AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 — in memory of when i cared.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Jerry Clarke

feel the fear and do it anyway.

- paper notes : 26
- since : 21/03/2018


- getaway car.
address:
contact book:
availability: ON / (joan), paige, (andy).

MessageSujet: — in memory of when i cared.   Lun 16 Avr 2018 - 22:31

- in memory of when i cared -
jerry clarke x joan fairchild


Outfit | Jerry, il est de ceux qui se conforte dans leur petite routine. Le changement, trop peu pour lui. Depuis des années, il achète les mêmes types de vêtements à ma même boutique, dont il connait bon nombre des employés. On compte sur le doigt d’une main les restaurants qu’il fréquente assidument, même si la seule cuisine dont il raffole réellement est celle de sa mère. Et il n’y a qu’un seul bar qui vaille la peine qu’il se déplace, malgré tout ce qu’il représente, désormais, et malgré la rancœur qu’il lui inspire. Le pilote n’ose même pas s’imaginer un seul instant se pointer ailleurs qu’au The Blue Crab. Depuis qu’ils sont en âge de boire, c’est là que ses potes et lui allaient trainés, Wyatt et les autres, notamment. Ils ont usé de leur derrière les tabourets qui se trouvent autour du bar pendant tellement d’années, on pourrait presque dire qu’ils en sont désormais moulés à leur image. Quand il poussa la porte du bar, son regard fustige la silhouette qui se trouve derrière le comptoir, et c’est presque avec un soulagement qu’il accueille ce visage inconnu qui se tourne vers lui pour le saluer d’un signe de tête et d’un sourire poli. Aucune trace de la propriétaire des lieux dans les parages, ce qui était loin d’être surprise. Depuis qu’elle avait prit la fuite vers la France avec ce prétendu fiancé, elle avait sonné le glas à leur histoire, qui n’en avait jamais vraiment été une, en définitive.  Jerry était même incapable, aujourd’hui, de mettre un nom sur ce qu’ils avaient été, l’un pour l’autre. Rien, visiblement, pour qu’elle daigne ainsi disparaitre dans la nature sans plus d’explications. S’installant à sa place habituelle, il fit signe à la barmaid de lui amener une bière et il déposa les billets pour payer le tout sur la surface de bois poli, dès qu’elle déposa la pinte devant lui. Pinte dont il s’empressa de prendre deux longues gorgés, avant de la redéposer devant lui. Et il eut l’impression que ses yeux lui jouaient un tour lorsque, sortant de l’arrière-boutique, Joan Fairchild apparu, semblable aux quelques souvenirs qu’il avait conservés d’elle. Posé sur sa cuisse, il sentit l’une de ses mains se serrer. Cherchant à éviter de dire une bêtise qu’il pourrait amèrement regretter, il préféra noyer son silence dans la liqueur ambré qu’il porta à ses lèvres, son regard ne décrochant pourtant pas cette vision presque irréelle qu’était celle de revoir, en chair et en os, ce fantôme de son passé.

_________________

J E R R Y    C L A R K
with courage you will dare to take risks, have the strenght to be compassionate, and the wisdom to be humble.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
— in memory of when i cared.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ♣ Lost Time Memory ♣
» Partenariat avec Lost Time Memory ?
» Fin du partenariat avec Lost Time Memory
» Sam and the lost memory [Altéa & Sam]
» There's no remedy for memory ~ R.S.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- call it what you want. ::  :: brighton sea side.-
Sauter vers: