AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 thief. (marlene)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

- paper notes : 20
- since : 10/04/2018


MessageSujet: thief. (marlene)   Lun 16 Avr - 18:36

voler. une seconde nature.
quand on n’a pas grand-chose à manger, quand on crève la gueule ouverte, abandonné par ses géniteurs, on n’a pas vraiment le choix. du moins, c’est ce dont s’est toujours persuadé noé. mais depuis que le vol n’est plus réellement une nécessité, noé a été incapable d’arrêter. peut-être un peu cleptomane dans l’âme, le gamin continue de se faire la main dans le cirque où il passe toutes les soirées ; le reste du temps, c’est dans les rues qu’il s’amuse. il repense à un film qu’il a visionné il y a peu dans son cinéma de plein air improvisé sur l’une des caravanes du cirque : diversion. et il s’imagine à la place de margot robbie – en dix fois plus sexy – passant aux travers des gens pour dérober leurs portefeuilles. c’est déjà ce que le gamin wolfe fait tous les soirs, mais dans la rue, ça n’a pas le même impacte.
on passe d’une cinquantaine de personnes maximum à un chouïa plus. les rues du centre-ville de brighton est, après tout, bien peuplé. des policiers pourraient être cachés à ses yeux excités… ou en civils. et il ferait quoi, noé, s’il se faisait choper ? il trouverait indéniablement une solution, comme dans toutes les situations ennuyantes dans lesquelles il s’est retrouvé fourré.
enfin, se faire choper en train de voler serait une première pour lui.
en vingt-huit ans, il peut se vanter de n’avoir jamais été capté une seule fois. les gens du cirque – ses collègues – ne comptent pas : ils sont au courant. alors en cette journée ensoleillée, noé gambade dans les rues avec un sourire qui lui dévore le visage.
il remarque une jeune femme à la crinière brune et décide qu’elle sera sa prochaine cible ; il s’approche sinueusement et enfonce sa paluche dans son sac. il déniche un téléphone portable qu’il glisse dans sa poche et, gourmand, il ne s’arrête pas là. il fouille toujours plus profondément et remarque – un peu trop tard – la crispation de la donzelle. serait-il démasqué ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 99
- since : 07/04/2018


- getaway car.
address: brighton sea side.
contact book:
availability: (romeo/3)

MessageSujet: Re: thief. (marlene)   Lun 23 Avr - 20:23

thief.
noé & marlene.

T'es exténuée Marlene. T'as tellement hâte de retrouver ton chez toi que tu dis à peine au revoir à ton officier de probation. Tu cours presque jusque dans la rue. T'as envie d'aller te coucher. T'as envie de t'éloigner de cet endroit le plus vite possible. Bordel, tu détestes tellement ces rendez-vous. Tu les trouves au combien inutiles. Comme si parler avec cette meuf allait t'aider à aller mieux. Comme si ça allait te convaincre que vous aviez tort, que c'était pas une vie. Par réflexe, tu secoues la tête alors que tu t'allumes une clope. Ça te casse les couilles de devoir venir ici chaque semaine, de devoir perdre ton temps de cette façon. Léger coup d'œil vers ta cheville, où trône ton bracelet électronique. En robe, t'as pas vraiment l'occasion de le cacher. Ta cadence, elle diminue quand t'arrives du côté ouest, blindé comme à l'habitude. Tu jettes ton mégot avant de te faufiler parmi les différentes silhouettes. T'as pas de temps à perdre, t'as des restes de pizza et un épisode de Westworld qui t'attendent. Ta course est ralentie par un groupe de gamines qui ne savent visiblement pas dans quelle direction marcher. Tu soupires Marlene. Tu ressers l'étreinte de tes doigts sur la bandoulière de ton sac à main et c'est à ce moment-là que tu ressens une certaine résistance. Tu te tournes rapidement, attrapant au passage la main un peu trop aventurière qui s'est introduite dans tes affaires. Tes ongles viennent s'enfoncer dans la chair alors que tu plantes un regard noir dans les yeux du voleur. « J'peux t'aider peut-être ? » Naturellement, tes iris viennent explorer ton sac à main : et ça te saute aux yeux. Ton portable. Tu ressers l'étau autour du poignet du blond, t'as la mâchoire crispée par la colère. « Mon portable. Tout de suite. » Tu ne cries pas Marlene. Tu ne veux pas attirer l'attention sur toi. Ton téléphone, tu ne partiras pas sans. Tes souvenirs, ils s'entassent dessus. Les vieux messages vocaux d'Ean que t'as gardé, comme ses sms. Ce type perdra son bras avant d'essayer de se sauver avec cette partie de toi.

_________________

☽☽ Ever since this began, I was blessed with a curse And for better or for worse I was born into a hearse. I know I said my heart beats for you I was lying girl, it beats for two.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
thief. (marlene)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 02. Gay Thief, really?
» Marlene Rebecca Barclay
» Marlene ~ Une vie menacée et Audacieuse épanouie
» List below with people that are alive and also missing
» MARLENE MOIRA HAYWORTH ♦ I used to shine bright like that diamond until that day.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- call it what you want. ::  :: brighton west side.-
Sauter vers: