AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 et que ne durent que les moments doux.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar

- paper notes : 5
- since : 18/05/2018

( end game )

MessageSujet: et que ne durent que les moments doux.    Ven 18 Mai - 2:27




- délia fleming -
Pourquoi faut-il que tu mènes, quand je voudrais mener ? Si je veux danser, je t’inviterai à danser.
Si je veux parler, j’ouvrirai la bouche et je parlerai. Tout le monde me presse de parler. À quoi bon
te dire que tu occupes mes pensées, dès le matin ? À quoi bon avouer que je n’arrive parfois plus à
réfléchir ni à faire correctement mon travail ? (Le Village, N. Shyamalan)


i. harness your blame, walk through
- âge et lieu de naissance: Neige après feuilles et fleurs après neige, le temps s’écoule sur un rythme linéaire depuis trente-trois années maintenant. Délia est née à Londres, son premier cri à l’unisson avec le douzième coup de la grande horloge.  - origines et nationalité: Délia, anglaise par la terre qu’elle foule chaque jour depuis ses premiers pas. Délia, dominicaine d’origine par des parents qui ont la peau couleur soleil, expatriés dans l’humide depuis que son père a été nommé ambassadeur de la République Dominicaine en Angleterre. - statut familial: La séparation fut annoncée à l’aube de ses dix-huit ans, comme s’ils n'avaient tenu tout ce temps que pour la préserver, elle qui n’a pourtant jamais connu la tendresse entre eux, sinon une distance toujours plus grande. Sa mère, tentée de retourner sur son île mais effrayée par une telle distance avec sa fille, a préféré accepter un poste à Brighton pour s’éloigner tout de même un peu de son passé. Délia l’a suivie tout d’abord. Pour fuir ensuite. Pour fuir un amour déraisonnable, déraisonné. - statut civil: Fiancée, au centre d’un tourbillon de sentiments qui l’écoeurent plus que de raison, prise dans le tumulte d’une relation pourtant platonique, sans vague, sans remous, vide de sens et de passion. - occupation: Elle laisse courir ses pinceaux sur ses toiles et ses crayons sur ses planches de papier. Elle dessine ses plus belles imaginations, elle les noie de couleurs. Elle dessine tout ce qu’il y a de plus attrayant pour illustrer des albums pour enfants. Et, quand ses commandes sont achevées, elle peint des tableaux noirs qu’elle cache ensuite dans ses placards. - cinq choses favorites: 1/ L’odeur de la pluie, la lourdeur d’un temps orageux par une grosse chaleur. Les gouttes d’eau qui ruissèlent sur sa peau hâlée et qui rafraichissent ses pensées. 2/ L’aquarelle. Ce n’est pas ce qu’elle utilise le plus pour façonner ses illustrations pour enfant, mais il s’agit de sa technique préférée. Car c’est celle qu’elle contrôle le moins. La peinture posée là, le jeu de l’eau qui fluidifie et la perte de contrôle sur les couleurs qui envahissent les autres. 3/ Le violoncelle. Elle n’a jamais su en jouer, n’a jamais essayé d’apprendre non plus. Et pourtant, il s’agit bien là d’un son qu’elle reconnaitrait entre mille. Elle s’est toujours promis de faire appel à un violoncelliste le jour de son mariage, seulement elle doute à présent de se marier un jour. 4/ L’enseignement. Fut un temps où elle transmettait son savoir, sa passion. En ce temps là elle s’est d’ailleurs perdue dans d’autres passions, charnelles et interdites, qui la poussèrent à tout quitter sans se retourner. 5/ Les plantes. S’il y a une chose qu’on peut dire, c’est que Delia est loin d’avoir la main verte. Elle adore les plantes, les fleurs, en les laissant toutes mourir les unes après les autres. À titre d’exemple, elle en est à sa vingt-huitième orchidée en cinq ans.  - saison préférée: L’été. C’est d’une simplicité déconcertante : Delia a besoin de soleil, de chaleur. Elle aime dévoiler ses jambes sous des jupes légères, et sentir le soleil brûler ses épaules. - traits de caractères: Déterminée - audacieuse - rêveuse - naïve - douce - extravertie - sensible - romantique - tolérante - maligne - charmeuse - manipulatrice. - groupe: celosia. - avatar: Nathalie Emmanuel.

ii. swing wide your crane, run me
Lou,

Tu étais belle, Lou.
Tu étais belle à en crever tu sais. Tu étais belle à l’intérieur. Et à l’extérieur j’en avais le souffle coupé. Mais je n'aimais pas ton eau saline, Lou. Je ne l’ai jamais aimée, celle que tu as versé sur mon épaule si souvent. J’ai toujours trouvé ça bizarre tu sais, Lou. Qu’une fille si malheureuse puisse me rendre si heureuse. Il y avait un truc en toi Lou, malgré tout ça. Tu étais comme un soleil incandescent, une étoile tellement brillante, tellement irradiante, qu’elle se serait consumée elle-même. C’est ça, Lou, non ? Tu t’es consumée. Comme grignotée par des chagrins invisibles. Comme prête à imploser à tout moment. Je crois que j’ai toujours connu la fin de ton histoire, Lou. En même temps, tu ne me l’as jamais cachée. Tu le disais, Lou, que vivre c’était trop difficile. Tu disais que tu n'étais qu’éphémère. Comme tout le monde, en fait, mais toi tu voulais décider ta date de fin. Tu disais que ce n'était pas ta vie, que tu te sentais spectatrice de ton propre film, et que ça ne valait pas plus qu’une série B. T’as été une étoile filante dans ma vie, Lou. Et je voulais juste t’en remercier. Merci d’être passée dans la mienne, plus que dans toutes celles que tu aurais pu visiter. Merci d’avoir marqué la mienne, Lou. Tu étais belle, Lou. Putain ce que tu étais belle.

Wes,

Je t’ai aimé, Wes.
J’ai aimé tes bras, j’ai aimé tes mains posées sur moi, j’ai aimé tes lèvres sur les miennes et ton corps dans le mien. J’ai aimé la chaleur dégagée par nos corps, la passion comme un frisson sur ma peau. J’ai aimé tes phrases adolescentes, tes émotions pures. J’ai aimé partager avec toi, partager l’art et la peinture, partager les prémices des relations que tu allais vivre après moi. Mais j’ai eu peur, pardonne-moi, Wes. Peur des neufs années qui nous séparaient, peur de trop t’en demander, à seize ans. Peur de ce qu’on pourrait penser de moi. Peur d’avoir à assumer.

Maman,

Tu me manques déjà, maman.
Tu me manques si fort que j’ai le palpitant qui ne palpite plus vraiment. J’en ai le coeur au bord des lèvres, les joues séchées par le sel de mes larmes. Ça me fait mal à l’intérieur, maman. J’ai envie de crier, j’ai envie de hurler, et pourtant je ne suis rien qu’un robot sans émotion. Je déambule, le regard livide, vide de toi. Je ne sais pas comment faire ici sans toi, je ne sais pas à qui demander d’éclaircir mes idées comme tu avais l’habitude de le faire. Je te trouvais belle maman, jusqu’à la fin je t’ai trouvée belle. Sans ces longs cheveux bouclés que tu as passé ta vie à dompter, sans même tes sourcils qui te donnaient cet air si grave. Tu avais l’air paisible ton dernier jour, tu sentais, tu me l’avais dit. Tu attendais patiemment de partir, c’était devenu trop dur pour toi ici. Et je sais que tout ce qui te retenait, c’était moi. Alors je t’ai souri tout le long, je t’ai souri comme si j’étais heureuse pour toi, comme si j’avais toujours été prête à accompagner ma mère dans la mort. Je t’ai souri aussi fort que j’étais dévastée à l’intérieur. J’ai tellement souri ... Et quand j’ai entendu ton dernier souffle, quand tout ton corps s’est détendu, j’ai fermé les yeux et j’ai serré encore plus fort ta main dans la mienne, juste contre mon coeur pour y sentir une dernière fois ta chaleur. Tu me manques, maman.

Jo,

Je ne sais plus, Jo.
Je ne sais plus où nous en sommes, ni même si nous avons un jour été quelque part ensemble. Je ne sais plus si nous suivons le même chemin ou bien si nous en suivons deux distincts mais seulement parallèles. Je crois à cette dernière hypothèse tu sais, Jo. J’ai l’impression que nos chemin s’éloignent petit à petit, que la distance entre nous augmente de manière imprévisible. Tu vas à droite, je vais à gauche. C’est peut être ça, tout simplement. Peut être que la situation n’est pas plus compliquée que ça. Peut-être que ces thérapies que nous endurons pour sauver un mariage qui n’a pas encore eu lieu, ne réussiront qu’à nous prouver nos différences, Jo. Je ne sais plus, Jo. Ne m’en veux pas mais tu vois, j’ai de plus en plus de mal à avoir la foi. Je ne sais plus, Jo. Je ne sais même plus si j’ai réellement envie de savoir. 

iii. when eyes are all painted sinatra blue
- pseudo/prénom: émeline. - âge et pays: vingt-trois ans/france. - type de personnage: pré-lien de @Wes Rhodes. - votre avis sur le forum:        - où avez-vous connu le forum: bazzart. - autre:  I love you    


Dernière édition par Delia Fleming le Jeu 24 Mai - 3:59, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Isla Gatling

everything is temporary.

- paper notes : 431
- since : 16/11/2017

( end game )

- getaway car.
address:
contact book:
availability: available, [○○]

MessageSujet: Re: et que ne durent que les moments doux.    Ven 18 Mai - 10:20

ce pré-lien parfait (qui me faisait de l'oeil).
Bienvenue parmi nous.

_________________
// baby, i’m dancing in the dark with you between my arms. Barefoot on the grass, listening to our favorite song.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Janey Ryder

red lips and wine sips.

- paper notes : 727
- since : 07/12/2017

( end game )

- getaway car.
address: #075, sea side.
contact book:
availability: teddy, bay cleanup tc, jacob, achille, sacha (2/5)

MessageSujet: Re: et que ne durent que les moments doux.    Ven 18 Mai - 10:52

bienvenue à toi

_________________
you could be my king, i will be your queen. this could be the real thing, just like in the movies. the perfect ending, we could be fairytaling. the kiss, the whole thing, just like in the movies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Lula Goldstein

take your broken heart, make it into art.

- paper notes : 5451
- since : 04/11/2017

( end game )

- getaway car.
address: #124, west side.
contact book:
availability: nash, calvin, isla, naomi.

MessageSujet: Re: et que ne durent que les moments doux.    Ven 18 Mai - 14:05

Ce pré-lien et Nat.
Bienvenue par ici, n'hésite pas si tu as besoin de quoi que ce soit.

_________________

(lg)  i love you for watching me shine, and i had the best day with you today.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Marlene Kenway

get some sleep and i'll be fine

- paper notes : 286
- since : 07/04/2018

( end game )

- getaway car.
address: brighton sea side.
contact book:
availability: (wade, ean, vivi/FULL)

MessageSujet: Re: et que ne durent que les moments doux.    Ven 18 Mai - 14:09

ces choix
bienvenue parmi nous

_________________

☽☽ Ever since this began, I was blessed with a curse And for better or for worse I was born into a hearse. I know I said my heart beats for you I was lying girl, it beats for two.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 38
- since : 14/05/2018

( end game )

MessageSujet: Re: et que ne durent que les moments doux.    Ven 18 Mai - 14:24

ta plume, ta plume, ta plume bon sang, elle est trop jolie.
bienvenue avec tous ces excellents choix.

_________________

( beata maria )
je clame que mon âme est pure, de ma vertu j'ai droit d'être fier. beata maria, mon coeur a bien plus de droiture, qu'une commune, vulgaire foule de traîne-misère.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 114
- since : 09/05/2018

( end game )

MessageSujet: Re: et que ne durent que les moments doux.    Ven 18 Mai - 14:39

Bienvenue sur le forum

_________________
† On s'est perdu dans la brume, On s'est livré au combat, Moi je te donnerais la lune, Mais elle brille déjà en toi Déjà pour toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 698
- since : 03/12/2017

( end game )

- getaway car.
address:
contact book:
availability: côme

MessageSujet: Re: et que ne durent que les moments doux.    Ven 18 Mai - 15:09

bienvenue et courage pour la suite de ta fiche 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 174
- since : 15/05/2018

( end game )

MessageSujet: Re: et que ne durent que les moments doux.    Ven 18 Mai - 16:27

bienvenue nat est trop belle

_________________
we live, we die, we steal, we kill, we lie
just like animals

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 438
- since : 03/02/2018

( end game )

- getaway car.
address: Brighton Marina
contact book:
availability: logan, beau

MessageSujet: Re: et que ne durent que les moments doux.    Ven 18 Mai - 16:32

Le début, Nat et le lien
Bienvenue ici

_________________
amours imaginaires



(c) proserpina - présence réduite jusqu'au 03 septembre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 894
- since : 17/12/2017

( end game )

MessageSujet: Re: et que ne durent que les moments doux.    Ven 18 Mai - 18:27

nathalie
bienvenue chez nous

_________________
- He put a star in my heart, and I haven't stopped burning.

:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 554
- since : 20/11/2017

( end game )

- getaway car.
address:
contact book:
availability:

MessageSujet: Re: et que ne durent que les moments doux.    Ven 18 Mai - 18:44

Tout est délicat par ici
Bienvenue Delia


Dernière édition par Mariel Pauls le Dim 20 Mai - 4:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Wade Bridger

pain in the nose, walking overdose.

- paper notes : 365
- since : 22/04/2018

( end game )

- getaway car.
address: 133, brighton west side.
contact book:
availability: (en cours) kala, marlene, tallulah / (à venir) edgar.

MessageSujet: Re: et que ne durent que les moments doux.    Sam 19 Mai - 0:39

nathalie est si choupi. bienvenue. I love you

_________________

--- d a n g e r o u s kind of scars /
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Wes Rhodes

don't follow me, i'm lost too.

- paper notes : 54
- since : 18/04/2018

( end game )

- getaway car.
address: #341, west side.
contact book:
availability: farah, (gabi), (delia).

MessageSujet: Re: et que ne durent que les moments doux.    Sam 19 Mai - 3:11


Officiellement bienvenue parmi nous.
Merci de tenter le pré-lien, j'aime déjà ce que je lis, et j'ai tellement hâte de lire la suite, ça promet.

_________________

[ wesley ] who needs cocaine when human emotions can fuck you up just the same.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 128
- since : 08/04/2018

( end game )

- getaway car.
address:
contact book:
availability:

MessageSujet: Re: et que ne durent que les moments doux.    Sam 19 Mai - 11:09

ce prélien
bienvenue parmi nous

_________________
(we gotta lose it.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 323
- since : 23/11/2017

( end game )

- getaway car.
address:
contact book:
availability:

MessageSujet: Re: et que ne durent que les moments doux.    Sam 19 Mai - 15:24

J'aime beaucoup ce que je lis jusqu'à maintenant Ça promet
Bienvenue parmi nous

_________________

▪ ▪  Hit me with your eyes so sweetly, Oh, you know that yes I love you... I mean I'd love to get to know you ♡
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Jake Mayfield

Don't get too close, it's dark inside

- paper notes : 131
- since : 05/05/2018

( end game )

- getaway car.
address: #229 Brighton sea side
contact book:
availability: Free

MessageSujet: Re: et que ne durent que les moments doux.    Sam 19 Mai - 15:56

Welcome

_________________
Dont grow up. It's a trap - « Fatherhood has completely changed me. It’s just about like the most completely humbling experience that I’ve ever had. I think that it puts you in your place because it really forces you to address the issues that you claim to believe in and if you can’t stand up to those principles when you’re raising a child, forget it.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar

- paper notes : 116
- since : 07/05/2018

( end game )

MessageSujet: Re: et que ne durent que les moments doux.    Sam 19 Mai - 17:22

Bienvenue à toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar

- paper notes : 237
- since : 22/12/2017

( end game )

- getaway car.
address:
contact book:
availability: ceci, janey, teddy.

MessageSujet: Re: et que ne durent que les moments doux.    Lun 21 Mai - 12:28

bienvenue et bon courage pour ta fiche. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 5
- since : 18/05/2018

( end game )

MessageSujet: Re: et que ne durent que les moments doux.    Mer 23 Mai - 0:15

Merci pour votre accueil, vous êtes trop doux I love you I love you
Je reprends (et termine si possible) demain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


( end game )

MessageSujet: Re: et que ne durent que les moments doux.    

Revenir en haut Aller en bas
 
et que ne durent que les moments doux.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- call it what you want. ::  :: hear them whispers. :: run for the fences.-
Sauter vers: