AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 the scariest part is letting go w/nathan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

- paper notes : 68
- since : 26/11/2017

( end game )

- getaway car.
address:
contact book:
availability: coming soon.

MessageSujet: the scariest part is letting go w/nathan   Sam 28 Avr - 19:30


≈ ≈ ≈
{ Restless and loud, unspoken and wild, And all that you need to say
To make it all go away Is that you feel the same way too }
crédit/ minechristina perri.

La maisonnée des Morello s'était calmée depuis la dernière heure alors que les deux parents avaient été border leur fille ensemble, à la demande de celle-ci. Ils avaient passé un dîner agréable avec les plats favoris de la petite pour finalement se retrouver à l'heure du dodo, ce qu'Ingrid soupçonnait d'être délibéré de la part de sa fille. Et elle comprit rapidement pourquoi. Ils s'étaient installés tous les trois dans son petit lit et lui avaient fait la lecture de son conte favori du moment; La belle au bois dormant. « Bonne nuit, mon coeur. » souffla Ingrid en déposant un baiser sur le front de sa fille. Après avoir lu à Lydia, Ingrid sortit de la chambre, suivi de Nathan et ils descendirent au premier étage. Pour la première fois de la journée, ils se retrouvaient tous les deux et la blonde comptait en profiter. « Je vous ai dit que vous m'aviez manqué, Mr. Morello? » lui demanda Ingrid alors qu'il hocha la tête à la négative. La belle se rapprocha doucement avec un sourire et déposa ses lèvres sur les siennes en guise de réponse. Ingrid était réellement bien en ce moment. Bien comme elle ne l'avait pas été depuis très longtemps. Tout semblait aller de soi et c'était quelque chose de tellement précieux. « J'ai toujours faim. » confia Ingrid avant de se mettre à rire. Le dîner de Lydia avait rempli un petit coin, mais elle se doutait que Nathan aussi avait dû penser qu'ils mangeraient plus tard. La blonde se dirigea vers la cuisine. Il n'était pas très tard, dans les faits ils avaient encore le temps de profiter de cette soirée tous les deux. La belle sortit deux coupes. « Je te sers du vin? » lui demanda Ingrid. C'était en partie à cause de Nathan qu'elle avait développé ce goût pour le vin il y a quelques années. Il lui avait ouvert les yeux sur bien des choses dans sa vie. Et Ingrid ne préférait pas imaginer ce qu'elle aurait pu être si il n'avait jamais croisé son chemin. « Tu aurais envie de manger quoi? » lui demanda ensuite la belle. Il faut dire qu'elle ne savait pas trop ce qu'ils avaient, mais elle pensait que parler devant un bon repas était une bonne idée. La belle ne savait pas trop à quoi s'attendre de la discussion qui allait sans doute suivre au cours de la soirée. C'était une conversation repoussée, encore et encore, depuis bien plus longtemps qu'ils s'étaient retrouvés, mais plutôt depuis son retour à Brighton même. S'ils s'étaient épargné de s'y lancer jusque là, Ingrid savait qu'il n'y avait plus le moyen de l'éviter encore bien longtemps. Parce que cette fois, ils pourraient dire ce qu'ils en voudraient, ça ne concernait personne d'autre qu'eux. Eux et tout ce que ça entourait, mais eux. Ingrid avait su que cette discussion reviendrait dès que Nathan lui avait fait part de sa crainte des conséquences que leurs retrouvailles pourraient avoir. Ils n'avaient pas eu à reparler de leur histoire en détail jusqu'à maintenant, tout simplement parce que ce n'était pas approprié. Nathan avait eu Dylan. Ils avaient décidé de ne pas s'y replonger. Pour le bien de Lydia, pour lui offrir la meilleure famille possible. Mais aussi pour eux, pour s'éviter de se faire du mal, sur un mal qui n'était pas complètement guéri. Ingrid avait remarqué que Nathan semblait avoir la tête ailleurs depuis le début de la journée. Elle l'avait remarqué et lui en avait glissé un mot lorsqu'ils étaient rentrés, mais se lancer dans une discussion alors que Lydia les avait à l'oeil n'était pas prudent. « Lydia se doute de quelque chose. » amena Ingrid, quelque peu nerveuse. C'était plutôt une évidence. Elle cherchait le meilleur moyen d'amener le sujet sans se brûler. Mais peut-être qu'il n'y avait pas de détour à prendre cette fois et qu'ils devraient s'y plonger, tête première. « Nate, j'ai besoin de savoir à quoi tu penses, parles-moi s'il te plaît. » lui dit finalement Ingrid. Elle ne voulait pas continuer à se faire de fausses idées, à avoir ces doutes sans savoir pourquoi. Il n'y avait pas d'autre moyen que de se lancer et de faire face à la réalité. Et elle ne pouvait pas le faire sans lui.

_________________

‒ So I climb to my fall, until whispers heard no more and every time I look, I lose control. ‒
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 130
- since : 20/12/2017

( end game )

- getaway car.
address:
contact book:
availability:

MessageSujet: Re: the scariest part is letting go w/nathan   Mer 2 Mai - 14:21


≈ ≈ ≈
{ Restless and loud, unspoken and wild, And all that you need to say
To make it all go away Is that you feel the same way too }
crédit/ minechristina perri.

Nathan redoutait cette question. Ingrid voulait savoir ce qu’il pensait et elle ne parlait pas de la pluie et du beau temps. Elle voulait savoir ce qu’il pensait d’elle, d’eux. Est-ce que cela menait quelque part ? Est-ce que c’était un moment éphémère provoqué par une certaine nostalgie ? Nathan n’avait pas l’ensemble des réponses parce qu’il trouvait cela assez soudain. Il avait été surpris de la tournure de la situation. Il ne regrettait absolument pas cette nuit entre eux, il la chérissait, mais il était habité par le doute. Nathan craignait de mettre à nouveau la pression à Ingrid, il craignait également qu’elle ne parte à nouveau. Il était encore blessé non seulement par leur passé ensemble, mais également par sa rupture avec Dylan. Il avait des incertitudes. Il ne savait pas si c’était la bonne chose à faire. Il pensait aussi à Lydia qui se ferait une telle joie de voir ses parents enfin ensemble. Il ne tenait pas à la décevoir si cela ne fonctionnait pas. Nathan était si doué pour écouter les autres, les conseiller et panser leurs blessures, mais lorsqu’il s’agissait de sa propre vie il était plein de doutes. Il ne savait pas comment communiquer avec Ingrid sans risquer de dire ou faire quelque chose qu’il regretterait. Il tient énormément et à elle et tout ceci lui met une certaine pression. Pourtant, Nathan ne pouvait pas fuir. Il devait parler avec Ingrid qui l’attendait de pied ferme. Elle ne supportait pas le flou et il pouvait la comprendre. Elle avait besoin de franchise, de plan pour avancer dans sa vie. C’est ainsi qu’il voyait à quel point elle avait changé et évolué depuis des années. Elle était beaucoup plus mature. Nathan devait se montrer à la hauteur et se comporter comme un homme en assumant ce qu’il pensait. « Je pense qu’on ne devrait rien dire à Lydia. » Lâcha-t-il. Il savait que cela n’allait pas être la réponse qu’elle attendait, mais c’était sa réponse. Il voulait absolument protéger sa fille. « Tant que nous ne sachons pas exactement ce qui se passe entre nous et surtout si c’est assez solide pour marcher dans la durée je refuse de lui faire une quelconque fausse joie. » Rajouta Nathan en espérant qu’elle comprenne pourquoi. Il se cachait néanmoins derrière cela pour ne pas parler de ce qu’il ressentait réellement pour Ingrid. Il gagnait du temps, elle le savait, il le savait. Il savait qu’il devait arrêter tout de suite de tourner autour du pot. Nathan devait lui ouvrir son cœur, peu importe combien il est en bazar. « J’ai des sentiments pour toi Ingrid et je pense que j’en ai depuis que tu es de retour parmi nous. Je pense que Dylan avait raison même si j’étais trop têtu pour l’admettre parce que j’avais peur, peur de souffrir à nouveau. On a fait tellement d’erreurs ensemble la dernière fois. Je ne tiens pas à ce qu’on se précipite. » Lui confia Nathan. C’est tout ce qu’il peut dire pour le moment, mais il ne se rendait pas compte qu’il avait finalement dit beaucoup de choses très importants. Il avait ouvert son cœur à Ingrid. Il se sentait soulagé même s’il craignait sa réaction.


_________________

I remember years ago someone told me I should take caution when it comes to love. I did and you were strong and I was not. My illusion, my mistake. I was careless, I forgot. I did. And now when all is done. There is nothing to say.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 68
- since : 26/11/2017

( end game )

- getaway car.
address:
contact book:
availability: coming soon.

MessageSujet: Re: the scariest part is letting go w/nathan   Ven 25 Mai - 2:12

Ingrid savait que cette question était nécessaire. Qu'elle reviendrait de manière inévitable. Pourtant elle ne savait pas à quoi s'attendre de la part de Nathan face à ça. Elle venait d'ouvrir la porte sur une situation beaucoup plus grande que maintenant. Il y avait tant de choses qu'ils ne s'étaient pas dit, par peur, par regret, par prudence. Elle le savait tout comme lui. Et au centre de tout ça, il y avait leur fille. La merveille de leur monde. Celle pour qui ils avaient bougé ciel et terre au cours de cette dernière année. Ingrid savait au fond d'elle-même qu'ils étaient rendus à un point tournant. C'était dans la suite des choses, naturelle. Tout ça avait passé par Lydia, mais elle savait qu'il y avait plus. La belle pouvait le voir dans le regard de son ex-mari, il cherchait des réponses, il était perdu et elle savait que si elle ne l'en tirait pas il s'y perdrait encore plus. Ingrid s'attendait à cette réponse de la part du brun. Il avait raison. Ils devaient protéger Lydia de ces sujets matures. Elle savait que sa fille attendait impatiemment le moment où elle reverrait ses parents ensemble, mais ce n'était pas encore le temps de partager ces nouvelles avec elle. Ils avaient encore bien de choses à régler tous les deux. Pour eux. « Je suis d'accord avec toi, Nathan. Rien ne sert d'aller trop vite et de se précipiter avec elle. » lui accorda-t-elle. Ils étaient des parents, leurs gestes avaient des conséquences. Mais ils devaient aussi cesser de se voiler la face et arrêter de toujours passer par leur fille. Il le savait tout comme elle. Le temps était venu de penser à eux et de laisser aller tout ce qui les empêchait d'aller en avant et d'avancer. C'était sans doute ça que la blonde redoutait le plus. Elle ne savait pas à quoi s'attendre. Mais elle se serait attendue à tout sauf aux paroles de Nathan. Ingrid sentit son coeur accélérer à la déclaration de son ex-mari. « Je - » balbutia-t-elle. Elle ne savait pas quoi dire, par où commencer.  Il y avait tant de choses qu'elle tenait à lui dire, depuis tellement longtemps. Et il venait finalement d'ouvrir la porte sur tout ce qu'elle avait gardé enfoui au fond d'elle-même. « Je ne suis pas revenue simplement pour Lydia. Je le savais et je pense que tu l'as su aussi. » commença-t-elle. Mais ça n'avait pas été le bon moment. Il y avait tant de moments où elle avait ressenti ses choses entre eux, mais qu'ils l'avaient ignoré. Face à ce plein d'émotions, la belle ne savait pas comment réagir. Elle avait l'impression que son coeur allait l'abandonner. Elle pouvait sentir une boule se former au fond de sa gorge, sa voix devenir plus fébrile. Elle connaissait toute l'ampleur que son départ avait eu mais pour la première fois en toutes ces années ils y mettaient des mots. « Je n'ai jamais voulu te blesser ou te faire de mal Nathan. » lui dit-elle pour la première fois depuis leur conversation à la maison quand elle était revenue. « Te laisser et signer ces papiers, ça été la plus grande erreur que j'ai faite. » lui avoua-t-elle en repensant à leur divorce. Une époque qui était encore fraîche dans sa mémoire, lui brisant le coeur. « Je ne vais nulle part et je vais mieux. » lui rappela-t-elle. Elle ne voulait pas qu'il ait peur pour elle, pour ce qui les attendait. « Et c'est en partie grâce à vous deux. À toi. Je sais que ça ne règle pas le reste, mais je suis là. » lui dit-elle doucement sentant les larmes couler de ses yeux. Elle n'était pourtant pas triste. Certes, beaucoup d'émotions remontaient à présent. Mais elle était surtout soulagée de pouvoir lui parler comme elle l'avait tant souhaité depuis qu'ils étaient de retour dans la vie l'un de l'autre. De lui ouvrir son coeur, à son tour.

_________________

‒ So I climb to my fall, until whispers heard no more and every time I look, I lose control. ‒
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 130
- since : 20/12/2017

( end game )

- getaway car.
address:
contact book:
availability:

MessageSujet: Re: the scariest part is letting go w/nathan   Lun 4 Juin - 14:47

Nathan est soulagé d’entendre qu’Ingrid partage son point de vue sur Lydia. Il ne faut rien précipiter avec la petite. Ils ne sont pas sûrs de ce qu’il va arriver entre eux. Il refuse qu’elle en souffre et qu’elle soit heureuse pour ensuite être déçue si malheureusement cela ne fini pas bien. Nathan aimait sa fille plus que la vie elle-même, il ne supporterait pas l’idée qu’elle puisse souffrir. Nathan est conscient que sa déclaration n’est pas ce dont Ingrid rêvait d’entendre, mais il tenait à être transparent avec elle. Il ne pouvait pas faire comme si tout serait parfait, comme si tout était oublié. Il restait marqué par leur passé et terrifié à l’idée de souffrir. La jeune femme décida alors de prendre la parole à son tour. Nathan restait sans voix face à ce qu’elle venait de dire. Ingrid avouait pour la première fois qu’elle n’était pas simplement revenue pour retrouver sa fille, mais pour le retrouver également. Il s’en était douté, mais il n’avait jamais eu la certitude. Certes, Dylan le lui avait fait remarquer, mais il n’avait pas voulu le croire. Aujourd’hui c’était clair. Cela n’avait rien de manipulateur ou autre, elle ouvrait simplement son cœur. Il restait silencieux sentant qu’elle avait encore des choses à dire. Ingrid lui confia alors qu’elle n’avait jamais voulu le blesser, le faire souffrir, que signer ses papiers avaient été la pire erreur de sa vie. Il baissa les yeux un instant sentant l’émotion le gagner. Nathan n’avait pas l’habitude de se laisser aller, mais les paroles de la jeune femme était pleine de sens. Cela le ramenait à une période difficile, sombre de sa vie. Il lui pardonnait, il lui avait pardonné, mais cela n’empêchait pas qu’il avait encore peur qu’elle s’en aille à nouveau s’il fait ou dit quelque chose que la jeune femme n’est pas prête à entendre. Ingrid lui assure donc qu’elle ne va nulle part, qu’elle va mieux. Nathan la croit, il sait qu’elle est sincère. Elle semble reconnaissante de son soutien, de sa présence. Elle veut prouver qu’elle est là pour de bon. Nathan est touché par ses paroles, mais également par les larmes de la jeune femme. Il sait qu’elle n’est pas triste, mais émue, mais cela le touche aussi. Nathan décide alors de faire un pas vers elle, il pose sa main sur le visage d’Ingrid comme pour essuyer ses larmes. Il dépose tout d’abord, un baiser sur son front comme pour la protéger et ensuite sur ses lèvres comme pour sceller leur relation, leur réconciliation. Nathan est conscient que cela ne sera pas facile, que cela serait même très dur à cause des drames de la vie, mais il a envie de réessayer. Il se recule ensuite pour admirer son visage avant de lui confier : « Je suis d’accord pour nous redonner une chance, une vraie chance. » C’est un énorme pas pour lui sachant combien Ingrid la fait souffrir. Il a envie de lui donner une chance et de ne pas passer à côté de l’amour de sa vie par peur de souffrir à nouveau.

_________________

I remember years ago someone told me I should take caution when it comes to love. I did and you were strong and I was not. My illusion, my mistake. I was careless, I forgot. I did. And now when all is done. There is nothing to say.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 68
- since : 26/11/2017

( end game )

- getaway car.
address:
contact book:
availability: coming soon.

MessageSujet: Re: the scariest part is letting go w/nathan   Dim 5 Aoû - 19:25

Pour la première fois depuis son retour Ingrid venait d'ouvrir complètement son coeur à Nathan. Elle avait attendu et repoussé ce moment pendant si longtemps. Elle s'était remise en question, encore et encore, par peur, par doute, par honte. Elle avait préféré mettre ses sentiments de côté. Ça n'avait pas été le temps, Nathan était pris ailleurs, son coeur habité par quelque d'autre, qui n'était pas elle. Mais le temps s'était écoulé, les circonstances n'étaient plus les mêmes. Les choses avaient changé. Pourtant la blonde ne savait toujours pas à quoi s'attendre en faisant cette révélation à son ex. Après tout, qu'étaient-ils vraiment à présent? Y avait-il vraiment quelque chose de plus entre eux que ces rencontres impromptues? Ingrid voulait croire que oui. Ce qu'elle ressentait à son égard ça ne pouvait pas être que dans sa tête. Il y avait quelque chose de plus, qui attendait d'être mis à découvert, s'ils s'en donnaient la chance. S'ils arrivaient à lâcher prise de leurs peurs, de leurs craintes de refaire les mêmes erreurs et qu'ils regardaient ensemble vers un futur commun. Pour une fois, ils devraient se faire passer en premier et se montrer honnêtes l'un avec l'autre, mais surtout avec eux-mêmes. La belle ne savait pas à quoi s'attendre. La réaction de Nathan pouvait aller dans un sens aussi négatif que positif. Et elle s'était mise en jeu. Elle laissait entre ses mains ses sentiments et la possibilité qu'il décide de reculer malgré tout. Elle ne pourrait pas vraiment lui en vouloir de faire un pas en arrière ou de ne pas vouloir se réengager avec elle. Elle lui avait donné toutes les raisons d'avoir peur, mais elle espérait tellement qu'il soit en mesure de passer par dessus leur histoire passée pour leur permettre d'en avoir une, maintenant, après tout ce temps. Elle avait tant besoin de le retrouver. De retrouver son homme. Elle avait si peur de l'avoir perdu. Que tout ça ne soit plus qu'une chance perdue, une époque lointaine qui serait à jamais un souvenir. Mais quand elle sent sa main doucement se poser sur son visage, elle sait qu'il n'y a pas moyen que ce ne soit pas lui. Il est sa personne, à elle, son âme soeur. Elle se rapproche de lui, comme instinctivement avant qu'il ne vienne déposer un baiser sur son front, ce qui lui fait alors fermer les yeux. Puis elle sent son coeur s'emballer lorsque ses lèvres viennent retrouver les siennes, comme ils le font depuis ces derniers temps. Mais pourtant la belle sent que ce baiser porte tellement plus. Qu'il les amène vers quelque chose d'autre, un nouveau départ, un nouveau chapitre de leur histoire. Les paroles de Nathan ne font que confirmer ce qu'elle espérait tant, mais semblent aussi tellement irréelles. Elle avait attendu si longtemps pour le retrouver, pour qu'ils se retrouvent. Ingrid ne dit rien, trop émue pour dire quoi que ce soit face à cette déclaration. Elle s'approche de lui, brisant la distance et vient reposer ses lèvres sur les siennes tendrement. Puis elle brise le silence en se détachant juste assez pour pouvoir le regarder. « C'est tout ce que je veux. » lui confit-elle doucement alors qu'un sourire se dessine sur ses lèvres à la réalisation que tout ça est bel et bien réel. Et que maintenant ils sont tous les deux, ensemble.

_________________

‒ So I climb to my fall, until whispers heard no more and every time I look, I lose control. ‒
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


( end game )

MessageSujet: Re: the scariest part is letting go w/nathan   

Revenir en haut Aller en bas
 
the scariest part is letting go w/nathan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Départ de Sybille pour Limoges {Nathan
» Les gros bras(Sybille et Nathan)
» Départ non réfléchi et vite regrété.
» Nathan et Sybille (Pv : Syb' <3)
» Sybille a besoin de se défouler {Nathan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- call it what you want. ::  :: brighton east side. :: résidences.-
Sauter vers: