AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 complicated night (poppy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: complicated night (poppy)   Dim 27 Mai - 12:06

Alex ignorait si c’était à cause de la lumière trop éblouissante ou à cause de sa gueule de bois mais ouvrir les yeux lui paraissait être mission impossible. Pourtant, malgré la force qu’il m’était à rester éveiller, son corps semblait n’en faire qu’à sa tête puisque peu à peu il quittait les bras de Morphée. Il balança une insulte dans le vide en sentant le vibreur de son téléphone et tapota du bout des doigts le drap jusqu’à ce qu’il ne l’attrape « Je vais vous tuer… » grogna-t-il en approchant son écran de ses yeux endormis, de la publicité, ce n’était rien de plus qu’un stupide message publicitaire dont il se fichait profondément. Alex soupira, une fois encore il avait trop bu hier soir, il n’avait aucun souvenirs de la nuit passé, ni de la manière dont il était rentré dans sa chambre mais comme depuis des mois, il s’en fichait totalement. Les minutes défilèrent et le corps d’Alex se réveilla peu à peu, sa tête ainsi que l’ensemble de ses muscles étaient si douloureux qu’il eut la sensation d’être passé sous un rouleau compresseur. Epuisé mais les yeux bien ouvert, il balada son regard dans sa suite, elle était dans un état parfaite en dehors de l’odeur d’alcool qui embaumé la pièce ; le blond rassembla le peu de la force qui lui restait pour s’extirper de son lit. « C’était la dernière fois… » il se l’était déjà promis la vieille et l’avant vieille mais comme à chaque fois qu’il terminé sa journée, Alex éprouvait un vide si grand que rien en dehors du whisky ne l’aidait à se sentir mieux. Désormais pleinement éveillé, il se traina jusqu’à la salle de bain observant son reflet dans le miroir avec désespoir, il avait plus de cernes qu’une femme le lendemain de son accouchement, il empesté l’alcool et ses cheveux en bataille lui donnait la sensation de ne pas avoir pris de douche depuis dix ans. Il se pencha par-dessus le lavabo et se balança l’eau froide sur le visage jusqu’à ce que ses idées lui semblent plus claires.  Cela devait s’arrêter, il le savait, il en avait pris conscience après sa cinquième cuite de suite pourtant il était incapable d’arrêter, il enchainé verre sur verre jusqu’à ce que la blonde qui avait déchiré son cœur quitte ses pensées. Aussi à l’aise qu’un enfant de trois ans, Alex retira le jeans brut dans lequel il avait dormi jusqu’à ce qu’un bruit attire son attention, malgré son état, il reconnut le son d’un poing féminin frappant contre une porte. Blasé, il passa sa main sur sa visage avant de se trainer jusqu’à la porte d’entrée de sa chambre « Deux minutes » cria-t-il à la moitié de la pièce tout en sentant son mal de crane se réveiller, du café, il lui fallait un double café noir. Sans le moindre effort de tenu, il ouvrit la porte de sa chambre tombant nez à nez avec un visage familier qui le laissa pourtant sans voix ; il la fixa pendant plusieurs secondes avant de trouver les mots qu’il cherchait « Poppy... » balbutia-t-il en gardant son équilibre grâce à la porte sur laquelle il prenait appui « … hm… qu’est-ce-qui se passe ? » demanda-t-il en essayant de paraitre le plus sobre possible « C’est urgent ? Parce que j’étais un peu occupé là » a désaouler pensa-t-il sans oser le dire à haute voix.
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: complicated night (poppy)   Dim 27 Mai - 14:28

En ce moment, tout est assez calme pour moi. Personne ne fait appel à mes services pour organiser un mariage et la pâtisserie, bien qu'elle fonctionne très bien, je n'ai pas plus de commandes que ça. Tant mieux, dans le fond, ça me permet de me reposer un peu. Je me suis même octroyer une journée de congé. Avant de quitter la pâtisserie hier soir, j'ai laissé quelques recommandations à mon employée afin que je sois tranquille et qu'elle ne passe pas la journée à essayer de me contacter pour savoir quoi faire. Aujourd'hui je veux être tranquille. Après avoir un peu trainé au lit, je me lève et me dirige doucement vers la fenêtre pour en ouvrir les volets. Il fait beau, le soleil est déjà présent. Je sors de la chambre pour aller dans la salon où j'attrape mon téléphone pour regarder si j'ai reçu un nouveau message. Rien. Je soupire. Cinq jour qu'Alex n'a pas vraiment donné signe de vie. Alex est mon meilleur ami, et depuis que sa fiancé l'a laissé tomber devant l'hôtel, il vit dans l'ombre de lui même. C'est compréhensible, totalement mais au bout d'un moment il faut que ça cesse. Il faut qu'il reprenne du poil de la bête. Aussi difficile que cela puisse être, il ne peut pas rester indéfiniment à se morfondre de la sorte. A un moment donné, il faut se sortir les doigts du cul sinon, autant se laisser crever. Je sais de quoi je parle, je suis moi même passé par là. Deux ruptures douloureuses, mon fils mort dans mes bras quelques heures après être venu au monde. J'ai morflé mais j'ai réussi à me relever et même si certains jours c'est encore difficile car c'est une blessure qui ne guérira jamais, je fais tout pour aller de l'avant. Après avoir reposer mon téléphone à sa place, je file dans la salle de bain et je saute dans la douche. Douche que je prend rapidement avant de sortir, de me coiffer, me maquiller très légèrement et m'habiller simplement d'un jean et d'un t-shirt floqué d'un logo de jeu vidéo. J'avale rapidement un thé avec un croissant avant de ranger mon téléphone dans mon sac à main. Je cherche mes clefs pendant au moins dix bonnes minutes avant de sortir de l'appartement et de monter dans ma chevrolet impala. Les rues, malgré l'heure, sont déjà assez remplies et les routes ne sont pas franchement mieux. Je soupire avant de faire un détour par le Starbuck. Il y'a une queue d'enfer et je dois faire la queue pendant au moins quinze bonnes minutes et ça me broie littéralement les ovaires. Bon ok, j'ai que ça à faire aujourd'hui mais sérieux, tout le monde s'est donné le mot où quoi ? Une fois ma commande en main, je retourne dans ma voiture afin de terminé enfin mon périple qui se termine chez Alex. Enfin plutôt au casino où il a élu domicile. Je me gare rapidement sur la place la plus proche de l'entrée. Je m'engouffre à l'intérieur et sans vraiment prêter attention à l'hôtesse, je monte les étages qui vont me mener jusqu'à mon meilleur ami. Une fois arriver devant la chambre, je frappe à la porte. Une fois, deux fois, trois fois avant que la porte s'ouvre enfin sur la face d'Alex qui me demande ce qui se passe. J'hausse un sourcil. Alors maintenant, il doit nécessairement se passer un truc pour que je passe voir mon meilleur ami ? J'hallucine. Deuxième haussement de sourcil lorsqu'il me demande si c'est urgent car il est occupé. Il est vraiment entrain de se payer ma tête je crois « Ouais, t'es occupé à désaouler surtout » je lance alors avant d'entrer dans la pièce sans qu'il ne m'ai invité à le faire. Je plisse le nez tant l'odeur d'alcool est présente, aussi bien dans la pièce que sur lui « Bordel, t'empeste carrément l'alcool Alex. On a l'impression que tu t'es tapé une tête dans un jacuzzi rempli de whisky » Je soupire un peu. Voir mon meilleur ami dans un tel état, ça ne m'amuse vraiment pas. Pourtant je sais bien que c'est pas de sa faute, qu'il fait ce qu'il peut pour se remettre de la claque monumentale qu'il s'est prise le jour de son mariage « Tiens, je crois que tu vas avoir bien besoin de ça » j'ajoute alors en lui tendant le gobelet rempli de café encore tout chaud que j'ai préparé moi même pour lui ce matin.
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: complicated night (poppy)   Mer 30 Mai - 11:30

Il ne s’attendait pas du tout à tomber sur Poppy en ouvrant la porte puisqu’elle avait pris l’habitude de lui téléphoner ou d’envoyer un message avec de débarquer. Mais elle était belle et bien là, devant lui, un large sourire sur le visage alors qu’il ne désirait qu’une seule chose : retourner se coucher. A demi-épuisé, à demi-ivre mort, Alexander laissa échapper un soupire avant de la mettre poliment à la porte en prétextant un emploi du temps surchargé qui n’était en réalité que la façon poli de qualifié sa gueule de bois persistante. « Ouais, t'es occupé à désaouler surtout » il leva les yeux au ciel exaspéré par le regard qu’elle lui lançait ; il arqua un sourcil, avant même qu’il ne s’en rende compte, la rousse était entrée dans sa chambre d’hôtel « Bordel, t'empeste carrément l'alcool Alex. On a l'impression que tu t'es tapé une tête dans un jacuzzi rempli de whisky » il passa sa main dans ses cheveux avant de fermer la porte de sa suite, un scandale était la dernière chose dont il avait besoin. Alex resta un moment près de sa porte en la regardant, elle avait pris une place essentielle dans sa vie mais en ce moment même, la solitude (et l’alcool) était la seule chose capable d’apaiser ses peines de cœur. « Tiens, je crois que tu vas avoir bien besoin de ça » il haussa les épaules et attrapa le cup de café qu’elle lui tendait « Merci Poppy » murmura-t-il avant d’avaler une gorgée de ce nectar. Sa tasse à la main, le blond quitta son entrée pour rejoindre le salon ouvert, il se laissa tomber sur le canapé avant de lever son regard vers elle ; depuis qe sa fiancé l’avait laissé tomber le jour de son mariage, Alex n’était plus que l’ombre de lui-même, alcoolique sur les bords, constamment de mauvais humeur ou absorbé par le travail, il tentait à sa façon d’oublier la douleur qu’il ressentait dès la blonde traversé ses pensées et cette fois ce fut au tour de la rousse de subir les foudres du blond qui ne s’était pas remis de sa précédente soirée. « Désolé de t’avoir… enfin d’avoir voulu te mettre dehors » elle était là pour lui, il le savait mais il n’avait pas pu s’empêcher de l’envoyer balader lorsqu’elle avait fait son entrée « C’est pas contre toi, mais je ne suis pas de très bonne compagnie en ce moment » dit-il en sachant pertinemment que sans l’alcool qui le rendait heureux, il était le type le plus barbant du pays. Il termina rapidement son gobelet de café avant de sentir les effets de la gueule de bois et de la caféine se mélanger dans son organisme « Du coup… tu venais pour quoi ? » demanda-t-il en déposant son cup vide sur la table basse qui supportait déjà le poids de plusieurs boites à pizzas vides, plusieurs canettes de bières ainsi qu’une ou deux boites de plat chinois qu’il ne se souvenait même pas avoir mangé.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


( end game )

MessageSujet: Re: complicated night (poppy)   

Revenir en haut Aller en bas
 
complicated night (poppy)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Perfect night ♪
» Snow Night [F, Clan de Glace]
» Monday Night Raw #46 - Carte
» Friday Night Smackdown - 23 Décembre 2011 (Carte)
» Fate Stay Night RPG (demande de partenariat)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- call it what you want. ::  :: lights are so bright. :: sujets.-
Sauter vers: