fermeture du forum.

Partagez | 
 
 (beth) build it better the second time around.
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Aller en bas 


Invité
Invité

click down

MessageSujet: (beth) build it better the second time around.   Lun 14 Mai 2018 - 13:47




- elisabeth 'beth' burley -
please don't stop the rain.


i. harness your blame, walk through
- âge et lieu de naissance: trente ans, et t'as l'impression que malgré ton jeune âge, la mort, elle te suit constamment, comme si t'étais la suivante sur la liste mais que tu parvenais toujours à y échapper, sans comprendre pourquoi. tu es née ici même, à brighton, londres. un endroit qui est probablement maudit mais que tu n'es pas en mesure d'échapper, prisonnière de cette ville trop pleine de souvenirs. - origines et nationalité: complètement anglaise. - statut familial: tu es le fruit d'une famille qui n'aurait jamais dû exister. l'enfant unique d'une mère malade qui succombera de sa maladie, quoi qu'on en dise, et d'un père qui purgera sa peine la face dans la bouteille. tu n'avais que six ans lorsque ta mère s'est suicidée, huit ans lorsque tu as compris que ton père n'avait rien d'un père ordinaire. tu as dû te débrouiller toute seule rapidement, quittant le domicile familial à seulement seize ans, préférant jouer l'orpheline que de continuer à ramasser les pots cassés de ton paternel. - statut civil: c'est compliqué. techniquement, tu ne t'offres à rien ni personne, préférant les histoires d'un soir à la complexité des émotions humaines. mais depuis un an et demi, tu l'as sous la peau, ça te tue à petit feu, un peu plus chaque jour. et puis faut l'avouer, t'es une briseuse de ménage un peu malgré toi, un peu par ta faute. - occupation: technicienne d'analyse biomédicale, tu te caches dans un lab car tu ne sais pas gérer avec les humains. le sang, il ne ment pas. les tests, ils disent ce qu'ils ont à dire, ni plus, ni moins et tu te plais dans ce milieu complètement scientifique. - cinq choses favorites: ce collier qui appartenait à ta mère, ton portfolio de dessins, ce portrait de kym et toi âgée seulement de seize ans, lorsque tu es déménagée chez elle, ton ensemble d'acrylique et cette bouteille de parfum oubliée. - saison préférée: le froid glacial de l'hiver, la neige qui tombe, les long foulards et les chemises épaisses, se perdre des heures durant devant un feu de foyer et oublier le reste du monde. - traits de caractères: tête dure ≡ grande gueule ≡ agressive ≡ rancunière ≡ altruiste ≡ entêtée ≡ sarcastique ≡ perfectionniste ≡ casse-cou ≡ casse-gueule ≡ solitaire ≡ méfiante ≡ froide ≡ directe ≡ ambitieuse ≡ égoïste ≡ indépendante ≡ sauvage ≡ insouciante ≡ honnête ≡ orgueilleuse  - groupe: hydrangea - avatar: deborah ann woll

ii. swing wide your crane, run me
(1.) tu n’avais que six ans lorsque ta mère s’est suicidée. tu n’as jamais compris que ta maman, elle n’était pas comme les autres mamans, mais tu savais qu’elle était triste, qu’elle était désemparée. tu voyais les autres enfants à l’école et le sourire sur les visages des autres mamans, et la tienne, elle ne te regardait jamais comme ça. adulte, tu comprends que ce n’est pas parce qu’elle ne t’aimait pas, mais bien parce que les voix dans sa tête, elles étaient plus fortes que ta maman. les voix dans sa tête qui lui rappelaient sans cesse qu’elle ne méritait pas de vivre. tu n’as pas trouvé son corps, c’est ton papa qui a du t’expliquer qu’elle était au ciel désormais, que tu ne la reverrais plus jamais. tout ce qu’elle a laissé derrière, c’est des tâches de sang sur le plancher de la cuisine, un visuel dont tu n’oublieras jamais l’horreur, malgré toutes ces années qui ont filé depuis. (2.) ton père n’était pas un mauvais père, mais il n’était pas un père super présent avant la mort de ta mère et la situation s’est tout simplement dégradée après le suicide de cette dernière. il a trouvé réconfort dans la bouteille, allant souvent jusqu’à oublier ton existence une fois bien partie dans l’excès. tu as appris à être indépendante dès ton plus jeune âge, comprenant que tu ne pouvais te fier sur rien ni personne. tu en as longuement voulu à ton paternel pour cet abandon, c’est encore le cas aujourd’hui. tu as quitté la maison à seize ans, déménageant d’abord chez ta meilleure amie jusqu’à tes dix-huit ans pour ensuite te prendre ton propre appartement une fois ta majorité atteinte. tu as longtemps vécu dans des petits taudits, mais c’était préférable à vivre avec ton alcoolique de père. il a récemment tenté de reprendre contact avec toi, chose que tu refuses avec beaucoup d’ardeur. (3.) malgré ton manque d’encadrement à la maison, tu as toujours été une bonne élève à l’école avec un intérêt particulier pour tout ce qui était sciences et mathématiques. c’est d’ailleurs peu surprenant qu’une fois à l’université tu te sois tournée vers la biologie. le corps et toutes ses fonctions te fascinent et si tu n’avais pas la patience d’entreprendre des études en médecine, tu adores travailler en tant qu’analyse biomédicale. (4.) tu n’as pas beaucoup d’amis, tu n’en as jamais réellement voulu non plus. tu accordes ta confiance très difficilement et on te trouve souvent trop hautaine pour avoir envie de te côtoyer. tu vis bien avec ton cercle de connaissances, aussi petit soit-il. pour ce qui est de tes relations avec les hommes, elles sont majoritairement passagères, temporaires. et puis parfois, ça donne des drôles d’amitiés. parfois, ça crée des malaises. et parfois, c’est complètement catastrophique, comme avec lui. (5.) il y a un an et demi, tu t’es retrouvée au milieu d’un braquage de banque aux côtés de ta meilleure amie. un évènement chaotique qui a fait couler du sang, cette fois-ci sous tes yeux. kym s’est accrochée à toi lorsque la balle lui a traversé la poitrine, la panique dans les yeux du voleur t’a fait comprendre que lui-même ne s’attendait pas à tirer, mais kym, elle a bougé alors qu’elle devait être immobile et ce fut le pas de trop. elle est tombée alors qu’un cri s’échappait de tes lèvres. tu es tombée à ses côtés, les yeux trempés et tu voulais crier, tu voulais tout briser, mais pour une fois, quelqu’un t’a retenu. t’as senti des bras qui se sont serrés autour de ton corps frêle, t’as entendu une voix grave, puissante, mais douce à la fois te dire de te calmer, que tout allait être correct. kym est morte ce jour-là, la plus grande partie de toi envolée soudainement dans un malsain tour du destin, et lip est entré dans ta vie, une bénédiction et une malchance en même temps. (6.) lip, il t’a sauvé ce jour-là, d’une certaine façon et depuis, il ne quitte pas ton esprit. mais lip, il ne te cache pas qu’il est amoureux, depuis longtemps et que c’est du sérieux entre lui et sa brune. et tu respectes ça, du moins, tu essayes. mais ça ne t’empêche de t’accrocher à lui un peu plus après chacune de vos rencontres. c’est innocent, toutes ces rencontres, mais tes sourires ne le sont pas. cette façon que ta main a de venir trouver la sienne sur la table, ou sous la table quand tes doigts viennent caresser sa cuisse dans une tendresse qui ne t’est pourtant pas permise. tu joues avec le feu, tu ne devrais pas, mais tu ne sais pas comment te retenir. Aucun autre homme n’attire ton regard comme il le fait, t’es pas certaine de ce que tu ressens parce que l’amour, ça ne te connaît pas, mais putain, cet homme, c’est comme s’il connaissait chacun des coin de ta sombre âme et qu’il n’en avait pas peur. (7.) à force de jouer avec le feu, vous vous êtes brûlés, lip et toi. vos corps se sont frôlés sous les draps une fois et puis une autre, et la culpabilité, elle est venue le ronger, le beau blond. et puis toi, tu pouvais pas supporter de te sentir mal, de le voir se sentir mal ainsi. tu t’es fâchée, comme tu sais si bien le faire. tu lui as dit que tu ne lui avais pas tordu un bras pour te faire l’amour, qu’il était responsable de ses gestes, qu’il ne pouvait pas se permettre de déverser sa culpabilité sur toi. et la prochaine chose que tu sais, c’est qu’il est dans un accident. Un accident qui lui coûte presque la vie. un accident qui lui enlève sa jambe. et soudainement, ce n’est plus toi qui a besoin de lui, mais bien lui qui a besoin de toi. tu ne sais pas si c’est ta place d’être là, mais tu ne te vois pas être ailleurs. tu veux être là pour lui, mais tu ne sais pas comment. c’est compliqué, c’est déchirant, tu comprends ce que c’est que de perdre une partie de soi, mais pas comme ça, pas complètement. lip, il a perdu sa jambe et sa copine. et y’a toi au milieu de tout, qui veut être là sans vraiment savoir quoi faire de tout ça.

iii. when eyes are all painted sinatra blue
- pseudo/prénom: marie-andrée, chaos. - âge et pays: toujours vingt-cinq ans dans dix jours et l'australie, bien perdue toute seule au milieu des anglos. - type de personnage: inventé de toute pièce. - votre avis sur le forum: ceylemal, il te pousse au dc en moins d'une semaine    - où avez-vous connu le forum: sur bazzart. - autre:  


Dernière édition par Elisabeth Burley le Mer 30 Mai 2018 - 11:46, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lorenzo Farnese

Lorenzo Farnese
a king in my own mind

⋅ paper notes : 1414
⋅ since : 27/02/2018

click down

- getaway car.
address: brighton sea side.
contact book:
availability:

MessageSujet: Re: (beth) build it better the second time around.   Lun 14 Mai 2018 - 13:58

damn, t'as vite craqué
rebienvenue I love you

_________________


maybe you're the sun, and i'm the moon. and we were never meant to collide, but wouldn't it be spectacular if we did ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité

click down

MessageSujet: Re: (beth) build it better the second time around.   Lun 14 Mai 2018 - 13:59

disons qu'on m'a forcé la main très fort. (UM UM @Lip Olsen )
merci beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

click down

MessageSujet: Re: (beth) build it better the second time around.   Lun 14 Mai 2018 - 14:12

La folie des DC, elle contamine tout le monde.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

click down

MessageSujet: Re: (beth) build it better the second time around.   Lun 14 Mai 2018 - 14:36

(re)bienvenue.
Revenir en haut Aller en bas
Jazz Eaton

Jazz Eaton


⋅ paper notes : 841
⋅ since : 03/02/2018

click down

- getaway car.
address: Brighton Marina (Boat)
contact book:
availability: mp moi

MessageSujet: Re: (beth) build it better the second time around.   Lun 14 Mai 2018 - 15:50

Rebienvenue
C'est le bien de craquer

_________________

Thank you,
next.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité

click down

MessageSujet: Re: (beth) build it better the second time around.   Lun 14 Mai 2018 - 16:16

haha, t'as pas perdu de temps   blake est tellement jolie   rebienvenue chez toi 
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

click down

MessageSujet: Re: (beth) build it better the second time around.   Lun 14 Mai 2018 - 16:31

Rebienvenue à toi
Revenir en haut Aller en bas
Layton Walsh

Layton Walsh


⋅ paper notes : 190
⋅ since : 07/05/2018

click down

- getaway car.
address:
contact book:
availability:

MessageSujet: Re: (beth) build it better the second time around.   Lun 14 Mai 2018 - 16:37

Rebienvenue parmi nous avec la magnifique Blake I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hana Golightly

Hana Golightly
books, flowers and the moon.

⋅ paper notes : 7543
⋅ since : 04/11/2017

click down

- getaway car.
address:
contact book:
availability: [▪︎▪︎▪︎] colt, dean, hartley.

MessageSujet: Re: (beth) build it better the second time around.   Lun 14 Mai 2018 - 16:37

Trop bien de te voir te dédoubler.
Re bienvenue à la maison avec la superbe Blake.

_________________

(austen) the person, be it gentleman or lady, who has not pleasure in a good novel, must be intolerably stupid.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité

click down

MessageSujet: Re: (beth) build it better the second time around.   Lun 14 Mai 2018 - 17:54

Rebienvenue avec Elizabeth
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

click down

MessageSujet: Re: (beth) build it better the second time around.   Lun 14 Mai 2018 - 21:29

re-bienvenue avec ce choix parfait
Revenir en haut Aller en bas
Margot Atkins

Margot Atkins


⋅ paper notes : 886
⋅ since : 29/04/2018

click down

MessageSujet: Re: (beth) build it better the second time around.   Mar 15 Mai 2018 - 19:28

(re)bienvenue

_________________
— she wears strength and darkness equally well, the girl has always been half goddess, half hell.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité

click down

MessageSujet: Re: (beth) build it better the second time around.   Mar 15 Mai 2018 - 20:20

Re bienvenue
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

click down

MessageSujet: Re: (beth) build it better the second time around.   Mar 15 Mai 2018 - 20:24

Blake est si jolie
Rebienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

click down

MessageSujet: Re: (beth) build it better the second time around.   Mar 15 Mai 2018 - 21:18

Elisabeth Burley a écrit:
disons qu'on m'a forcé la main très fort. (UM UM @Lip Olsen )

genre, je force personne moi.
trop hâte de lire cette fiche love.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

click down

MessageSujet: Re: (beth) build it better the second time around.   Mar 15 Mai 2018 - 21:49

ce personnage et ce lien quoi
je viendrais certainement t'embêter par mp
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

click down

MessageSujet: Re: (beth) build it better the second time around.   Lun 21 Mai 2018 - 12:30

(re) bienvenue avec cet excellent choix. et bon courage pour ta fiche. I love you
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

click down

MessageSujet: Re: (beth) build it better the second time around.   Mar 29 Mai 2018 - 14:09

blake, cette queen, bienvenue
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

click down

MessageSujet: Re: (beth) build it better the second time around.   Mar 29 Mai 2018 - 22:33

je suis pas passée par ici ??
rebienvenue ma belle I love you
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


click down

MessageSujet: Re: (beth) build it better the second time around.   

Revenir en haut Aller en bas
 
 (beth) build it better the second time around.
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Revenir en haut 
 Sujets similaires
-
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» Session time out...
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"
» 08. Remember that time is money - Benjamin Franklin
» All Time Low

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- call it what you want. ::  :: lights are so bright. :: personnages.-
Sauter vers: