AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Henry ♠ Toute jeune fille devient un jour jeune femme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Lullaby Alexander

Call me by your name and i call you by mine

- paper notes : 155
- since : 01/05/2018

( end game )

- getaway car.
address: Brighton sea side
contact book:
availability: Disponible

MessageSujet: Henry ♠ Toute jeune fille devient un jour jeune femme   Mer 2 Mai - 13:44


Toute jeune fille devient un jour jeune femme.
Lullaby & Henry

«Un père borde au soir sa petite fille et la retrouve femme au matin.»
17:25. Bee presse l'allure, dans les rues de Brighton, pour rejoindre ce café où elle a rendez-vous avec l'une de ses meilleures amies. Un petit endroit qu'elles apprécient toute deux, au cadre parfaitement instagramable et aux préparations à base de caféine absolument divines. Les deux demoiselles se retrouvent afin de papoter affaires, bien qu'elles soient amies. Organisatrice de mariage, Bee fait souvent appel à Serena, pâtissière réputée, pour les gâteaux de ses clients. C'est en travaillant ensemble que leur amitié s'est renforcée quand, à l'origine, Lullaby était simplement une cliente de la pâtisserie de Serena. Aujourd'hui, Lullaby a besoin de lui parler au sujet d'une grosse demande et elles aiment bien se retrouver dans ce café, qui les inspire.  

Arrivant sur place, apercevant son amie déjà installée, Lullaby lui adresse un signe de la main et la rejoint rapidement. Finalement, elles passent commande, avec gourmandise et à peine servie, Bee prend un cliché, procède au traitement de la photographie sur une application spécialisée pour légèrement améliorer les couleurs et finalement elle poste la photographie non sans quelques hashtags et un petit message, avant de se désintéresser de son téléphone pour papoter avec Serena. Et alors que le sujet commence sérieusement au sujet de leur affaire, le sujet finit par dériver naturellement sur l'amour et par conséquent sur les garçons. Serena est en couple depuis quelques temps alors Bee la questionne sur sa relation, prend des nouvelles de Tyler. Serena fait sa curieuse, aussi, évidemment. Mais la réponse de Bee est toujours la même. A-t-elle toujours des vues sur Henry Bowmann ? Oui. Mais il y a du changement.

«- J'ai décidé... que j'avais rien à perdre à essayer donc...»
«- Enfin une parole sensé ! Tu t'es rendu compte qu'à baver de loin il risquait de te passer sous le nez ?»

Bee a un léger mouvement de tête faussement vexée avant de sourire et hocher la tête. A presque quarante ans il pourrait avoir envie de se poser. Et cela l'ennuierait qu'une autre en profite sans qu'elle n'ait au moins essayé. Elle le regretterait à coup sûr.

«- On va fêter ça ! T'as quelque chose de prévu de soir ?»
«- Non, si je peux publier mon article en passant chez moi ou via ton ordinateur.»

Il n'en faut pas plus aux deux demoiselles pour préparer une soirée, avertir quelques autres amies et décider de rentrer chez Serena pour manger un morceau rapidement puis publier l'article de Bee sur son blog, avant de se préparer. Serena apporte une robe rouge à son amie, de sorte qu'elle ne se rende pas en soirée avec sa tenue de jour et toutes deux procèdent rapidement au maquillage, avant de se mettre en route, retrouvant leurs amies devant le bar. Comme elles entrent dans la bâtisse et s'installent, un coup de coude délicat surprend la blogueuse.

«- Bowmann à trois heures.» souffle Serena à l'oreille de la jeune femme et Bee se tourne.

Effectivement c'est bien lui au comptoir en train de commander. Bee l'observe de loin, alors que Serena darde sur elle un regard désapprobateur devant son manque d'initiative.

«- Tu attends qu'il te remarque ou que les poules aient des dents ? Va le voir bon sang !»

Une seconde d'hésitation et la demoiselle se lève, l'air de rien, en approchant du bar pour commander en cherchant comment lancer la discussion. Elle fait mine de ne pas l'avoir vu, de ne pas l'avoir remarqué et passe sa commande, avant de tourner la tête à droite et prendre un air surpris.

«- Oh Henry, je ne t'avais pas vu !» prétend-t-elle. «Tu va bien ?» demande la demoiselle avec un sourire. «Tu attends quelqu'un ?»

Manière polie de se renseigner sur l'éventuelle concurrence.

Bee
(c) DΛNDELION


@Henry Bowmann

_________________

Until the very end
I understand the consequences.
Are we willing to pay them ? What
say we go up in flames together.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 7
- since : 01/05/2018

( end game )

MessageSujet: Re: Henry ♠ Toute jeune fille devient un jour jeune femme   Mar 15 Mai - 19:06


Toute jeune fille devient un jour jeune femme.
Lullaby & Henry

«Un père borde au soir sa petite fille et la retrouve femme au matin.»
C’est après une journée bien remplie qu'Henry pris possession de sa salle de bain pour se préparer pour sa soirée de prévu. Après quelques appels passés à quelques clients, il avait décidé de prendre un peu de bon temps en conviant deux amis à lui à passer la soirée du côté du Brighton sea, où se trouvait tout d’abord un restaurant qu'Henry chérissait particulièrement étant un petit restaurant ne payant pas de mine à l’extérieur, mais offrait une bonne nourriture et un accueil très chaleureux, ou ils allaient passer leur début de soirée avant de rejoindre un bar dans le même coin pour terminer la soirée en beauté. Après une douche bien chaude, il se trouva face à son propre reflet dans le miroir qu’il observa avec confiance. Le peu d’affaires présente sur le bord du lavabo lui servit à se préparer convenablement afin de paraître frais comme dirait certain. La vie de célibataire lui allait très bien, il n’avait pas ce besoin de vivre en compagnies d’une femme, bien que par moment, il avait le sentiment d’être bien trop seul, il arrivait à combler cela en invitant des femmes rencontrer lors de soirées comme celle de prévu pour y passer la nuit en sa compagnie avec aucun engagement à les rappelés le lendemain. Un rythme de vie qui s’était installé depuis quelques années, alors qu’il n’avait pas été dans une relation sérieuse depuis bien longtemps. Il pensait des fois à la vie qu’il mènerait s’il avait femme et enfant et à vrai dire, c’est un contexte qui ne l’attirait pas vraiment, à ce jour, il avait sa liberté et comptait bien en profiter au maximum.

Se recoiffant légèrement pour être sûr d’être potable, il attrapa son porte feuille qu’il mit dans sa poche arrière avant de rejoindre la rue pour prendre un taxi. Il lui fallut une vingtaine de minutes pour atteindre le centre historique de Brooklyn, retrouvant ses deux amis qui l’attendait déjà. « Bah alors monsieur Bowmann, toujours en retard !» Disait l’un deux avant de lui serrer la main pour le saluer. Il est vrai que la ponctualité hors professionnelle n’était pas le point fort du brun, qui estimait pouvoir se permettre de prendre son temps lorsqu’il ne s’agissait pas de rendez-vous pour le travail, vivant déjà à mille à l’heure chaque jour de la semaine. Une fois installé autour d’une table dans le restaurant qui était déjà bien rempli, le dîner se passa sans embûche, trinquant à leur vie de célibataire et rigolant une bonne partie du moment passé au sein du restaurant, la venue de l’addition arriva très vite. Henry attrapa avec précipitation la petite feuille blanche qui affichait le montant à payer avant de tendre sa carte de crédit au serveur qui s’était occupé d’eux, insistant auprès de ses amis qui ne souhaitaient pas le laisser payer.

Allumant une cigarette à la sortie du restaurant, il leur fallu une dizaine de minutes à pied pour rejoindre le bar ou ils allaient passer le reste de la soirée. Le monde à l’extérieur montrait déjà l’influence qu’il pouvait y avoir à l’intérieur. Saluant le videur qu’il avait l’habitude de voir, ils rentrèrent sans trop attendre au sein du bar ou la musique résonnait déjà. S’avançant jusqu’au comptoir où ils ne tardèrent pas à commander leur verre, James fut interrompu par une voix féminine qui ne lui paraissait pas inconnu. Tournant le regard vers elle, il lui adressa un sourire en s’apercevant qu’il s’agissait de Lullaby, la fille de son client et ami Michael. Il ne manquait pas de l’observer discrètement, constatent qu’elle était très en beauté, bien sûr il ne partageait pas cette information au près de la jeune femme, ne voulant pas causer de malaise entre eux. « Lullaby ! » S’exclamait-il, avant d’attraper son verre que le barman avait déposé face à lui. « Je vais très bien merci et toi ?» Il marquait une petite pause avant de très vite reprendre pour répondre à la dernière question de la jeune femme. « Je suis avec des amis. » lui répondait-il brièvement avant de les observer faire la conversation à deux femmes non-bien loin, ne loupant pas de sourire en les voyant faire. « Et toi alors, que fais-tu ici ?» Une question un peu bête certes, mais il ne s’attendait pas à la croiser ici et l’idée d’être dans le même bar qu’elle ne le mettait pas très à l’aise.

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Lullaby Alexander

Call me by your name and i call you by mine

- paper notes : 155
- since : 01/05/2018

( end game )

- getaway car.
address: Brighton sea side
contact book:
availability: Disponible

MessageSujet: Re: Henry ♠ Toute jeune fille devient un jour jeune femme   Mar 15 Mai - 19:23


Toute jeune fille devient un jour jeune femme.
Lullaby & Henry

«Un père borde au soir sa petite fille et la retrouve femme au matin.»
La jeune femme adresse un sourire à son interlocuteur comme ce dernier prononce son prénom, en la reconnaissant. Elle frissonne très légèrement à cette mention, adorant entendre son prénom dans la bouche d'Henry. Elle le trouve toujours on ne peut plus agréable. Même si elle ne l'a jamais dit jusqu'ici. Ce soir cependant, Lullaby a un nouvel objectif. Elle ne doit plus attendre dans son coin en espérant que les choses se fassent d'elle-même. Il ne doit pas être bien plus difficile qu'un autre à séduire après tout.

«- Je n'avais jamais réalisé à quel point ce nom était sexy, dans ta bouche !» fait remarquer la jeune femme, non sans un léger sourire.

Bee ment, évidemment. Mais il n'est pas obligé de savoir que depuis quatre ans elle frissonne chaque fois qu'elle l'entends l'appeler ou la saluer. Comme il attrape le verre que lui tend le barman, Bee prend également le sien et le porte à ses lèvres, comme elle avait commandé en arrivant juste à côté de lui, pour se donner une bonne raison d'avoir approché. Elle ne le quitte pas des yeux en prenant une gorgée, avant de reposer son verre sur le comptoir.

«- Ça va !» répond la rouquine.

Comme elle demande s'il attend quelqu'un, la jeune femme souhaite surtout savoir s'il attend une fille. Mais cela ne semble pas être le cas, comme il dit être là avec des amis. Ce dernier jette d'ailleurs un regard vers ces derniers, en grande conversation, semble-t-il, avec deux femmes, que Bee imagine comme deux conquêtes potentielles pour ces derniers.

«- Je crois que tu étais avec des amis mais qu'ils sont maintenant occupé.» répond la demoiselle amusée, en observant dans la même direction. «Pas mal le blond.»

En réalité elle n'en a rien à faire du blond, ni même du brun. Si la blogueuse en fait la remarque, c'est seulement pour titiller Henry, pour voir sa réaction au fait qu'elle mentionne trouver un homme de presque quarante ans à son goût. Et dans un même temps cela lui permet de rappeler, s'il en est besoin, qu'elle n'est plus une jeune fille mais bien une femme. Avec tout ce que cela sous-entend dans le rapport aux hommes. Et comme elle regarde de nouveaux les deux quadragénaire, la jeune femme réalise qu'elle a bien fait d'approcher Henry, sans quoi il serait très probablement en grande conversation avec une inconnue lui aussi. Et elle doute fort que les conversations soient innocentes. Trois hommes dans un bar, à parler avec des demoiselles n'y vont généralement pas pour parler de la pluie et du beau temps. Bee n'est pas idiote.

«- Oh petite sortie entre filles.» répond la demoiselle en observant sa propre table, où Serena l'observe en lui adressant un sourire et un pouce levé pour l'encourager. Reportant son attention sur Henry, Bee le gratifie d'un nouveau sourire. «Même si je doute que nous restions longtemps entre filles.» reprend-t-elle en supposant qu'il comprendra le très léger sous-entendu sur le fait qu'elles font, en sommes, la même chose que lui et ses amis.

Bee cache soigneusement, naturellement, le fait que cette sortie au bar entre copines était destinée à fêter la décision qu'elle a prit de le draguer. Se fendant d'un nouveau sourire, elle porte son verre à ses lèvres une nouvelle fois, pour gagner du temps et trouver comment poursuivre la conversation, n'ayant aucune envie de le lâcher maintenant, d'autant qu'elle n'apprécierait pas de le voir rejoint. Et elle ne doutait pas qu'au moment où elle le quitterait, il ne resterait pas seul longtemps.

«- Les affaires roulent ?»

Elle sait que ça va, elle connaît sa réputation et ce n'est pas non plus comme s'il était un illustre inconnu, elle le voit régulièrement quand elle se rend chez ses parents, ou son père le lui signale comme ça, en passant. Pour faire la discussion parfois, un «Henry travaille avec untel». Bee se doute que les choses vont bien pour lui, mais elle s'y intéresse quand-même. Ne serait-ce que pour montrer qu'elle s'intéresse à lui, à ce qu'il fait.

(c) DΛNDELION

_________________

Until the very end
I understand the consequences.
Are we willing to pay them ? What
say we go up in flames together.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 7
- since : 01/05/2018

( end game )

MessageSujet: Re: Henry ♠ Toute jeune fille devient un jour jeune femme   Mar 15 Mai - 20:49


Toute jeune fille devient un jour jeune femme.
Lullaby & Henry

«Un père borde au soir sa petite fille et la retrouve femme au matin.»
La soirée s’annonçait plutôt bien jusqu’à que le brun croise la jeune femme qui jusque-là lui faisait part d’une image d’elle qui ne connaissait pas vraiment. Lorsqu’il posait son regard sur elle il voyait une fille et non une femme, pour lui elle était trop jeune et l’intérêt qu’elle lui portait avait tendance à le mettre mal à l’aise. Non pas qu’il ne la trouvait pas à son goût, bien au contraire là n’était pas la question. Il s’était surpris plus d’une fois à détourner son regard vers elle lorsqu’il rendait visite à son ami et client étant son père, d’une grande discrétion il restait même fixé sur le forme de son corps durant de longues secondes, mais jamais il s’était imaginé la mettre dans son lit, non ce n’était pas convenable vis-à-vis de son paternel, mais également parce que pour lui elle était encore une enfant. Il l’observait avec un sourire pour cacher cette gêne qui s’était installé en lui, ne manquant aucun mot prononcé à son égard, alors qu’elle affirmait que son nom rendait sexy prononcé par lui. Un raclement de gorge discret plus tard il détourna le regard pour éviter de se concentrer sur le visage de la jeune femme part peur d’être perturbé préférant continuer de boire son verre pour lui éviter de prononcer le moindre mot. « C’est gentil.» Dit-il alors en guise de réponse, sans vraiment savoir pourquoi ce sont ces mots-là qui étaient sortis de sa bouche, se disant qu’il aurait mieux dû garder le silence au lieu de parler pour ne rien dire de bien intéressant.

Il y avait cette proximité entre eux qui n’était pas grande dû à la musique, Henry pouvait sentir le parfum de la jeune femme, un parfum qui ne lui déplaisait pas, ce qui fit de lui un homme troublé par la situation, alors qu’elle lui confiait aller bien également avant de le questionner sur les personnes l’accompagnant. Ce genre de soirée entre mecs était consacré à faire de nouvelles rencontres, Henry avait conscience qu’en parlant avec Lullaby, il allait risquer de louper sa chance avec une femme qu’il aurait pu ramener chez lui ce soir-là, mais que pouvait-il faire ? Il n’allait pas la repousser sous prétexte qu’il avait envie de draguer. Pas mal le blond. Disait-elle. Ce qui ne manqua pas de faire tourner le regard vers son ami qui avait l’air d’avoir trouvé sa cible pour la soirée, souriant à Lullaby, il avait au fond de lui une mini jalousie qui se formait, sans même pouvoir mettre un nom dessus, il n’appréciait pas le fait qu’elle regardait d’autre personne que lui et encore moins le fait qu’il s’agissait de son pote. « Trop vieux pour toi !» Dit-il avec précision alors qu’il venait de terminer son verre un peu trop rapidement.

Henry jeta un œil à l’amie de la rouquine qui lui faisait un signe au loin avant de replonger son regard dans le sien. « Tu ne devrais pas la laisser seule comme ça.» Tentait-il pour se débarrasser d’elle et retourner à ses affaires, ne manquant pas l’allusion de la jeunette à ne pas terminer sa soirée entre copine. Il haussa un sourcil sans la lâcher du regard, ne sachant pas comment réagir à nouveau. Elle lui tendait une perche qu’il ne pouvait pas attraper et c’était frustrant pour lui. « Tu devrais te tourner vers des jeunes de ton âge » Répondait-il finalement, bien décidé à lui faire comprendre qu’elle ne devait pas imaginer passer la fin de soirée en sa compagnie bien qu’au fond l’idée ne le dérangeait pas plus que ça. « Tout se passe à merveille, comme toujours, merci de t’en soucier. » Elle s’intéressait à lui et sa carrière et cela lui plaisait.

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Lullaby Alexander

Call me by your name and i call you by mine

- paper notes : 155
- since : 01/05/2018

( end game )

- getaway car.
address: Brighton sea side
contact book:
availability: Disponible

MessageSujet: Re: Henry ♠ Toute jeune fille devient un jour jeune femme   Mar 15 Mai - 23:56


Toute jeune fille devient un jour jeune femme.
Lullaby & Henry

«Un père borde au soir sa petite fille et la retrouve femme au matin.»
Merci parce qu'elle trouve que sa prononciation de son prénom est sexy ? Bee n'est pas certaine qu'il faille la remercie pour cela, elle dit ce qu'elle pense d'une part et d'une seconde, le plaisir à l'entendre le dire est pour elle. Ce qui est déjà un «remerciement» suffisant à son goût. Pourtant elle lui adresse un sourire, sans rien ajouter. C'est vrai qu'elle se sent un peu mal à son aise, comme lui.  Certes il ne doit pas être plus difficile à draguer qu'un autre parce qu'il est plus vieux mais, habituellement, les autres, n'ont pas le soucis d'être des amis de son père et de la connaître, de fait, depuis plusieurs années. Et Bee se doute que ce détail n'est pas pour l'aider. D'autant plus qu'elle court le risque que l'ami cafte à son père comment sa fille se comporte en soirée.

Alors qu'elle demande s'il attend quelqu'un, l'homme indique qu'il est avec des amis et, comme il regarde dans leur direction, Lullaby regarde comme lui. Remarquant donc au passage que les deux hommes sont en charmante compagnie. Et qu'Henry est certainement venu ici avec la même idée. Exactement comme lui quand elle fait remarquer que l'un de ses amis n'est pas mal, Lullaby ressent une pointe de jalousie en pensant qu'il aurait préféré être approché par une autre demoiselle, une inconnue, qu'il aurait put draguer tout son saoul. Elle ne lui dit pas, évidemment, qu'elle est une option, aussi, et garde le silence. Elle essaie de ne pas l'importuner. Elle n'a pas envie d'être un poids, même si elle a conscience qu'en étant là, elle l'empêche d'être approché, alors que c'est certainement ce qu'il voulait.

«- Mouai... trente-sept ou quarante ans à tout casser ?» suppose la demoiselle en regardant de nouveau l'ami blond, quand Henry répond que cet homme est trop vieux pour elle.

Alors qu'il demande ce qu'elle fait ici, elle dit être avec des amies et il se tourne vers la table de la jeune femme, d'où Serena les observe. Et le voilà qui suggère qu'elle la rejoigne. Mouai. Serena lui ferait un procès, de lâcher les armes aussi vite. De toute façon, elle ne s'ennuie pas comme elle papote avec les deux autres, qui tournent le dos à Henry et que le fauteuil cache.

«- Elles sont trois. Je vais y retourner mais j'ai bien cinq minutes.» Elle aurait beaucoup plus que ça en soit, s'il le souhaitait. Mais le lui dire cash n'est pas nécessairement une bonne idée. «Les jeunes de mon âge ?» répète la rousse en portant son verre à ses lèvres. «Et quel âge tu crois que j'ai au juste, Henry ?»  questionne la demoiselle.

Parce que là, d'un coup, elle se sent presque prise pour un bébé, une adolescente qui ferait ses premières sorties en boite avec ses copines quoi. Alors elle change de sujet et parle du boulot. Plus pour faire la conversation et lui rappeler qu'elle est déjà parmi les personnes influentes auprès des jeunes grâce aux réseaux sociaux, plus une femme d'affaire  qu'un bébé, que parce qu'elle se pose vraiment la question de savoir si ça va : elle le sait.

«- Parait que c'est toi qui va gérer l'image de Nanadream ? J'savais pas que tu faisais aussi les blogueuse-youtubeuse. T'en fais pas, je ferais comme si je ne savais pas que tu soutiens la concurrence.»

Elle sourit. Ce n'est pas tellement vrai, car les deux filles sont assez différentes quand-même, touchent certes le même public mais qu'en suivre une n'empêche pas de suivre l'autre. Nanadream est plus girly, plus dans les couleurs, dans le côté un peu décalé alors que Bee préfère le minimalisme, l'élégance et l'épuré, la plupart du temps.

Bee
(c) DΛNDELION


_________________

Until the very end
I understand the consequences.
Are we willing to pay them ? What
say we go up in flames together.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


( end game )

MessageSujet: Re: Henry ♠ Toute jeune fille devient un jour jeune femme   

Revenir en haut Aller en bas
 
Henry ♠ Toute jeune fille devient un jour jeune femme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- call it what you want. ::  :: brighton sea side.-
Sauter vers: