AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tes yeux sont trop grands, on voit ton coeur à travers quand tu ris !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage


Invité

Invité


MessageSujet: Tes yeux sont trop grands, on voit ton coeur à travers quand tu ris !    Mer 11 Avr - 18:01




- Lyla Denbrough-
Tes yeux sont trop grands, on voit ton coeur à travers quand tu ris.


i. harness your blame, walk through
- âge et lieu de naissance:Lyla. Née un 11 avril à Brighton, elle ne l'a quittée que le temps d'un Erasmus en France. Elle s'y plait. Elle aime son charme et elle s'y sent en sécurité. - origines et nationalité: Anglaise, de la tête au pied. - statut familial: Elle n'a jamais connu ses vrais parents. Abandonnée, elle a été élevée par une famille d'afro-américain. Elle entretient des relations plus ou moins bonnes avec l'ensemble de sa fratrie. Seule la cadette l'inquiète. Elle file un mauvais coton. La fête semble rythmer sa vie et ça inquiète terriblement Lyla.- statut civil: Célibataire. Elle n'y voit aucun problème d'ailleurs. Elle a tant de projets à mener à bien qu'elle a peur de ne pas être prête à se lancer corps et âme dans une histoire, d'autant que certaines blessures amoureuses laissent des traces indélébiles.- occupation: Elle est sergent de police. C'était son rêve de petites filles et, malgré sa frêle silhouette d'apparence, elle est très fière de veiller à la sécurité de ses concitoyen.- cinq choses favorites: La Lumière, car elle représente la vie et l'espoir.  La musique, en particulier sa guitare et son piano. Elle ne peut pas vivre sans la première et joue régulièrement des seconds. Elle adore s'emmitoufler dans des draps propres, qui sentent bon la lessive, après un bon bain chaud plein de mousse, alors qu'il pleut dehors. L'odeur de l'atmosphère lorsque la pluie s'apprête à tomber. Le parfum de sa mère. - saison préférée: L'été. Sans la moindre hésitation. - traits de caractères:Impulsive et spontanée, elle agit et réfléchit ensuite. Fonceuse, énergique, têtue, meneuse, enthousiaste, discrète, généreuse, créative, imaginative. Imprévoyante, excessive, passionnée, possessive, indépendant, mais a peur de la solitude. - groupe: hellebore - avatar: Imogen Poots

ii. swing wide your crane, run me
Je suis épuisée, mais je n’ai pas le courage de me lever. Même la faim qui tiraille mon estomac ne suffit pas vraiment à me pousser hors de mon lit. Ça m’arrive parfois. Peut-être plus fréquemment que je ne veux bien l’admettre. Je suis en proie au vague à l’âme et, après une nuit de travail couplée à l’insomnie, je ne parviens pas à trouver le sommeil. Je pense, je réfléchis. Je cogite et je soupire sur cette peur maladive d’être à nouveau abandonnée. La première fois, j’ai honteusement été jetée sur le parvis d’une Église comme une vulgaire merde, un rebu, une indésirable confiée aux bons soins d’un curé avec pour seule explication, une lettre. Une lettre à lire le jour de ma majorité. Une missive pathétique où ma génitrice, femme mariée coupable d’adultère, préféra se séparer du fruit de ses entrailles pour préserver ses noces. L’enflure. Elle n’a pas pu assumer et aujourd’hui, je suis là, la vingtaine bien sonnée à me débattre avec mes craintes les plus profondes.

J’ai été adoptée par des gens bien, des gens honnêtes, des gens dévoués à mon bien-être. Tyra, pieuse épouse avait toujours rêvé d’être mère. Elle mit au monde ses propres enfants et, pourtant, elle n’a pas hésité un instant à me recueillir sous les recommandations de la paroisse. J’étais, d’après ses souvenirs, un poupon dodu et facile à vivre. Je respirais la santé. Aux yeux de ces gens, ces grenouilles de bénitier bien pensantes, j’étais un cadeau du ciel, un don de Dieu pour compenser leur douleur. Alors, dès mon plus jeune âge, j’ai senti peser sur mes frêles épaules le lourd fardeau de la perfection. Tirée à quatre épingles, je me devais de les accompagner à la messe. Mes résultats scolaires étaient la seule préoccupation de mon papa qui, du haut de son statut de bourgeois coincé, graissa la patte des directeurs d’écoles élitistes. Et, j’ai bien réussi. Je n’ai pas eu le choix. Je craignais qu’il cesse de m’aimer si je n’étais pas à la hauteur de leurs espérances. Pourtant, j’ai osé. J’ai osé annoncer à mon paternel que cette carrière dans la médecine qu’il m’envisageait ne m’intéressait pas vraiment, que mon souhait, le mien, c’était d’être policière. Je me rappelle parfaitement la réaction de mon père. Je n’avais que 11 ans, pourtant le souvenir est net, incisif. Dans son regard se sont succédé déception et colère. Puis, haussant le ton pour la première fois depuis mon arrivée dans cette maison bénie, il s’est mis à hurler après moi. Mon choix ne valait rien, sa décision prévalait sur mes désirs et j’ai courbé l’échine. Je me suis pliée à ses exigences à contrecœur, persuadée d’être capable d’accepter de les satisfaire malgré mes projets. Sombre conne. Nos relations n’ont fait que se dégrader après cette soirée-là.

J’ai commencé à mentir pour sortir, à falsifier mes résultats scolaires, à fumer des cigarettes avec mes copines dans les toilettes de l’école pour impressionner un mec qui ne m’a jamais calculée. J’ai raté une année, j’ai été renvoyée. La petite merveille revêtait dangereusement le lest d’un boulet qu’on traîne à ses pieds et, lorsque la vérité éclata sur mes frasques, j’écopai d’un sermon de mon papa, de ma mère, de mon oncle et du Diacre de la paroisse. Il m’a fallu battre des lances avec des hommes et des femmes dont j’ignorais tout et qui ne savent de moi que le tableau peu flatteur qu’on dressait de ma personnalité. À leurs yeux, je n’étais plus qu’une enfant rebelle et irresponsable que l’on aliénait à grands coups de chantage : « Si tu continues, on te mettra dehors » serinait-il souvent, alors quand il décida de m’envoyer dans un trou perdu au fin fond de l’Angleterre, chez son frère, je n’ai pas protesté. J’ai feint la docilité et j’ai préparé mes bagages pour vivre auprès de son aîné méconnu et réputé austère. Si je me sentais abandonnée justement ? Évidemment. Quitter mes frères et sœurs était une catastrophe également. Quant à vivre avec un étranger…  Je ne l’avais rencontré que peu de fois. Fatigué par son âge déjà avancé, il se déplaçait peu. Toutefois, il était alerte et vif. Son regard brillait de cette lueur d’intelligence semblable à celle de mon père. La différence, c’est qu’il avait de l'esprit, il était plus tolérant également et, à ses côtés, je me suis construit une identité propre, mais surtout aussi fragile qu’un château de cartes.

Le souffle d’un mâle suffit à détruire mes efforts pour toucher du doigt l’indépendance que je convoitais. Un homme paradoxal qui m’incita à ouvrir la boîte de Pandore. Je flirtais dangereusement avec la décadence. J’en suis tombée amoureuse à contrecœur. Il a éveillé mon champ des possibles, il était la possibilité d’une île. Avec lui, j’effleurais du bout des doigts mes rêves idéalisés d’émancipation. Le retour à la réalité fut rude cependant. Particulièrement rude et, en toute logique, j’aurais probablement dû le quitter, m’enfuir, filer à l’anglaise en quête d’un avenir plus sain, plus stable. Or, pour moi, pas de happy end. Pas de End tout court, et pour ma pénitence, j’écopai d’une peine de réclusion à perpétuité. Désormais, je ne retrouvai de place au cœur de ma famille que si j'éconduis Gabriel. Impensable. Inenvisageable. Avais-je le choix tandis qu’on me rapportait que mes cornes m’empêchaient de passer les portes ?

Je crus longtemps que je ne cesserais jamais de l’aimer. Je me réfugiai dans ses bras souvent malgré ses frasques avec d’autres salxpes de leur état. Et puis, un jour, parce que je paraissais malheureuse – à moins que Malcom, mon grand frère – y soit pour quelques choses. Mon papa m’autorisa à rejoindre l’académie de police. J’approchais mes rêves et je me sentais tellement mieux dans mon corps et dans ma tête. Je travaillai d’arrache-pied pour être à la hauteur de leur cadeau et devenir officier de police. Je fus la meilleure de ma promotion. Certains collègues m’en parlent encore dans les couloirs, quoique mes supérieurs me reprochent souvent mon côté tête brûlée. Qu’à cela ne tienne, le commissariat est ma famille. Je m’y sens chez moi. Je suis dévouée à mon métier, raison pour laquelle je gravis les échelons peu à peu. Je suis déjà sergent. Ce n’est pas grand-chose, mais je suis plutôt fière de moi. Tellement que je reprends goût à tout, même à l’idée que, peut-être, la vie à deux ne serait pas une si mauvaise chose pour moi. Célibataire endurcie après ma plus mauvaise expérience – je couchai bien avec quelques autres bonhommes, mais toujours sans attache -  ma rencontre avec Jakob ressuscitait mon cœur. À force de moments simples et/ou intimes, je suis plus souriante, plus joviale, plus sympathique. Je chantonne au boulot, si bien que mon coéquipier me présuma amoureuse. Je n’irais pas jusque là. Tout du moins, j’essaie de ne pas y penser afin de ne rien gâcher. Existe-t-il plus chiant qu’une fois dès lors qu’elle a besoin d’être rassurée ? Existe-t-il plus casse-pied qu’une fille qui réfléchit ? J’ai pas envie de lui prendre la tête. Je veux que les choses restent telles qu’elles sont, qu’elles ne changent jamais. Aussi, estimais-je qu’il valait mieux ne rien nommer de ce que je ressentais. Jamais.  


iii. when eyes are all painted sinatra blue
- pseudo/prénom: Virginie - âge et pays: Belgique. - type de personnage: pré-lien. - votre avis sur le forum: En toute simplicité. J'espère qu'il sera efficace. - où avez-vous connu le forum: En me baladant de forums en forums.... - autre:  


Dernière édition par Lyla Denbrough le Jeu 12 Avr - 22:08, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

- paper notes : 590
- since : 25/11/2017


- getaway car.
address:
contact book:
availability: & Brandy & Mariel & Matilda & Tori & Bash

MessageSujet: Re: Tes yeux sont trop grands, on voit ton coeur à travers quand tu ris !    Mer 11 Avr - 18:09

Imogen et ce lien
Bienvenue ici et bon courage pour la rédaction

_________________
AND I WISH I WAS A COMET,
to crash on your feet, just to be remembered.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 540
- since : 03/12/2017


- getaway car.
address:
contact book:
availability: (nana, côme, terri)

MessageSujet: Re: Tes yeux sont trop grands, on voit ton coeur à travers quand tu ris !    Mer 11 Avr - 18:10

bienvenue et courage pour ta fiche   

_________________

fuis moi comme le choléra
Comment est-ce que tu peux penser qu'tu tiens à moi, si moi même j'y tiens pas?pourquoi tu dis qu'tu m'aimes alors que moi-même j'me déteste?∆ northern lights.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité


MessageSujet: Re: Tes yeux sont trop grands, on voit ton coeur à travers quand tu ris !    Mer 11 Avr - 18:17

Bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Lula Goldstein

take your broken heart, make it into art.

- paper notes : 4736
- since : 04/11/2017


- getaway car.
address: #124, west side.
contact book:
availability: nash, daisy, calvin, isla.

MessageSujet: Re: Tes yeux sont trop grands, on voit ton coeur à travers quand tu ris !    Mer 11 Avr - 18:24

J'ai hâte d'en lire plus.
Bienvenue par ici, je suis là au besoin.

_________________

    - i love you for watching me shine, and i had the best day with you today.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 86
- since : 25/03/2018


- getaway car.
address: #165 @ brighton sea side.
contact book:
availability: (on)

MessageSujet: Re: Tes yeux sont trop grands, on voit ton coeur à travers quand tu ris !    Mer 11 Avr - 19:05

Le pseudo est super joli I love you
Bienvenue parmi nous

_________________

night fall wolves on the road, baby the beast is darker you too are frightening and cold. baby the car goes deeper, how fun how fun if only the sky could say.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 735
- since : 02/12/2017


- getaway car.
address: brighton east side.
contact book:
availability: carmen, ninel, timéo, will (closed)

MessageSujet: Re: Tes yeux sont trop grands, on voit ton coeur à travers quand tu ris !    Mer 11 Avr - 20:06

bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Janey Ryder

red lips and wine sips.

- paper notes : 615
- since : 07/12/2017


- getaway car.
address: #075, sea side.
contact book:
availability: teddy, carmen/melvin (2/5)

MessageSujet: Re: Tes yeux sont trop grands, on voit ton coeur à travers quand tu ris !    Mer 11 Avr - 20:09

le pré-lien du bro' super choix j'ai hâte de lire tout ça, bienvenue à toi

_________________
you could be my king, i will be your queen. this could be the real thing, just like in the movies. the perfect ending, we could be fairytaling. the kiss, the whole thing, just like in the movies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 99
- since : 07/04/2018


- getaway car.
address: brighton sea side.
contact book:
availability: (romeo/3)

MessageSujet: Re: Tes yeux sont trop grands, on voit ton coeur à travers quand tu ris !    Mer 11 Avr - 20:26

la belle imogen
bienvenue parmi nous

_________________

☽☽ Ever since this began, I was blessed with a curse And for better or for worse I was born into a hearse. I know I said my heart beats for you I was lying girl, it beats for two.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 21
- since : 03/04/2018


- getaway car.
address: .023 brighton west side
contact book:
availability: ●●○○ (andy, james)

MessageSujet: Re: Tes yeux sont trop grands, on voit ton coeur à travers quand tu ris !    Mer 11 Avr - 20:47

je le répète mais Imogen est un choix tellement canon
n'hésite vraiment pas si besoin, et bonne chance pour ta fiche

_________________

ryder --- He wondered whether home was a thing that happened to a place after a while, or if it was something that you found in the end, if you simply walked and waited and willed it long enough.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité


MessageSujet: Re: Tes yeux sont trop grands, on voit ton coeur à travers quand tu ris !    Mer 11 Avr - 21:40

Yasin : je plussoie ton prénom, c'est le même que mon neveu et je l'aime.

Ryan : Riverdale. Tu sais que je n'ai pas encore regardé ? Mais, on ne m'en a dit que du bien.

Rosalyne : Natalie Portman. ça y est, je suis amoureuse.

Lula : j'adore le prénom choisi et, t'inquiète, ça arrive, le plus vite possible.

Will : Merci ! J'ai pas choisi le prénom, mais le nom de famille m'a été inspiré du grand maître Stephen King.

Elias : Merci à toi bon brun

Janey : Tu me réserveras un lien si ça s'y prête ? Hein ? Hein ?

Marlène : Merci beaucoup. C'est qui ton avatar ?

Jacob: J'ai cru comprendre au smiley que tu l'aimais bien et, ça tombe bien, je la kiffe. Je fais au plus vite et je t'envoie un Mp. Je m'installe seulement pour écrire un peu.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

- paper notes : 19
- since : 08/04/2018


- getaway car.
address:
contact book:
availability:

MessageSujet: Re: Tes yeux sont trop grands, on voit ton coeur à travers quand tu ris !    Mer 11 Avr - 23:17

Bienvenue par ici, et bon courage pour ta fiche. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 55
- since : 05/04/2018


- getaway car.
address: #102 west side
contact book:
availability: open

MessageSujet: Re: Tes yeux sont trop grands, on voit ton coeur à travers quand tu ris !    Jeu 12 Avr - 17:50

cette beauté et puis ce pré-lien
bienvenue sur le forum

_________________

your lips my lips
apocalypse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 608
- since : 24/12/2017


- getaway car.
address:
contact book:
availability: open (janey, lisa, emma, clara, joan, lucy, pippa, dani)

MessageSujet: Re: Tes yeux sont trop grands, on voit ton coeur à travers quand tu ris !    Jeu 12 Avr - 18:17

Imogen, ce choix. Puis ce pré-lien.
Bienvenue par ici, bon courage pour ta fiche !

_________________
-- So tell me another beautiful lie, Tell me everything I want to hear. Won't you lay here by my side? I want to fuck away all my fear. @bearsden

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 693
- since : 17/12/2017


MessageSujet: Re: Tes yeux sont trop grands, on voit ton coeur à travers quand tu ris !    Jeu 12 Avr - 21:11

bienvenue chez nous

_________________
- He put a star in my heart, and I haven't stopped burning.

:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 604
- since : 21/11/2017


- getaway car.
address:
contact book:
availability: brandy ♔ terri ♔ nana ♔ kai ♔ côme ♔ crew

MessageSujet: Re: Tes yeux sont trop grands, on voit ton coeur à travers quand tu ris !    Jeu 12 Avr - 21:22

bienvenue ma jolie

_________________

☾ baby, I'm dancing in the dark, with you between my arms barefoot on the grass, listening to our favorite song ☽ ♡
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Nash Kershaw

say it before you run out of time.

- paper notes : 1885
- since : 16/11/2017


- getaway car.
address: #53, east side w/ daisy.
contact book:
availability: ON / lula, daisy.

MessageSujet: Re: Tes yeux sont trop grands, on voit ton coeur à travers quand tu ris !    Jeu 12 Avr - 22:46

Bienvenue parmi nous. I love you

_________________

N A S H   K E R S H A W
meeting you was like listening to a song for the first time and knowing it would be my favorite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 21
- since : 06/04/2018


- getaway car.
address: #157, brighton east side.
contact book:
availability: disponible - (5/5)

MessageSujet: Re: Tes yeux sont trop grands, on voit ton coeur à travers quand tu ris !    Ven 13 Avr - 10:03

Bienvenue parmi nous

_________________

GET OUT OF MY HEAD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 23
- since : 10/02/2018


MessageSujet: Re: Tes yeux sont trop grands, on voit ton coeur à travers quand tu ris !    Ven 13 Avr - 14:08

La citation de Malzieu
T'es toute cute,
bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 19
- since : 15/04/2018


- getaway car.
address:
contact book:
availability:

MessageSujet: Re: Tes yeux sont trop grands, on voit ton coeur à travers quand tu ris !    Lun 16 Avr - 14:20

bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Tes yeux sont trop grands, on voit ton coeur à travers quand tu ris !    

Revenir en haut Aller en bas
 
Tes yeux sont trop grands, on voit ton coeur à travers quand tu ris !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» tes yeux sont trop grands, on voit ton coeur à travers quand tu ris.
» Que vos cheveux sont soyeux, Que vos yeux sont brillants ! C'est pour mieux vous manger mon enfant ! [Megan]
» La nuit est reposante, tout comme tes yeux sont réconfortant [Chase]
» Ou sont les grands hommes d'Haiti ?
» Ma team est trop bas level ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- call it what you want. ::  :: lights are so bright. :: personnages.-
Sauter vers: