AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Hear my heart burst again

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Hear my heart burst again   Mar 1 Mai - 18:23

...For this is the end

Ça te fait bizarre, Nana, de te dire que ryan ne vivra plus ici, que tu ne l’entendras plus râler toute la journée à cause de ta cuisine. L’odeur de ses pizzas industrielles te manquerait presque. Mais ainsi va la vie, comme un oisillon, il a pris son envol, et tu devrais être fière de lui, véritablement. Mais, il te manque, vraiment. Ces dernières semaines, tu t’ais beaucoup trop reposé sur lui, Nana. C’est mauvais. Aujourd’hui, il doit passer avec le lapin. Il aurait pu le garder, ou le prendre une semaine sur deux, mais votre petite période parentale semble l’ennuyer à présent. Alors tu récupères Louis Dali, et tu es allée acheter un peu de salade, et des carottes sur le marché, pour fêter son retour. Tu as de la bière aussi, pour Ryan, évidement. Tu regardes ta montre en soupirant. Il est en retard, évidement. Pourquoi t’étonner ? Tes ongles tapotent nerveusement sur plan de travail. Tu as un mauvais pressentiment. Ton portable se met finalement à sonner, t’annonçant que c’est l’heure de tes médicaments. Tu n’aimes pas franchement les prendre, d’autant plus que le nouveau te met à fleur de peau. Mais tu n’as pas le choix, la dernière fois que tu les as volontairement oubliés, tu n’as pas dormi pendant une semaine et tu as essayé de tuer Terri. Mauvais bail. Tu passes une main sur ton visage en t’allongeant sur le canapé, ton téléphone dans la main. Scrollant ton fil d’actualité, tu souris en voyant la dernière photo de Ryan, ta tête, il y a deux ou trois semaines, durant une soirée. Tu fais peur, mais t’aimes bien la photo malgré tout. Tu réponds aussi à un sms de ta sœur qui, à son stage, semble franchement stresser. Elle a l’impression que tu vas t’ouvrir les veines à tout moment. Et puis finalement, la porte s’ouvre et tu sautes sur tes pieds, dévales les escaliers pour venir l’aider, souriant, tout d’un coup. « Salut ryry ! Salut LD, vous allez bien ? » tu parles vites, tu sembles surexcitée, pour aucune raison particulière. Tu veux juste lui montrer que tu vas mieux, finalement.
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: Hear my heart burst again   Mar 1 Mai - 19:29


Il fallait que Ryan le dise à Nana. Il avait un peu peur de sa réaction, elle risquait de ne pas comprendre. Tant de fois il avait critiqué Côme, jusqu’à ce qu’elle finisse elle-même par la détester. Jusqu’à ce que tout dégénère lors de cette soirée. Il ne pouvait pas garder sa relation avec Côme secrète bien longtemps, et encore moins avec Nana. Il n’aimait pas lui mentir, même si cela n’aurait pas été la première fois. Il devait ramener leur lapin chez elle, alors il en profiterait pour lui en parler. Il avait même fini par s’y attacher, à cette petite boule de poils. Mais il n’aimait pas avoir cette responsabilité, celle de maintenir en vie un être autre que lui-même. Et puis, à la base, c’était Nana qui avait eu cette idée d’adoption. Il savait que ça lui ferait plaisir de retrouver Louis Dali. Peut-être que ça l’aiderait à se sentir un peu moins seule. Il était déjà en retard, mais il ne s’en préoccupait pas. C’était Nana, elle ne lui en voudrait pas. Elle avait l’habitude, à présent. Les mains sur le volant, la cage sur le siège passager protégé par la ceinture de sécurité, Ryan finit par arriver à destination. Il sortit de la voiture, prenant délicatement la cage entre ses mains et s’empressa d’entrer à l’intérieur de l’ancienne caserne. « Salut ryry ! Salut LD, vous allez bien ? » Il rit en la voyant aussi excitée et lui tendit la cage. « Il a pas trop apprécié le trajet en voiture je crois, mais à part ça il se porte comme un charme » Il la laissa s’emparer de la cage avec Louis Dali, et la suivit à l’étage. « Et toi ça va ? T’as l’air en forme » Il la retrouvait, la Nana qu’il avait toujours connu. Souriante, dynamique, loin de celle qu’il avait côtoyé ces derniers jours. Il ne voulait pas lui dire tout de suite, pour lui et Côme. Il ne savait pas comment aborder le sujet, il voulait attendre le bon moment et s’assurer qu’elle allait réellement bien avant de lui annoncer.
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: Hear my heart burst again   Mer 2 Mai - 18:21

Nana, tu sens bien qu’un truc cloche, mais tu ne sais pas vraiment quoi, tu n’imagines pas vraiment en fait. Tu es juste heureuse qu’il passe te voir, t’es heureuse de retrouver ton lapin, et ton ami. Ce n’est pas franchement évident, depuis la concorde. Ryan a beau te dire qu’il ne partira pas, jamais, tu sais qu’il y a un malaise, entre vous, et tu veux l’effacer, tu veux lui prouver que t’es toujours cette même fille trop franche et un brin décalé qu’il a rencontré il y a plus de dix ans. Alors tu souris, t’en fait peut-être un peu trop, quand il arrive, la voix qui monte dans les aigue, tu attrapes la cage avec un peu trop d’entrain. Et tu lui souris, encore, en montant à l’étage pour déposer la cage au sol. Tu va dans la cuisine, pour chercher les carottes et la feuille de salade, que tu as préparé, et tu mets le tout dans la cage. « Bah alors mon loulou, tu n’aimes pas la voiture ? Tu vas voir, tu vas manger sain ici, je suis sûre que papa t’a donné des trucs industriels ! » tu dis en riant avant de relever la tête vers lui, tout sourire. « Je vais bien, je suis contente de reprendre ma vie d’avant, j’me sens en forme ! » tu hoches la tête en retournant dans la cuisine, incapable de rester immobile. « Tu veux boire quelque chose ? Ou tu as fait ? J’ai acheté des chips, pour toi. » tu lui annonces en sortant le paquet pour le lui lancer. « Alors quoi de neuf ? Tu as cherché un autre travail ? J’vais peut être changer, moi aussi, mais je ne sais pas pourquoi. Je travaillerais bien sur la jetée, j’adore la jetée. » et tu parles, et tu parles, il n’a pas le temps d’en placer une. « Faudrait qu’on emmène Louis Dali à la plage ! Je vais lui acheter une laisse, tient ! »
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: Hear my heart burst again   Mer 2 Mai - 18:59


Ryan était rassuré de voir Nana comme ça, avec un grand sourire et même une pointe d’excitation. Elle ne ressemblait plus du tout à la fille à qui il avait rendu visite à l’hôpital. Il espérait que ça ne resterait qu’un mauvais souvenir, un souvenir terrible qu’ils n’évoqueraient plus jamais. Certains avaient besoin d’extérioriser, de parler longuement, de remettre le sujet sur la table, mais pas Ryan. Il préférait tout enfouir, tout cacher, faire comme si rien n’était arrivé. C’était ce qu’il avait appris à faire, depuis tout petit. Ne jamais rien dire, à personne. Même quand la douleur était trop forte, même quand il avait peur de mourir. Parce que tout façon, personne n’écoutait. Il n’y avait qu’en Sacha, Terri et Nana qu’il avait confiance, à l’époque. Puis Côme était arrivée, et avait fait trembler les murs qu’il s’était acharné à construire autour de lui. Et aujourd’hui, elle était de retour. « Bah alors mon loulou, tu n’aimes pas la voiture ? Tu vas voir, tu vas manger sain ici, je suis sûre que papa t’a donné des trucs industriels ! » Ryan croisa les bras et leva les yeux au ciel. « Je l’ai très bien nourri j’te signale » Il n’avait pas d’amour pour les animaux, mais il s’était néanmoins attaché à ne pas oublier un seul repas de L.D. Elle allait bien, c’est ce qu’elle lui disait, et cette fois il la croyait. « Tu veux boire quelque chose ? Ou tu as fait ? J’ai acheté des chips, pour toi. » Il sourit et la rejoignit dans la cuisine, presque en traînant des pieds. « T’es la femme parfaite, dis donc » lui lança-t-il, en plaisantant. Elle avait toujours été attentionnée envers lui, même quand il ne le méritait pas. « Vas-y, balance. Et t’as du Coca ? » Il attrapa le paquet de chips, et s’empressa de le déchirer avant de s’asseoir sur le plan de travail. « Alors quoi de neuf ? Tu as cherché un autre travail ? J’vais peut être changer, moi aussi, mais je ne sais pas pourquoi. Je travaillerais bien sur la jetée, j’adore la jetée. » Il commença à s’empiffrer de chips, pendant qu’il l’écoutait parler à vive allure. Elle ne s’arrêtait plus. Il n’eut même pas le temps de lui répondre. « Faudrait qu’on emmène Louis Dali à la plage ! Je vais lui acheter une laisse, tient ! »  Il fronça les sourcils et secoua la tête. Pauvre bête. Ce serait sans lui. « En tant que père responsable, je refuse catégoriquement » Il rit puis baissa la tête, passant sa langue sur ses lèvres salées, hésitant. Elle était de bonne humeur, il fallait qu’il lui dise. Ce n’était rien de grave, après tout. C’était même une bonne nouvelle. Elle allait être contente pour lui. « Faut que j’te dise un truc » Il préféra l’annoncer, pour éviter qu’elle ne l’empêche de parler ou qu’il finisse par se défiler. « C’est rien de grave hein, t’inquiète, je sais que ça fait un peu solennel de dire ça comme ça mais je sais pas trop comment te dire… » Il sourit, nerveusement. « Côme et moi, on… On s’est remis ensemble. Je sais ce que tu vas me dire, je sais bien que vous êtes pas les meilleures amies du monde… » Il soupira. C’était peu de le dire. Il ne connaissait pas toute l’histoire, il n’avait pas conscience de la haine viscérale qui entretenait leur relation. « Mais tu sais en vrai elle est cool »
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: Hear my heart burst again   Jeu 3 Mai - 15:22

Tu te moques gentiment de lui, et par le biais du lapin, tu critiques son alimentation plus que douteuse. Si vous vous ressemblez sur beaucoup de point, votre hygiène de vie est cependant très différente. Tu ris doucement. « J’en suis sûre. Et puis tu le papouillais en lui parlant comme si tu parlais à un bébé débile, j’en suis sûre, ne mens pas ! » tu te relèves, après une gratouille à la bête et te diriges vers la cuisine, ou plutôt la partie cuisine, puisqu’elle est ouverte sur le salon. « Je sais je sais, bonne à marier ! » tu dis en battant des cils comme une idiote. Te marier, ce n’est pas franchement dans tes plans, ni avoir des enfants, ni avoir une vie bien rangée. De toute façon, tu risquerais de tout détruire, encore une fois. Et ce n’est pas ce que tu veux, Nana, la preuve, tu feins le bonheur total pour ne pas l’inquiéter une fois de plus. « Père responsable, père responsable, je suis sûre qu’il serait très heureux, avec ses patounes dans le sable ! c’est juste toi qui n’aime pas la mère, gros paresseux ! » tu te moques de lui tout en cherchant enfin le coca, dans le frigo. Tu sors un verre et le rempli alors qu’il parle, et attire par la même occasion toute ton attention. Tu es curieuse, on dirait qu’il va t’annoncé qu’il est enceinte, ou un truc dans le genre. Après avoir rangé la bouteille au réfrigérateur, tu prends le verre pour le lui apporter, et c’est là qu’il balance la bombe. Lui. Côme. Exactement comme dans tes pires cauchemars. T’as dû mal à y croire, et pourtant, ça ne t’étonne même pas. Sous le coup de la surprise, ou du choc, peut-être, tu laisses glisser le verre, comme au ralenti, et il vient s’écraser au sol. « Merde ! » c’est tout ce que tu trouves à dire, et tu te baisses, pour qu’il ne puisse plus te voir. Tu entreprends de ramasser le verre à pleine main, sans protection, et tu te fiches bien de te couper, maintenant. Au contraire, tu te focalise sur les gouttes de sang qui commencent à perler de tes doigts. « Prends tes chips et sors de chez moi. » Tu trouves finalement le courage de lui dire, d’une voix éteinte. Pas de colère, ni de rage cette fois-ci. Juste de la résignation. Il te laisse, à son tour. Et c’est l’ordre des choses finalement.
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: Hear my heart burst again   Jeu 3 Mai - 15:57


Ils riaient ensemble, parlaient de tout et de rien, mais surtout du lapin qu’ils avaient adopté ensemble. Ryan pensait que c’était le bon moment, que c’était maintenant qu’il fallait qu’il aborde le sujet avec elle. Il savait que c’était un peu délicat, qu’elle risquait de ne pas comprendre. D’être déçue. Mais il n’avait pas le choix, il ne pouvait pas garder cela secret. Il était loin d’imaginer la violence des échanges entre Nana et Côme. Tellement loin. Alors il commença à lui expliquer, sans trop tourner autour du pot. A quoi bon ? Il n’aimait pas parler pour ne rien dire. Il essayait de lui faire comprendre que Côme n’était pas une mauvaise fille, qu’elle était cool. Le fracas du verre contre le sol l’arrêta net dans son monologue. « Merde ! » Merde pour quoi ? Pour le verre brisé ? Pour lui et Côme ? Ryan baissa les yeux vers les débris, silencieux, interdit, pendant que Nana s’affairait à ramasser les morceaux.  Il quitta le plan de travail, se redressant d’un coup, et s’avança vers elle pour l’aider. « Prends tes chips et sors de chez moi. » Il s’arrêta net et fronça les sourcils. Elle plaisantait. C’était certain. « Quoi ? » parvint-il à articuler, en étouffant un rire nerveux. Il ne comprenait pas. Elle semblait sérieuse. Impassible. Elle avait les doigts en sang, mais là encore, très peu de réaction de sa part. « J’sais pas si t’as remarqué mais tu pisses le sang » Sacha aurait bien été utile. Elle aurait pu s’occuper de Nana, en bonne infirmière. Il ne pensa pas une seconde à partir. Elle ne pensait pas ce qu’elle disait. Elle ne pouvait pas avoir envie de le voir sortir de chez elle. Impossible. « Pourquoi tu le prends comme ça ? »  finit-il par demander, cherchant à capter son regard. « On est amis, tu devrais être contente pour moi. » Il ne la prenait pas au sérieux. Elle exagérait, elle avait juste envie de le bouder. Ca allait passer. Il ne pouvait pas en être autrement.
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: Hear my heart burst again   Jeu 3 Mai - 16:09

C’était un bon moment, Nana, vraiment. Tu avais l’impression de revenir en arrière, à l’époque où tout était plus simple, bien plus simple. A l’époque où tu étais moins folle, ou côme n’existait pas, pù il y avait juste ryan, Sacha, Terri et toi. C’était tellement beau. Pourquoi cette époque a-t-elle disparu ? tu ne sais pas, tu ne comprends pas pourquoi tu disparais. Tu secoues la tête, tu regardes les morceaux de verre brisé, et tu as un gout amer, dans la bouche. Tu te sens tellement seule, à cet instant. Tellement triste. Et pourtant, ton temps était déjà compté. Tu vois ses pieds, près de toi, mais tu refuses de lever la tête, tu refuses de croiser son regard. Tu regardes juste tes mains, les entailles plus ou moins profonde, que tu ne sens pas, ou peu. Tu t’en fiches, Nana, de tout ce sang. Ça te rappelle tellement chose. T’as l’impression de retrouver Kamil et ses poignées en sens. Il te manque tellement. Et ça, les gens n’arrivent pas à le comprendre. « J’m’en fiche. » tu dis, d’une voix si petite, si fragile, on dirait une enfant prise sur le fait. Tu finis par te redresser, pour mettre le verre à la poubelle, en frottant tes mains, tu grimaces, ça fait mal, finalement. « Pourquoi je le prends comme ça ? » pause, tu ris. « Non, tu as raison, je devrais m’y attendre, que toi aussi, tu allais partir, finir par m’abandonner. Mais j’aurais tellement aimé que ça n’arrive pas comme ça, pas avec elle. Une fille cool tu me dis ? On ne connait pas la même come alors. » tu dégluties avant d’ouvrir le robinet, pour arrêter le sang. Tu ne veux toujours pas le regarder. « Sors d’ici, s’il te plait. Tu ne peux pas décider de m’abandonner, de me trahir comme ça, et puis rester. Tu as fait tes choix, alors part. »
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: Hear my heart burst again   Jeu 3 Mai - 16:38


« J’m’en fiche. » Il soupira et leva légèrement les mains en l’air, en signe de résignation. Tant pis pour elle, si ça ne la dérangeait pas d’avoir les mains en sang. Elle avait décidé de bouder, de se comporter comme une enfant pourrie gâtée. C’était comme ça que Ryan la voyait. Pourquoi n’aurait-il pas droit au bonheur, lui-aussi ? « Pourquoi je le prends comme ça ? » Il la regarda avec insistance, attendant sa réponse. Une réponse qui aurait du sens, qui lui permettrait de comprendre ce qui la mettait dans de tels états. « Non, tu as raison, je devrais m’y attendre, que toi aussi, tu allais partir, finir par m’abandonner. Mais j’aurais tellement aimé que ça n’arrive pas comme ça, pas avec elle. Une fille cool tu me dis ? On ne connait pas la même come alors. » Elle lui tourna le dos, et il resta quelques secondes silencieux, sous le choc. Il tombait des nues. Il était blessé. « Tu dis n’importe quoi, Nana. On était pas en couple toi et moi, pourquoi tu dis que je t’abandonne ?! » Un peu trop agressif, mais il ne se rendait même pas compte. « Et Côme a des défauts mais t’exagères, c’est une fille bien » Elle avait eu des propos plus que virulents, elle-aussi mais il ne lui en voulait plus. C’était oublié. Il l’avait mérité, un peu, de toute façon. « Sors d’ici, s’il te plait. Tu ne peux pas décider de m’abandonner, de me trahir comme ça, et puis rester. Tu as fait tes choix, alors part. » Ryan secoua la tête. Il ne partirait pas. Leur conversation n’était pas terminée. Elle n’avait pas le droit de le mettre à la porte, lui qui avait toujours été là pour elle. Lui qui l’avait défendue, envers et contre tous. « Putain mais t’es sérieuse Nana ? » Il se rapprocha et la prit par le bras, pour la tourner vers lui, la forcer à le regarder. Un geste peut-être trop brutal. « De quoi tu parles ? Tu veux que je choisisse entre Côme et toi ? » Invraisemblable. Ryan ne comprenait pas. Il n’avait rien choisi, rien prémédité, il avait juste voulu se laisser une chance d’être heureux. Il lui lâcha le bras et recula, la mâchoire serrée, désabusé. Tellement déçu. Tellement en colère. « Putain… T’es comme les autres en fait… » Eux qui l’avait abandonné, lui avait tourné le dos à la première occasion, au premier désaccord. Elle faisait la même chose. Quoiqu’il fasse, quoiqu’il dise, ça ne serait jamais suffisant. Il ne serait jamais suffisant.
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: Hear my heart burst again   Jeu 3 Mai - 21:53

La douleur n’est pas importante, Nana. Pas celle de tes mains, en tout cas. Parce que ton cœur qui se sert, ton cerveau qui se noie, c’est ça qui compte, tout de suite. C’est cette douleur, la plus dangereuse. Tu donnerais tout pour la faire disparaitre. Tout. Mais elle est là depuis si longtemps, tu devrais t’y habituer, peut-être. Elle ne partira plus. Plus maintenant, maintenant qu’il est parti, lui aussi. « Alors on a besoin d’être en couple pour être proche ? Excuse-moi, si j’avais su, j’aurais écarté les cuisses pour toi plus tôt. » t’es acerbe, Nana. Comme tu ne l’as jamais été avec lui. Et pourquoi ? à cause d’elle, encore. Elle te pourrie jusqu’à la moelle, Côme. Et ça fait mal, vraiment. Plus encore parce qu’il ne le voit pas. « Une fille bien ? » tu as l’impression que tu vas exploser. « On ne connait pas la même Côme. Parce que moi, celle que je connais, elle se tape mon frère pour ensuite me dire qu’on devrait m’enfermer, que tout le monde va m’abandonner, parce que je suis folle. Folle à lier. La Côme que je connais, elle me fait tellement de mal, que pour ne pas exploser, je finis comme ça » tu dis, en montrant tes bras, tes avants bras bleuit de les avoir trop pincées. T’es vraiment folle, finalement. « La come que je connais, elle fait que ces putains de bout de verre, je les ressens plus, parce que j’ai mal, autre part. elle fait que je me les planterais bien autre part exactement comme mon frère. Et tu sais pourquoi ? Parce que Côme, elle m’a tout pris, Terri, Sacha, toi, Maddox. Ils m’abandonnent tous, même ma mère, même mon père, et Maxim. Je n’ai plus personne, Ryan, je n’avais que toi. » tu trembles, littéralement. T’as si froid, tout d’un coup. Tu claques des dents, et finalement, comme ce soir-là, tu pleures. « Je ne vais pas bien, Ryan. Et tu sais pourquoi ? Parce que pour pas te perdre, je souris, même quand ça ne va pas, parce que tu as peur de me voir dérailler, t’as peur de voir qui je suis vraiment. Et finalement, ça n ‘a servi à rien, parce que tu es partie avec elle. Et quand j’y pense, j’entends juste sa voix, qui me dit à quel point je suis pathétique, et mauvaise. A quel point je vais finir toute seule. Et le pire, c’est qu’elle à raison. »
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: Hear my heart burst again   Jeu 3 Mai - 22:57


Ryan était déçu. Il n’avait pas imaginé une telle réaction de la part de Nana. Une réaction démesurée. Incompréhensible.  « Alors on a besoin d’être en couple pour être proche ? Excuse-moi, si j’avais su, j’aurais écarté les cuisses pour toi plus tôt. » Il pencha la tête sur le côté et soupira. Elle faisait exprès de ne pas comprendre. Il n’avait jamais rien attendu de la sorte de sa part. Il n’était pas comme Terri.  Elle parlait de Côme, dans des mots qui déplaisaient à Ryan. Il essayait de la défendre, maladroitement, sans savoir qu’il ne faisait qu’empirer la situation. « Une fille bien ? » Elle ne pouvait pas remettre ça en question. « On ne connait pas la même Côme. Parce que moi, celle que je connais, elle se tape mon frère pour ensuite me dire qu’on devrait m’enfermer, que tout le monde va m’abandonner, parce que je suis folle. Folle à lier. La Côme que je connais, elle me fait tellement de mal, que pour ne pas exploser, je finis comme ça » Un coup de poing. Un coup dans la poitrine, l’effet d’une bombe. Nana ne semblait même pas réaliser ce qu’elle disait, de toute façon il ne l’écoutait déjà plus. Il avait cessé de l’entendre à partir de cette phrase, ces mots. « T’as dit quoi ? » Il demanda, à voix basse, la colère retombée pour quelques instants. Il avait dû mal comprendre. Côme avec Maddox. Depuis quand ? Le visage livide, sensation de tête qui tourne. Maddox qu’il connaissait depuis toujours, depuis qu’il avait rencontré Nana. Maddox qui au fil des années était devenu un pote, un ami, même s’il n’avait jamais vraiment fait partie de la bande. Ryan avait envie de partir, pour de bon. Mais Nana continuait, elle ne s’arrêtait plus, comme s’il n’en avait pas eu assez. « La come que je connais, elle fait que ces putains de bout de verre, je les ressens plus, parce que j’ai mal, autre part. elle fait que je me les planterais bien autre part exactement comme mon frère. Et tu sais pourquoi ? Parce que Côme, elle m’a tout pris, Terri, Sacha, toi, Maddox. Ils m’abandonnent tous, même ma mère, même mon père, et Maxim. Je n’ai plus personne, Ryan, je n’avais que toi. » Non, non, Côme n’était pas comme ça. Il essayait de s’en convaincre, mais lui-même n’y croyait désormais plus qu’à moitié. Elle n’était pas si innocente. Elle qui lui avait fait de grandes tirades d’amour mais qui couchait avec Maddox. Ryan lui tourna le dos, commença à faire les cents pas, juste quelques instants, avant de s’arrêter. Le poing serré contre ses dents. Comme un animal en cage. « Je ne vais pas bien, Ryan. Et tu sais pourquoi ? Parce que pour pas te perdre, je souris, même quand ça ne va pas, parce que tu as peur de me voir dérailler, t’as peur de voir qui je suis vraiment. Et finalement, ça n ‘a servi à rien, parce que tu es partie avec elle. Et quand j’y pense, j’entends juste sa voix, qui me dit à quel point je suis pathétique, et mauvaise. A quel point je vais finir toute seule. Et le pire, c’est qu’elle à raison. » Nana ne lui avait jamais menti. Alors pourquoi aujourd’hui ? Pourquoi lui raconterait-elle tout ça si c’était faux ? Et pourtant, il n’avait pas l’impression qu’elle parlait de Côme. De sa Côme. Celle si douce, si amoureuse, qui lui avait promis de ne pas aller voir Nana, ne pas envenimer la situation. Ryan desserra le poing et passa les mains sur son visage, jusque dans ses cheveux. « Je vais le tuer… » Il murmura, la gorge nouée, de façon à peine audible. Il ne pensait qu’à ça. Maddox et Côme. Côme qui avait enfoncé Nana plus bas que terre. Côme avec ses grands sourires et ses belles paroles. Nana qui souffrait, encore. Il avait naïvement cru à une guérison miraculeuse, il n’en était rien. « Je peux pas, Nana… » Pas assez de force, trop de fatigue, encore sous le choc. Il ne termina pas sa phrase, incapable de trouver les mots, d’exprimer ce qu’il ressentait. Il lui avait promis de rester, de la soutenir jusqu’au bout. Il ne voulait pas faire machine arrière. « Je serai jamais à la hauteur, tu m’en demandes trop, je…J’ai juste envie que ça s’arrête, je voulais juste me sentir bien au moins une fois dans ma vie » Des propos décousus, il cherchait ses mots, sans parvenir à trouver les bons. Elle attendait de lui qu’il la sauve, qu’il soit le seul à rester, à la sortir du gouffre, lui éviter le suicide. C’était trop. Trop de poids sur les épaules. Comment pouvait-il la sauver alors que lui-même avait besoin de l’être ? « Je pensais la connaître mais non, je sais rien d’elle en fait... J’aurais dû m’en rendre compte… »  Il s’approcha de Nana, un pas en avant vers elle. « J’suis désolé… » Désolé d’avoir été aveugle, trop naïf. Désolé d’être lâche, ne pas être assez fort.
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: Hear my heart burst again   Dim 6 Mai - 18:38

Tu as mal, Nana, parce qu’il se passe exactement ce que tu redoutais depuis des jours. Parce que finalement, elle a gagné, Côme. Elle l’a gagné, lui. Et il aura beau dire le contraire, maintenant qu’il sort avec cette fille, rien ne sera plus pareille. Parce que Côme te déteste, parce qu’elle est jalouse, très jalouse. Et Ryan, il est gentil, il va tout faire pour que ça marche, cette fois-ci, elle le connait. Et toi, Nana, tu seras toute seule, malgré ce qu’il répète. Il est persuadé que tu divagues, encore. Et dans ses yeux, tu vois qu’il y a de la résignation. Il te pense vraiment folle, finalement. Elle sert les dents, Nana, pour rester droite sur ses pieds, pour ne pas flancher, encore une fois, parce qu’elle a vraiment envie d’aller mieux, parce qu’elle ne veut pas pleurer, pas pour elle, pas pour cette fille qui pourtant, est véritablement en train de détruire ta vie, ta misérable petite vie. Et puis, quand il le redit, que c’est quelqu’un de bien, que c’est une chouette fille, une bonne personne, tu exploses, et toute ce que tu gardais pour toi, tout ressort, Nana, tu ne lui fais pas de cadeau. Et comme tu t’y attendais, il tique sur l’évocation de Maddox. Ouais, il ne s’intéresse qu’à ça, le reste, il n’écoute pas. Il a toujours été comme ça, à écouter ce qui l’intéresse, seulement. Mais c’est normal, toi aussi, tu as vue rouge, quand tu as su, pour Maddox et Côme. Elle avait osé, cette trainé, accaparer ton frère, ton grand frère, l’homme de ta vie, le seul qui te reste, après la mort de Kamil. Et lui, lui qui s’était tapé cette fille que tu détestes. Tu leurs en veux, terriblement, Nana. Tu as envie de pleurer quand tu lui montres tes bras, tes bras si vilains, depuis quelques temps. C’est devenu une mauvaise habitude, la gorge qui se noue, et les larmes qui affluent. Tu les combats cependant en évitant le regard de Ryan, te concentrant sur tes mains, pour enlever les bouts de verres, qui commencent, il est vrai, à piquer. Tu te mords la joue, et en entendant le parquet craquer, tu te tournes vers lui, tu le vois, faire les cent pas, ruminer, sans plus écouter, et tu soupires, Nana. Tu es en colère, et triste à la fois, c’est tellement étrange. Et puis, tu croises son regard, et tu vois sa douleur, à lui. Il se sent trahit, par Côme ? Non, par Maddox. Et c’est là que tu comprends que peu importe ce que tu feras, il l’aimera toujours, il est prêt à lui pardonner, à elle, mais pas à ton frère. Et tu t’en veux, de le faire souffrir. Tu t’approches, tu veux le réconforter, comme tu le faisais, avant, et tu lèves une main vers lui, mais cette dernière retombe contre ton corps, mollement. Il ne peut pas, il ne veut pas. Que ça s’arrête, il dit ? mais quoi ? Eux, leur amitié ? ouais, Nana, tu es folle, et il en a marre, alors, il va partir, lui aussi. Tu croises les bras, sur ta poitrine, tu pinces l’intérieur de tes coudes, distraitement, et tu trembles. « T’as pas besoin d’être à la hauteur, ou de t’excuses, Ryan, je, j’ai juste besoin de toi. Je ne sais pas pourquoi, mais t’es dans ma tête. Ce n’est pas de l’amour, j’ai juste besoin de toi, et j’ai peur que tu partes. Mais j’veux pas que tu me détestes, ou que tu sois triste à cause de moi… » Et puis, finalement, c’est trop dur, et tu t’approches de lui, à ton tour, pour l’enserrer de tes bras, pour poser ta tête sur son épaule, à la recherche de son odeur, de sa chaleur. « Je suis désolée de ne pas être comme elle… »
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: Hear my heart burst again   Dim 6 Mai - 19:30


Tout s’effondrait. Gorge nouée, un poids sur la poitrine, cette rage au ventre. Ça ressemblait étrangement à cette soirée au Concorde. Nouvelle trahison.  Il peinait à réaliser, à comprendre ce que Nana lui disait. Il restait bloqué sur cette histoire, sur Maddox et Côme.  Ryan ne comprenait pas, Nana ne lui expliquait rien, il ne savait pas si cette relation était passée, ou actuelle, ni ce qu’il s’était réellement passé. Avait-il vraiment envie de savoir ? Il n’osait pas demander, par peur d’entendre la réponse. Et puis l’impensable, encore. Côme qui enfonce Nana plus bas que terre. Ryan cherchait une explication plausible, quelque chose qui pourrait justifier autant de haine. La jalousie ? Côme lui avait dit qu’elle allait changer, qu’elle ne serait plus comme avant. C’était encore pire. Elle s’attaquait à Nana. Ryan ne voulait pas y croire, mais il y était bien obligé. Nana ne serait pas dans un tel état si c’était faux. Elle ne lui mentirait pas. « T’as pas besoin d’être à la hauteur, ou de t’excuses, Ryan, je, j’ai juste besoin de toi. Je ne sais pas pourquoi, mais t’es dans ma tête. Ce n’est pas de l’amour, j’ai juste besoin de toi, et j’ai peur que tu partes. Mais j’veux pas que tu me détestes, ou que tu sois triste à cause de moi… » Rien n’avait de sens. Pourquoi Maddox lui avait-il fait ça ? Pourquoi Côme, et pas une autre, parmi toutes les femmes sur cette putain de planète ? Ryan préférait concentrer sa colère sur lui, plutôt que sur Côme. Il préférait penser qu’il l’avait manipulée, que c’était de sa faute à lui, en grande partie. « Je te déteste pas »  dit-il, en soupirant. Bien sûr qu’il ne la détestait pas. Elle n’y était pour rien. Ce n’était pas de sa faute si son frère était un enfoiré. « Je suis pas triste, j’suis énervé » Il ne ressentait que ça, de la colère. Il y avait bien de la tristesse, enfouie derrière. Pourquoi leur en voudrait-il, sinon ? Si ce n’était pas parce qu’il se sentait profondément blessé. Nana se rapprocha de lui, et vint se lover dans ses bras. Ryan la serra doucement contre lui, les bras autour de sa taille. Il se sentait tellement stupide. Il était venu lui annoncer ce qu’il pensait être une bonne nouvelle, alors que Côme et Maddox couchaient ensemble. « A part toi, qui le sait ? Ils se voient encore, là ? » Question fatidique. Il craignait sa réponse. Tellement peur que tout le monde soit au courant, qu’il ait été le seul débile à ne pas s’en rendre compte, tellement peur qu’ils soient ensemble en ce moment-même. « Je suis désolée de ne pas être comme elle… » Ryan secoua doucement la tête, et glissa ses doigts dans les cheveux de Nana, les dégageant délicatement de son visage, alors qu’elle était toujours dans ses bras. « C’est elle qui devrait être comme toi » Nana qui avait toujours été là pour lui, Nana qui avait toujours été honnête et droite dans ses bottes. « Ne crois pas ce qu’elle t’a dit, elle a tort sur toute la ligne. »
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: Hear my heart burst again   Jeu 10 Mai - 17:40

Tu t’en veux, tout d’un coup, Nana, quand tu vois son regard, quand tu vois son cœur à vif, qui gémit. Ça en valait la peine ? De le détruire lui pour la détruire elle ? de lui faire tant de mal pour être sur qu’il reste avec toi ? Pour qu’il ait aussi mal que toi ? Non, définitivement non. Alors tu t’en veux, et y’a rien que tu puisses faire maintenant. Parce qu’une fois de plus, tu as laissé ta colère et ta peur dominer ton esprit, parce qu’une fois encore, tu as tout détruit. Pourquoi, Nana ? Si seulement tu savais. T’essaies de le rassurer, ou de te rassurer, plutôt, de lui montrer que même si tu as conscience d’être ce monstre qui te terrifie, tu veux être à la hauteur, pour lui qui a cru en tout, pour lui qui, pourtant, en a choisis une autre. T’es amoureuse de lui, Nana ? Tu ne sais même pas, c’est ça, la vérité, l’amère vérité. Parce que l’amour, comment tu pourrais savoir ce que s’est ? Maman est partie, elle a tout abandonné derrière elle, et papa ? Papa qui est tellement malheureux, et qui rends les autres tellement triste, aussi. Ils ne t’ont jamais appris l’amour. Tu ne connais pas l’amour, Nana, alors ouais, tu t’accroches définitivement à Ryan, comme tu l’as fait avec Terri, avant. Parce que tu as besoin d’eux, de la sécurité. Tu es juste cassée, Nana, et tu penses que les sourires de Ryan, ils vont te réparer. Mais c’est faux. Et tu le comprends, quand tu le prends dans tes bras, quand il te promet de ne pas te détester. Non, il ne te déteste pas, Nana, mais il ne comprend pas. Et ça va finir par l’éloigner, tu vas finir par l’éloigner. Alors tu le sers contre toi, juste un peu plus, avant de t’éloigner, juste un peu. « Personne, je crois. » tu dis, la vois rauque. « C’était juste une fois, d’après elle. Elle s’en veut, qu’elle m’a dit, je n’aurais pas dû t’en parler, je…je suis égoïste, Ryan, finalement, elle avait raison, je crois. Je suis quelqu’un de mauvais. Je t’ai dit la vérité, sur ma sœur et Côme, parce que je voulais que tu la voies comme je la vois, que tu la détestes come je la déteste. Mais je n’ai pas le droit de faire ça. Je suis désolée, je suis vraiment un monstre, finalement… » Toi, Nana, qui disait à tout va que tu ne mentais jamais, que tu étais quelqu’un d’honnête, de franche. Tu te mentais à toi-même, finalement.
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: Hear my heart burst again   Jeu 10 Mai - 18:59


La colère retombait, peu à peu, l’espace de quelques instants, pendant qu’il tenait Nana entre ses bras. Il ne pouvait s’empêcher de se questionner, de se demander s’il était le seul à ne pas avoir été mis au courant. Imaginer cette possibilité lui retournait l’estomac. « Personne, je crois. » Il ferma les yeux un court instant, soulagé, un peu. C’était déjà ça, une humiliation de moins. « C’était juste une fois, d’après elle. Elle s’en veut, qu’elle m’a dit, je n’aurais pas dû t’en parler, je…je suis égoïste, Ryan, finalement, elle avait raison, je crois. Je suis quelqu’un de mauvais. Je t’ai dit la vérité, sur ma sœur et Côme, parce que je voulais que tu la voies comme je la vois, que tu la détestes come je la déteste. Mais je n’ai pas le droit de faire ça. Je suis désolée, je suis vraiment un monstre, finalement… » Elle s’éloigna de ses bras, et il resta là, les bras ballants, à l’écouter. Comme si ce qu’elle disait changerait quelque chose à ses yeux. « Nana, s’il te plait… » Il implora, presque, avant de soupirer. Il détestait l’entendre dire qu’elle était un monstre, une mauvaise personne. Elle n’était rien de tout ça à ses yeux. Il avait connu des monstres, elle ne leur ressemblait pas. « Arrête de dire ça. On s’en fout de ce qu’elle dit, c’est pas important, elle te connait pas. » Il brisa de nouveau la distance entre elle et lui, franchissant ces quelques pas qui les séparait, et prit sa main dans la sienne. « J’aurais fini par l’apprendre, de toute façon… » Tôt ou tard. Tout finit par se savoir. « Tu crois vraiment que je te laisserais tomber ? » demanda-t-il, en cherchant à capter son regard. Ce n’était pas facile de rester à ses côtés, de se sentir impuissant face à sa détresse. Mais il ne voulait pas l’abandonner. « Tu veux vraiment plus me voir, si je reste avec Côme… ? » Il craignait sa réponse. Côme ou Nana. Dans le fond, il connaissait déjà le choix qu’il ferait. Même si ça lui briserait le cœur, même s’il n’avait pas envie de choisir.
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: Hear my heart burst again   Jeu 10 Mai - 19:15


La conversation s’adoucit. Tu n’es plus au bord du gouffre, il n’a plus envie de dézinguer quelqu’un, pour le moment. Et tu te sens un peu gênée, même, de tout ce cirque. Un peu gênée de t’être comportée comme une cinglée, une fois de plus, et tu te sens obligée, de lui dire, que tu ne le lui as pas dit parce qu’il devait le savoir, mais pour enfoncer Côme. Tu lui déballes tout, c’est devenu une habitude, chez toi, les longs monologues. Dommage pour lui, il déteste ça. Tu grimaces un peu, quand il te demande d’arrêter. Mais il a raison, Côme, elle ne te connait pas, elle n’a pas envie de savoir qui tu es, au fond, et se sert juste de ce qu’il t’arrive, en ce moment, pour te rabaisser. Tu te mort la joue, quand il te prend la main, et avant qu’il soit le temps de parler, tu lui dis. « Ce que je t’ai dit, tout à l’heure, sur, les trucs qu’elle m’a dits…Je, j’veux pas te mentir, ou te cacher des trucs, Ryan. Je n’ai pas été tendre, non plus. C’est pour ça que…je ne sais pas. » que t’es un monstre ? C’est ce que t’aimerait dire. Mais le fait qu’il te dise le contraire, qu’il ne te considère pas comme tel, ça te fait du bien. « Oui, c’est vrai » tu réponds, ensuite. Il aurait fini par l’apprendre, par Maddox, ou Côme. Autant qu’il le sache tout de suite. Tu es mauvaise, pour garder les secrets. Enfin, ceux des autres, tout du moins. Après tout, tu passes ton temps à mentir pour te protéger, pour ne pas souffrir. Il cherche ton regard, et tu finis par fondre dans le sien. « Ce n’est pas contre toi, j’ai…juste l’impression que tout le monde va finir par me laisser tomber, faut croire que ce qu’elle dit m’est rentré dans la tête…je suis comme une bombe à retardement, Ryan, j’veux pas que tu exploses avec moi…et t’en as pas envie non plus… » tu souris un peu, pour te donner du courage. Ce n’est que de courte durée puisqu’il parle de nouveau de sa relation nouvelle avec Come, et tu te mords la joue. « J’veux pas te perdre, mais…je peux pas réussir à faire comme si rien n’était arrivé, comme si je l’aimais bien. Je n’en suis pas capable… Je ne vais pas te demander de choisir, Ryan, entre elle et moi, parce que ta réponse me fait trop peur. Mais je ne peux pas vous voir ensemble… »
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: Hear my heart burst again   Jeu 10 Mai - 20:39


C’était dur, de voir encore Nana souffrir, de l’entendre parler de Côme de cette façon. Cette Côme qu’il ne connaissait pas, qu’il n’avait jamais rencontrée. Elle pouvait être piquante dans ses mots, certes, mais pas à ce point. Pas jusqu’à faire avoir des idées noires à Nana. « Ce que je t’ai dit, tout à l’heure, sur, les trucs qu’elle m’a dits…Je, j’veux pas te mentir, ou te cacher des trucs, Ryan. Je n’ai pas été tendre, non plus. C’est pour ça que…je ne sais pas. » Ryan était partagé, entre son amour pour Côme, et son amitié, bien trop vive, pour Nana. Il ne pouvait pas supporter de voir Nana dans cet état, de la voir de nouveau si démunie, à deux doigts de craquer. « Je m’en fous, elle n’avait pas à te parler comme ça » Qu’est-ce qui pouvait bien excuser des paroles aussi violentes ? Il aurait préféré qu’il en soit autrement, il aurait tellement voulu que ce ne soit pas réel, que ce ne soit qu’un malentendu. Mais c’était bien vrai. Côme n’était pas aussi douce et innocente qu’il ne le pensait. Elle-aussi, pouvait blesser. « Ce n’est pas contre toi, j’ai…juste l’impression que tout le monde va finir par me laisser tomber, faut croire que ce qu’elle dit m’est rentré dans la tête…je suis comme une bombe à retardement, Ryan, j’veux pas que tu exploses avec moi…et t’en as pas envie non plus… » Il avait naïvement pensé que Nana s’en était sortie, que cet épisode du Concorde était derrière eux, que tout allait redevenir comme avant. Erreur. Il n’avait vu que ce qu’il voulait voir. « Je veux pas te laisser tomber. Et c’est qu’une mauvaise période, ça va passer. On fera tout pour. Si tu veux, on peut… Je sais pas… Partir en vacances ? Toi, moi et Sacha ? On ira où tu veux » Il trouverait bien un moyen de payer ça. L’argent ne l’inquiétait pas vraiment, quand il lui proposa ces vacances. Lui qui n’avait jamais bougé le petit doigt pour sortir de ce pays. « J’veux pas te perdre, mais…je peux pas réussir à faire comme si rien n’était arrivé, comme si je l’aimais bien. Je n’en suis pas capable… Je ne vais pas te demander de choisir, Ryan, entre elle et moi, parce que ta réponse me fait trop peur. Mais je ne peux pas vous voir ensemble… » Il sourit et hocha la tête, serrant un peu plus sa main dans la sienne. Il se sentait soulagé, qu’elle ne lui demande pas de choisir. « Je sais, je sais même pas si on va rester ensemble, après tout ça mais… Mais si je reste avec elle, je te promets que ça changera rien entre nous. On se verra autant qu’avant, autant de fois que tu le veux. Et vous serez pas obligées de vous voir, je parlerai pas d’elle si tu veux, ce sera comme avant. »  Il voulait la convaincre, lui montrer que rien ne changerait, que Côme ne se mettrait jamais entre eux.
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: Hear my heart burst again   Lun 14 Mai - 22:03

Lui dire qu’une partie de l’histoire, ce n’est pas juste, et Nana, t’as peur que ça te retombe dessus, t’as peur qu’en apprenant ce que tu as dit, toi, les mots que tu lui as balancé à la gueule sans sourciller, il s’éloigne, c’est vraiment ta plus grande frayeur, en ce moment, et peut importe ce qu’il peut te dire, tu continues d’avoir peur, c’est irrationnel. Alors tu lui déballes tout, tu lui dis, que toi aussi, t’as été une vraie salope, mais Ryan prend ton parti, et ça réchauffe ton cœur, vraiment, tu souris même, vraiment. Parce qu’il n’y a que lui, qui peut t’arranger un sourire, dans un moment comme ça. Tu lui confies tes angoisses et tes fantômes, comme tu lui parlerais du mauvais temps, c’est naturel, et même si parfois, il ne veut pas t’écouter, même s’il te demande d’arrêter, tu ne peux pas, ça te fait du bien. Et finalement, y’a ses mots qui résonne dans ta tête. Je ne veux pas te laisser tomber, qu’il a dit. Et ouais, tu les imprimes dans ton cœur, ces mots, tu veux y croire, vraiment. Il parle de vacances, et toi, tu te vois déjà sur les plages chaudes d’une île tropicale, et pourtant, tu hoches la tête. « je sais pas…c’est pas avec les trois pauvre aquarelles que je vends qu’on ira aux Bahamas ! » tu ris, un peu et ton rire, il s’étrangle dans ta gorge, parce que le sujet reviens, encore. Elle, Côme. Côme et lui. Un couple, ça te donne la nausée. Tu attrapes sa main, tu le regardes dans les yeux. « Comme avant…Tu crois que c’est possible ? » là, sa main dans la tienne, tes yeux dans les siens, tu te dis que tout aurais été plus simple, si t’étais tombée amoureuse de lui, et non de Terri, si Côme n’avait pas exister, ou si toi, tu n’avais pas exister.
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: Hear my heart burst again   Mar 15 Mai - 17:38


Ryan essayait d’oublier sa colère, d’en faire abstraction, pour se concentrer uniquement sur Nana. Nana qui avait besoin de lui, qui craquait à nouveau, qui n’avait jamais cessé d’avoir besoin de lui, au final. Il l’avait peut-être délaissée, ces derniers jours, pensant qu’elle s’en était remise, que tout cela était derrière eux. Il avait été aveugle. Volontairement, peut-être. Parce qu’il préférait croire qu’elle allait mieux, qu’elle n’était plus en détresse. Il voulait lui faire plaisir, parvenir à la guérir de tous ses maux, mais il ne savait pas comment s’y prendre. Il lui avait offert ce coffret de peintre hors de prix, pour la remercier de l’avoir hébergé mais aussi parce que, dans le fond, il imaginait que ça lui réchaufferait le cœur. Et là il recommençait, en lui proposant des vacances. Il imaginait que ça ne pourrait lui faire que du bien, de s’éloigner de Brighton, de ne penser à rien d’autre qu’à se détendre pour quelques jours. « je sais pas…c’est pas avec les trois pauvre aquarelles que je vends qu’on ira aux Bahamas ! » Il rit, et secoua la tête. Il ne comptait pas lui faire payer quoique ce soit. « Les Bahamas, peut-être pas, ça fait un peu loin quand même. Mais on pourrait partir en Espagne par exemple, ça doit pas être très cher en ce moment. Tu voudrais aller où ?  A part les Bahamas » A part en braquant une banque, il ne pourrait pas lui offrir un voyage au Bahamas. « Et tu paies rien, c’est moi qui offre. » Grand prince, gentleman. Il ne comptait pas lui dire qu’il allait sûrement s’endetter pour ces vacances, mais il préférait ne pas y penser. Il y penserait le moment venu. Il trouverait de quoi payer, d’une quelconque façon, quitte à s’endetter, quitte à faire dans l’illégal. Et Côme non plus, il ne voulait pas y penser. A sa réaction quand il lui annoncerait qu’il partait en vacances avec Nana et Sacha, sans elle. « Comme avant…Tu crois que c’est possible ? » Elle reprit sa main, et il lui sourit, hochant la tête. Il y croyait. Il ne laisserait pas Côme se mettre entre eux. « Evidemment que oui. C’est non-négociable de toute façon » Il ne pouvait pas imaginer sa vie sans Nana. Il avait grandi avec elle, elle savait tout de lui, ou presque. Elle était sa famille. « Je ferai tout pour que ça marche. »
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: Hear my heart burst again   Sam 19 Mai - 19:21

Ryan et Sacha, ils font parti de ta famille. Depuis toujours, et t’en prends pleinement conscience, aujourd’hui. Ryan, il ne partira pas, il te la promis, et t’a envie d’y croire, Nana, t’en as besoin, t’as besoin de t’accrocher à la lumière, à l’autre bout du tunnel, à la vie, à l’espoir. Parce que sinon, la flamme risque de vaciller, de s’éteindre, comme ton frère, et tu n’as pas envie de mourir, Nana, parce que y’a trop de chose que tu n’as pas vu, pas vécu. Le monde, il est magique, et t’as envie de croire en sa magie, un peu plus longtemps. Ryan, ta main dans la sienne, il te propose des vacances, lui, toi, et Sacha, juste vous trois, comme autrefois. Et ça te séduit, Nana, t’en rêves. Toi qui n’a jamais quitté l’Angleterre, toi qui n’est jamais véritablement partie en vacances, tu donnerais tout pour voyager avec tes deux amis. Mais tu n’as pas un rond, Nana. Tu dois rembourser ton emprunt, et tu as déjà du mal à boucler les fins de mois. Alors partir en vacances, c’est difficilement envisageable. Il parle d’Espagne, et toi, tu penses à la nourriture de malade, aux cocktails de folie et aux plages à perte de vue. « L’Espagne, ce serait super, mais tu ne peux pas tout payer, ça va pas la tête ! si on prend le camping le moins cher et qu’on mange des pâtes, ça devrait passer… » tu dis, pas très sûre de toi néanmoins. Tu souris, ris presque quand il annonce que c’est non-négociable. Et, sur la pointe des pieds, elle vient embrasser sa joue, doucement avant de prendre l’air le plus sérieux du monde. « Bon, il faut trouver une compagnie low-cost et un hôtel. »
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


( end game )

MessageSujet: Re: Hear my heart burst again   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hear my heart burst again
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hear my heart burst again | Kim Dae Hyun
» Grimoire Heart n'a pas besoin d'un cookie à la myrthille ( PV Nookie Minasa )
» The way of the heart.
» Total eclipse of the heart ϟ Pete (terminé)
» Hello hello, can you hear me? I can be your china doll if you want to see me fall. ₪ 31 jan, 20h15

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- call it what you want. ::  :: lights are so bright. :: sujets.-
Sauter vers: