AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 what's left of us (lip)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

- paper notes : 8
- since : 14/05/2018

( end game )

MessageSujet: what's left of us (lip)   Lun 4 Juin - 10:01

Les yeux posés contre le télescope. Les échantillons éparpillés sur ton espace de travail. Les minutes qui filent alors que tu n’arrives pas réellement à te concentrer. Ton regard dérape sur la grande horloge posé sur le mur face à toi et tu ne peux t’empêcher de penser à Lip. Lip qui est là, quelque part, dans une pièce de cet hôpital qui est trop grand et trop petit à la fois. Que quelque part, dans une pièce fermée, il tente de se rebâtir avec une partie de lui en moins. Que quelque part entre quatre murs, il fait de son mieux pour continuer à vivre même si autour de lui, plus rien ne fait de sens. Et c’est de ta faute Beth, entièrement de ta faute. Il y a une voix dans ta tête qui te dit sans cesse que la meilleure chose que tu puisses faire pour lui désormais, c’est de sortir de sa vie. Que dans les deux dernières années, tu as assez fait de dégâts. Que désormais, tu dois vivre avec la culpabilité de savoir que si c’était pas de votre dispute juste avant, il n’en serait peut-être pas là ou il est maintenant. Toi qui cri haut et fort que tu ne dois rien à personne, toi qui travaille si fort pour être la plus détachée possible de tout, toi qui lui reprochait justement de mettre ses doutes sur ton dos, voilà que tu as l’impression de porter tout le fardeau du monde sur tes épaules. Son fardeau à lui du moins. Et ça fait des semaines que tu te promènes sur une ligne très fine, sans trop savoir si tu dois rester ou partir. Lui tenir la main, le soutenir ou bien disparaître avec tous tu l’espères tous les problèmes que tu as causé. Tu regardes constamment les aiguilles de l’horloge, comme elles semblent filer si lentement. Même le temps est contre toi désormais. Tu échappes un long soupir, t’es encore prise dans ce putain d’entre deux et tu te demandes encore et encore qu’est-ce que tu es censé faire. Tes yeux dérapent autour de toi, t’es toute seule dans le laboratoire. Ce serait facile pour toi de t’éclipser pour quelques minutes. Tu en meures d’envie en vrai, tes pieds dansent sur place alors que tu as du mal à faire un choix. Et puis tu te décides finalement sur un coup de tête. Tu accroches ton sarrau sur le porte-manteau à l’entrée du laboratoire, tu places tes lunettes de sécurité dans ton petit casier duquel tu sors ton sac à main et avant même que tu ne puisses changer d’idées, tu te décides à franchir les grandes portes qui mènent à un des nombreux long couloirs blancs de l’hôpital. Ça fait quelques années déjà que tu travailles ici et tu aimes te perdre dans tous les racoins donc il ne t’est pas difficile de trouver la petite salle ou la rééducation physique se passe. Il n’y a que quelques minutes qui séparent la Beth qui hésite de la Beth qui se retrouve derrière une porte qui mène à lui et tu sens ton coeur qui cogne plus fort contre ta poitrine alors que l’hésitation est de nouveau à son comble. Tu prends une longue respiration avant de pousser la grosse porte et la première chose que tu aperçois c’est Lip, les deux mains accrochés sur des rampes. Il est imposant mais il semble si petit dans cet environnement, tu as du mal à te faire au visuel. C’est de ta faute Beth, tout est de ta faute. « Hey. I don’t mean to interrupt.. I wasn’t sure if you still had physical therapy at that time. Thought I’d check up on you. See how you’re doing.. »

_________________
coldest story ever told
you need to watch the way you talkin' to me, mean after all the things that we've been through. mean after all the things we got into. y'all know some things, that you ain't told me. y'all did some things, that's the old me. @thefray ≈ heartless©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 25
- since : 13/05/2018

( end game )

- getaway car.
address:
contact book:
availability:

MessageSujet: Re: what's left of us (lip)   Mer 13 Juin - 23:09

elisabeth & lip

before the worst, before we met
before our hearts decided it's time to love again
(before the worst @the script)

Un pas après l'autre. C'est sans doute ce qu'il y a de plus compliqué dans cette rééducation pour lui. D'attendre le premier pas, avant de pouvoir prendre le suivant. Lip, c'était un enfant turbulent et impatient. Il a appris à courir avant même de savoir marcher et les événements actuels font écho à une enfance lointaine. Il se réadapte, réapprend, avec les blessures et les difficultés d'aujourd'hui. Une partie de lui en moins, une jambe métallique pour soutenir ce qui reste de sa carcasse amochée. Il y en a, des cicatrices. Elles racontent mille histoires en parsemant sa peau de lignes mystérieuses. Celle-ci évoque une opération. Celle-là un mauvais coup. Des récits qui ne ressemblent en rien à des contes de fées, mais qui ont teinté sa vie de joies et de déceptions. Trente-cinq années écoulées et autant d'aventures derrière lui. C'est peut-être en partie pour ça qu'il se sent fatigué, Lip. Fatigué d'avancer, de prendre son temps, alors que celui-ci lui échappe bien trop vite. Il se dresse sur ses bras, approche des barres, de ce couloir qu'elles forment. Un exercice qu'il apprivoise encore, alors qu'il dansait avec légèreté sur ses pieds au milieu du ring. La prothèse lui savonne ce qui reste de son genou. Pince et frotte sur sa peau. Il essaye d'oublier la friction et la douleur fantôme, les échecs et les progrès qu'il ne fait plus. Il stagne, Lip. Il stagne, et ça le tue. Alors il essaye d'avancer un peu plus vite. Essaye seulement. Un pas de trop et sa jambe se dérobe sous lui ; il trébuche et tombe entre les deux barres, un grognement colérique remontant le long de sa gorge. Un des kinésithérapeutes s'avance mais il l'éloigne de ses mots avec humeur. Il veut s'en sortir seul. Alors peu importe la force que ça peut lui demander, il se redresse. Se campe sur ses bras, retrouve son équilibre, et repart de l'avant. C'est long, laborieux, douloureux. Puis, il y a cette voix – une simple mélodie soufflée qui pourrait lui faire perdre l'équilibre. Son regard la cherche et s'échoue sur les traits angéliques. C'est ça, Eli. T'étais un ange, avant que je ne me rende compte que tu étais le diable. Il relève la tête et regarde les rampes pour ne pas s'attarder sur elle. Sur sa présence qui lui crève le cœur et lui ramène tous ses regrets à la face, avec une violence inouïe. - Prêt à courir un marathon. Qu'il lâche dans toute son ironie. Il n'a pourtant pas vraiment envie de rire, Olsen. Ni envie de la voir. Mais il ravale son amertume et se concentre sur son exercice. - Pas besoin de me regarder avec tant de pitié dans les yeux, Burley. Tout va bien, tu vois ? Un pas après l'autre. Toujours trop lentement. Il se trouve acide et rancunier. Lui balance tous ses regrets au visage alors qu'elle ne le mérite pas. T'y es pour rien Elisabeth. Promis. Il se perd dans sa colère et sa frustration, finit par arrêter l'exercice en se posant à mi-chemin, appuyé avec nonchalance contre une des barres. - J'ai pas besoin que tu viennes traîner là comme si tu me devais quelque chose. Je te l'ai déjà dit, y'a pas de rancune. Pas besoin de perdre ton temps. L'amertume dégouline encore de chacun de ses mots. La gentillesse et les sourires ne sont que de lointains souvenirs, abandonnés sur le bitume.

_________________
-- Someone help me, I'm crawling in my skin, Sometimes I feel like giving up But I just can't, It isn't in my blood.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
what's left of us (lip)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 03. This is the way you left me
» You left, I died ▲ John -retrouvailles- [Terminé]
» RMT pashmilla don't left me down (console)
» ISLEY + you're the one song left in my symphony, like you were made for me
» Guide pour étoffer votre rôle-play

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- call it what you want. ::  :: brighton west side.-
Sauter vers: