AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 blank page

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar

- paper notes : 253
- since : 20/11/2017

( end game )

- getaway car.
address:
contact book:
availability:

MessageSujet: blank page   Lun 20 Nov - 17:55



- emmett ames-
i listen to the wind, to the wind of my soul


i. harness your blame, walk through
- âge et lieu de naissance: Il est à la moitié de la trentaine. Un adulte, sans aucun doute. Même qu’on pourrait facilement lui prêter une année ou deux de plus au visage. Les yeux cernés, la mine épuisée. Un homme qui a vieillit d’un coup avec une année tumultueuse derrière lui. Pourtant, à son réveil, les cheveux en bataille et les paupières encore lourdes, on pourrait jurer qu’il n’est encore qu’un gamin. C’est à Brighton qu’il est né, il y a trente-cinq ans. Un matin froid de mars. - origines et nationalité: Il est anglais. Les scones, le thé, les rôtis du dimanche… Comme bien des gens, en étudiant plus en profondeur son arbre généalogique, il pourrait sans doute y trouver des origines plus nuancées, mais il n’a jamais réellement eut d’intérêt à les découvrir. - statut familial: Enfant unique. Un père décédé il y a près d’une décennie. Une mère remariée depuis et expatriée pour suivre son nouvel époux. Quelques appels les jours d’occasion spéciale et quelques cartes postales durant l’année. Il a longtemps considéré ses meilleurs amis et, surtout, sa femme comme étant sa famille. Aujourd’hui, il se retrouve donc seul. - statut civil: Divorcé. Les papiers signés et la bague encore à son doigt. Il ne saurait dire pourquoi. Il l’enlève. Souvent. Elle fini toujours pas retrouver son emplacement dans un moment de tristesse, de nostalgie… de solitude. Le cœur dur et blessé. Malgré une promesse de ne plus laisser personne y entrer, il se surprend à attendre ses visites quotidiennes avec bien plus d’intérêt qu’il ne laisse paraître. - occupation: Auteur à succès. Des mots qui le font grimacer. Un succès arrivé tard dans sa carrière et qu’il a dû mal à gérer. Le sentiment de ne pas le mériter. Ajouter à ça l’angoisse de produire une suite à la hauteur des attentes et un divorce qui le frappe de plein fouet. Impossible pour lui décrire ne serait-ce qu’un paragraphe. Un auteur de best-seller au prise avec le syndrome de la page blanche. - cinq choses favorites: les livres – les feux de foyer – les journées grisâtres – la solitude – les albums vinyles.. - saison préférée: L’hiver. Le froid mordant qui engourdit les joues, le spectacle magnifique des flocons qui tombent en valsant dans le ciel. La nature qui est en suspend durant ces quelques mois. Les vêtements chauds et douillets, les repas copieux et réconfortants. Des souvenirs d’enfance de Noël joyeux. - traits de caractères: anxieux, artistique, attentionné, blasé, bourru, contemplatif, cynique, déplaisant, désordonné, distrait, fougueux, impulsif, indépendant, orgueilleux, possessif, rabat-joie, renfermé, rêveur, sensible, surprenant, taquin, … - groupe: hellebore. - avatar: michiel huisman.

ii. swing wide your crane, run me
- 01 - C’était un professeur qui l’avait encouragé à écrire pour le plaisir. L’idée avait germée au fond de son esprit et il se mit à noircir les pages de son calepin de manière quotidienne. Il n’a jamais arrêté, par la suite. Toujours un calepin sur lui, toujours à prendre en note on ne sait trop quoi. Des mots qu’il a entendus, une caractéristique particulière qu’il a vu chez un inconnu dans le rue, un rire unique entendu dans le métro, … L’inspiration lui venait de partout et il ne semblait pas être près de trouver le fond. L’habitude de trainer papier et crayon sur lui en tout temps est restée, mais il ne leur touche plus. - 02 - Le succès est arrivée de manière soudaine. Inattendue, inespérée. Il s’était fait à l’idée qu’il ne serait probablement jamais un grand auteur. Il pouvait vivre avec cette réalité. Et, du jour au lendemain, son statut changea. Sa réalité bouleversée à jamais. Un film hollywoodien à grand budget, une simple scène de questions secondes. L’actrice de l’heure vue en train de lire son roman et ça y était. C’était la seule publicité dont il avait besoin pour que les ventes explosent et il devient un auteur de best-seller. S’il aurait dû se réjouir de son succès, il se sentit surtout étouffé et terriblement anxieux face à la suite. La pression, les attentes… A la fois un sentiment envahissant d’imposture et l’anxiété pour son prochain roman dont les dates butoirs ne font qu’approcher malgré l’état lamentable de son manuscrit à peine entamé. Il ment, il évite les appels et emails de son agent et de son éditeur. En réalité, il n’arrive à rien. Il a le syndrome de la page blanche. - 03 - Il a été marié. Ca n’a pas été un mariage très ni, ni très heureux. C’était souvent compliqué, mais il croyait quand même qu’elle était la bonne. Il n’avait jamais été du genre à s’attacher sincèrement ;a quelqu’un. Jusqu’à ce qu’il la rencontre. Il a surpris tout le monde lorsqu’il a demandé sa main en mariage. Les tensions ont rapidement débuté. Il aurait voulu des enfants, elle non. C’était une femme ambitieuse et si, au départ, elle aimait que ce époux soit écrivain, elle a rapidement déchanté et elle aurait préféré qu’il ait un emploi plus stable. Malgré tout, il continuait d’y croire. Jusqu’à ce qu’il la retrouve au lit avec son meilleur ami. Deux pierres d’un coup, c’était un peu son univers qui s’écroulait sous ses yeux. - 04 - Son réflexe a été de quitter Londres. Il ne savait pas trop où aller. Naturellement, son trajet s’est instinctivement dirigé vers sa ville natale. Brighton. Il l’avait quittée pour la suivre, elle, et c’était peut-être naturel qu’il y retourne pour se remettre de leur séparation. Il réside depuis quelques mois dans la maison familiale, dans la maison où il a grandit. Il l’avait racheté à sa mère après qu’elle se soit remariée et qu’elle ait eut l’envie de suivre son mari hors du pays. La maison est inchangée depuis les années. Les décorations désuètes ornent les murs et tablettes, accumulant la poussière depuis le temps. La plupart des nuits, il les passe sur le canapé. Ne supportant pas de se retrouver dans petit lit simple de son enfance, ni de dormir dans le lit ayant appartenu à ses parents. Il erre comme un fantôme dans une maison trop grande et vide et trop lourde de souvenirs pour le solitaire qu’il est devenu. - 05 - Son agent au bord de la crise nerf, son éditeur qui n’en peut plus de tomber sur sa boîte vocale ni de ses mensonges quand il daigne répondre, ils en sont venu à la conclusion que les choses devaient bouger. C’est là qu’elle entre en jeu. Comme une dernière tentative pour le faire bouger, réagir. Elle est sa ‘mission’. Elle doit le surveiller, essayer de le ramener à l’ordre, de l’inspirer. Elle le sort de chez lui, elle le ramasse à la petite cuillère, elle endure ses silences, ses regards sombres, ses crises de colère. Elle a songé à abandonner à quelques reprises, mais elle a aussi sa carrière en jeu. Et puis, peut-être qu’elle ne pourrait se résoudre à le laisser à lui-même alors qu’il semble si mal en point. - 06 - Elle est peut-être bien devenue la personne la plus importante pour lui en ce moment. Quelque part entre la baby-sitter qui doit le surveiller, mais aussi l’ange gardien qui tente de le ramener sur la bonne voie. Il est perdu, mais, sans elle, ça serait pire encore. Ils essaient de se comprendre de s’accoutumer l’un à l’autre. Elle est décidée à se que ça fonctionne. Il est borné, bourru et impossible. Pourtant, ils arrivent parfois à s’entendre. Des petits moments de complicité dérobés ici et là dans cette routine qu’est devenu leur quotidien. Il est difficile à lire, mais elle parvient à déceler ses intentions parfois. Bien plus douces et sincères qu’il ne voudrait le laisser paraître. - 07 - Il dévore les livres. Il en transporte toujours un avec lui, même s’il s’agit d’une sortie au restaurant en tête à tête. Plus un réflexe qu’autre chose. Quoi qu’il poursuivra sa lecture sans hésitation si la personne qui l’accompagne ne quitte pas son portable des yeux. Il a d’ailleurs l’habitude de faire des annotations dans les marges. De pensées, des astérisques, des pages à relire, etc. Il devient tendu chaque fois que quelqu’un parcoure les pages d’un de ses livres aux pages noircies de plomb. C’est comme un passage secret vers ses pensées et ça le rend particulièrement inconfortable. Il n’aime d’ailleurs pas prêter ses bouquins. - 08 - Il est très à l’ancienne en terme de technologie. Il a un téléphone portable qu’il oublie d’emmener avec lui, qui est fermé ou déchargé. Il doit bien être la dernière personne de sa génération à utiliser la ligne fixe. C’est probablement grâce à ses habitudes d’ermite qu’il lui a été aussi facile d’échapper à son agent et son éditeur. Il n’a eu qu’à débrancher son téléphone et il était disparu. - 09 - Les journées particulièrement difficiles, Cash peut les passer une bouteille de whisky à la main. Il n’a jamais été particulièrement enclin aux excès, mais il y a ces journées difficiles où il ne veut plus penser, plus bouger et durant lesquelles son seul échappatoire semble résider dans l’engourdissement qu’il trouve dans la bouteille. - 10 - Il a adopté un chat du voisinage. Il n’a absolument aucune idée si la bête appartient à quelqu’un du voisinage ou si le chat était abandonné. Pendant quelques semaines, il trouvait l’animal à sa porte. Il a fini par le laisser entrer et les deux semblent s’être adoptés.

iii. when eyes are all painted sinatra blue
- pseudo/prénom: joanie. - âge et pays: vingt-cinq ans, canada. - type de personnage: inventé - votre avis sur le forum: brighton et puis ce splendide design - où avait vous connu le forum: bazzart. - autre: après quelques jours à hésiter, j’ai craqué


Dernière édition par Emmett Ames le Mer 22 Nov - 0:24, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Nash Kershaw

say it before you run out of time.

- paper notes : 2644
- since : 16/11/2017

( end game )

- getaway car.
address: #53, east side w/ daisy.
contact book:
availability: lula, becca.

MessageSujet: Re: blank page   Lun 20 Nov - 17:57

joannieeee.
en plus, avec michiel, quel choix.
bienvenue parmi nous. I love you

_________________

you unravel me with a melody, you surround me with a song.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: blank page   Lun 20 Nov - 17:58

michiel, quel homme bienvenue sur le forum
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: blank page   Lun 20 Nov - 17:59

Quel choix
Bienvenue et bon courage
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: blank page   Lun 20 Nov - 18:01

je dis oui à ce choix d'avatar
bienvenue sur ciwyw, amuses-toi bien I love you
Revenir en haut Aller en bas
avatar

- paper notes : 253
- since : 20/11/2017

( end game )

- getaway car.
address:
contact book:
availability:

MessageSujet: Re: blank page   Lun 20 Nov - 18:06

merci à vous
karine, ce choix d'avatar

_________________
trouble can't you see you have made me a wreck now won't you leave me in my misery
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: blank page   Lun 20 Nov - 18:07

Bienvenue parmi nous, courage pour ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

- paper notes : 253
- since : 20/11/2017

( end game )

- getaway car.
address:
contact book:
availability:

MessageSujet: Re: blank page   Lun 20 Nov - 19:02

merci à toi!

_________________
trouble can't you see you have made me a wreck now won't you leave me in my misery
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Lula Goldstein

take your broken heart, make it into art.

- paper notes : 6168
- since : 04/11/2017

( end game )

- getaway car.
address: #124, west side.
contact book:
availability: [open] nash, isla.

MessageSujet: Re: blank page   Lun 20 Nov - 19:05

Joa, ce pseudo, cet avatar, ce job.
Tu vends du rêves.

Bienvenue, ça me fait plaisir de te voir là.
Si tu as besoin de moi, je suis là.

_________________

(lg) love is like playing music: first you must learn to play by the rules, then you must forget the rules and play from your heart.

(absente jusqu'au 02 août. )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: blank page   Lun 20 Nov - 19:58

le voilà enfin celui-là

Bienvenue parmi nous et bonne rédaction de fiche
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: blank page   Lun 20 Nov - 20:07

michiel cet homme et le métier
bienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: blank page   Lun 20 Nov - 20:59

Michiel cet homme
à une époque j'étais en totale obsession dessus
j'adore le pseudo et le job au passage
bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: blank page   Lun 20 Nov - 21:34

Bienvenue.
Écrivain, ça donne toujours des persos super intéressants, j'ai hâte de voir!
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: blank page   Lun 20 Nov - 21:55

Oh ce choix d'avatar je suis en amour j'ai hâte de voir la suite !

Bon courage pour le reste de ta fiche et bienvenuuue
Revenir en haut Aller en bas
avatar

- paper notes : 253
- since : 20/11/2017

( end game )

- getaway car.
address:
contact book:
availability:

MessageSujet: Re: blank page   Lun 20 Nov - 23:16

merci à vous tous pour ce superbe accueil
j'espère que le personnage sera à la hauteur de vos attentes


Dernière édition par Emmett Ames le Lun 20 Nov - 23:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: blank page   Lun 20 Nov - 23:42

michiel, le pseudo, le métier
bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
avatar

- paper notes : 371
- since : 17/11/2017

( end game )

- getaway car.
address: brighton sea side (#62)
contact book:
availability: (2/3) cecil, two, three.

MessageSujet: Re: blank page   Lun 20 Nov - 23:48

Ce choix d'avatar

Bienvenue sur le forum & bon courage pour ta fiche

_________________

this is my fight song
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Brandy Fairchild

real eyes, realise, real highs.

- paper notes : 899
- since : 19/11/2017

( end game )

- getaway car.
address: #027, west side w/ wyatt.
contact book:
availability: yasin, tallulah, karaoke night (2/7)

MessageSujet: Re: blank page   Mar 21 Nov - 0:43

quel bon choix bienvenue ici

_________________
i don't smoke weed to escape reality, i smoke weed to enjoy reality even more.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: blank page   Mar 21 Nov - 10:46

Et c'est là que je regrette de ne pas être une femme pour le réconforter !!! Bienvenue parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

- paper notes : 231
- since : 20/11/2017

( end game )

- getaway car.
address:
contact book:
availability: free, [andrew, nash]

MessageSujet: Re: blank page   Mar 21 Nov - 10:49

Roh lala Joanie, mais quel choix. Que de magnifiques choix. Michiel est tellement .. Puis ce pseudo, et ce métier. Réserve-moi le meilleur de tes liens.
Bienvenue ici. I love you

_________________
// For many years, everything I touched would fade away. And you are so full of life it scares me. I admire your spirit too much to let it be clouded by my darkness.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


( end game )

MessageSujet: Re: blank page   

Revenir en haut Aller en bas
 
blank page
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Page Jaune haitienne ? ( Yellow page)
» Faut il tourner la page et oublier ???
» 01. La Première Page
» THE page d'accueil...
» Chargement lent de la page d'accueil ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- call it what you want. ::  :: lights are so bright. :: personnages.-
Sauter vers: