AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 run for cover (cole)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

- paper notes : 1405
- since : 24/12/2017

( end game )

- getaway car.
address:
contact book:
availability: open (alex, alex/lisa, charles, clara, cole, layton, logan)

MessageSujet: run for cover (cole)   Lun 21 Mai - 22:34

cole & teddy

he got a big smile, he's fake news
just run for cover, you've got nothing left to lose
(run for cover @the killers)

Il a les yeux qui pétillent d'une lueur empoisonnée, Teddy. Les dernières marques d'une came qui commence à manquer. Le système qui réclame et les mains qui s'agitent de légers tremblements. C'est par vagues – pour l'instant. Il arrive encore à le dissimuler, à cacher la misère derrière ses sourires. Il lui suffit de tenir son verre, de poser ses phalanges à plat sur le bois du bar. Il écoute la musique sans vraiment l'entendre, elle est mélodieuse, puis fausse. Son monde sonore se décompose en harmoniques désarticulées. Sa tête bourdonne et il a la sensation d'avoir la bouche pâteuse, malgré le second verre qu'il entame. Vissé sur son tabouret, il a pourtant l'impression de perdre l'équilibre, que son monde tourne et s'effondre. Il tient bon et sifflote en silence les airs familiers qu'un groupe de musique joue en arrière plan. Il plisse les yeux, quand les lumières sont trop agressives, les couleurs saturées. Il déteste cet état second Walsh, celui qui le place entre deux mondes ; un paradis artificiel et le monde du manque, cruel et épuisant. Il laisse les glaçons danser dans son verre, tourne enfin la tête vers le type qui vient d'arriver à ses côtés, longe la silhouette de son regard azur. Puis, il s'attarde sur les traits trop familiers et une tourbillon d'émotions négatives le prend aux tripes. Ses mains se resserrent sur le verre et ses pupilles accrochent l'homme. L'alcool prend un goût amer contre son palais. Les souvenirs remontent. Rivalité d'hier, une fille aux sourires incendiaires dont il s'était épris, il y a une éternité de ça. Cole qui est arrivé au milieu, qui a tout remis en question, qui s'est barré avec la fille alors que Teddy nageait à contre courant pour la récupérer. Drame romantique classique qui remonte à la surface de son esprit, alors que les substances embrouillent son bon sens. - Manquait plus que toi. Qu'il lâche avec humeur, regardant simplement le contenu de son verre, cherchant à l'ignorer alors même qu'il lui accorde toute son attention.

_________________

- Is there a pill we can take To lift us to a higher place? So that our love don't fade, And make our touch feel the same.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 131
- since : 27/03/2018

( end game )

- getaway car.
address:
contact book:
availability:

MessageSujet: Re: run for cover (cole)   Mer 23 Mai - 16:40

Cole aimait passer dans ce bar pour boire un verre avant de rentrer à la maison, après une dure journée de travail. En ce moment, les choses sont compliquées à la maison. Il doit jongler entre son travail très prenant, son mariage approchant avec Cassy tout en s’occupant de Dylan son fils qu’il a eu avec son ex petite amie. Il avait l’impression qu’il n’y avait pas assez de temps dans une journée. Alors il avait envie de relâcher la pression autour d’un petit whisky avant de devoir rentrer parler de fleurs, de plan de table et toutes ces choses dont il se fiche. Cole ne pu s’empêcher de lever les yeux au ciel en voyant Teddy, mais encore plus en l’entendant parler sur lui. Il ne semblait pas avoir très envie de le voir. Cole n’était pas étonné c’était typiquement du Teddy. Il faut dire que Teddy n’a jamais su mettre de côté sa rancœur et se montrait désagréable avec lui à chaque fois, il devait bien se défendre. Tout cela pour une femme, une femme qui n’a même pas compté plus que ça pour Cole. Il n’allait pas s’excuser parce que cette femme avait préféré finir dans son lit plutôt que passer le reste de sa vie avec Teddy. D’après Cole, il avait même rendu service à Teddy en lui montrant que la femme dont il s’était épris pouvait se détourner aussi facilement. Cole décida alors d’aller le voir afin d’en rajouter une couche. « Tu as une mine affreuse, c’est pas comme ça que tu vas réussir à choper quoi que ce soit ce soir.. » Lâcha Cole afin de l’agacer. Il n’y allait pas avec le dos de la cuillère. Il appuyait là où ça faisait mal. D’une il disait qu’il ne ressemblait à rien ce soir, mais en plus il ne parlait pas d’une femme comme qui que ce soit, mais comme quelque chose, c’était très insultant pour les femmes.

_________________

Sometimes you only get one shot, cause I ain't got nothing you better to lose so much to prove. I came too far to hear no, gotta go hard or go home. Said I ain't got nothing to lose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 1405
- since : 24/12/2017

( end game )

- getaway car.
address:
contact book:
availability: open (alex, alex/lisa, charles, clara, cole, layton, logan)

MessageSujet: Re: run for cover (cole)   Lun 28 Mai - 23:00

Il est capable de changer d'avis sur une personne, Teddy. De trouver le bon, même au fond du mauvais. De creuser toujours plus loin pour trouver une raison, même infime, d'apprécier – ou ne serait-ce que tolérer – quelqu'un. Mais Cole a grillé toutes ses cartouches et Walsh ne se sent pas l'âme d'un archéologue ce soir. Il n'a pas envie de voir plus loin que les coups en traître et les regrets d'hier. Que cette vielle rivalité qui teinte ses veines d'une colère noire, rehaussant le bleu de ses yeux d'un éclat différent et peu rassurant. Il ne peut pas juste se contenter de siroter son verre, Teddy. Il a envie de plus ce soir. Envie de hurler dans la nuit et de retrouver cette adrénaline pour laquelle il crève depuis toujours. Prendre des risques, sauter à pieds joints dans un gouffre d'emmerdes, c'est la seule chose qui peut encore remplacer les substances chimiques qu'il s'injecte un peu trop souvent, dernièrement. - Dis-moi Warwick, tu réfléchis avant de lâcher des choses pareilles ? Ou la connerie est quelque chose de naturel et d'incontrôlable chez toi ? Il plisse les yeux Walsh, quand il pose son regard sur l'autre. Ses doigts tremblent et se plaquent sur le comptoir. Il n'aime pas sa manière d'être, ni de parler, de considérer les autres comme des objets, des pions qu'il manipule à sa guise pour avancer dans sa petite vite. - Ceci dit t'as pas totalement tort. Tu pourrais peut-être me donner un coup de main et m'filer le numéro de ta mère pour qu'on voit ce qu'elle en pense, qu'est-ce que t'en dis ? Rajouter de l'huile sur le feu, toujours plus. Teddy, il amorce une autre bataille dans cette guerre éternelle et ce soir, il n'est pas sûr d'être en état de remporter le combat. Mais il a besoin de cette adrénaline, besoin de cet état d'agitation pour ne pas se noyer dans un vide sans fond.

_________________

- Is there a pill we can take To lift us to a higher place? So that our love don't fade, And make our touch feel the same.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 131
- since : 27/03/2018

( end game )

- getaway car.
address:
contact book:
availability:

MessageSujet: Re: run for cover (cole)   Lun 4 Juin - 14:55

Dans une autre vie, Teddy et Cole auraient sans doute pu être amis. Ils ont du caractère, ont réussis professionnellement. Pourtant, ils se détestent. Cole sait bien qu’il n’aurait peut-être pas dû coucher avec la prétendante de Teddy, mais que pouvait-il faire d’autre ? Il n’allait pas dire non à une jeune femme visiblement insatisfaite. Il n’avait fait que rendre service à la jeune femme, mais également à Teddy. Sans lui, il serait peut-être toujours avec cette idiote ou sans le sou puisqu’elle se serait agrippée à lui et son porte-monnaie. Autant dire que Cole n’a aucun remord par rapport à ce qu’il a fait. Il considère qu’il n’a pas mal agit. A voir la façon dont Teddy ose le regarder il pense que celui-ci n’est pas d’accord. Il semble excédé à chaque fois qu’il ouvre la bouche. Cole sait comment le rendre dingue et cela le fait doucement sourire. Il se fiche bien de ses remarques sur sa connerie, sur sa mère. Teddy essaye de se venger, mais cela n’a aucune influence. Il n’a pas peur de lui, il aboie, mais il ne mord pas. « Vraiment tu veux jouer cette carte ? » Lui demanda Cole avant de laisser échapper un léger rire. Il pris une gorgée de sa boisson sans faire attention à Teddy. Soudain, il se tourna ensuite vers Teddy afin de clarifier certaines choses. Il savait que cela allait très certainement mal finir, mais il s’ennuyait. Il s’amusait beau-coup en le torturant un peu plus à chaque fois. Il était une cible si sensible. « Tu sais tu ferais mieux de me remercier, grâce à moi tu n’as fini avec une garce qui de toute façon t’aurait largué. Je t’ai éviter sûrement beaucoup de soucis. » Lui confia Cole. Le pire dans tout cela c’est qu’il n’avait pas tout à fait tort. Teddy aurait pu vraiment s’attacher à une femme qui n’en valait pas la peine. Finalement il lui avait rendu service.

_________________

Sometimes you only get one shot, cause I ain't got nothing you better to lose so much to prove. I came too far to hear no, gotta go hard or go home. Said I ain't got nothing to lose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 1405
- since : 24/12/2017

( end game )

- getaway car.
address:
contact book:
availability: open (alex, alex/lisa, charles, clara, cole, layton, logan)

MessageSujet: Re: run for cover (cole)   Jeu 28 Juin - 13:19

Il n'a pas une once de méchanceté en lui Teddy, habituellement. La haine est un ressenti qu'il laisse volontiers aux autres. Il n'est même pas impulsif – ou en tout cas, il ne l'était pas. Avant l'addiction, la dépendance. Avant que le manque ne détraque toutes ses fonctions primaires pour ne faire de lui qu'une boule de nerfs, capable d'imploser à tout instant. Il cherche le danger et caresse une dose d'adrénaline du bout des doigts en crachant son venin sur Cole. « J'veux pas jouer. Je ne veux rien avoir à faire avec toi. » Qu'il répond avec humeur, noyant son regard au fond de sa consommation alcoolisée. La rancune est tenace et son état actuel ne lui permet pas de relativiser comme il l'aurait simplement fait un autre jour, ou peut-être dans une autre vie. Il aurait sans doute oublié. Balayé tout ça de la main pour en rire avec Cole. L'inviter à boire un coup et radoter leur adolescence et quelques années plus tardives, se moquer de cette pauvre fille qui était passée d'un lit à un autre. Il secoue la tête, Walsh. Scrute l'autre d'un regard mauvais. « Alors quoi, je dois te remercier c'est ça ? » Mille éclats de vulgarité lui traversent l'esprit, mais il s'abstient. Ce serait bien trop simple de tomber dans le piège comme ça. Plonger la tête la première et lui montrer ses vulnérabilités. « Et qu'est-ce que t'en sais au juste ? T'as une boule de cristal ? Et puis t'es tellement... » Il l'avise d'un autre regard. Cherche ses mots. Il a tellement de qualificatifs qui lui viennent à l'esprit. Irrespectueux pour commencer. Il imagine une fraction de seconde ce genre de type autour de Dani, sa sœur. Son sang bout un peu plus encore et il finit son verre avant d'en commander un autre. « Laisse tomber. Tu devrais dégager Cole. J'ai pas la patience pour faire du social ce soir. » Il contemple à nouveau les bouteilles de l'autre côté du comptoir. C'est leur dernière chance de s'en tirer. D'éviter la guerre qui se prépare.

_________________

- Is there a pill we can take To lift us to a higher place? So that our love don't fade, And make our touch feel the same.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 131
- since : 27/03/2018

( end game )

- getaway car.
address:
contact book:
availability:

MessageSujet: Re: run for cover (cole)   Dim 1 Juil - 17:41

Cole remarque bien que Teddy a mauvaise mine ce soir, il est aussi d’une humeur désagréable. Dans un autre monde, il lui aurait proposé de l’aider, il aurait même pu le comprendre. Malheureusement entre eux le torchon brûle et il est évident qu’ils ont des différents irréconciliables. Cole compte donc ne pas laisser Teddy passer ses nerfs sur lui, il n’allait pas lui faire la moindre faveur. Cole sait que Teddy ne comprend pas qu’il lui a rendu un service, mais c’est ainsi. Dans le cas contraire, il aurait terminé sa route avec une jeune femme qui n’aurait pas été fidèle. Il avait sans doute trop de rancune pour le voir. Tant pis pour lui. « Pas me remercier, mais au moins d’arrêter de jouer les caliméros parce que ta copine a préféré mes draps. Elle aurait de toute façon été voir ailleurs. » Lui rétorqua Cole. Il en avait assez de passer pour un salaud alors que de toute façon sa copine n’était pas digne de confiance. La vérité fait mal il le sait mieux que quiconque, mais l’important est de savoir ce qu’on en fait. Teddy préférai s’agacer, monter dans les tours. Cole trouvait que Teddy avait un sacré culot de lui dire de dégager. Il pensait réellement lui faire peur ? Il faisait presque le double de sa carrure sans compter le désavantage en centimètre du jeune homme. Cole ne le craignait absolument pas. Il se mit ensuite à rire lorsqu’il lui parlait de faire dans le social. On aurait dit que Teddy était totalement dans le déni concernant sa propre apparence. Il faisait peur à voir, il était nerveux, il transpirait doucement. Cole ne le connaissait pas, mais il n’aurait pas été étonné de découvrir que Teddy serait dans un état de manque. « Je devrais dégager ? On aura tout entendu. A voir ton état le cas social c’est toi. Tu devrais te regarder dans un miroir. » Lui rétorqua Cole avant de finir son verre et d’en commander un autre. Il reporta donc son attention sur autre chose. Teddy n’était pas digne d’attention selon lui. Il préférait le laisser dans sa misère.

_________________

Sometimes you only get one shot, cause I ain't got nothing you better to lose so much to prove. I came too far to hear no, gotta go hard or go home. Said I ain't got nothing to lose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 1405
- since : 24/12/2017

( end game )

- getaway car.
address:
contact book:
availability: open (alex, alex/lisa, charles, clara, cole, layton, logan)

MessageSujet: Re: run for cover (cole)   Mar 24 Juil - 0:41

Peut-être que cette haine est plus profonde qu'il n'y paraît. Peut-être qu'il y a plus que cette histoire de cœur et de draps froissés. Peut-être qu'au fond, Teddy le déteste pour ce qu'il représente. La réussite sans les éclaboussures et les scandales. Oh, Teddy a réussi, lui aussi. Et son capital veineux en a payé les conséquences ; son système entier est gangrené par le manque parce qu'il n'a pas su soutenir la pression sur la longueur. Contrairement à Cole, qui semble s'en tirer à merveille, peu importe les obstacles qui se dressent sur son chemin. Pour autant, Teddy n'est pas jaloux, ni envieux. Ce qu'il ressent, il ne se l'explique pas. C'est confus. Une brume épaisse qui danse derrière son regard fatigué. « T'as que ça à la bouche. Que tu m'as rendu service. Tu ne peux pas juste admettre que tu es une personne affreuse, Warwick ? » Qu'il rétorque dans un éclat de rire. Il le provoque. Lui demande de fuir pour mieux le chercher par la suite. À croire qu'il n'a rien de mieux à faire ce soir et que l'envie de s'écorcher les poings est plus pressante que tout le reste. Il rit pour cacher sa nervosité Walsh, pour couvrir les tremblements qui courent jusqu'au bout de ses doigts. Il est dans un état pitoyable et la raison voudrait qu'il demande à Cole de s'en aller. Qu'il le laisse partir et qu'il s'oublie dans un coin miteux de ce bar, jusqu'à décuver et oublier la sensation de manque. Mais Cole, il reste là et l'appel de l'adrénaline se fait grisant. Il voit rouge Teddy, quand il l'entend parler. Puis noir. Puis vert. Mille et une teintes de la colère qui vrillent dans sa caboche blonde. Il se redresse vivement et en fait vaciller son tabouret, s'approche de Cole pour le bousculer. « Qu'est-ce que t'as dit ? » Il est mauvais, Teddy. Au bord de l'implosion, à caresser toutes les manières dont cette soirée peut mal tourner du bout des doigts. Il fixe Cole et ses prunelles lui supplient de fuir, alors que son attitude appelle les coups et l'affrontement. Il tangue sur ses pieds et essaye de rester droit. De retrouver l'équilibre et un semblant de raison, au milieu de ce chaos qui résonne dans sa tête.

_________________

- Is there a pill we can take To lift us to a higher place? So that our love don't fade, And make our touch feel the same.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 131
- since : 27/03/2018

( end game )

- getaway car.
address:
contact book:
availability:

MessageSujet: Re: run for cover (cole)   Mer 1 Aoû - 17:46

Teddy avait besoin de quelqu’un à blâmer alors il s’adressait à Cole le vilain qui lui avait pris sa copine à une époque. Il trouvait cela facile et puérile, mais peu importe. Cole savait bien qu’au fond il le détestait pour autre chose. La jalousie il n’en doutait pas, mais il n’allait pas s’excuser pour sa réussite sociale et professionnelle. En revanche, si Teddy pensait que la vie de Cole était évidente, facile il se trompait lourdement. Il avait dû sacrifier une vie avec la seule femme qu’il avait aimé pour la survie de son entreprise, vendre son avenir pour sauver des emplois. Cole n’a pas une vie parfaite, il a une vie foutrement compliquée, mais Teddy ne le saura pas parce qu’il n’ira pas se confier à un homme comme lui. « Je suis peut-être affreux, mais je peux me regarder dans un miroir. Si cela te fait dormir la nuit de te dire que je suis le vilain de l’histoire, qu’il en soit ainsi. » Lui rétorqua Cole. Il n’avait pas honte de ce qu’il avait fait et il n’allait pas s’excuser non plus. Il trouvait cela facile de l’accuser de tous les maux. Il ne l’avait pas forcé à tomber aussi bas. Cole pouvait voir qu’il amenait Teddy jusqu’à son point de rupture et pourtant, il ne comptait pas s’arrêter. Il n’avait pas peur de lui. Il avait davantage pitié de l’homme qu’il était devenu. Si au départ il était un adversaire à sa taille, un adversaire amusant aujourd’hui il n’était que l’ombre de lui-même et c’était pathétique. Teddy lui offrait une porte de sortie en lui demandant de répéter. Cela aurait été mal connaître Cole que de penser qu’il ne le ferait pas. « Tu es sourd maintenant ? Je vais donc répéter à voir ton état le cas social c’est toi. Tu devrais te regarder dans un miroir. » Il ne craignait pas de s’en prendre une, il se doutait qu’il allait rater son coup. Si par chance ce n’était pas le cas, il répondrait également par ses poings. Cole n’était pas un lâche.

_________________

Sometimes you only get one shot, cause I ain't got nothing you better to lose so much to prove. I came too far to hear no, gotta go hard or go home. Said I ain't got nothing to lose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 1405
- since : 24/12/2017

( end game )

- getaway car.
address:
contact book:
availability: open (alex, alex/lisa, charles, clara, cole, layton, logan)

MessageSujet: Re: run for cover (cole)   Lun 13 Aoû - 19:26

C'est évident, il ne s'agit plus de cette histoire de fille. Aussi idiot et immature que ce soit, Teddy, il le déteste pour détester quelqu'un. Il en a besoin ce soir, de partager ce trop plein de haine qui le fait saturer. Il a bien trop de colère contre lui-même dans les veines, beaucoup trop pour un seul homme. Il a besoin de rejeter la faute sur quelqu'un d'autre, de partager le fardeau, et Cole fait la cible idéale. Leurs antécédents communs justifient plus ou moins le comportement de Teddy – du moins, il aime le croire. C'est pour ça qu'il est aussi mauvais, pour ça qu'il l'envoie balader et qu'il le provoque, qu'il cherche à le faire décapsuler. L'ironie veut qu'il soit pris à son propre jeu, Walsh. Qu'il commence à s'énerver, alors que l'autre demeure impassible. Cole a l'air de ne rien en avoir à faire de ce qu'il peut bien dire. Les reproches ne l'atteignent pas, parce qu'il est passé à autre chose depuis bien longtemps et que de toute façon, à ses yeux, il n'a rien fait de mal. La situation vire peu à peu, les gestes se confondent avec les paroles quand Teddy bouscule Warwick vers l'arrière. Un dernier avertissement. Une dernière demande. Pars. Mais Cole, il a sa fierté et il reste, fait preuve de plus d'aplomb que Walsh ne peut en tolérer. Il en fait tomber son verre Teddy, quand il se précipite vers l'autre pour envoyer son poing valser dans son visage. Par un miracle d'origine inconnue, il ne loupe pas sa cible ; il aurait peut-être mieux valu pour lui qu'il en soit autrement car Cole, il ne se laisse pas faire, bien au contraire. Teddy il prend le coup de plein fer et il s'effondre à moitié contre le comptoir, goûte le sang qui perle de sa lèvre éclatée. Il se redresse maladroitement et avant même qu'il ne puisse se précipiter sur son ennemi de ce soir, un des serveurs le guide vers la sortie. Walsh, il prend le temps de récupérer sa veste. Il prend même soin de bousculer Cole pour quitter le bar. Son sang bout encore terriblement, mais il se laisse glisser contre la façade de l'établissement une fois à l'extérieur et sort une clope pour passer ses nerfs.

Spoiler:
 

_________________

- Is there a pill we can take To lift us to a higher place? So that our love don't fade, And make our touch feel the same.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


( end game )

MessageSujet: Re: run for cover (cole)   

Revenir en haut Aller en bas
 
run for cover (cole)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Canada- Ségrégation raciale: Débat pour l’ouverture d’une école noire
» Effondrement en Haiti: de la mairie au propriétaire de l'école .
» Effondrement de l'école ''Grace Divine''Canapé Vert
» Des actions pour le maintien des filles à l'école
» Éric Cole sur le marché des transactions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- call it what you want. ::  :: lights are so bright. :: sujets.-
Sauter vers: