AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 little and broken, but still good (louisa)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: little and broken, but still good (louisa)   Mer 4 Avr - 22:04

Ashley a l’habitude de passer chez sa sœur depuis des années maintenant – depuis qu’elle est partie du foyer familial, en fait. Ça lui – leur – fait toujours (ou presque) plaisir et puis, vu les circonstances actuelles, le jeune homme est content de s’échapper un peu de la maison où il vit avec son père. L’air de rien, ça fait vide sans ce dernier. Il n’y a plus aucune présence dans la baraque, personne assis dans le canapé au petit matin ou au milieu de la nuit à ruminer sur le passé et sur le futur et sur la vie en général. Personne pour se plaindre en faisant tourner, l’air absent, un verre de whisky entre ses doigts. Pas de télé allumée non plus, pas d’odeur de café. Le seul avantage à l’absence du paternel, c’est qu’Ash peut chanter à tue-tête sans déranger personne, peut ramener des gens quand il veut (ce qu’il n’a toutefois pas encore fait) et… il semblerait que ce soit tout. Ça ne fait que quelques jours que son père est absent, mais ça lui semble une éternité. La maison est bien trop grande pour lui seul.
Il a rapidement envoyé un message à Louisa ce matin, prévenant qu’il passerait dans l’après-midi ou début de soirée, le temps de rentrer de l’hippodrome et se poser un peu. La saison des courses hippiques n’a pas encore commencé mais il est régulièrement appelé sur les lieux lorsque des évènements s’y tiennent – brocantes, soirées diverses. Il a rapidement pris une douche – l’odeur des crêpes, ça va une seconde – a regretté – ses cheveux, même courts, ont bouclé, encore – et a embarqué sur son vélo.

Ça lui prend sept chansons entières, soit presqu’une demi-heure, pour rejoindre la maison de Louisa. Comme à son habitude, il appuie son vélo contre le mur et veille à le cadenasser – on ne sait jamais. Il range ses écouteurs dans sa poche, embarque ses deux sortes de boîtes Tupperware sous le bras, et va, enfin, sonner à la porte.
Quand on vient lui ouvrir, il accueille sa sœur avec un grand sourire et l’enlace d’un bras, son autre bras étant pris par les boîtes. « Salut ! ». Et il entre, se dirigeant automatiquement vers le salon, connaissant l’endroit par cœur. Sur la table, il dépose ses boîtes Tupperware. « Fajitas, beignets d’oignon, sauces et frites. », il informe sa sœur. La majorité du temps, il amène de la nourriture, qu’il a cuisiné lui-même mais, là, il a juste fait un saut dans un snack sur le chemin. Pas trop le temps, et un peu la flemme aussi, il doit bien admettre. « Pas super sain mais les petits plaisirs font les grands bonheurs ! » Il hausse légèrement des épaules. « Tu vas bien ? »
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité

( end game )

MessageSujet: Re: little and broken, but still good (louisa)   Dim 8 Avr - 13:54


Tu as eu beaucoup de mal a accepté la naissance de Nic, gamine. Plus encore quand toutes les intentions de votre mère se sont tournées vers elle, peu importe tous les efforts que tu faisais pour la rendre fière. Mais avec Ashley, c’était différent. Totalement différent. Quand il est né, tu as immédiatement voulu le protéger. C’était un bébé si minuscule. Il semblait fragile, et tu voulais être la grande sœur modèle. Depuis, tu n’as pas cessé d’être protectrice avec lui, parfois trop. Mais vous avez dix ans d’écart, pratiquement, alors forcément, tu t’es beaucoup occupée de lui. Tu le gardais quand maman était à la patinoire, quand papa travaillait. Tu l’emmenais à l’école, tu faisais attention à ce qu’il soit toujours heureux, et, dés que tu as emménagé en colocation avec ta meilleure amie, tu as fait en sorte qu’il vienne te voir toutes les semaines. Au début, il dormait sur le canapé, puisque c’était un petit appartement. Mais à 10 ans, il prenait ça pour une aventure. En grandissant, en pleine adolescence, il était plus réticent, mais tu tenais à ce rituel, il avait besoin de s’échapper, quelques instants, de la maison. Tu voulais qu’il soit bien dans sa peau, malgré l’absence maternel. Et aujourd’hui ? Aujourd’hui c’est un adulte, tu es incroyablement fière de lui, de ce qu’il accomplit chaque jour. Et étrangement, même s’il est majeur, c’est aujourd’hui qu’il a le plus besoin de toi. C’est aujourd’hui qu’il est le plus seul. Sang maman, sans Nic, et sans papa. Penser à lui te fait mal au cœur. Tu passes le voir régulièrement à l’hôpital, pendant tes poses, et il semble complètement brisée. Ça fait mal.
Ce matin, tu fais le ménage. Ash est censé arrivé dans quelques temps, et Noa est en déplacement pour le week-end. Ce sera juste vous deux. Et tant mieux, il mérite toute ton attention, Ashley. Tu as fini de passer la serpillère quand tu t’attaques aux vitres. Tu détestes faire le ménage, mais quand tu le fais, c’est toujours à fond. Le sol est à peine sec quand la sonnerie de la porte raisonne. Tu marches seulement sur les parties sèches pour arriver devant la porte, que tu ouvres. Il est là, souriant, come toujours, et tu le sers contre toi. « Salut Ashley ! » tu le regardes un instant, il semble un peu triste. Il a la mine triste. Tu n’aimes pas ça. Alors qu’il entre, tu le préviens « attention, le sol n’est pas tout à fait sec ! » et puis tu le suis vers le salon. En réalité, le salon, la salle à manger et la cuisine ne forment qu’une grande pièce, lumineuse et chaleureuse. C’est ce que tu aimes le plus, dans cette maison. Tu regardes son petit trésor en souriant en coin. « Est-ce que tu comprendras un jour que ce n’est pas parce que tu adores tout ces aliments séparément, qu’ils vont bien ensemble ? à 3 ans, tu voulais tremper tes frites dans le nutella ! » tu dis, amusée. « Je vais bien, et toi ? tu as l’air préoccupé. » tu lui dis.
Revenir en haut Aller en bas
 
little and broken, but still good (louisa)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 1.06 All Good Things Must Come to an End
» Good Morning England - Demande de partenariat
» 07. It's a new day, a new start, and I'm feeling good!
» Good morning, Ireland ! (23/01/12 à 10h12)
» oh sometimes i get a good feeling[17/05 à 13h46]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- call it what you want. ::  :: lights are so bright. :: sujets.-
Sauter vers: