AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 you let her go w/sola

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

- paper notes : 62
- since : 31/05/2018

( end game )

MessageSujet: you let her go w/sola   Ven 15 Juin - 15:52:23


≈ ≈ ≈
{ You see her when you close your eyes
Maybe one day you’ll understand why. }
crédit/ tumblrpassenger.

Ce matin c’était à Caden d’amener le petit-déjeuner. Chaque vendredi une personne différente amène quelque chose au garage, c’est un rituel. Il se lève alors plus tôt que d’habitude afin d’avoir le temps d’aller chercher tout cela sans arriver en retard. Il n’a pas envie de faire de vague. Caden se fait plutôt discret, conscient de la chance qu’il a d’avoir un travail avec son casier. Qui voudrait embaucher un ancien détenu qui a été condamné pour coup et blessure ? Peu de monde. Alors Caden se lève tôt et se dit qu’il en profitera pour boire un café en passant. Il aime prendre son temps le matin, ne pas se précipiter. Il va alors dans cette boulangerie qu’il a découvert par hasard. Tout est fait maison, tout est délicieux. Il prend un assortiment de viennoiseries parce qu’il sait que tout le monde a des goûts différents. Il commande au passage un café à emporter, noir, serré comme il aime. Il sort ensuite de la boulangerie avec son café, sa boite pour aller à pieds chercher sa voiture afin de se rendre sur son lieu de travail. Soudain, son coeur manqua un battement. Ce visage, ce sourire, cette voix. Il l’aurait reconnu parmi un millier. Sola était ici à Brighton, derrière lui. Il se tourna et en eut la confirmation. « Sola .. » Lâcha-t-il. Il ne s’attendait pas à la voir, elle était d’ailleurs la dernière personne qu’il s’attendait à voir ici. Ils ne s’étaient pas revus depuis des années, depuis l’incarcération de Caden lorsqu’il lui avait demandé de ne plus venir. Il avait été assez rude avec la jeune femme. Il lui en avait voulu d’une certaine façon, de ne pas avoir su  saisir sa chance à l’époque de mener une vie rangée, de l’avoir entrainer dans tout cela. Elle avait sa part de responsabilité puisqu’elle savait qu’en se mettant avec un tel homme, en l’amenant à la maison elle prenait le risque que Caden assiste à une scène difficilement supportable. Pour autant, s’il lui avait demandé de s’en aller, de vivre sa vie c’est parce qu’il ne voulait pas qu’elle l’attende durant des années, qu’elle mette sa vie sur pause. Il espérait que c’était sa chance de changer de vie. Caden s’était persuadé qu’ils étaient mauvais l’un pour l’autre. « Que fais-tu ici ? » Lui demanda Caden. Il n’imaginait pas qu’elle soit venue ici uniquement pour lui. Ce n’était pas comme s’il avait laissé une adresse pour qu’elle le retrouve. Certaines personnes en commun savaient où il était, mais elle avait dû leur demander. Caden mettait sa présence sur le compte d’un job éventuel ou d’un copain si elle n’avait pas changé. Il avait bien dû mal à mettre ses idées en ordre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 7
- since : 27/05/2018

( end game )

MessageSujet: Re: you let her go w/sola   Ven 22 Juin - 19:47:50


- - - - - - - ❖ - - - - - - -
“Loving can hurt, loving can hurt sometimes but it's the only thing that I know when it gets hard, you know it can get hard sometimes it is the only thing makes us feel alive” @Caden Nieves


Ça fait si longtemps qu'elle n'est pas venue ici, dans cette ville. Et en réalité, quand elle est partie d'ici, elle ne s'attendait pas à revenir un jour. Et pourtant. Elle ne regrette pas, elle sait que pourtant, les souvenirs qu'elle a ici sont compliqués, pas forcément joyeux. Mais c'est ici, qu'elle a réussi à reprendre sa vie en main, après qu'elle ait touché le fond. Finalement, à ce point, peut-être que le mot compliqué n'est pas assez fort. Elle n'aime pas se rappeler de ces moments, ils ne sont pas faciles à se remémorer, et pourtant, ils ont servi à ce qu'elle devienne ce qu'elle est aujourd'hui. Peut-être que si elle n'avait pas touché le fond, elle n'aurait pas réussi à reprendre sa vie en main. Peut-être qu'aujourd'hui, elle serait encore cette éternelle ado, mal dans sa vie, qui boit et fume à outrance, sans faire quoi que ce soit d'autre. Peut-être même qu'elle serait morte de ses excès... ou des coups de son ex-compagnon. Si cette ville ne lui rappelle pas que de bons souvenirs, elle a participé à la remettre sur le droit chemin. Et des gens auxquels elle tient, vivent encore dans les environs. Alors finalement, cette ville n'a pas forcément que de mauvais côté. Depuis son retour, elle a surtout passé du temps avec Laura, cette amie qu'elle a depuis si longtemps. Elle n'a jamais vraiment eu d'amis, en règle générale. Parce qu'elle n'en voyait pas trop l'intérêt, parce qu'elle n'avait pas confiance. Mais Laura est l'exception et Sola ne peut qu'en être ravie. C'est pourquoi, aujourd'hui, c'est Sola qui s'occupe du repas, en guise de remerciement. Elle marche, tranquillement dans la rue quand son téléphone sonne. « Allo (...) Oui, je sais ne t'en fais pas. Je vais passer à l'épicerie, tu as besoin de quelque chose? (...) T'en fais pas je m'en occupe (..) J- » Mais elle n'a pas le temps de terminer sa phrase, qu'une voix qui semble tout droit sortir du passé. « Sola .. » Son coeur se resserre alors qu'elle se retourne pour faire face à Caden. « Je te rappelle plus tard... », qu'elle lance décontenancé tandis que son téléphone glisse lentement sur sa joue. « Caden... » qu'elle se contente de souffler. Elle ne l'a pas vu depuis... depuis qu'elle était cette fille, mal dans sa peau et dans sa vie. Pas depuis qu'il s'est fait emprisonné pour la défendre et qu'il lui a demandé de ne plus venir le voir. Elle se souvient, à quel point cela a été douloureux. « Que fais-tu ici ? » Qu'il lui demande, rapidement, comme en miroir à ses propres questionnements. « Je vis ici... en quelque sorte. » Qu'elle lui répond, marquant un petit arrêt, soudainement mal à l'aise face à lui. Doit-elle le questionner? En a-t-elle le droit ? Il le faut. C'est ce qu'elle se dit, pour se donner du courage. « Et toi.. qu'est-ce que tu fais ici? » Et la question la plus simple qu'elle arrive à formuler. Mais elle en a encore tellement en tête, que ce n'est qu'une question de temps avant qu'elles ne franchissent la ligne de ses lèvres.

_________________
------------------------ For the day will come soon enough when I’ll look up and you’ll no longer be there
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 62
- since : 31/05/2018

( end game )

MessageSujet: Re: you let her go w/sola   Dim 24 Juin - 19:04:14

Caden pouvait deviner la surprise de la jeune femme, elle ne s’y attendait absolument pas. Il pouvait rayer l’option qu’elle était venue à Brighton afin de renouer le contact après qu’il ait couper les ponts. Au moins il n’avait pas à se dire qu’il avait encore une influence sur la vie qu’elle avait aujourd’hui. Il n’était pas déçu, son ego n’en prenait pas un coup. Il avait mis une croix sur leur relation il y a bien longtemps. Il se rappelait de la promesse qu’il avait fait au frère de la jeune femme, jamais il ne l’a laisserait, il s’occuperait toujours d’elle. Il pensait chaque mot de cette promesse, mais la réalité de la vie avait pris le pas sur le reste. Il n’avait pas pu tenir sa promesse une fois derrière les barreaux. Caden avait fini par se persuader qu’ils étaient profondément mauvais l’un pour l’autre malgré leur bonne volonté. Il pensait que la jeune femme serait plus épanouie, heureuse sans sa présence et maintenant qu’elle était devant lui il avait l’impression d’avoir raison. Sola avait l’air en forme, élégante et dynamique. C’était un profond soulagement pour Caden qui s’était demandé ce qu’elle était devenue. Il se serait sans doute senti coupable si la jeune femme était devenue droguée ou pire. Il était presque heureux pour elle, heureux au-rait été un grand mot puisqu’il n’en sait pas assez et qu’il se méfie toujours des apparences. Caden resta sans voix lorsque la jeune femme lui fit qu’elle vivait ici, en quelque sorte. Il n’aimait pas le en quelque sorte. Il ne comprenait pas vraiment comment elle pouvait en quelque sorte vivre ici. Il faut vivre qu’avec elle il avait tendance à se méfier – pour de bonnes raisons-. « Vraiment ? Depuis combien de temps ? » Lui demanda Caden. Il pensait que c’était un déménagement récent sinon il l’aurait sans doute déjà croisé. Il se demandai forcément ce qui l’amenait à vivre ici. Il pensait naturellement à un homme même s’il aurait préféré que ce soit à cause d’une belle opportunité professionnelle. Il connaissait assez Sola pour penser à un homme. Légitimement la jeune femme lui retourna la question. « Je vis ici depuis plusieurs années. » Lui répondit t-il. Autant qu’elle sache que c’est ici qu’il avait attérit à sa sortie de prison. Il n’avait rien à cacher du moins rien auquel il pensait penser pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


( end game )

MessageSujet: Re: you let her go w/sola   

Revenir en haut Aller en bas
 
you let her go w/sola
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The Real Michel Martelly
» Ti-Simone dans quel BORDEL vit-on?
» Le mauvais, la brute et le truand ; Ulrich de Sola.
» "A Jésuite, Jésuite et demi" [Ulrich de Sola - Emmanuelle de Vaunoy]
» Ҩ (F) Sola Neyti ▬ ft ELLA PURNELL

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- call it what you want. ::  :: brighton west side.-
Sauter vers: