AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 — where the wild things are. (ren)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Cole Baldini

wish you were a better man.

- paper notes : 107
- since : 23/02/2018

( end game )

- getaway car.
address: #078, sea side.
contact book:
availability: [open] jessi.

MessageSujet: — where the wild things are. (ren)   Jeu 7 Juin - 0:18

- where the wild things are -
ren farnese x cole baldini

Il avait reculé l'échéance autant que c'était possible. Plusieurs jours, peut-être même une semaine avait dû s'écouler. Cole n'avait pas compté. Il avait espéré simplement passer au delà de cette affaire, oublier ce qu'il avait vu. La façon dont elle se déhanchait devant ces hommes sans aucune retenu, devant ces regards indiscrets, sa tenue ne laissant que peu de place à l'imagination des spectateurs. Cole n'aurait sûrement pas dû être là ce soir-là, à ce moment-là. Ce club, ce n'était pas l'endroit qu'il fréquentait le plus. Et pourtant, ce soir-là, il y était allé. Boire un verre, regarder les danseuses, jusqu'à ce qu'il la voit. Ren, sa cousine de vingt-et-un ans. Si le Baldini avait bien longtemps cessé d'agir en grand frère protecteur envers sa petite soeur, celle qui vivait encore en Irlande, il avait pourtant eu pendant une fraction de seconde l'envie de monter sur cette scène pour la couvrir. Il détestait la façon dont les hommes du club la regardaient, ce même regard qu'il réservait pourtant à bien des femmes, sans vraiment se demander si elles étaient les petites cousines, petites soeurs d'un homme comme lui. Il avait fini par prendre son courage à deux mains, et pour s'assurer que les choses ne resteraient qu'entre eux, pour ne pas impliquer Lorenzo, c'est devant l'université de Brighton qu'il alla la trouver. Lorsque la belle brunette apparu finalement à la sortie, il était là, attendant patiemment. — Je crois qu'on doit parler, Ren. — Ce fut la seule chose qu'il soit capable de dire, attendant malgré tout qu'elle soit seule pour l'accoster. La dernière chose qu'il voulait, c'est que quelqu'un d'autre apprenne ce qu'elle faisait, la gamine, une fois la nuit tombée.

_________________

(cb) you can run, but you can't hide from the feeling you bury inside.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: — where the wild things are. (ren)   Ven 29 Juin - 0:51

Tu sais pas trop ce que tu faisais sur le campus, en fin d'année c'était plutôt à cette époque que le monde s'absentait des derniers cours, pour se dorer sur les pelouses ou la plage. Tu sais pas trop quelle force t'avait poussé à passer ce rattrapage, sûrement la culpabilité. Celle-là même qui avait été tant chamboulée lorsque tu as vu un visage familier parmi la foule du club l'autre soir. Ton cœur avait probablement raté un ou deux battements, seulement tu savais que ça devait arriver. Un jour ou l'autre ton entourage masculin, ou peut être féminin finirait par passer la porte de ce sombre bâtiment. T'avais pris soin de n'faire comme si de rien n’était et de te tapir dans les vestiaires jusqu'à la fermeture, priant pour que ton oncle ne désire pas parler de cette fâcheuse rencontre. T'avais eu d'la chance il n'était plus là au petit matin, plus de nouvelles depuis. T'as pas trop de contact avec lui alors tu n'sais pas trop à quoi t'en tenir. Ton examen t'a pas mal fatiguée, hier tu t'es même surprise à réviser jusqu'à pas d'heures, incroyable ce que la culpabilité peut faire faire à un humain. T'as qu'une envie, c'est quitter cette proximité avec l'université, c'est comme regarder ce que tu pourrais accomplir tout en le gâchant, ça t’insupporte. Tu marches vite, tu voudrais traverser les quelques mètres qu'il te reste afin de sortir de là en vitesse, mais une connaissance de classe te retient, elle te demande comment ce sont passés tes examens. Tu mens, encore, le pire ça sort naturellement et avec le sourire. Tu sembles débarrassée de ces politesses alors tu te faufiles jusqu'à la route. Mais bien évidement le karma d'un menteur ne peut être bon. Tu te retrouve face à face avec Cole, ton corps semble se décomposer, tes jambes autant que tes bras sont prit de fourmis, la honte te sidère. Tu n'avais pas essayé de t’imaginer ce moment, tu n'voulais pas, tu n'as rien à dire. Et il veut parler, parler de quoi. Tu regardes autours de toi, il n'y a pas de barrières, pas d'obstacles, tu es rapide bien plus que lui c'est sur. Si tu essayais de t'enfuir, combien même il tenterait de te suivre, les gens l'en empercheraient, qui laisse un mec d'une quarantaine d'année pour suivre une gamine de vingt ans ?
Mais tout ce plan tombe à l'eau parce que t'es foutues jambes de répondent pas. « On peut aller plus loin ? » Ta voix n'est plus vraiment la tienne plus un souffle, qui pue la souffrance et la peur.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Cole Baldini

wish you were a better man.

- paper notes : 107
- since : 23/02/2018

( end game )

- getaway car.
address: #078, sea side.
contact book:
availability: [open] jessi.

MessageSujet: Re: — where the wild things are. (ren)   Ven 29 Juin - 1:17

Autant dire que voir une des femmes de sa famille dans l’un de ces clubs avait refroidi les ardeurs de Cole. Lui et sa fâcheuse tendance à draguer toutes les femmes qu’il croisait, s’était retrouvé bien bête en réalisant qui se trouvait sur la scène, ce soir-là. Les autres hommes du club ne la voyait que comme une danseuse de plus, une nana bien foutue qu’ils pouvaient reluquer comme bon leur semblait. Mais pour Cole, c’était sa petite cousine, de quasiment vingt-ans sa cadette. Elle aurait pu être sa fille, dans un autre monde. Les connexions s’étaient vite fait dans son cerveau même embrumé par l’alcool. Si les autres hommes regardaient sa cousine comme un morceau de viande, c’est qu’il faisait vivre la même chose aux cousines d’autres hommes. La fête était finie pour lui. Il l’avait attendu à la sortie du club, mais rien. Elle n’avait pas refait surface, attendant probablement de s’assurer qu’il ne soit plus dans les parages. Cole n’avait pas réussi à décider tout de suite de qui de eux deux devaient avoir le plus honte. Il avait fini par réaliser que Rien n’avait aucune raison de se sentir honteuse pour ce qu’elle faisait. Lui, au contraire, avait passé l’âge de jouer à ces conneries, et il en avait parfaitement conscience. La gamine ne tarda pas à s’arrêter net lorsqu’elle arriva face à lui. Cole regretta rapidement de s’être pointé là sans l’avoir averti avant. Elle proposa d’aller plus loin, et l’homme hocha la tête, un faible sourire aux lèvres, tentant de se montrer amical. — Bien sûr, ouais. — répondit-il rapidement à la gamine avant de se mettre à marcher, s’assurant malgré tout que la brunette le suivait. Il resta silencieux, dans un premier temps, cherchant les bons mots à employer. Si Cole savait parlé aux femmes, ça n’avait pourtant jamais été grâce à son tact. Il était franc, un peu trop parfois, mais ça marchait quand il s’agissait de les mettre dans son lit. Là, c’était tout autre chose. Il ne voulait pas froisser Ren, la blesser ou la mettre dans l’embarras encore plus que ce n’était déjà le cas. Après quelques secondes de silence, il se lança. — L’autre soir, je… J’aurais vraiment pas dû être là. J’te jure, j’ai honte. — Il avait réussi sa vie, Cole. Si on oubliait les drames qu’il accumulait côté relationnel, il avait une situation stable, le boulot de ses rêves. Il aimait qu’on le voit comme un homme qui avait réussit, et pas comme un de ces types à trainer dans des bars et des clubs miteux pour trouver quelqu’un avec qui partager ses nuits. — Est-ce que ton frère le sait ? — Il se doutait de la réponse, mais il devait le lui demander pour en être sûr, pour comprendre réellement ce qu’il se passait.

_________________

(cb) you can run, but you can't hide from the feeling you bury inside.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


( end game )

MessageSujet: Re: — where the wild things are. (ren)   

Revenir en haut Aller en bas
 
— where the wild things are. (ren)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Find me where the wild things are || Andy
» Baptême de Wild Cloud
» Sarah Wild
» 1.06 All Good Things Must Come to an End
» 07. Girls running wild

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- call it what you want. ::  :: lights are so bright. :: sujets.-
Sauter vers: