle, un sourire au coin des lèvres. Ses grands yeux bleus s’attardèrent sur lui, un peu trop longtemps. Son regard à lui ne semblait vouloir croiser le sien, ce qui permit à Sienna de contempler librement, quoique un peu timidement, son visage éclairs par les rayons de la lune. Elle s’était souvent surprise, au cours des dernières semaines, à observer Hart plus qu’elle ne le devrait. Elle constatait qu'il n’avait pas vraiment changé. Les années qui s’étaient écoulées depuis qu’ils s’étaient dit aurevoir paraissaient sur ses traits, mais lui donnaient un charme dépassant celui de ses souvenirs. Un nouveau silence s’installa entre eux, durant lequel elle se laissa emporter par le morceau qu’il avait élu de faire jouer. — Did you at least talk to her ? , demanda-t-elle enfin, une hésitation dans la voix. Elle n’osait pas le questionner sur sa fiancée, ni sur sa relation. Souvent, elle évitait le sujet, ou privilégiait des discussions dirigées sur sa défunte sœur, sur Sofia.
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: - tell me why (sienna)   Jeu 26 Juil - 22:37

Il ne saurait dire pourquoi c’est là qu’il a choisi de venir se poser le temps de reprendre ses repaires. Chez Sienna. Ils avaient perdu tout contact depuis de nombreuses années, mais c’est là qu’il avait laissé son instinct le guider dans cette période tumultueuse. Il se justifiait mentalement en se disant qu’elle était sa plus vieille amie, sa meilleure amie durant de si nombreuses années. Pourtant, il n’arrivait pas à totalement faire taire cette part de culpabilité alors qu’il partageait la maison de la fille d’à côté, celle qui avait hanté plusieurs nuits de son adolescence. Hart ne put s’empêcher de sourire quand elle lui répliqua qu’il devrait arrêter de nouveau. — Well now you sound just like my mother. You know me... disappointing people since 1985. Répliqua-t-il légèrement, un air amusé étirait les traits de son visage alors qu’il levait les yeux vers elle. Il devinait qu’elle se retenait d’en dire plus, enfin s’il la connaissait encore suffisamment bien pour supposer prédire son comportement. Il reporta son attention sur sa cigarette et repensa à ce qu’il avait dit. La vérité. Il avait toujours su qu’il décevait constamment ses parents durant son enfance ou son adolescence. Il en tirait une certaine fierté, même. Mais, il avait naïvement cru que c’était derrière eux. Il s’était posé, avait trouvé une gentille fille comme Amy et avait un emploi peu conventionnel, mais stable qui le rendait heureux. Il croyait la hache de guerre enterrée, puis Gwen est morte et il comprit que rien n’avait réellement changé. Il ne leur restait qu’un enfant et, malheureusement, c’était le mauvais. Perdu dans ses pensées, il eut un léger sursaut lorsque Sienna posa une bouteille de bière devant lui. Il écrasa la cigarette presque entièrement consumée au sol. — Thanks. Marmonna-t-il, attrapant la bouteille afin d’en prendre une longue gorgée. Un goût familier en bouche, une habitude d’éternel adolescent de toujours fréquenter les pubs les soirs de semaine. Sans réelles responsabilités. Et maintenant il était responsable de la vie d’un autre.  Il hochait la tête, rassuré d’entendre les paroles de Sienna. Rassuré qu’elle soit heureuse de les avoir, heureuse de les aider. Comme un poids qui venait d’être soulevé de ses épaules, enfin une alliée. — You say that now but just you wait until the police show up here after my parents find out where I’m hiding. Lui lança-t-il sur un ton amusé, une boule cependant dans sa gorge. Il fixait la bouteille dans ses mains, grattant l’étiquette avec ses pouces. Il avait l’impression de sentir le regard de son amie sur lui, mais il n’osait pas relever la tête. Il tâchait de rester solide dans cette tempête qui déferlait autour de lui et l’idée de se perdre dans les grands yeux de la blonde l’inquiétait, un sentiment qu’il avait souvent connu autrefois. Elle lui demanda s’il lui avait parlé. A Amy.  — Not really. We keep on conveniently missing each other’s calls. She left me a message today. Entama-t-il, haussant les épaules à la manière d’un enfant honteux. — She wants me to come home… Ajouta-t-il, avant de prendre une lampée de bière. Il se décida finalement à se retourner vers Sienna, à la recherche d’une réaction de sa part, peut-être. — She says we’ll find a solution for Sofia. A solution. She’s not a fucking problem. She’s just a little girl who’s lost her parents... Lâcha-t-il, énervé. Épuisé. Il soupira, passant sa main dans sa chevelure déjà en bataille. — It feels like everybody is so worked up over this that no one remembers that she died, you know. Conclut-il, la vision légèrement embrouillée de quelques larmes qu’il chassa rapidement en attrapant son briquet sur la table, jouant avec la flamme, combattant l’envie de ramasser le mégot qu'il avait écrasé pour le rallumer.
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: - tell me why (sienna)   Mer 15 Aoû - 6:42


C’était étrange de retrouver Hart, après toutes ces années qui s’étaient écoulées sans qu’ils n’aient le moindre contact. Pendant des années, elle s’était disciplinée, faisant honneur à la promesse qu’elle s’était faite, celle de le garder dans sa vie malgré la distance qui les séparait. Elle lui avait écrit régulièrement, prenant de ses nouvelles aussi souvent que possible. Pourtant, malgré sa volonté à ne pas perdre leur lien qu’elle chérissait, le temps avait fait son œuvre, et leurs échangent devinrent sporadiques, puis inexistants. Si elle avait souvent eut une pensée pour son ancien ami, elle ne s’était néanmoins pas rendue compte à quel point il lui manquait. Ce n’est qu’une fois qu’elle eut ouvert la porte sur lui, quelques semaines plus tôt, qu’elle en pris pleinement conscience, une fois l’effet de surprise estompé. Son retour dans son quotidien s’était fait naturellement, comme s’ils n’avaient jamais perdu contact. Pratiquement comme si elle l’avait vu la veille. Ils retrouvaient une certaine complicité, leur connexion d’antan ne semblait pas avoir été ébranlée par le temps qui avait filé. Elle découvrait lentement l’homme qu’il était devenu. Sofia mettait de la vie dans sa petite maison, et lui, l’apaisait par sa simple présence. Il ne ratait jamais une occasion de la faire rire. Sienna ne put d’ailleurs empêcher un rire quand il fit allusion à la réaction de ses parents s’ils apprenaient ou il avait trouvé refuge. Elle pris une longue gorgée de bière, puis une seconde, justifiant un nouveau silence qui semblait s’éterniser. Songeuse, Sienna ne savait pas quoi lui dire, quand il lui avoua qu’Amy lui avait demandé de rentrer chez lui. Elle faisait tourner distraitement entre ses doigts la bouteille de bière vide qu’elle avait bue trop rapidement. Elle hésitait quant à sa position sur la situation délicate dans laquelle se trouvait Hart. Sa bonne conscience lui dictait qu’elle devait l’encourager à retourner vers sa fiancée. C’était la bonne chose à faire, de lui proposer de retourner voir celle avec qui il était supposé passer sa vie. Celle qu’il devait, en dépit de ce qu’ils traversaient, encore aimer. Ou du moins, c’était ce qu’elle supposait. Son cœur, quant à lui, se permettait d’être un peu plus égoïste, l’incitant davantage à appuyer son ami dans ses incertitudes, dans l’espoir qu’il reste à ses côtés un peu plus longtemps. Son indécision la poussait à demeurer silencieuse, alors qu’Hart poursuivait, la voix empreinte de colère. Elle ne supportait pas de le voir dans cet état. — You know what, fuck them, Lâcha-t-elle enfin avec aplomb, son regard s’ancrant au sien. Elle secoua la tête, affichant sa désapprobation envers ses parents, qu’elle n’avait d’ailleurs jamais réellement apprécié. Ces derniers n’avaient jamais su voir leur fils à sa juste valeur et ils le démontraient une fois de plus. Une moue penaude s’afficha sur ses traits, alors qu’elle regrettait de s’être momentanément emportée. — I’m Sorry… but they need to get over themselves, and respect your sister's wishes. You don’t need their bullshit right now. And she certainly doesn’t need it either, continua-t-elle, s'adoucissant légèrement. Elle marqua une pause, ses pensées dirigées vers Gwen l’espace d’un instant. Elle ne se faisait toujours pas à l’idée qu’elle n’était plus là, et ne pouvait imaginer l’ampleur de l’épreuve que traversait Hart. Elle aurait tellement souhaité trouver les mots justes, ceux qui le rassureraient, ceux qui enlèveraient un poids de sur ses épaules. — I think Gwen made the best decision in making you Sofia’s guardian. And whether they like it or not, nothing’s gonna change that Elle le pensait réellement. Hart, bien qu'en apparence dépassé par son nouveau rôle de tuteur, était ce qu'il y avait de mieux pour la petite fille. Sienna s’étonnait de voir comme il prenait soin d’elle, en faisant du mieux qu’il pouvait. — You're doing great, by the way. Must be hard, sometimes. conclue-t-elle, un sourire effleurant ses lèvres. Elle aurait voulu lui dire que sa soeur serai fière de lui, de ce qu’il accomplissait au quotidien pour sa fille. Mais les mots restèrent pris dans sa gorge. — She looks just like her, souffla-t-elle finalement, un brin nostalgique. C’était, selon elle, ce qui était le plus difficile dans tout ça. Parce que les traits de Sofia étaient identiques à ceux de sa mère. Et Sienna se doutait que, comme elle, Hart devait la voir à toutes les fois qu'ils posaient les yeux sur la petite.
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: - tell me why (sienna)   Dim 19 Aoû - 7:11

La gêne qu’il avait ressentie d’arriver à l’improviste à la demeure d’une amie qu’il avait perdu de vue depuis si longtemps s’estompa rapidement. C’était comme rependre les choses là où ils les avaient laissées. Ils avaient changé, mûris, mais ils se redécouvraient à chaque jour. Ils étaient habitués l’un à l’autre, une complicité qui était devenu un automatisme. Il n’avait pas mis les pieds à Brighton depuis si longtemps et, pourtant, chaque instant passé auprès de Sienna lui donnait l’impression d’être de retour au bercail. Hart ne parvint à dissimuler son amusement quand Sienna s’emporta. Le sourire qui était affiché sur ses lèvres diminua  rapidement, bien qu’il était touché de sentir qu’il y a enfin une personne qui se rangeait de son côté. Une alliée. Il s’accorda le droit de poser son regard sur Sienna alors qu’elle continuait de parler, continuait de le défendre. S’il ne doutait pas qu’elle disait ces paroles pour l’apaiser un peu, il savait aussi qu’elle le pensait. Il ignorait pourquoi, d’ailleurs. Elle avait toujours semblé voir en lui quelque chose que personne d’autre ne voyait. Gêné, touché par ses paroles, il détourna le regard, grattant machinalement l’étiquette de la bière avec son pouce. — She’s her spitting image, isn’t she? Demanda-t-il, le regard vaguement perdu dans l’horizon. Un sourire étirait les commissures de ses lèvres à la simple pensée de sa nièce. Il ne voulait pas d’enfants. C’était une décision qui s’était imposée d’elle-même, jugeant ne pas avoir eu l’enfance la plus heureuse qui soit, il n’avait jamais cultivé l’idée de fonder une famille. Quand sa sœur lui avait annoncé sa grossesse, il était heureux pour le couple, mais ce n’est qu’une fois qu’elle lui a déposé le bébé dans les bras qu’il réalisa, sous le charme de la petite, qu’il serait impliqué dans sa vie. Toutefois loin de se douter de ce qui les attendait. Depuis la mort de sa sœur, la ressemblance entre les deux le frappait encore plus. Hart eut un pincement au cœur en pensant à cette dame qui, quelques semaines plus tôt, sans malice, avait fait la remarque anodine que la petite avait les mêmes yeux que son père. S’il n’avait pas eu le temps de la corriger qu’elle avait déjà repris sa route, il réalisa aussi que c’était ce qui les attendait. On penserait toujours que Sofia était sa fille et ça ne ferait que leur rappeler autant à elle qu’à lui ceux qu’ils avaient perdus. — Sometimes? It’s hard and terrifying, honestly. And I have no idea what I’m doing most of the time. Répliqua-t-il, autant amusé qu’honteux. Il faisait de son mieux, vraiment. L’annonce qu’il devenait le tuteur légal envers sa nièce l’avait pris par surprise, mais il n’avait imaginé une seule seconde ne pas accepter la responsabilité. — Being with you is making it so much easier. Il laissa les mots glisser doucement hors de sa bouche, sans réellement y réfléchir. Quelques secondes s’écoulèrent avant qu’il ne réalise. Leur double sens, leur vérité aussi. Il se redressa quelque peu sur sa chaise. — I mean ... obviously you have had some practice with your sister. I don’t know what I ... What we’d do without you, Sienna. Ajouta-t-il rapidement, avant de prendre une longue gorge de bière. Il sentait qu’il était injuste. Envers sa fiancée, envers Sienna aussi. Envers lui-même. Il s’imaginait un scénario où les rôles étaient inversés, où c’était Amy qui aurait trouvé refuge chez un autre. Il savait que l’idée serait loin de lui plaire. Et si quelqu’un lui demandait de jurer que Sienna n’avait jamais été rien de plus qu’une amie, s’il serait capable de le faire.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


( end game )

MessageSujet: Re: - tell me why (sienna)   

Revenir en haut Aller en bas
 
- tell me why (sienna)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sienna 'Party Girl' Fowler
» Sienna
» Cours théorique (ouvert à tous pour le moment)
» [Présentation] Sienna Telya [validée]
» [X] Un peu de répit (PV Sienna)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- call it what you want. ::  :: lights are so bright. :: sujets.-
Sauter vers: