AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 alone

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

- paper notes : 150
- since : 25/02/2018


- getaway car.
address:
contact book:
availability:

MessageSujet: alone   Dim 8 Avr - 20:06

Retour de Londres, depuis peu, bien que ce ne fût pas la grande joie, tu relativises malgré tout et en tires des conclusion positives de tout ça. Besoin de la voir, Nana, tu n'iras pas aujourd'hui, car t'es à peine rentrée et tu as conscience que les heures de visites sont passées. Demain sera un autre jour, ce soir, tu as besoin de boire un petit truc et tu vas dans le premier bar venu, connu, certes, mais c'était le premier sur la route retour après avoir ramené Sacha chez elle. T'es fatigué et tu ne tiendras certainement pas la boisson ce soir, tu te fatigueras encore plus vite que d'habitude, toi qui as une bonne descente habituellement, tu es seul, alors que d'habitude, tu as Ryan à tes côtés, mais ça, c'était avant, avant cette dispute où tu t'en as pris à lui ou tout à dégénérée à cause d'une seule personne, Côme et peut-être Nana. Sauf qu'en y repensant, Nana n'y pouvait rien, Côme retournait à chaque fois la voir, l'enfonçant de plus en plus et Ryan lui, il prenait sa défense alors que toi tu prenais simplement partie pour Sacha, peut-être que tu l'as ouvert pour rien, n'ayant rien à voir là-dedans. Tu enchaînes les premiers verres, tu ne bois pas de bière, comme d'habitude, boisson forte et cette fois, tu as opté pour un whisky, pur. Tu les enchaînes rapidement, voyant au fur et à mesure ta vue baisser, tout devient flou, tu vois des choses qui n'existe pas à cause de la fatigue, tu le vois, Ryan, dans le fond de ce bar, envie de le voir, lui parler et le serrer dans tes bras, comme avant..

_________________

Valar Morghulis , Valar Dohaeris


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 526
- since : 03/12/2017


- getaway car.
address:
contact book:
availability: (nana, lily + her gang, lily, côme)

MessageSujet: Re: alone   Dim 8 Avr - 20:51


Faire la tournée des bars, une chose qu’il savait faire et à laquelle il s’appliquait. Ils avaient eu l’habitude de faire ça ensemble, certains soirs, avec la bande. Cette époque était révolue. Il fallait qu’il avance, qu’il fasse son deuil de cette amitié qui n’était plus. Plus d’une semaine était passée, et toujours aucune nouvelle de Sacha, ni de Terri. Il ne ferait pas le premier pas, jamais. Trop d’orgueil, trop de rancune, trop de tout. Il ne saurait quoi leur dire, de toute façon. Les excuses ça ne lui ressemblait pas et puis il estimait ne pas avoir à en faire. Il avait raison, point final. Il avait le regard plongé dans le fond de son verre de bière, comme s’il attendait qu’une réponse apparaisse. Il releva la tête et aperçu Terri, assis au bar. La colère était redescendue, en une semaine, mais la haine et la rancœur étaient encore bien là, bien vivaces. Il avait envie de lui cracher ses quatre vérités, de bafouer à son tour ces vingt années d’amitié qui ne semblaient n’avoir eu aucune importance à ses yeux. Ça lui foutait la rage, de le voir assis là tranquillement avec son petit verre. Il se leva et s’avança vers lui, incapable de se retenir, porté par sa rancœur. « Qu’est-ce que tu fous là ? » demanda-t-il sèchement, avec agressivité, comme s’il était le propriétaire du bar. Il ne supportait pas de le revoir, encore moins dans ce bar alors qu’il pensait passer une soirée tranquille.

_________________

fuis moi comme le choléra
Comment est-ce que tu peux penser qu'tu tiens à moi, si moi même j'y tiens pas?pourquoi tu dis qu'tu m'aimes alors que moi-même j'me déteste?∆ northern lights.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar

- paper notes : 150
- since : 25/02/2018


- getaway car.
address:
contact book:
availability:

MessageSujet: Re: alone   Lun 9 Avr - 14:24

Tu lui en veux d'avoir bourré le crâne de Sacha, la laisser croire que si tu n'aurais pas coucher avec elle avant ça, tu ne te serais jamais intéressée à elle. Tu as la haine, mais d'un côté, tu te dis ne pas avoir été tendre avec eux, ces personnes qui étaient tes amis, t'es déjà saoule et la fatigue n'arrangera pas ton cas, mais tu restes parce que tu as entendu sa voix, ne sachant plus quoi faire, tu regardes autour de toi, comme si tu cherchais cette voix, perdu. Il est là, Ryan, à côté de toi et te demande ce que tu fais là, tu lui en veux, mais t'as besoin de lui parler, besoin de Ryan, ton meilleur ami. Tu as gaffé ce soir-là, tu as perdu beaucoup et tu le regrettes, mais tu es trop fier que pour t'excuser, putain de fierté mal placée. J'me bourre la gueule. Rétorques-tu, aussi sec que lui, les yeux plongés dans ton verre même pas vide, tu commandes un de plus, un te trop peut-être et commande une bière en plus pour Ryan qui a une bouteille à moitié pleine. Tout tourne, mais tu ne vois plus personne dans le bar, seulement vous deux, autour d'un verre, pas dans les meilleures conditions, tu aurais aimé que ce soit comme avant, il y a un an de ça, tout allait pour le mieux, tu regrettes, Terri et tu t'en mords un peu les doigts désormais, mais t'es trop aveuglé par la haine que tu lui portes, envie de tout lui dire, envie de tout sortir, mais tu ne le feras pas pour ne rien empirer, agissant en conséquence.

_________________

Valar Morghulis , Valar Dohaeris


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 526
- since : 03/12/2017


- getaway car.
address:
contact book:
availability: (nana, lily + her gang, lily, côme)

MessageSujet: Re: alone   Lun 9 Avr - 14:51


Ryan avait à peine bu, ce n’était pas l’alcool qui le contrôlait, juste la rancœur et la haine. Il avait imaginé plusieurs fois revoir Terri, s’était demandé ce qu’il lui dirait, et maintenant qu’il se retrouvait là devant lui il ne parvenait plus à exprimer ce qu’il voulait lui dire. Il se souvenait du regard noir de Terri, de sa remarque puérile cette soirée-là, la façon dont il avait parlé à Côme, et surtout, le pire du tout, son indifférence envers Nana. Nana qui avait pleuré, hurlé, jusqu’à se jeter sur lui, sans qu’il n’ait aucune réaction. Comme si elle était une étrangère, juste une hystérique qui avait un peu froissé sa chemise. « J'me bourre la gueule. » Ryan serra les dents. C’était une question rhétorique, il avait bien compris que Terri était là pour boire. Il n’en avait rien à faire de la façon dont il occupait ses soirées, il voulait juste le bousculer, obtenir une réaction, n’importe laquelle. Au lieu de ça, Terri commanda à boire, deux verres, un whisky et une bière. « Tu te fous de ma gueule ? » Il plaqua sa main contre le comptoir, un peu trop violemment qu’il ne l’avait prévu. Il essayait de se contenir, de ne pas péter les plombs, pas ici, pas envie d’être mis dehors comme un chien. « Tu crois vraiment que j’vais m’asseoir et boire un verre avec toi ? » Il enleva sa main du comptoir, et recula d’un pas, médusé par la naïveté de Terri. Il rit, hypocrite, et passa ses mains sur son visage. « T’es vraiment dans un autre monde. Tu sais quoi ? C’est toi qui aurait dû finir en psy', et certainement pas Nana » cracha-t-il, aveuglé par sa rancœur. Il se fichait de savoir si Terri avait trop bu, s’il regrettait ou non, il ne voyait que ce qu’il avait devant lui et le lui balançait dans la figure.

_________________

fuis moi comme le choléra
Comment est-ce que tu peux penser qu'tu tiens à moi, si moi même j'y tiens pas?pourquoi tu dis qu'tu m'aimes alors que moi-même j'me déteste?∆ northern lights.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar

- paper notes : 150
- since : 25/02/2018


- getaway car.
address:
contact book:
availability:

MessageSujet: Re: alone   Mer 11 Avr - 15:10

Tu bois, trop. T'es déjà ailleurs terri et tu fais des choses que tu ne devrais pas, comme l'inviter à prendre un verre en sachant qu'il refuserait. Tu aurais dû te le faire à l'idée qu'il a tiré un trait sur ton nom, un trait sur ta personne, minable que tu as pu être. Tu ne te fous pas de lui pourtant, tu l'as commandé ce verre, pour lui. Tu l'écoutes parler, disant que ce n'est pas Nana qui aurait dû finir en psychiatrie, Nana.. Celle que tu aurais dû protéger plus que tout, à la place de vouloir remettre les pendules à l'heures à tout le monde ce soir-là, mais tu ne l'as pas fait, voilà ou t'en es maintenant, plein de remords, un manque dans ta vie, seul et loin d'elle et de Ryan. Sa main s'enlève du comptoir, tu relèves la tête après qu'il te dise que tu aurais dû finir à la place de Nana, il n'a pas tort, qu'est ce que tu n'aurais pas fait pour être à sa place. Si j'avais pu échanger ma place, je l'aurais fait. Dis-tu dans un premier temps, lui faire comprendre que tu regrettes certains faits et gestes est important pour toi, même si c'est mort de leur côté. Tu as la gorge nouée, tu baisses la tête, encore. Elle va bien... Même pas capable de prononcer son prénom, pris de honte, pris d'angoisse et de remords, tu n'y arrives pas, t'essaies et te force. … Nana? Tu bégaies, prends une gorgée de ton verre avec pour la première fois peut-être un tas d'émotions qui te submergent. Triste, c'est-ce que tu es au jour d'aujourd'hui, vide, c'est-ce qu'est ta vie désormais, sans eux. Seul.  

_________________

Valar Morghulis , Valar Dohaeris


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 526
- since : 03/12/2017


- getaway car.
address:
contact book:
availability: (nana, lily + her gang, lily, côme)

MessageSujet: Re: alone   Mer 11 Avr - 16:33

Ryan ne mâchait pas ses mots, même s’il avait de la difficulté à exprimer ce qu’il avait envie de dire, il ne prenait pas de pincettes, pas avec Terri. Ils n’en étaient plus là. « Si j'avais pu échanger ma place, je l'aurais fait » Foutaise. Ça sonnait tellement faux. Ryan n’en croyait pas un mot. C’était facile, trop facile. « Echanger ta place ?! » L’entendre dire de telles inepties l’énervait, plus que de raison. Il ne savait rien, il ne savait pas ce que Nana avait vécu, ce qu’elle avait pu ressentir, rien. « Ferme-la, Terri. Tu te rends même pas compte de ce que tu dis. C’est pas le hasard ou la malchance qui l’a foutue à l’hôpital, c’est toi putain ! » Ryan était toujours aussi agressif dans sa façon de parler, bien qu’il essayât de baisser la voix, pour ne pas trop attirer l’attention sur eux. Il remettait toute la faute sur Terri, sur les mots qu’il avait osé prononcer lors de cette soirée alors que Nana était déjà au plus mal. Il avait l’impression d’ouvrir les yeux sur la véritable personnalité de son ami, sur cette facette de lui qu’il avait longtemps ignoré. Aujourd’hui, tout lui paraissait clair, limpide. Ils étaient trop différents. Des vies et des façons de penser totalement opposées. Ils étaient sans doute restés amis par habitude, au fil des années. Parce que Ryan n’avait pas d’autres amis, à part la bande. « Elle va bien... Nana ? » Ryan resta silencieux quelques instants, décontenancé par sa question. Il tentait de prendre de ses nouvelles, c’était étonnant. Mais Ryan restait sur la défensive, et même encore dans l’attaque. Il secoua la tête, négativement, avant d’esquisser un triste sourire. « Ca marchera pas avec moi. » Il n’avait pas envie de lui répondre, de lui dire comment allait Nana. Ce n’était pas maintenant qu’il fallait s’y intéresser, ou plutôt prétendre de s’y intéresser. Il n’avait pas été la voir, il le savait. « Je sais que ça marche avec Sacha, ta comédie. Mais pas avec moi, moi j’en ai rien à foutre que tu te bourres la gueule tout seul comme un con. T’as deux jambes, t’as un portable, si tu veux des nouvelles de Nana c’est pas par moi qu’il faut passer. » Nana lui avait dit qu’elle ne voulait plus le voir, malgré les sentiments qu’elle avait pu avoir pour lui. Mais il refusait de jouer au médiateur entre les deux, il n’était pas son porte-parole. Et il estimait que Terri n’était pas en position de lui demander quoique ce soit au sujet de Nana. Il savait qu’il appuyait où ça fait mal, en parlant de Sacha. Ryan aurait aimé entendre des excuses, des explications crédibles de sa part, mais rien. Que du vent. Il se fichait pas mal de savoir si Terri était en état ou non de parler au vu de la quantité d’alcool qu’il semblait avoir ingéré. « …J’crois qu’on a plus rien à se dire en fait. » Ca lui faisait mal de prononcer ces mots, mais ils étaient sincères. Et en même temps, il se sentait soulagé.

_________________

fuis moi comme le choléra
Comment est-ce que tu peux penser qu'tu tiens à moi, si moi même j'y tiens pas?pourquoi tu dis qu'tu m'aimes alors que moi-même j'me déteste?∆ northern lights.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: alone   

Revenir en haut Aller en bas
 
alone
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- call it what you want. ::  :: brighton west side.-
Sauter vers: