fermeture du forum.

Partagez | 
 
 esclave cardiaque des étoiles. (rome)
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Aller en bas 


Invité
Invité

click down

MessageSujet: esclave cardiaque des étoiles. (rome)   Lun 14 Mai 2018 - 15:52




- roman moriarty -
la religion seule est restée toute neuve la religion
est restée simple comme les hangars de Port-Aviation


i. harness your blame, walk through
- âge et lieu de naissance: ça fait dix-neuf ans qu'il est venu au monde, roman. c'est encore un gamin, un gamin qui pense tout connaître du monde, un gamin qui s'cherche encore au milieu des aléas de l'univers. la vérité, c'est qu'il a rien vu de la vie, rome, il a jamais bougé de brighton - c'est là qu'il est né, c'est là qu'il mourra. - origines et nationalité: rome, il est anglais, juste qu'au bout des ongles. il sait même pas si son arbre généalogique a déjà bifurqué au-delà des mers, vers d'autres terres. la vérité, c'est que pour lui, ça a pas trop d'importance. c'est un enfant du monde, idolâtrant la chimère de l'amour universel.  - statut familial: c'est le seul fils d'un pasteur, cadet d'une fratrie composée de lui et de ses deux sœurs. trois enfants, soudés par leur faible différence d'âge. maman, ça fait longtemps qu'elle n'est plus dans la photo. morte en couche, d'après papa. rome le croit, quelle raison aurait-il de douter ? sa photo de famille est parfaite. il n'a pas envie d'en fissurer le cadre. - statut civil: il est célibataire - beaucoup trop jeune pour ça, qu'il dit. beaucoup trop fidèle à dieu, qu'il pense. son père, ses soeurs, ils l'encouragent à se trouver une petite amie, de préférence bonne à marier (selon papa), mais lui, il affirme qu'il veut se concentrer sur dieu, sur sa future entrée dans les ordres. et si il se sent toujours mieux, toujours plus emporté en la compagnie des hommes, c'est certainement parce qu'il sait à quel point les femmes peuvent être déroutantes, et peuvent le détourner de la religion. qu'est-ce que ça pourrait être d'autre ? - occupation: tout juste diplômé du lycée, il suit un cursus de théologie protestante à l'université. dans son temps libre, il aide son père au temple dont il est le pasteur. tout cela, il le fait dans l'unique but de pouvoir un jour porter la soutane.  - cinq choses favorites: (un) il y a la religion bien entendu. être croyant, c'est la principale caractéristique de roman, parce qu'il a jamais appris à être autre chose. protestant, ça devrait être inscrit sur sa carte d'identité, ça le définit peut-être plus que n'importe quoi d'autre. (deux) papa, il a toujours voulu que ses gosses soient des musiciens. le développement personnel, artistique, c'est important selon lui. rome, il a eu de la chance, on lui a attribué la harpe. depuis ses six ans, il est amoureux de son instrument comme on est amoureux d'un corps humain. tous les jours, il consacre quelques moments à théodora, comme il l'a appelée. c'est toute la sensualité dont il a besoin, qu'il se dit. (trois) roman, il a la tête dans les étoiles, au sens littéral. c'est depuis qu'il est tout petit qu'il est passionné par l'astronomie, les constellations. l'idée de pouvoir se dilater dans la vastitude d'un univers entier, de voir l'infini se matérialiser en un concept. c'est bien ce qui le rend heureux, rome. (quatre) puis, y'a l'homme de la vie de roman, oscar wilde, qu'il lit en cachette, la nuit, parce que papa cautionnerait pas qu'il lise une littérature si déviante. il peut pas s'en empêcher, il s'en sent coupable parfois, et il saurait pas expliquer pourquoi il se sent tellement envoûté par l'oeuvre de cet homme. (cinq) enfin, il a sa petite affection toute particulière pour l'architecture. grand livre ouvert de l'humanité, il aime lire sur les murs, les fenêtres, les plafonds, les sols, l'histoire des hommes qui l'ont précédé. les temples, les palais, les églises, les monuments sont tout autant de livres en trois dimensions qui allument les étincelles au fond des yeux de rome. - saison préférée: rome il aime l'été pour aucune autre raison que "c'est joli". les crépuscules qui l'accompagnent se coucher. les bruits de l'univers qui s'infiltrent, la nuit, par sa fenêtre ouverte, dans sa chambre. les couleurs de l'eau qui semble prendre vie pendant quelques mois. les étoiles qui ne se dévoilent que pendant les périodes les plus chaudes. l'été, il le voit arriver le coeur battant et il le regarde partir la gorge serrée. l'été et roman, c'est l'histoire d'amour qui s'ignore. - traits de caractères: (qualités) apaisé / doux / bienveillant / altruiste / calme / compatissant / rêveur / délicat / optimiste / diplomate / salaire / enthousiaste / loyal / moral / pacifique / paisible / patient / pétillant / bienséant / sensible (défauts) arbitraire / borné / crédule / naïf / distrait / émotif / fataliste / idéaliste / maladroit / susceptible / indécis / strict - groupe: hellebore. - avatar: björn winiger.

ii. swing wide your crane, run me
(i can’t have that i’m making my father proud) Oscar Moriarty, c’est le héro de la vie de Rome. Puis Roman, c’est son seul fils, du coup il l’aime un peu trop (il est vieux jeu, Oscar, les garçons d’abord). Rome, il porte son nom, ses espoirs, et les cierges lorsqu’il fait ses sermons. Quand il regarde son père, Rome, il est capable de faire tenir toute l’admiration du monde dans ses yeux écarquillés – parce que tout le monde aime papa, tout le monde le respecte, tout le monde l’écoute quand il prêche la parole de Dieu – c’est un Grand Homme, et quand il le dit, il voudrait pouvoir accentuer sur les majuscules, parce qu’il y a personne comme papa. C’est le seul homme qu’il aimera jamais, qu’il dit. (being gay is bad but lying is worse, so just realize you have a curable curse and turn it off) Tu devrais te trouver quelqu’un, Romy, qu’on lui répète en permanence. Alors, Rome, il se contente de sourire, de rire nerveusement parfois, d’hausser les épaules, parce que, Rome, il a pas trop envie de sortir avec une fille. « Elles sont cools, je suppose » et il espère que ça passera sous le tapis. Il veut pas admettre qu’il est conscient du pouvoir de distraction du sexe féminin, et lui, il veut pas être distrait. C’est pour ça que son corps ne ressent rien face aux femmes, hein ? C’est pour ça qu’il ne se sent bien qu’avec les hommes, n’est-ce pas ? Son âme sait qu’il ne peut être détourné de l’appel divin par les garçons, alors son âme, elle les favorise forcément. Parfois, on plaisante, on lui qu’il va finir homosexuel s’il continue (tu sais, Roman, les hommes sont pas censés regarder leurs amis comme ça), et lui, il pouffe, il hausse les épaules, lâche « Tu sais bien que je ferai jamais ça », surtout, il essaie d’ignorer la torsion désagréable de ses intestins. Il ferme les yeux forts, il éteint la lumière de tout ce qu’il peut ressentir, parce que c’est son seul moyen de gérer les choses. (i know my sisters like i know my own mind) Dans la vie de Rome, on peut pas oublier ses sœurs – Andromeda et Theodora. L’aînée, la cadette. On peut bien lui demander s’il les aime, ses sœurs, il répondra toujours avec le même sourire désabusé et ce haussement d’épaule rapide – parce que ça nécessite même pas de réponse. Ses sœurs et lui, ce n’est pas un trio, c’est une unité, quelque chose de fait pour aller ensemble. Andromeda, la sage, la tempérée, la responsable, la méthodique – Theodora, l’esprit libre, la passionnée, la fougueuse, la furieuse. Au milieu, Rome, il se demande ce qu’il est censé être – le juste milieu, ou quelque chose de plus. Il se demande s’il n’est que l’étoile entre la lune et le soleil, la terre entre l’ouragan et la mer, le crépuscule entre midi et minuit. Parfois, il regarde ses sœurs, et il se sent effrayé par son rôle d’intermédiaire, qui le réduit éternellement à n’être que ça (celui du milieu, celui défini par ses extrémités) – mais après tout, il aime ses sœurs plus que tout autre chose. Alors il ne dit rien, il sourit, il les aime. (the moon is twice as lonely and the stars are half as bright) Rien de plus tragique en ce monde que la mort qui frappe en même temps que la vie. Il est presque sûr que c’était ainsi que s’exprimait le vieux pasteur responsable de son jeune père. Rome il le regardait – il avait à peine quatre ans – à moitié caché derrière son père – tout juste quatre ans – et les yeux pleins d’incompréhension – deux ans que maman était morte. Il s’en souvient pas vraiment, de sa mère – des anecdotes rapportées, un visage calqué sur les photographies vieillies. C’est flou. Et papa aime pas en parler. « C’est normal, il a beaucoup souffert », il dit à Theodora lorsqu’elle comprend pas. Il se sent peut-être coupable, aussi (mais ça, il ne le dit pas à Theodora). Morte en couche – trois enfants en trois ans, c’était trop, c’est ça qui l’a emportée. C’est pas de sa faute, à papa, s’il respecte la volonté de Dieu (la contraception est un péché), c’est pas de sa faute si le Ciel a rappelé maman si tôt (l’avortement l’est encore plus). Alors Rome n’a pas vraiment compris lorsqu’Andromeda lui a dit, dans l’obscurité de sa chambre, une nuit : « C’est papa qui a tué maman ». Il n’a pas compris la rancune, la tristesse, l’anxiété dans sa voix. Ca n’a jamais été de la faute de papa.

iii. when eyes are all painted sinatra blue
- pseudo/prénom: nastasia ; fantasia. - âge et pays: 19 ans, france. - type de personnage: inventé, encore.    - votre avis sur le forum: nul, j'ai créé un double compte parce que je le déteste.    - où avez-vous connu le forum: bazzart il me semble.   - autre: zbab zbab.


Dernière édition par Rome Moriarty le Jeu 17 Mai 2018 - 20:07, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

click down

MessageSujet: Re: esclave cardiaque des étoiles. (rome)   Lun 14 Mai 2018 - 15:53

+1 aucazou.
si l'un de vous à envie d'un lien, ma boite mp est grande ouverte.
Revenir en haut Aller en bas
Jazz Eaton

Jazz Eaton


⋅ paper notes : 841
⋅ since : 03/02/2018

click down

- getaway car.
address: Brighton Marina (Boat)
contact book:
availability: mp moi

MessageSujet: Re: esclave cardiaque des étoiles. (rome)   Lun 14 Mai 2018 - 15:55

Je suis fan rien que du profil, j'ai trop hâte d'en savoir plus
Rebienvenue ici et bon courage pour tout remplir

_________________

Thank you,
next.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité

click down

MessageSujet: Re: esclave cardiaque des étoiles. (rome)   Lun 14 Mai 2018 - 16:01

on part sur du gros qualitatif, björn winiger, je l'aime d'amour
il est beaucoup beaucoup trop rare
puis ce personnage qui se dessine      
si tu cherches quelqu'un pour te détourner de dieu, call-me
re-bienvenue sinon  
Revenir en haut Aller en bas
Logan Ramirez

Logan Ramirez
she's fragile like a bomb

⋅ paper notes : 1193
⋅ since : 07/02/2018

click down

- getaway car.
address: brighton west side #15
contact book:
availability:

MessageSujet: Re: esclave cardiaque des étoiles. (rome)   Lun 14 Mai 2018 - 16:08

damn, tous ces dc qui poussent
rebienvenue

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité

click down

MessageSujet: Re: esclave cardiaque des étoiles. (rome)   Lun 14 Mai 2018 - 16:11

le perso a l'air génial, rebienvenue chez toi 
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

click down

MessageSujet: Re: esclave cardiaque des étoiles. (rome)   Lun 14 Mai 2018 - 16:22

Ce nom de famille
Rebienvenue à toi
Revenir en haut Aller en bas
Edgar Smith

Edgar Smith
vilified, crucified, in the human frame

⋅ paper notes : 1201
⋅ since : 24/02/2018

click down

- getaway car.
address: #221, west side.
contact book:
availability: (closed) logan, cecil, pippa, ava, jillian.

MessageSujet: Re: esclave cardiaque des étoiles. (rome)   Lun 14 Mai 2018 - 16:29

Rome Moriarty a écrit:
- multi-comptes : the great cecil von sydow.
y'en a qui ont les chevilles qui gonflent, par ici.
rebienvenue à la maison. j'aime déjà ce que tu nous prépares.

_________________
— i couldn't see you when you were there. and now that you're gone, i see you everywhere.


Dernière édition par Edgar Smith le Mer 16 Mai 2018 - 0:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité

click down

MessageSujet: Re: esclave cardiaque des étoiles. (rome)   Lun 14 Mai 2018 - 16:33

merci à tous, vous êtes trop adorables, comme toujours. I love you I love you
ryo ; il y a effectivement moyen qu'on se trouve quelque chose, vu ce que je veux faire de rome. du coup, si t'as envie d'un lien, ma boite mp t'est grande ouverte.
edgar ; laisse moi faire ma masturbation intellectuelle en tant que cecil, non mais oh.    
Revenir en haut Aller en bas
Hana Golightly

Hana Golightly
books, flowers and the moon.

⋅ paper notes : 7543
⋅ since : 04/11/2017

click down

- getaway car.
address:
contact book:
availability: [▪︎▪︎▪︎] colt, dean, hartley.

MessageSujet: Re: esclave cardiaque des étoiles. (rome)   Lun 14 Mai 2018 - 16:37

Ce personnage promet trop omg, et qu'il est beau.

_________________

(austen) the person, be it gentleman or lady, who has not pleasure in a good novel, must be intolerably stupid.


Dernière édition par Lula Goldstein le Ven 18 Mai 2018 - 0:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité

click down

MessageSujet: Re: esclave cardiaque des étoiles. (rome)   Lun 14 Mai 2018 - 17:56

J'aime TROP le pseudo et l'avatar le début est assez fabuleux aussi, j'ai hâte de lire la suite
Rebienvenue avec Rome
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

click down

MessageSujet: Re: esclave cardiaque des étoiles. (rome)   Lun 14 Mai 2018 - 18:17

rebienvenue.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

click down

MessageSujet: Re: esclave cardiaque des étoiles. (rome)   Lun 14 Mai 2018 - 19:07

merci à vous trois, vous êtes trop mignonnes, j'vous fais des bisous.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

click down

MessageSujet: Re: esclave cardiaque des étoiles. (rome)   Lun 14 Mai 2018 - 19:20

Rebienvenue parmi nous avec ce nouveau personnage.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

click down

MessageSujet: Re: esclave cardiaque des étoiles. (rome)   Lun 14 Mai 2018 - 21:11

re-bienvenue dans le coin
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

click down

MessageSujet: Re: esclave cardiaque des étoiles. (rome)   Lun 14 Mai 2018 - 21:39

merci à vous deux, du love.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

click down

MessageSujet: Re: esclave cardiaque des étoiles. (rome)   Lun 14 Mai 2018 - 21:44

Il est tellement hot et parfait, je meurs, je l'aime puissance univers
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

click down

MessageSujet: Re: esclave cardiaque des étoiles. (rome)   Lun 14 Mai 2018 - 23:10

GOD
GOD
GOD
GOD


C'est quoi ce perso de malade que nous a fait, tu m'expliques là ?
Je l'aime déjà tellement, attends que tu sois validé toi
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

click down

MessageSujet: Re: esclave cardiaque des étoiles. (rome)   Lun 14 Mai 2018 - 23:43

mais merde, trop de douceur et de gentillesse là. vous êtes toutes les deux trop belles aussi, j'vous kiffe.
et tallulah, t'inquiète, j'attendrai que tu viennes me faire des choses pas catholiques.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

click down

MessageSujet: Re: esclave cardiaque des étoiles. (rome)   Mar 15 Mai 2018 - 13:01

(re)welcome!
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


click down

MessageSujet: Re: esclave cardiaque des étoiles. (rome)   

Revenir en haut Aller en bas
 
 esclave cardiaque des étoiles. (rome)
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Revenir en haut 
 Sujets similaires
-
» TWR 2vs2 The Rise and Fall of Rome
» ? Toiles d'araignées et fumée...
» Rome interdit les bocaux à poissons rouges...
» Au clair des étoiles~
» [Rome-Versailles] Un long, trop long voyage [RP unique]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- call it what you want. ::  :: lights are so bright. :: personnages.-
Sauter vers: