AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Hymn For The Weekend + Rosie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

- paper notes : 114
- since : 09/05/2018

( end game )

MessageSujet: Hymn For The Weekend + Rosie   Dim 13 Mai - 5:17

Encore une fois, j'avais merdé. Je l'avais laissé prendre de l'avance sur toute la ligne et dorénavant, je savais bien que je n'allais pas m'en tirer aussi facilement. Elle avait réussis à me tirer du lit, m'emmenant je ne sais où, dans l'espoir de pouvoir danser un peu, de rencontrer de nouvelles têtes, mais également dans l'espoir de me sortir un peu de mon cocon. Qui était cette charmante démone ? Rosie Hathaway, tout simplement. Depuis quelques semaines, cette jeune femme essayait de me sortir de mon appartement, sachant bien que je m'y sentais à l'étroit. Nous avions commencé à nous parler à l'hôpital, où nous travaillons tout les deux. Le courant avait bien passé, je ne m'étais donc pas fait prier pour la rejoindre de temps à autre, tard durant la nuit. Comme présentement. Ma montre indiquait près de deux heures du matin et je ne trouvais plus Rosie. Je savais qu'elle était dans ce bar, elle devait y être. Nous étions entrés là tout les deux, quelques minutes auparavant et là, je ne la voyais. Elle avait pris une nouvelle position, m'empêchant de la retrouver. Elle était probablement entrain de prendre un verre au comptoir, le regard bien encré dans celui d'un jeune homme, mais je me devais d'en avoir le coeur net. Je ne voulais pas la laisser seule trop longtemps et comprendre par la suite qu'elle avait eu des ennuis par ma faute. Un malheur est si vite arrivé, mais on peu toujours le prévenir. Avec le temps, j'avais appris de mes erreurs, mais également promis de ne plus jamais agir contre ma tête et mes sentiments. Si j'avais l'impression que quelque chose n'allait pas, je me devais d'agir. Comme présentement. Rosie n'était peut-être pas en danger, mais je devais m'en assurer. Et puis, si nous étions arrivés ici ensemble, la moindre des choses seraient que nous puissions ressortir par la même porte, toujours ensemble. Peut-être pas avec toutes nos facultés, mais au moins, sortir d'ici vivant.

Me promenant au travers les danseurs, j'avais l'impression de ne pas me trouver à la bonne place. Comme si je me tenais étrangement sur la piste, mais pas avec toute ma tête. Je me sentais un peu comme Yannick, dans son clip '' Ces soirées-Là '' . Danser comme si ma vie en dépendait, mais ressembler à rien du tout ... Quoi qu'il en soit, je n'avais pas l'intention de me déhancher ce soir, mais bien de trouver quelqu'un à Rosie. Depuis peu, mon amie était célibataire et je savais bien qu'elle avait besoin de réconfort. Peut-être pas pour toute la vie, mais bien pour quelques temps, tout du moins. Elle avait des amis à la tonne, mais personne pour prendre soin d'elle et ça, ça m'attristait grandement. Une chouette fille, belle comme un coeur et célibataire ? C'était vraiment merdique comme vie pour elle. Tout en me dirigeant vers le comptoir du bar, mon regard se dirigea vers le DJ de la place. Un mec corpulent, quelqu'un à qui je ne ferais jamais confiance, même en pleins jour. Par contre, ce dernier avait l'air de prendre les demandes spéciales. Une bonne chose pour moi, si je voulais que Rosie puisse se coller contre quelqu'un ou bien, tout simplement, trouver chaussure à son pied ce soir. Et c'est exactement ce que j'avais l'intention de faire. Si mon amie aurait connu mon plan, je suis certain qu'elle aurait refusé, mais tant pis.

Rendu au comptoir, mon regard se plongea directement dans celui de mon amie. J'avais bien raison, cette dernière, à peine arrivée au bar, avait décidé de me fausser compagnie. Pourquoi m'appeler, me demander de l'accompagner ici, si son seul but était de me laisser en plan une fois arriver ? Rosie était la seule qui pouvait répondre à cette question, mais cette dernière ne m'intéressait pas réellement. Je savais uniquement que mon amie avait besoin de sortir un peu, tout comme moi. Par contre, contrairement à moi, Rosie avait besoin de quelqu'un dans sa vie et c'était ce soir que tout allait se décider.


Clique, si tu oses:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 37
- since : 02/04/2018

( end game )

- getaway car.
address:
contact book:
availability: Davis, Jamie

MessageSujet: Re: Hymn For The Weekend + Rosie   Dim 13 Mai - 19:17

T'arrives plus à rester en place Rosie. Tu le comprends dorénavant, que tu dois vivre, malgré tout, continuer à avancer. Tu l'as compris en regardant les étoiles, avec l'inconnu, bref instant, déclic constant. Une simple soirée qui ne s'est jamais renouvelée, mais t'essaie depuis, de ressentir à nouveau ce que tu as ressenti sur cette colline. Cette vivacité retrouvée, cette impression de possibilité infinie. T'essaie de retrouver ce sentiment dans des bars, avec lui, te suivant avec mal. T'as du mal à sortir seule Rosie, tu essaies pourtant, à la soirée karaoké tu as rencontré cette femme Rosalynne, et Noé sur la colline. Mais plus rien, juste une soirée, envolée dans le néant et deux personnes que tu ne reverras sans doute plus. T'en peux plus de revenir à chaque fois à la case départ, d'avancer case après case en l'espace d'une soirée pour finalement revenir en arrière, chaque matin. Tu pensais qu'il te suivait parmi la foule Davis. Mais il n'était plus là. Déjà effacé. Davis, tu l'aimais bien, une de tes rencontres à l'hopital, jonction de la crêche. T'avais reçu en urgence un enfant, tu devais t'en occuper, sa mère avait eu un accident, tu l'as ramené près d'elle ensuite et tu l'as rencontré, un simple sourire, une discussion et tout est parti de là, une amitié commencée, belle, maladroite, mais dont tu ne sais plus vraiment te passer. Trop de pensées te frappant telle une rafale de vagues déchainées. Tu ne l'as pas entendu t'appeler, passant parmi les gens, pleins de vie, pleins d'énergie, là où toi tu es encore faible. Encore trop seule, pas habituée. Tu ne le vois pas parmi la foule, tu n'entends pas ton prénom au travers de la musique. Alors tu t'assis, il finira bien par te rejoindre, au bar. Tu mets ta veste sur la chaise en face de toi, pour la lui réserver, au cas où. Et si il était parti ? Après tout, c'est toi qui l'a forcé Rosie, à t'accompagner. Il ne voulait peut-être pas ... Ou alors il a vu une fille, jolie, accessible et il est parti avec elle, te laissant là, toi le fardeau, l'amie esseulée, penchée sous le poids des mauvaises nouvelles. Contraste du bonheur avec ta lassitude. Tu restes dans le vague, limbes grises, tel un brouillard, dont tu n'arrives pas à sortir. Tu n'es plus si optimiste, lorsque tu arrives à avoir une discussion avec toi même. Ton masque change d'émotion lorsque tu le vois prêt de toi, pas parti, toujours là, avec toi, et ton visage s'élargit en demi lune, reprenant cette qualité que tout le monde aime. Rosie est souriante, pleine de vie qu'ils disent. Tu parles. "Je t'ai perdu dans la foule je pense. Je savais que tu viendrais bien par finir au bar." T'as déjà chaud, parlant fort, pour qu'il t'entende. "Qu'est ce que tu bois ? C'est ma tournée !" Toi, tu bois pas d'alcool, jamais. Alors il pouvait bien prendre ce qu'il voulait, ça ne te dérangeait pas de devoir prendre soin de lui par la suite, qu'il s'amuse, t'es venue pour ça Rosie, pour t'amuser avec ton ami, simplement. Pour vivre, à nouveau. "T'es prêt à bouger ton corps sur la piste ?" Tu ris, presque que des femmes sur la piste, quelques hommes, essayant de draguer, tentant des approches, souvent vaines, toujours pareil. Et toi ça te fait rire, parce que ça ne t'arrives jamais à toi, de te faire draguer. Et c'est bien mieux comme ça. T'es pas encore prête Rosie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 114
- since : 09/05/2018

( end game )

MessageSujet: Re: Hymn For The Weekend + Rosie   Ven 18 Mai - 3:11

Tout fini par se finir au bar, tout le monde sait cela. Et moi, le premier. Le décès de mon frère aussi avait commencé de cette manière et je savais bien que le mien aussi, même si je ne souhaitais pas réellement en parler. J'avais l'impression d'un vide entier, quelque chose qui me consumait tranquillement jusqu'à la moindre petite parcelle de mon être. J'avais l'impression qu'un feu commençait à grandir en moi, qui devenait de plus en plus brûlant, à chaque jours que la vie nous donnait. Probablement par solitude, par manque de contact humain ou tout simplement, par le fait que je me sentais drôlement à côté des autres, toujours à côté de ce qui aurait dût être fait. Lors de l'accident de mon frère, j'aurais dût me trouver à ses côtés. Comme bien des jours avant cela. Comme bien des jours après, aussi.

'' Rien pour moi, tu sais bien. '' Plus jamais d'alcool, même s'il ne faut jamais dire jamais. De toute manière, j'ai toujours été fou pour deux, toujours prêt à essayer de me changer les idées, toujours le premier à crier présent lorsque je le peux. Présent pour tout le monde, mais pas pour la seule personne qui aurait vraiment dût compter pour moi. '' Mais si tu insistes, je vais rester à l'eau. '' En plus, je ne voulais pas que Rosie se ruine avec tout ce que mon corps pouvait avaler en seulement quelques minutes. La dernière fois que j'avais réellement pris de l'alcool, lors de la mort de mon frangin, je n'avais plus les idées claires, préférant danser avec une plante verte au lieu d'une jolie brunette qui m'avait plu dès les premières secondes. C'était ça, ma fichue vie. Mon regard se perdit alors sur la piste de danse, essayant de trouver quelqu'un. Personne que je puisse connaitre, mais quelqu'un tout de même. Quelqu'un pour mon amie, quelqu'un qui pourrait l'aider à traverser cette soirée qui s'annonçait assez anodine aux premiers abords. ''Seulement si tu viens avec moi et que tu acceptes une danse de l'homme debout, celui qui te reluque depuis quelques minutes déjà. '' L'homme en question, chauve et bedonnant, regardait bien mon amie, de son oeil qui ne louchait pas. '' Allez, ne te fait prier. Ensuite, je ferai tout ce que tu veux, c'est promis. '' Peut-être pas tout, mais j'avais bien l'intention de m'amuser tout de même un peu ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 37
- since : 02/04/2018

( end game )

- getaway car.
address:
contact book:
availability: Davis, Jamie

MessageSujet: Re: Hymn For The Weekend + Rosie   Dim 20 Mai - 23:16

Tu l'attends, lui, toujours au bar. Ton sourire est grand, demi lune lorsqu'il te rejoint. "Rien pour moi, tu sais bien. '' Tes sourcils se lèvent, il n'aime pas l'alcool lui non plus, tout comme toi. Tu en as prit des cuites toi, bu de l'alcool. Tu t'es amusée, tu as profité de la vie et puis plus rien, t'avais peur Rosie, de faire mal au bébé, si il y en avait un, t'avais peur que ça cause des fausses couches, alors tu n'as plus bu et depuis plus rien, t'en as plus envie. Tu restes sur les soft Rosie, plus pour la même raison, jamais t'auras de bébé dans le ventre Rosie, jamais tu devras faire attention à ce que tu manges, à ce que tu bois pour que le bébé soit en bonne santé, jamais.  '' Mais si tu insistes, je vais rester à l'eau. '' Tu souris, au moins ça ... "Ok pour un verre d'eau ! T'es encore plus sage que moi !" Un verre d'eau et un jus d'orange, comme d'habitude, deux enfants, deux enfants sages, différents des autres. Tu lui tend la bouteille en verre, trinquant, yeux dans les yeux. Tu danses sur ta chaise, Rosie. Tu ne fais attention à rien, juste à lui, t'as envie de t'amuser, d'oublier tes tracas. T'as envie de danser Rosie, de bouger, de vivre. ''Seulement si tu viens avec moi et que tu acceptes une danse de l'homme debout, celui qui te reluque depuis quelques minutes déjà. '' Tu regardes discrétement dans sa direction, un homme plus agé que toi, ventre de bière, chauve. Vraiment pas ton style. En as-tu un réellement de style n'ayant eu qu'un seul amant ? Qu'un seul petit-ami ? Tu as aimé deux hommes dans ta vie Rosie, l'un ne l'ayant jamais su, partant au loin, pour que tu puisses rencontrer Allan, qui sera toute ta vie. Tu n'arrives pas à t'interesser à quelqu'un d'autre Rosie, c'est trop tôt, t'es pas encore prête, tourner la page, pas facile. "Ce n'est pas du tout mon style, je préfère rester célibataire !" Tu en rigoles, sachant très bien ce que veut faire Davis, te caser. Il pense vraiment que tu seras plus heureuse, si il y a un homme à tes cotés. Il fait de son mieux Davis, il ne pense pas à mal, jamais. Mais toi, tu ne veux pas, jamais, pas maintenant, t'es cassée, brisée. '' Allez, ne te fait prier. Ensuite, je ferai tout ce que tu veux, c'est promis. '' Tu soupires, pas lui, non, il ne te plait vraiment pas, mais tu le laisses essayer, sachant que ça lui fait plaisir ! "Si tu me trouves mieux que ce type, alors aucun problème j'irais lui parler ça te va ?" Tu rigoles encore et encore "Parce que franchement tu me vois avec ce type ?" Tu hausses les sourcils, pas franchement convaincue. "Et toi, les amours, comment ça va ?" Tu essaies de détourner la conversation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 114
- since : 09/05/2018

( end game )

MessageSujet: Re: Hymn For The Weekend + Rosie   Lun 21 Mai - 5:10

Elle préfère rester célibataire et c'est ce qui te fais tiquer pendant quelques secondes. Toi qui avait envie de t'amuser. Toi qui avait envie de perdre de précieuses minutes ici, mais en bonne compagnie, espérant la voir partir, sourire aux lèvres. Et pour une fois depuis des semaines, lorsque tu prendrais place sur le canapé qui te sers de lit de fortune pour le moment, tu le ferais avec un soupir de soulagement. Enfin, elle ne serait plus seule, elle ne retournerait plus s'enfermer pour de bon dans son monde à elle. Et ça, tu pourrais presque t'en féliciter d'être aussi prévenant. Rosie, s'était également ton monde, mais un monde à part des autres. Tu avais envie de la serrer dans tes bras pour lui faire du bien, pour la consoler un peu, mais tu avais également peur de l'effrayer, peur de lui faire du mal. Et ça, tu ne pourrais pas le faire. Elle était trop fragile, pas assez stable pour commencer à jouer avec elle de cette manière. Par contre, tu étais prêt à la partager surtout si elle pouvait trouver chaussure à son pied.

- Si ce dernier ne te plait pas, je trouve que tu abandonnes trop facilement la partie. - Tu n'avais pas donné ton dernier mot et tu espérais que s'en était de même pour elle. Tu avais envie d'aller danser avec elle, de la faire bouger un peu mais en même temps, tu avais envie qu'elle te parle, qu'elle se libère un peu. Tu voyais bien que ce n'était pas toujours rose pour elle et surtout depuis quelques jours. Tu voulais simplement lui faire du bien et l'écouter, si possible. Elle pourrait alors s'aider, si le coeur lui en disant. Et tu espérais grandement qu'elle puisse en avoir besoin. Parler et se vider le coeur était souvent le meilleur des remèdes. Et l'écoute était souvent le meilleur médicament à prendre. Surtout venant d'un ami comme toi. Les secrets pouvaient être gardés, tu allais tout garder pour toi, même dans ta tombe. Personne ne pourrait dire le contraire, tu étais chaste lorsqu'il était question de révéler les choses des autres. Jamais tu n'allais en glisser mot. Pas même sur torture. Les amis, c'était pour la vie. - Je te trouve vraiment difficile avec lui. Il veut uniquement ... - Tu soupiras une seconde, le détaillant un petit moment. Tu avais l'impression que ce dernier s'approchait de vous deux, mais tu ne savais pas pourquoi. Pourtant, il n'avait pas bouger. Peut-être était-ce uniquement une vision d'optique, comme lorsqu'on croit voir quelque chose du coin de l'oeil. Quoi qu'il en soit, tu espérais grandement que ce dernier puisse rester à sa place. - T'as raison, tu vaux vraiment mieux que lui. - Tu continuas ton exploration quelques secondes, espérant pouvoir trouver mieux mais tu ne pouvais pas. Il y avait beaucoup de monde présent ce soir, mais tu ne voulais pas la caser avec n'importe qui. Au final, même toi tu ne savais pas quoi faire d'elle. Il fallait le faire ...

Lorsque Rosie décida de te poser la question, la seule qu'elle aurait dût garder pour elle, tu perdis ton sourire, te retournant quelques mini-secondes vers elle, avant de porter ton attention sur ta bouteille d'eau. Comment ça allait ? Le point mort, Rosie le connaissait mais tu ne voulais pas commencer à t’apitoyer sur ton sort. Pas ce soir, en tout cas. C'était sa soirée à elle. La tienne, elle allait arriver une autre fois. Tu ne voulais pas commencer à parler de la jolie blonde qui devait dormir dans ton lit présentement. Tu ne voulais pas lui parler de celle qui partageait ta vie, tes nuits et même tes draps, mais toi, sans invitation. C'était trop pénible sur le coup. - C'est bon, tu as gagné, je viens avec toi. On te trouveras quelqu'un plus tard. C'est pas bon de mettre des conneries dans une si jolie bouche. - Te levant, tu décidas de tendre ta main vers celle de ton amie, espérant qu'elle puisse tendre la sienne en retour. Tu voulais lui faire oublier la première raison de sa venue ici et surtout, le genre de question qu'elle t'avait posé avant.
Spoiler:
 

_________________
† On s'est perdu dans la brume, On s'est livré au combat, Moi je te donnerais la lune, Mais elle brille déjà en toi Déjà pour toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 37
- since : 02/04/2018

( end game )

- getaway car.
address:
contact book:
availability: Davis, Jamie

MessageSujet: Re: Hymn For The Weekend + Rosie   Jeu 24 Mai - 15:20

Tu ne comprenais pas vraiment Rosie, pourquoi les gens se sentaient finalement plus malheureux que toi, concernant ta situation. Ca devenait une habitude de voir le malaise sur leur visage à chaque fois qu'ils passaient un moment avec toi. Ils pensent à toute ta douleur, te la ressassant, te demandant sans cesse si tu allais bien, alors que toi, tu veux juste oublier, mettre cette partie de ta vie dans la terre et l'enterrer loin, bien profond pour ne plus jamais y penser. Tu commençais à t'y faire, finalement. A cette nouvelle vie, à ta solitude retrouvée, à tes rêves envolés. Envolés pour en créer d'autres, d'autres projets, une vie différente sans doute, mais belle quand même. T'aimais ça avec l'inconnu, ce moment où tu n'étais plus cette fille écrasée par les malheurs du monde, tu aimais son regard sur toi, sans jugement, sans pitié, lui qui ne savait rien de toi, à peine ton nom. T'aimerais le retrouver l'inconnu, pour qu'il ne le soit plus vraiment, pour retourner sur cette colline, que tu associes à lui maintenant. T'aimerais lui en parler à Davis, de Noé aka l'inconnu, plus romanèsque, n'ayant su son nom que parce que lui t'as demandé le sien, donnant donnant. Qu'est ce que tu pourrais lui dire à Davis ? Que t'a rencontré un gars, que t'a tiré des plans sur la comète avec lui et puis plus rien, que tu ne sais pas qui il est, où il habite, même si il était vraiment réel. T'as essayé de le retrouver Rosie, inconsciemment, espérant le voir dans le rayon épicerie, dans un de ces bars où tu traines, au cinéma. Rien, parti, comme une volute de fumée, alors à quoi ça sert d'en parler, simple moment, rien de plus. Tu t'es fait des idées peut-être, sûrement. Tu pourrais lui parler de Jamie, de Jamie qui est revenu, que t'as aimé autrefois, avant qu'Allan ne devienne cette foutue évidence. T'as pas eu le temps de lui dire, de lui avouer à Jamie. Tout aurait été différent si tu lui avais dit, avant qu'il ne parte, peut-être. Tu devrais peut-être lui dire à Davis, que ton coeur il retombe en enfance quand t'es avec lui. Mais à quoi ça sert, t'es juste la bonne amie, qui vient de se faire larguer par son enflure de mec. T'es juste ça, alors à quoi bon. Autant te laisser emporter dans les délires de Davis, et le laisser t'aider à rencontrer quelqu'un, il serait heureux Davis, si il arrivait à te faire sourire encore un peu plus, tu le sais. "Je pense pas que je vaux mieux que lui, mais bon c'est pas trop mon style, c'est tout, je me vois mal me réveiller avec ce gars à côté de moi" T'as jamais été méchante Rosie, t'essaies toujours de parler avec tact, pour pas blesser les gens. T'es aussi douce que du miel Rosie, qualité comme défaut. Tu regardes partout, essayant de trouver toi aussi la perle rare, sûrement inexistante. Tu essaies de détourner la conversation, parlant de lui, voyant bien qu'il ne veut pas. Tu te doutes qu'il se passe quelque chose, quelque chose dont tu n'as pas été mise au courant. Ta main dans la sienne, tu vas jusqu'à la piste de danse "Enfin, on va danser c'est pas trop tôt" Tu lui fais un clin d'oeil, tu le connais bien Davis, tu sais quand quelque chose ne va pas, quand il est préoccupé. "T'en as pas fini avec moi Matthain, je vais réussir à te tirer les vers du nez" Tu rigoles, tu serais heureuse pour lui, si il avait quelqu'un, si il arrivait à être heureux lui aussi, pas facile depuis la mort de son frère. "Elle est jolie au moins j'espère !" Tu rigoles, gamine que tu es. Y a cet homme là-bas, qui pourrait te plaire, qui te regarde, simple sourire, non, pas de changement de conversation. A lui désormais d'être gené !

Césame ouvre toi !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 114
- since : 09/05/2018

( end game )

MessageSujet: Re: Hymn For The Weekend + Rosie   Ven 25 Mai - 6:03

Plus que tu regardes l'homme qui essaie de faire les yeux doux à ton amie, plus tu te demandes pourquoi elle agit de cette manière, Rosie. Elle vaut mieux que lui et ça, tu aimerais pouvoir le lui prouver, mais tu cherches toujours comment le faire. Tu as bien quelques idées qui te trottes derrière la tête mais tu sais bien que tes délires finiront par te perdre un jour. Et puis, tu ne veux pas regretter tes gestes, des paroles, surtout lorsque ton coeur est déjà pris. Mais ça, tu ne peux le lui expliquer puisque t'arrives même pas à te l'expliquer à toi-même. Ça t'as pris des jours, des semaines avant de comprendre ce qui se passait dans ta vie, avant de comprendre que c'était elle le problème. Alors comment expliquer à Rosie, l'une de tes plus fidèle amie, que tu avais des sentiments pour la petite copine de ton défunt frère ? Tu aurais préféré te tirer une balle là, juste entre les deux yeux, au lieu de devoir lui expliquer ce qui te passais par la tête. Ça, tu n'es pas capable. Pas capable de faire attention à tes pensées et surtout pas capable de changer d'illusion. Des fois, il t'arrive de rêver les yeux ouverts et soudainement, de comprendre que tu es dans une pièce no where, que tu fixes le mur devant toi, que tu réfléchis trop. Et là, en ce moment, ton regard fixe calmement ton verre d'eau, sans parler. Tu veux bien faire les choses, dire à Rosie qu'elle en vaut la peine, mais tu ne veux pas non plus lui donner de faux espoirs sur ta personne. Même si vous êtes de bons amis depuis un moment, tu ne veux pas lui faire comprendre que tu optes pour la simplicité. Que ce soir, c'est le grand soir, que tu as réellement l'intention de lui trouver un compagnon. Et si elle mentionne qu'elle ne veut pas, tu finiras par lui trouver quelqu'un quand même. Rosie, elle ne va pas s'en tirer aussi facilement avec toi. Et même si elle a envie de se trémousser sur la piste de danse, et même si elle a envie de changer de sujet, et même si elle y arrive très bien, tu sais bien que tu finiras par revenir à la charge. Dès que tu poseras ton regard sur quelqu'un qui pourrait lui plaire. Un homme de préférence, même si tu ignores si Rosie, elle est ouverte à toutes sortes de possibilités.

Sa main entre parfaitement dans la tienne, c'est même quelque chose que t'avais jamais remarqué avant ce soir. Peut-être parce que tu essaies de changer de sujet, que tu essaies de te changer les idées aussi. Tu sais que Rosie, elle ne voit pas dans les pensées, les rêves ou qu'elle ne possède pas de boule de cristal. Pourtant, on dirait qu'elle peut voir que quelque chose te tracasses. Et elle a bien raison. Tandis que vous vous approchez de la piste de danse, elle essaie à nouveau de te faire parler. T'as l'intention de lui dire qu'elle se trompe, mais tes gestes arrivent seuls, sans même que tu puisses t'en rendre compte. C'est décevant. Tu hoches positivement la tête à sa question, soit si au moins, elle était une jolie fille. Sans le vouloir, tu viens de lui donner une raison de plus de te questionner, de passer des heures à essayer de te comprendre. Toi même, tu ne comprends pas tes agissements alors, tu te vois mal commencer à essayer de lui expliquer ce qui se passe dans ta petite tête. - Très jolie, crois-moi. - Tu as murmuré ces mots, les rendant presque inaudibles à cause de la musique. T'as juste envie de danser, juste envie de te défouler mais également de ne plus parler de la blondinette qui se trouve chez toi en ce moment même. De toute façon, Rosie, elle pourrait pas comprendre. L'amour, c'est pas quelque chose de simple. Et puis, t'es même pas certain que c'est réellement de l'amour. De ton côté oui, mais peut-être pas du côté de la blondinette. T'espères juste te tromper sur ce coup là.

_________________
† On s'est perdu dans la brume, On s'est livré au combat, Moi je te donnerais la lune, Mais elle brille déjà en toi Déjà pour toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


( end game )

MessageSujet: Re: Hymn For The Weekend + Rosie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hymn For The Weekend + Rosie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- call it what you want. ::  :: brighton sea side.-
Sauter vers: