AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 i fell into a ring of fire (blanche).

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar

- paper notes : 112
- since : 16/05/2018

( end game )

MessageSujet: i fell into a ring of fire (blanche).   Jeu 17 Mai - 19:26




- blanche theriot -
back to black


i. harness your blame, walk through
- âge et lieu de naissance: trente ans qu'elle tente de mener une vie paisible, normale, mais il semblerait que le destin en a décidé autrement. Elle est née dans une ville de Louisiane, à Baton Rouge. Lieu sans charme, industriel, qu'elle n'a jamais porté dans son coeur et qu'elle avait envie de quitter, des rêves de gloire plein la tête. A une époque, influencée par ses parents, elle se voyait mannequin à New York ou à Los Angeles, à la une de tous les magasines, adulée du public. De quoi satisfaire son narcissisme d'antan, son besoin infini de reconnaissance. - origines et nationalité: américaine, elle aurait du mal à faire croire qu'elle est autre chose, d'ailleurs, au vu de son accent fort prononcé. Après une adolescence en Louisiane et plusieurs années au Texas, il est difficile de ne pas reconnaître, en l'entendant, qu'elle vient du Sud des Etats-Unis. Elle sait que les "Sudistes" n'ont pas vraiment une bonne réputation dans son pays et à l'étranger, mais qu'importe. Elle est fière de ses origines, même si elle ne se fait pas d'illusion sur les Etats-Unis et leurs nombreuses tares. - statut familial: Elle a toujours été la préférée, dans la famille Theriot, contrairement à Simone, à qui on ne prêtait guère attention. Ainsi, Blanche était choyée par ses parents, qui faisaient soi-disant tout pour sa "réussite." Elle n'était pas proche de sa soeur, elles n'avaient strictement aucune complicité. De toute façon, à l'époque, Blanche était un monstre d'égoïsme et d'égocentrisme, elle se fichait de tout ce qui n'était pas elle. Quand Simone est brusquement partie, elle n'a pas cherché à comprendre les raisons du départ de sa soeur, et, évidemment, ses parents se sont bien gardés de lui expliquer ce qui lui était arrivé. Quelques années plus tard, leurs chemins se sont croisés de nouveau, dans un cadre bien différent. Lors d'un procès, contre un certain Adam, bourreau de sa soeur, qui avait abusé d'elle. L'effet d'un électrochoc pour Blanche. Un réveil. Les paroles de Simone lui permirent de se rendre compte de la manipulation, la pression, que leurs parents avaient tant exercé sur elles. Et de la souffrance endurée par sa soeur, même si elle n'en percevait qu'une infime partie. - statut civil: Célibataire, peu encline à s'engager. Il fut un temps où elle était en couple, avec l'homme de sa vie, expression vide de sens à présent. Un événement a brisé son bonheur conjugal. Ils se sont séparés, il y a trois ans maintenant et depuis, Blanche est passée à autre chose le concernant. Elle retrouve la jeune fille qu’elle était, à vingt ans. Quand elle passait de nombreuses soirées dehors, aguichait la gent masculine, s'abandonnait au premier venu, pourvu qu'il ne soit pas trop con ou collant. Blanche se veut sans attaches, libre, enfin. - occupation: Elle a fait du piano sa vie. La seule chose qui la rattache à ce monde, qui lui permet de faire taire sa souffrance et le passé. Elle a toujours fait du piano, depuis toute petite. Dans une famille comme la sienne, jouer d'un instrument allait de soi. Se produire devant la famille et les amis aussi, pour se montrer, se mettre en scène. Mais cela ne devait pas aller plus loin que cela. Ses parents ne l’ont jamais poussée dans cette voie, ils ont toujours pensé qu'elle devait se consacrer au mannequinat, exploiter sa beauté. Une fois libérée de leur présence néfaste, Blanche s'est vouée corps et âme à la musique. Aujourd'hui, elle commence à avoir une certaine notoriété dans le milieu et joue dans de nombreux pays, surtout un répertoire classique mais aussi des grands standards de la chanson américaine. - cinq choses favorites: il n'y a rien qu'elle aime plus que la musique, en particulièrement son instrument de prédilection, le piano. Etre seule avec cet instrument si précieux, glisser ses doigts sur les touches blanches, loin de l'agitation, la rend heureuse, même si ce bonheur s'étiole bien rapidement. En tout cas, elle passe une grande partie de son temps à jouer et écouter de la musique. Elle ne supporte pas le silence, il lui faut toujours une mélodie en fond. Eclectique dans ses choix de chansons, elle aime particulièrement tout ce qui vient de son état de naissance, la Louisiane. Elle est donc une grande amatrice de jazz, mais aussi de blues, folk, country et rap. Blanche aime aussi danser, danser jusqu’à n’en plus pouvoir, jusqu’au lever du jour, sentir la chaleur d'un corps inconnu contre le sien, être prise d'une euphorie momentanée - souvent due à l’alcool, il faut le dire, dont elle abuse un peu par ailleurs. Quand elle a déménagé à Austin, loin de l'influence toxique de ses géniteurs, elle s'est mise au rock acrobatique. Elle s’est évidemment cassé la gueule plus d’une fois en faisant cela, mais qu’importe, elle a l’amour du risque. Autre loisir plutôt surprenant mais ô combien américain, loisir fort répandu dans le Sud des Etats-Unis: les stands de tir. Elle les fréquentait beaucoup, à une époque et avait sa propre arme. Elle évite de raconter ceci maintenant qu’elle est installée à Brighton, car elle ne souhaite pas particulièrement passer pour une psychopathe. Blanche aime aussi beaucoup lire, particulièrement de la poésie. Elle n'a pas fait d'études, donc ne pourrait se lancer dans de grandes analyses stylistiques, mais lire de la poésie à haute voix l'apaise. C'est aussi une grande amatrice de randonnée, de promenades en tout genre. Elle a besoin d'avoir un certain lien avec la nature, d'être en contact avec la beauté pure de montagnes enneigées, de grands lacs ou d'une mer déchaînée. - saison préférée: L'automne. Ses couleurs, la beauté des forêts à cette période. Saison mélancolique comme elle. - traits de caractères: qualités; douce, sensible, affectueuse, spontanée, soignée, élégante, passionnée, enjôleuse, ordonnée, indépendante, franche défauts; rancunière, angoissée, maladroite, lunatique, blessante, taciturne, impulsive, sanguine, casse-cou, méfiante, secrète, bourreau de travail, un brin misanthrope. - groupe: hydrangea. - avatar: sarah gadon.

iii. when eyes are all painted sinatra blue
- pseudo/prénom: heroes. - âge et pays: presque 25 ans (), France - type de personnage: pré-lien de dawn whittaker - votre avis sur le forum: il est superbe ! je suis arrivée pile au bon moment on dirait   - où avez-vous connu le forum: bazzart. - autre:    


Dernière édition par Blanche Theriot le Dim 20 Mai - 19:18, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 112
- since : 16/05/2018

( end game )

MessageSujet: Re: i fell into a ring of fire (blanche).   Jeu 17 Mai - 19:26

ii. swing wide your crane, run me


17 YEARS OLD // THE BONFIRE OF VANITY

Le miroir est là, devant elle, et Blanche s'admire, se perd dans son reflet. C'est ce qu'on lui a appris, d'ailleurs. Se repaître de sa beauté, toujours. L'exploiter aussi. Petite déjà, sa mère l'inscrivait à des concours de beauté. Et elle gagnait, souvent, car elle correspondait parfaitement au stéréotype tant aimé, en Louisiane et d'autres états du Sud. Celui de la Southern Belle, blonde aux yeux d'un bleu si pur, aux mots savamment choisis, la voix posée et mélodieuse. Douce, ordonnée, obéissante. Et en l'occurence, si manipulable. Les parents Theriot régentaient entièrement la vie de leur progéniture. Blanche ne trouvait rien à redire sur la question. Elle se conformait à ce qu'elle pensait être une tradition, une obligation. Se rendaient à tous ces concours idiots, où on suppose que la seule qualité d'une femme est sa beauté.

Perdue dans cette contemplation absurde, Blanche n'entendit pas sa mère arriver, derrière elle. Elle vit son reflet, dans le miroir. Un regard, de haut en bas, désapprobateur à souhait. Et ces quelques mots... – Tu as grossi, Blanche. Il va falloir remédier à cela. Des mots anodins, sur le coup. Qu'elle acceptait. Mais, en y repensant, elle se souvient, de l'obsession de la mère pour son poids, son contrôle complet sur sa vie. Le début de troubles alimentaires, aussi. Elle la forçait à se faire vomir, parfois. Aujourd'hui, Blanche a des flashs, des réminiscences soudaines, de cette cruauté subtile, distillée partout, à petite dose, tout le temps chez les Theriot.  

Le père participait aussi à cette entreprise de manipulation généralisée, de contrôle sur la vie de l'aînée de la famille. Plusieurs fois, alors qu'elle n'était qu'une adolescente, il lui avait fait comprendre qu'il fallait coucher pour réussir. Pour s'attirer les faveurs des juges. Et elle le faisait. Elle voulait réussir, pour faire plaisir à ses chers parents. Dont elle ne percevait aucunement la perversion. Ils la choyaient, faisaient tout pour elle. Et délaissaient totalement Simone. Blanche aimait ce statut de princesse et n'avait guère d'égards pour sa soeur. Aujourd'hui, elle regrette son attitude envers elle, son indifférence de l'époque. Elle aimerait tout lui dire, tout ce qu'elle garde en elle depuis si longtemps, ce qui lui est arrivé. Implorer son pardon. Mais elle n'a plus aucune nouvelle d'elle et ne sait même pas où elle vit. Alors elle doit vivre avec ce poids et cette culpabilité.

26 YEARS OLD // AS I LAY DYING

Il fallait continuer à jouer un rôle imposé par ses géniteurs, se pavaner sur des podiums, jouer à la belle idiote. Mais Blanche trouvait un échappatoire, grâce à son piano. Les rares moments où elle pouvait exister par elle même, sans l'appui des Theriot. Simone a fini par partir, soudainement. Peu de questions là dessus, Blanche était bien trop obnubilée par sa propre réussite pour se préoccuper de sa soeur. Puis, il y a eu le procès, les révélations successives. Et la furieuse envie de fuir ce climat familial délétère. Alors Blanche est partie, dans un autre état, avec quelques maigres économies en poche et des rêves plein la tête. Elle s'installa à Austin, ville musicale par excellence, au côté de Nashville et Memphis. Les débuts n'étaient guère glorieux et elle se retrouvait régulièrement dans des situations très difficiles, quasiment à la rue. Jusqu'à ce que sa route croise celle d'un producteur qui décela en elle un talent, ce quelque chose de plus que les autres. Cette petite étincelle dans les yeux, animés par une passion infinie pour la musique.

Plus de contact avec ses parents, ni sa soeur. Table rase du passé. Nouveau départ, dans une ville inconnue. Elle se reconstruisait quelque chose, dans cet endroit si agréable, où personne ne connaissait sa vie et ses vieux démons. Où elle pouvait enfin vivre sans son image de pimbêche superficielle qui lui avait tant collé à la peau. Elle finit par rencontrer quelqu'un, là bas. Ils se sont aimés, follement. Et Blanche découvrait enfin la joie d'être respectée par quelqu'un, aimée pour qui elle était vraiment. Ils s'installèrent ensemble, tout allait très vite, mais elle était prise d'une fureur de vivre, l'envie de profiter de cet amour. Rapidement, elle s'imaginait mère, même si elle n'avait que vingt-six ans. S'établir dans cette ville, mener des jours tranquilles. Etre une mère exemplaire, contrairement à la sienne, rompre le mauvais sort. Quand elle tomba enceinte, elle se sentit sur un petit nuage, en paix avec elle-même. Un revanche sur la vie, dans un sens. Son compagnon qu'elle aimait tant, son enfant en devenir, son fidèle piano, sa belle maison, son grand jardin luxuriant: elle n'aurait besoin de rien d'autre pour vivre sur terre.

Tout ce petit conte de fée prit fin brusquement. Blanche était en train de jardiner, tranquillement, sous le soleil texan, quand elle sentit une douleur indicible, monstrueuse, monter en elle. Elle en était à son quatrième mois de grossesse. C'était un jour de printemps, tranquille et beau. Ce jour là, elle a perdu son enfant. Elle n'oubliera probablement jamais cette journée, où tout son monde s'est effondré. Elle était dans un état second, entre la réalité et la cauchemar, comme détachée de son propre corps. En route vers l'hôpital, elle se répétait, en boucle, sans même s'adresser à son compagnon: ce n'est pas vrai, ce n'est pas possible. Souvent, elle se remémore cette scène. Dans ses cauchemars, elle voit son enfant, distinctement. Âgé d'un an ou deux, c'est un garçon. Il est immobile, dans un couloir sombre, un jouet à la main et elle s'approche de lui. Elle veut le prendre dans ses bras, le serrer contre elle mais son reflet s'évanouit avant même qu'elle ait pu l'atteindre. Elle se réveille systématiquement en sanglots.

Après cette perte, Blanche fut plongée dans un désespoir sans nom. Elle finit par se séparer de son compagnon. Il n'y avait plus rien dans sa vie, si ce n'est son éternel piano. La douleur étant une grande source d'inspiration, elle a beaucoup composé, à cette période. Mais elle évite, depuis, de trop jouer ces morceaux, qui ne font que raviver cette plaie béante qui est en elle. Blanche ne sait pas si elle se remettra un jour de cette perte, mais elle essaie de continuer, de s'accrocher à la vie.

30 YEARS OLD // GONE WITH THE WIND

Il fallait quitter les Etats-Unis. Lieu aimé, mais trop associé à la souffrance pour y rester. Alors Blanche décida de s'installer en Europe. Elle passa quelques mois à Paris, puis à Berlin, pour finalement rejoindre l'Angleterre. Son travail occupait tout son temps, elle se jetait à corps perdu dans la pratique du piano. La pression, les obligations, les voyages, les nombreux concerts lui permettaient d'être toujours dans le mouvement, de ne pas sombrer dans la dépression et la mélancolie. D'abord installée à Londres, Blanche commença à se lasser de l'agitation de cette ville. Elle avait besoin d'un lieu calme, où elle pourrait se ressourcer. D'une maison, un cocon, dans lequel elle serait à l'abri du monde et de ses malheurs. Lors d'un concert à Brighton, elle tomba amoureuse de cette ville charmante, si différente de tous les lieux dans lesquels elle avait vécu jusqu'alors. Cela fait six mois qu'elle vit à Brighton, où elle reprend, peu à peu, goût à la vie. Elle aime se promener au bord de la mer, se laisser bercer par le bruit des flots. S'occuper de sa maison. Composer, tout le temps. Et puis, continuer à voyager, en Europe, pour ses concerts.

Blanche redevient qui elle était, il y a quelques années, avant la tragédie. Virevoltante, drôle, épicurienne. Et tout cela teinté d'une nouvelle crise d'adolescence un peu tardive. Trente ans, certes, mais elle n'a plus envie d'être parfaitement mature et conformiste. Elle veut profiter de son temps sur terre, être légère, aventureuse, rattraper tout ce qu'elle n'a pas pu faire pendant tant d'années, lorsqu'elle était brimée par ses parents. Collectionner les souvenirs, des images réconfortantes, pour ses vieux jours.

Le hasard fait que sa soeur, Simone, est aussi à Brighton. Elles ne se sont jamais croisées, Blanche étant peu dans la ville dans la semaine. Elle pense parfois à elle, se demande ce qu'elle est devenue et est très loin d'imaginer qu'elle est si près d'elle..

facts: son prénom, Blanche, a été choisi en hommage à la pièce A Streetcar Named Desire, de Tennessee Williams - Grande amatrice de bourbon, Blanche ne peut guère s'en passer, depuis quelques années. - Elle aime jardiner et s'est acheté une petite maison avec un joli jardin à Brighton, dans lequel elle aime lire, flâner, organiser des soirées. C'est une très bonne hôte, très attentive à ses invités. Mais en rien snob ou trop précieuse. - Elle fait une excellente imitation de Scarlett O'Hara, mainte fois pratiquée quand elle était adolescente..

_________________
Do you hate people? – I don't hate them...
I just feel better when they're not around. 


Dernière édition par Blanche Theriot le Dim 20 Mai - 19:20, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 101
- since : 29/04/2018

( end game )

MessageSujet: Re: i fell into a ring of fire (blanche).   Jeu 17 Mai - 19:28

Bienvenue sur le froum et bon courage pour ta fiche.

_________________
- try to be a rainbow in someone's cloud.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 554
- since : 20/11/2017

( end game )

- getaway car.
address:
contact book:
availability:

MessageSujet: Re: i fell into a ring of fire (blanche).   Jeu 17 Mai - 19:34

Le pseudo, le métier, l'avatar, tout est fou j'ai hâte de lire la suite!
Bienvenue Blanche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Logan Ramirez

she's fragile like a bomb

- paper notes : 467
- since : 07/02/2018

( end game )

- getaway car.
address: brighton west side #15
contact book:
availability: full - (lisa, jazz, edgar, côme/tommy)

MessageSujet: Re: i fell into a ring of fire (blanche).   Jeu 17 Mai - 19:52

la jolie sarah I love you
bienvenue parmi nous

_________________

all of the chaos and all of the lies, i hate it. i'm wasting here, can anyone wash it all away ? i'm waiting here for anyone to wash it all away.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 364
- since : 17/11/2017

( end game )

- getaway car.
address: brighton sea side (#62)
contact book:
availability: (2/3) cecil, two, three.

MessageSujet: Re: i fell into a ring of fire (blanche).   Jeu 17 Mai - 19:56

Cette blondie est juste magnifique

Bienvenue sur le forum & bon courage pour ta fiche

_________________

this is my fight song
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 783
- since : 24/12/2017

( end game )

- getaway car.
address:
contact book:
availability: open (janey, clara, cole, lucy, alex, dani, charlotte)

MessageSujet: Re: i fell into a ring of fire (blanche).   Jeu 17 Mai - 20:02

Non mais quel début de fiche. Puis Sarah qui est magnifique.
Un de mes dcs (@James Monroe) est du Texas aussi, il y aura peut-être moyen de trouver quelque chose.
Bienvenue en attendant, bon courage pour la suite de ta fiche ! I love you

_________________
-- So tell me another beautiful lie, Tell me everything I want to hear. Won't you lay here by my side? I want to fuck away all my fear. @bearsden

Spoiler:
 


Dernière édition par Teddy Walsh le Jeu 17 Mai - 20:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Dawn Whittaker

life is tough, but so are you.

- paper notes : 219
- since : 06/12/2017

( end game )

- getaway car.
address: #41, west side.
contact book:
availability: bash, hugo, (jessi).

MessageSujet: Re: i fell into a ring of fire (blanche).   Jeu 17 Mai - 20:02

Merci de tenter mon pré-lien.
J'ai hâte de construire cette relation avec toi.
(Ça ne sera pas facile, mais quand même.)

_________________

[ dawn ] she was beautiful, in the quiet way that lonely, unnoticed people are beautiful to those who notice them.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 698
- since : 03/12/2017

( end game )

- getaway car.
address:
contact book:
availability: côme

MessageSujet: Re: i fell into a ring of fire (blanche).   Jeu 17 Mai - 20:08

bienvenue et courage pour la suite de ta fiche 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 894
- since : 17/12/2017

( end game )

MessageSujet: Re: i fell into a ring of fire (blanche).   Jeu 17 Mai - 20:22

bienvenue parmi nous

_________________
- He put a star in my heart, and I haven't stopped burning.

:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 76
- since : 28/04/2018

( end game )

- getaway car.
address: brighton sea side, 202
contact book:
availability:

MessageSujet: Re: i fell into a ring of fire (blanche).   Jeu 17 Mai - 20:59

ooh, ce personnage qui pète le feu que tu nous concoctes là...
bienvenue, j'ai franchement hâte d'en lire plus.

_________________


• les jours s'en vont je demeure •
(c) Miss Pie

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 114
- since : 09/05/2018

( end game )

MessageSujet: Re: i fell into a ring of fire (blanche).   Jeu 17 Mai - 21:00

Bienvenue

_________________
† On s'est perdu dans la brume, On s'est livré au combat, Moi je te donnerais la lune, Mais elle brille déjà en toi Déjà pour toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Janey Ryder

red lips and wine sips.

- paper notes : 727
- since : 07/12/2017

( end game )

- getaway car.
address: #075, sea side.
contact book:
availability: teddy, bay cleanup tc, jacob, achille, sacha (2/5)

MessageSujet: Re: i fell into a ring of fire (blanche).   Jeu 17 Mai - 21:44

sarah mon amour et ce personnage
garde-moi de la place au chaud et sinon, bienvenue par ici

_________________
you could be my king, i will be your queen. this could be the real thing, just like in the movies. the perfect ending, we could be fairytaling. the kiss, the whole thing, just like in the movies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Lula Goldstein

take your broken heart, make it into art.

- paper notes : 5451
- since : 04/11/2017

( end game )

- getaway car.
address: #124, west side.
contact book:
availability: nash, calvin, isla, naomi.

MessageSujet: Re: i fell into a ring of fire (blanche).   Jeu 17 Mai - 21:50

Ce lien, ce personnage.
Bienvenue par ici ma belle.
Si tu as besoin de quoi que ce soit, je suis là !

_________________

(lg)  i love you for watching me shine, and i had the best day with you today.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 192
- since : 12/05/2018

( end game )

- getaway car.
address:
contact book:
availability: (off. 4/4)

MessageSujet: Re: i fell into a ring of fire (blanche).   Jeu 17 Mai - 21:54

bienvenue parmi nous. I love you

_________________
› je nous vois danser au ralenti sur du rub a dub et toi tu me déposes des mots précieux au creux de l’oreille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 197
- since : 05/04/2018

( end game )

- getaway car.
address:
contact book:
availability: (2/4) romeo, tc, you ?

MessageSujet: Re: i fell into a ring of fire (blanche).   Jeu 17 Mai - 22:18

bienvenue par ici ma belle

_________________

So why don't we just play pretend
Like we're not scared of what is coming next
Or scared of having nothing left
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 112
- since : 16/05/2018

( end game )

MessageSujet: Re: i fell into a ring of fire (blanche).   Jeu 17 Mai - 22:42

owwww vous êtes des amours seriously

@Neal Baxter thanks je viens de me rappeler que Jake Gyllenhaal et Sarah Gadon ont fait un film ensemble, fort glauque d'ailleurs Arrow

@Mariel Pauls et toi alors le métier est giga cool, j'irai lire ta fiche! merci I love you

@Logan Ramirez thanks

@Jackie Lockwood merci

@Teddy Walsh: ow merci, c'est adorable ça, j'espère que la suite sera bien alors
et grave, vive les Texans, je vais aller voir ça I love you

@Dawn Whittaker moi aussi mon chou, j'ai hâte ça va être plein d'émotions, je le sens

@Ryan Ward merciii

@Lisa Ferguson merci !

@Cecil Von Sydow merci c'est adorable ! pas encore lu ta fiche, mais rien qu'en voyant prof de litté + dramaturge raté, la littéraire que je suis ne peut qu'approuver à 1000%

@Davis Matthain merci !

@Janey Ryder que dire de Sienna, que j'adooooore et qu'on ne voit jamais sur les rpg je te garde une place volontiers dear

@Lula Goldstein merci t'es trop choue. Et j'espère qu'on se trouvera un lien musical alors!

@Levi Guthrie merci

@Rhian Penwyn waaaa ce choix d'ava de ouf. merci!!

_________________
Do you hate people? – I don't hate them...
I just feel better when they're not around. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 59
- since : 27/03/2018

( end game )

- getaway car.
address:
contact book:
availability:

MessageSujet: Re: i fell into a ring of fire (blanche).   Jeu 17 Mai - 22:55

Bienvenue parmi nous avec ce beau personnage et ce bel avatar I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 375
- since : 09/02/2018

( end game )

- getaway car.
address:
contact book:
availability: (logan/côme, mariel, wyatt, beau, ninel)

MessageSujet: Re: i fell into a ring of fire (blanche).   Jeu 17 Mai - 23:54

Mais Sarah my love.
Il nous faudra un lien avec mon dc @Hugo Diamantini qui est très proche de Dawn, et le hasard veut qu'il soit pianiste également.
Bienvenue chez toi. I love you

_________________
I gotta roll I can't stand still
Got a flamin' heart can't get my fill
With eyes that shine, burnin' red
Dreams of you all through my head
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Jake Mayfield

Don't get too close, it's dark inside

- paper notes : 131
- since : 05/05/2018

( end game )

- getaway car.
address: #229 Brighton sea side
contact book:
availability: Free

MessageSujet: Re: i fell into a ring of fire (blanche).   Ven 18 Mai - 1:50

Welcome

_________________
Dont grow up. It's a trap - « Fatherhood has completely changed me. It’s just about like the most completely humbling experience that I’ve ever had. I think that it puts you in your place because it really forces you to address the issues that you claim to believe in and if you can’t stand up to those principles when you’re raising a child, forget it.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


Contenu sponsorisé


( end game )

MessageSujet: Re: i fell into a ring of fire (blanche).   

Revenir en haut Aller en bas
 
i fell into a ring of fire (blanche).
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- call it what you want. ::  :: hear them whispers. :: run for the fences.-
Sauter vers: