AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ― sometimes wrong helps us find the right.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar

Cordelia Bates

a beautiful little fool.

- paper notes : 137
- since : 14/06/2018

( end game )

- getaway car.
address: #584, east side w/ joey.
contact book:
availability: (off) joey, edgar, layton.

MessageSujet: ― sometimes wrong helps us find the right.   Sam 16 Juin - 18:17




- cordelia vivien bates -
elysian (adj.) : beautiful or creative;
divinely inspired; peaceful and perfect.


i. harness your blame, walk through
- âge et lieu de naissance: Londres et son brouillard mythique. Londres, et sa grande roue qui illumine son ciel en permanence ennuagé. Ville qui l'a vu naître et grandir, s'épanouir et s'émanciper. Trente-deux années à fouler de ses pieds les dédales des rues de cette grise métropole. - origines et nationalité: Elle est un parfait mélange entre l’Angleterre et l’Espagne, qu’un léger soupçon de France vient compléter. Si de son père, elle ne déteint rien de plus que son pseudonyme, elle tire sa beauté des traits hispaniques de sa mère. Son passeport, lui, ne porte que le sceau britannique, qui fait résonner le God Save the Queen quand vient l'heure du thé. - statut familial: Des parents qui pourrissent derrière les barreaux d’une quelconque prison londonienne, des géniteurs dont elle s’est détachée, affranchie, pour mieux se retrouver. Fille unique, sa véritable famille, c’est celle qu’elle s’est choisie, et pas celle que la vie lui a imposé. Edgar, qu'elle considère comme son frère à bien des égards, et Joey, l'homme avec lequel elle partage désormais sa vie. - statut civil: Jeune mariée, la magnifique bague qui scintille à son annulaire lui rappelle constamment cette réalité qu’elle tarde à assimiler. Elle ne peut pourtant pas l’ignorer, son mariage ayant captivé des milliers de téléspectateurs. Pur produit d’une réalité télévisé (Married At First Sight), son couple n’est qu’un assemblage expérimental de deux êtres potentiellement compatibles jumelés par des professionnels qualifiés. Deux inconnus, liés l'un à l'autre, pour le meilleur et pour le pire. - occupation: Elle est la tête dirigeante derrière Avaeta Design, une petite entreprise spécialisée dans la décoration intérieure et le homestaging. Son expérience, elle l’a faite sur le terrain, là où on acceptait bien de l’embaucher pour assister au travail de gens plus expérimenté qu’elle. Ce n’est qu’à son retour à Brighton qu’elle a choisi de se former et de s’entourer des bonnes personnes pour mener à terme ce grand (petit) projet. Son ancien lof, il s’est transformé en atelier-bureau, où elle se réfugie pour travailler quand elle n’est pas chez ses clients. Elle y accumule ses trouvailles, ses souvenirs, tout ce qui l’inspire.  - cinq choses favorites: Les musées, où elle aime se réfugier, perdant tout notion de temps et d'espace. Les langues, parce qu'elles ont leur caractère, leur charme. Elle aime se laisser porter par des accents qu'elle ne saisit pas, et redécouvrir, dans d'autres bouches, ces mots du quotidien qui perdent leur charme avec le temps. Les voyages, pour explorer le monde et voir ce qu'il cache, pour faire la rencontre de gens étonnants et découvrir leurs cultures fascinantes. La nuit et son ciel étoilée. Elle aime trouver refuge dans calme qui règne, lorsque le monde entier s'endort et que son regard se perd sur ces corps célestes qui brille par millier. Joey, l'époux, le promis. L'homme que le destin a posé sur sa route et auquel elle s'est attachée, l'affection naissant au creux de son ventre, les papillons virevoltant à chaque fois qu'elle croisse son regard sombre. - saison préférée: Elle apprécie de voir le monde se réveiller après la froide et sombre saison hivernale. Les pommiers sont en fleurs, les arbres retrouvent leurs feuilles et la vie naturelle reprend doucement son cours lorsque le printemps pointe enfin le bout de son nez. - traits de caractères: Curieuse, naïve, aventureuse, volontaire, résiliente, indépendante, créative, autodidacte, perfectionniste, soigné, émotive, spontanée, amoureuse de l'amour, ouverte d'esprit, vraie, bonne vivante, impulsive, droite. - groupe: Marigold. - avatar: Ana de Armas.

ii. swing wide your crane, run me
Elle n’était qu’une gamine, et pourtant, on attendait d’elle la perfection. Standard difficile à atteindre pour satisfaire aux caprices de ses parents. Trop entêtée, trop indépendante, trop fière. Les nombreuses corrections, les incessantes remontrances ne réussirent pas à la faire entrer dans le moule des Bates. Ils réussirent seulement à la faire taire. S'enfermant dans un mutisme volontaire, Cordelia se contentait de hocher la tête face aux reproches et d'encaisser les violences qui venaient parfois, souvent. Il se devait de la discipliner, disait son père. Mais à ses yeux, la ligne était trop simple entre une fessée et des coups de ceinture. ⍚ L’argent n’a jamais manqué, chez les Bates, et Cordelia ne s’est jamais questionné sur le sujet, jamais jusqu’à ce qu’on lui fasse la remarque. Un commentaire bien inoffensif qui lui permit néanmoins d’ouvrir les yeux sur la vie qu’ils menaient. Une maison entièrement rénovée dans l’un des plus beaux quartiers de Londres, deux rutilantes voitures de l’année garées dans leur entrée, des voyages luxueux aux quatre coins du monde. Ses parents n’avaient pourtant pas des emplois à faire rêver. Sa mère n’était qu’une conseillère financière, et son père travaillait pour un entrepreneur en construction, s’affichant comme contremaître sur les différents chantiers qu’il gérait. Ils avaient de nombreuses relations de part et d’autre de ces deux univers, mais rien qui justifiait l’abondance de leurs avoirs. Quelques fonds détournés par-ci, quelques ventes pyramidales par-là, l’argent qu’ils possédaient était sale, blanchit, obtenus de façons détournées et surtout, illégales. Cordelia, elle le découvrit un peu contre sa volonté, surprenant ses parents en pleine discussion d’affaires avec l’un de leurs associés. Le regard noir de son père la hante encore à ce jour, une menace à peine dissimulée de ce qui l’attendait si seulement elle osait parler. ⍚ Ils se sont servis d’elle plus d’une fois pour appâter leurs proies. Elle n’était plus que le pantin de ses parents, petit jouet qu’ils prêtaient volontiers contre un peu d’espèces et une poignée de main. Cordelia, elle ne savait pas. Sa naïveté l’empêchait de faire face à la réalité. Que les garçons au bras desquels il lui arrivait de se pavaner ne l’avaient pas choisi : il l’avait acheté, le temps d’une soirée. Elle se montrait charmante, elle se laissait cajoler, sans savoir que sa virginité, elle l’avait vendue sur un plateau d’argent au plus offrant. Exploitée sans son consentement, on la traitant pourtant avec un certain respect, craignant peut-être de l’abîmer et de s’attirer les foudres du père Bates. Une seule fois, une fois de trop, suffit pour qu’on lui arrache ce qui restait de fierté. Au prix où je t’ai payé, tu vas te la fermer. Des mots qui frappe, qui l'écorche. Ça devait s’arrêter. ⍚ C’est à cause de lui, et lui seul qu’elle accepta de parler. De se livrer sur ce qu’elle avait vécu, ce qu’elle avait subi, ce qu’elle avait enduré toutes ses années. Edgar Smith avait réussi là où d’autres avaient échoué : il avait su gagner sa confiance. Elle s’était confiée à lui, sans retenue, sans censure. Et il l’avait écouté sans rien dire, sans juger. Ils enquêtaient sur le dossier des parents depuis des années, lui avouèrent-ils. Mais faute de preuves, faute de témoignages, il ne servait plus désormais qu’à accumuler la poussière. Sa parole, ses ressources pouvaient leur être utiles pour que cessent enfin ces magouilles dans lesquelles elle avait trempé, bien malgré elle. Le temps était venu de se libérer de ce lourd fardeau qui reposait sur ses frêles épaules écorchées. Elle serait protégée, elle serait entourée, lui promit-on. Cordelia, elle avait tout à y gagner : son honneur, sa liberté, sa fierté. À seize ans, elle s’émancipait enfin du joug parental qui avait terni sa vie. Elle était désormais seul maître de sa destinée. ⍚ Elle voyagea, Cordelia, elle parcourut les différents continents pour s'évader, pour s'oublier, en quête de ce savoir, de cette connaissance qui n’avait de cesse de nourrir son intellect. Elle imprégnait des différentes cultures, partageant le quotidien de ses gens qui vivaient des mêmes passions qu’elle. Six mois, un an, voire parfois même un peu plus au même endroit, à bafouiller dans un anglais aux accents british agrémenté de mots et d’expressions typiques du pays où elle se trouvait. Elle a laissé un bout de son cœur dans chaque endroit où elle a posé ses valises, mais c’est en terres anglaises qu’elle revient toujours. Brighton, London by the sea, c'était désormais sa maison, son foyer. ⍚ Edgar, qui s'opposa à l'idée, dès qu'elle osa lui en glisser un mot. Ce même Edgar, au bras duquel elle s’avança finalement jusqu’à l’autel, afin de dire oui à un inconnu. Un geste volontaire, réfléchi et calculé, un risque à prendre pour goûter à ce bonheur qu’on lui a tant vanté. Naïvement, elle espère et elle veut croire qu’en laissant ainsi sa vie sentimentale entre les mains de spécialistes, elle parviendra à trouver, enfin, chaussure à son pied. Un homme loin de ceux dont elle a toujours eu l'habitude de s'amouracher. Et même si le charme opère, et que les deux époux font vœu de s’unir pour le meilleur et pour le pire, la chute est drastique et le retour à la réalité, loin des caméras et de l’attention des médias, a de quoi la ramener brusquement sur terre. Pourtant, l’anneau brille toujours à son doigt sacré, et l’espoir subsiste. Elle ne veut pas baisser les bras, Cordelia, trop attachée à ce qu’ils pourraient être. À ce qu’ils sont pourtant déjà.

― ― ― ― ― ― ―

Elle est très coquette et féminine, et chacune de ses tenues s'agence parfaitement avec ses bijoux et ses chaussures. ✯ Elle adore faire des projets DIY et son Pinterest regorge de plusieurs tableaux où elle conserve chacune de ses idées. ✯ Elle est fascinée par la famille royale britannique et elle considère la duchesse Kate comme son modèle. ✯ Elle a un sommeil très léger, la moindre lumière ou le moindre son pouvant la tirer aisément des bras de Morphée. ✯ Elle peut passer une nuit entière à observer les étoiles et à identifier les différentes constellations qui ornent le ciel. ✯ Elle se cache derrière une apparence de jeune ingénue, mais il ne faut pas la sous-estimée. Jamais. ✯ Elle maîtrise au moins quatre langues (l'anglais, le français, l'italien et l'allemand) en plus d'être à même de se débrouiller, à différent niveau, dans une dizaine d'autres. ✯ Elle aime le beau et elle accorde énormément d'importance à l'esthétique, que ce soit dans vie personnel ou professionnel. ✯ Elle a adoptée une petite chatte prénommée Divine à son retour à Brighton, une petite créature d'un crème pâle qui porte à merveille son nom.

iii. when eyes are all painted sinatra blue
- pseudo/prénom: karinounette. - âge et pays: trop vieille, pays de la poutine. - type de personnage: inventé. - autre: j'suis faible, tuez-moi.  

_________________

learn me slowly, please, be patient with my pages.


Dernière édition par Cordelia Bates le Ven 20 Juil - 17:09, édité 52 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 126
- since : 16/06/2018

( end game )

- getaway car.
address:
contact book:
availability: (2/3) malo, toi, toi ?

MessageSujet: Re: ― sometimes wrong helps us find the right.   Sam 16 Juin - 18:32

rebienvenue bb love youuuuuu

_________________

[e.b] And as we gaze skyward, ain't it dark early? It's the star treatment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Lula Goldstein

take your broken heart, make it into art.

- paper notes : 6836
- since : 04/11/2017

( end game )

- getaway car.
address: #53, east side.
contact book:
availability: [close] nash, tim, yasin, isaac.

MessageSujet: Re: ― sometimes wrong helps us find the right.   Sam 16 Juin - 18:39

La faiblesse même.
Rebienvenue à la maison.

_________________

(lg) love is like playing music: first you must learn to play by the rules, then you must forget the rules and play from your heart.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Marlene Kenway

get some sleep and i'll be fine

- paper notes : 638
- since : 07/04/2018

( end game )

- getaway car.
address: brighton sea side.
contact book:
availability:

MessageSujet: Re: ― sometimes wrong helps us find the right.   Sam 16 Juin - 18:48


t'es belle tho

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: ― sometimes wrong helps us find the right.   Sam 16 Juin - 19:35

Rebienvenue à toi
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: ― sometimes wrong helps us find the right.   Sam 16 Juin - 20:02

ana
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: ― sometimes wrong helps us find the right.   Sam 16 Juin - 20:41

Rebienvenue ici bella
Revenir en haut Aller en bas
avatar

- paper notes : 1394
- since : 17/12/2017

( end game )

MessageSujet: Re: ― sometimes wrong helps us find the right.   Sam 16 Juin - 22:06

(re)bienvenue

_________________
- He put a star in my heart, and I haven't stopped burning.

:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 195
- since : 10/05/2018

( end game )

MessageSujet: Re: ― sometimes wrong helps us find the right.   Sam 16 Juin - 23:53

mais la beauté de ce nouveau compte, j'ai trop hâte d'en voir plus I love you
rebienvenuuue

_________________
Take my hand, let’s see where we wake up tomorrow. Please don’t see just a girl caught up in dreams and fantasies
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 1402
- since : 24/12/2017

( end game )

- getaway car.
address:
contact book:
availability: open (alex, alex/lisa, charles, clara, cole, layton, logan)

MessageSujet: Re: ― sometimes wrong helps us find the right.   Dim 17 Juin - 12:53

la belle ana, puis ce personnage qui se dessine. l'idée est trop cool.
rebienvenue chez toi ! I love you

_________________

- Is there a pill we can take To lift us to a higher place? So that our love don't fade, And make our touch feel the same.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Clara Andersen

a little storm with skin

- paper notes : 626
- since : 28/01/2018

( end game )

- getaway car.
address: sea side
contact book:
availability: open soon (teddy, julian)

MessageSujet: Re: ― sometimes wrong helps us find the right.   Dim 17 Juin - 16:20

la belle ana, très bon choix I love you
rebienvenue !

_________________

i have emotional motion sickness, somebody roll the windows down. there are no words in the english language. i could scream to drown you out.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: ― sometimes wrong helps us find the right.   Dim 17 Juin - 16:46

Ana, ce choix parfait
J'ai hâte d'en savoir plus, c'est déjà intéressant
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: ― sometimes wrong helps us find the right.   Dim 17 Juin - 17:28

re I love you
très bon choix
Revenir en haut Aller en bas
avatar

- paper notes : 347
- since : 03/01/2018

( end game )

- getaway car.
address:
contact book:
availability:

MessageSujet: Re: ― sometimes wrong helps us find the right.   Dim 17 Juin - 18:03

Eckart Frobisher
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Cordelia Bates

a beautiful little fool.

- paper notes : 137
- since : 14/06/2018

( end game )

- getaway car.
address: #584, east side w/ joey.
contact book:
availability: (off) joey, edgar, layton.

MessageSujet: Re: ― sometimes wrong helps us find the right.   Dim 17 Juin - 18:24

Merci les chats.

@Lisa Hadley

_________________

learn me slowly, please, be patient with my pages.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: ― sometimes wrong helps us find the right.   Dim 17 Juin - 21:22

mais tu en as pas marre ?
toujours aussi canon en tout cas, j'ai même pas besoin de te dire bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
avatar

- paper notes : 94
- since : 03/06/2018

( end game )

- getaway car.
address:
contact book:
availability: maddox \ marlene \ anwar (3/5)

MessageSujet: Re: ― sometimes wrong helps us find the right.   Dim 17 Juin - 22:27

tes personnages sont toujours aussi géniaux,
à force c'est même plus étonnants Rolling Eyes
rebienvenue chez toi I love you

_________________
le ciel est clair tant que dure son cours, et nous avons des nuits plus belles que vos jours (racine)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 81
- since : 11/03/2018

( end game )

- getaway car.
address:
contact book:
availability: free (mats, tommy, jude)

MessageSujet: Re: ― sometimes wrong helps us find the right.   Dim 17 Juin - 22:56

trop beau l'avatar
hâte de découvrir ce perso

rebienvenue karine I love you

_________________

    DANCING IN THE DARK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: ― sometimes wrong helps us find the right.   Lun 18 Juin - 2:42

(re)bienvenue parmi nous & bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: ― sometimes wrong helps us find the right.   Lun 18 Juin - 3:53

cette fille est d'une beauté, c'est fou
re re re (...) re re bienvenue
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


( end game )

MessageSujet: Re: ― sometimes wrong helps us find the right.   

Revenir en haut Aller en bas
 
― sometimes wrong helps us find the right.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» 03. What's wrong with you ?
» (akhésa) ✚ those who don't believe in magic will never find it.
» [1616] Right way to do Wrong.
» Glorfindel • Mornie utúlië... believe and you will find your way
» Will you come find me if I crash and burn? — Siobhán

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- call it what you want. ::  :: hear them whispers. :: run for the fences.-
Sauter vers: