AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I dont want to judge you, i just wanna help you • Liv&Jake

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: I dont want to judge you, i just wanna help you • Liv&Jake   Dim 20 Mai - 17:42


I dont want to judge you, i just wanna help you


Nouvelle journée qui commence dans l'agitation. Après avoir bataillé pendant une demie heure avec Juliet pour qu'elle daigne mettre ses chaussures, je quitte enfin la maison pour la déposer chez Conrad. J'aurai pu la déposer à la crèche mais ma puce étant malade, ils n'ont pas voulu me la prendre. Heureusement Conrad est là pour me sauver la vie et la garder. Une fois ma princesse déposée, je prend la direction du lycée. Comme chaque jours, j'enseigne là bas. L'anglais. Je roule jusqu'au lycée, pas vraiment concentré sur la route. Tellement pas que je manque de griller un feu rouge. Jordan hante mes pensées. De plus en plus chaque jours et plus je pense à elle, plus les papillons s'agitent dans mon estomac. Je secoue doucement la tête pour essayer, en vain, de chasser le visage de la jolie blonde de mon esprit. Il faut vraiment que je fasse quelque chose à ce sujet. Je suis son patron, elle est mon employée et avoir ce genre de pensées à propos de son employée ça ne se fait pas. Et puis de toute façon, il y'a peu de chance que Jordan soit un tant soit peu intéressée par moi. Rapidement j'arrive au lycée, je me gare sur le parking, descend de ma voiture que je ferme sans même me retourner, et je m'engouffre dans la bâtisse. Le lycée grouille déjà d'élèves prêt à entamer une intense journée de cours. J'en salue quelques un avant d'entrer dans la salle réservée aux professeurs. J'échange rapidement avec quelques uns de mes collègues avant d'attraper un paquet feuilles que je glisse dans une pochette en carton à élastique. Je me prend rapidement un café que je bois en discutant avec la prof de français qui me raconte à quel point parfois, les élèves peuvent manquer de discernement. Je suis d'accord avec elle, mais ce sont des adolescents, et il ne faut pas trop leur en demander. Mon café terminé, j'enfile ma veste et je sors fumer une cigarette. Merci de m'épargner le speech sur le fait que la cigarette est mauvaise pour la santé, je le sais mais c'est la seule chose qui me détend vraiment depuis la mort de ma sœur jumelle, il y'a de ça plus de dix ans. Neuf heures, la cloche retentit signe qu'il est temps pour moi de me diriger vers mon premier cours de la journée. Je donne cours à la classe dont je suis le professeur principal. J'entre dans la salle, tous les élèves sont déjà là, entrain de chahuter pour certains et d'autres discutent en petit groupe aux quatre coins de la salle « Bonjour » je lance alors en me dirigeant vers le bureau. Je pose la pochette dessus que j'ouvre avant de me tourner vers mes chers petits élèves « Asseyez vous et sortez une feuille, je vais vous interroger sur l'oeuvre que je vous ai demandé de lire au début du mois » Regards interloqués en direction de ma personne. Clairement ils ne s'attendaient pas à ça et je peux lire dans leurs regards qu'en moins de trente secondes, je suis devenu l'ennemi public numéro un mais je m'en fiche. Même si j'ai la réputation d'être un professeur plutôt compréhensif et sympa, il n'en reste pas moins que j'ai un programme à suivre. Des soupires s'élèvent pendant que les élèves sortent une feuille « Soyez courageux. L'interrogation, ne dure que 45 minutes, vous serez donc libres de sortir de cours au bout des trois quarts d'heures » je dis alors en distribuant une feuille polycopiée à chaque élèves « Sauf vous miss Fairchild, j'ai à vous parler. Quand tout le monde sera sortit, venez me voir au bureau » je murmure alors à cette dernière en déposant la feuille sur son pupitre. Je la gratifie d'un sourire pour lui faire comprendre qu'il ne s'agit pas de quelque chose de grave et qu'elle n'a pas à s'inquiéter. Une fois les feuilles distribuées en totalité, je retourne m'asseoir au bureau avant d'indiquer aux élèves qu'ils peuvent désormais commencer leur interrogation surprise.

@Liv Fairchild j'espère que ça te plaira


Dernière édition par Jake Mayfield le Lun 28 Mai - 0:56, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: I dont want to judge you, i just wanna help you • Liv&Jake   Sam 26 Mai - 11:12

Tu as passé une nuit absolument épouvantable, Liv. Pour dire la vérité, tu n’as pas pu dormir plus de quatre heures, en tout et pour tout. Incapable de trouver une position adéquate, tu avais trop chaud, puis trop froid, mal au ventre, à la tête. Insupportable. Alors ce matin, tu ressembles à un zombie. Tu n’as jamais franchement aimé le maquillage et tu es pourtant bien obligé de cacher des cernes, au risque de faire peur à tes camarades de classe. Tu aurais bien séché les cours, aujourd’hui, mais c’est impossible, sinon, tu vas finir par te faire renvoyer, et ce serait le pompon. Comme il fait de nouveau beau, tu as mis une robe évasée qui cache parfaitement ton ventre rebondi. Pour le moment, tu le peux encore, autant en profiter. Tu vas au lycée en bus. Tu devais passer ton permis le moi dernier, mais tu as annulé, ce n’est pas franchement le moment. Commençant à neuf heures, tu te permets un crochet par le Starbucks, parce que tu meurs d’envie de manger un cookie, et finalement, tu arrives in extrémis dans la salle de classe, alors que le professeur s’apprête à fermer la porte. Tu files t’installer à ta place, près de la fenêtre, au deuxième rang et tu regardes le soleil le temps que les autres élèves se calment. Ce qui arrive relativement rapidement quand Mr Mayfield annonce l’interrogation surprise. Tu as toujours préféré les matières scientifiques, en particulier les mathématiques, tu suis d’ailleurs un cours de math avancé à la fac. Mais tu aimes énormément lire, tu as toujours un livre sur toi. Alors ce cours, tu l’aimes bien. Mayfield est passionné par la littérature et les livres qu’il choisit sont toujours intéressant même si, comme dans le cas présent, tu les as déjà tous lu. Alors que tes camarades râlent tous en cœur, toi, tu sors une copie et ta trousse. Tu n’es pas franchement dû genre à contester les professeurs, quoi que ces derniers temps, tu as, avec les hormones, le répondant facile. Tu écris ton nom, ton prénom et la date, et brusquement, en entendant ton nom, tu relèves la tête. Pourquoi toi ? ta gorge se sert, tu commences à stresser, tu flippes même et même s’il sourit de façon rassurante, toi, tu ne l’es pas. Tu te mords la joue. « Euh, ok. » tu réponds, simplement en soupirant bruyamment. Il distribue le sujet, ce sont des questions plutôt simples, afin de vérifier si vous avez bien lu le livre. La dernière est un peu plus intéressante, mais honnêtement, c’est assez ennuyant, comme questionnaire. Il suffit d’avoir lu le bouquin, il n’y a rien de très sorcier. Enfin, tout le monde n’est pas de cet avis puisque tu entends déjà des soupirs, et des grommèlements, dans le fond de la salle. Les trois quarts d’heure passent vite et la salle de vide assez rapidement. Toi, tu restes assise à ta place. Il veut te parler, d’accord, mais c’est à lui de se déplacer, question de principe.
Revenir en haut Aller en bas
 
I dont want to judge you, i just wanna help you • Liv&Jake
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Reparlons de ce dont nous avons parlé... [PV]
» « Il n'y a point de mal dont il ne naisse un bien... »
» La fic' dont VOUS êtes le héros
» only god can judge me → le 27 septembre 2011 à 16h14
» camaël △ just god can judge me.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- call it what you want. ::  :: lights are so bright. :: sujets.-
Sauter vers: