AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Nice to meet you (Maxiel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

- paper notes : 23
- since : 10/02/2018


MessageSujet: Nice to meet you (Maxiel)   Lun 2 Avr - 19:08

Cloud et associé a décidé de prendre un stagiaire, ce semestre. Sur le papier, c’est par pur altruisme, mais tu penses que c’est surtout pour bien se faire voir. Ça ne te dérangerait pas franchement si tu ne devais pas partager ton bureau avec ce dernier. Apparemment, comme t’es le dernier arrivé, c’est comme ça que ça se passe. Et comme tu es celui qui a le moins d’affaire, et bien tu vas devoir t’occuper du petit nouveau, lui apprendre de trois trucs et même le laisser croire qu’il peut gérer une affaire. Ça ne te dérange pas vraiment, d’aider les autres, mais tu as tellement envie de faire tes preuves, en ce moment, que tu ne peux pas te permettre de jouer la nounou. T’imagines les pires scenarios. Si ça se trouve, c’est un vieux rat de bibliothèque qui ne se lave pas. Si ça se trouve, c’est un gars pédant. Tu carbures au si ça se trouve, depuis ce matin, et tu rumines dans ton bureau en rangeant tes affaires, pour lui laisser de la place. Bon, vous ne serez pas à l’étroit, les locaux sont grands, ton bureau aussi. Le petit nouveau doit arrivé dans moins d’un quart d’heure, et ton beau-père t’a bien fait comprendre qu’il fallait que tu ailles l’accueillir devant l’ascenseur, ce qui te fait rouler des yeux. Il peut bien faire 5 mètre sans se perdre, non ? mais tu te lèves, ajuste ton costume, parfaitement cintré, et resserres un peu ta cravate avant de te diriger vers le fameux ascenseur, et d’attendre devant. Jane de l’accueil te regarde, visiblement amusée. Mais ça ne te fait par rire du tout. Encore moins quand l’ascenseur s’ouvre. Il y a deux personnes, dedans. Une jolie blonde, qui a surement rendez vous avec ton beau-père, ou Mr Dashner, son associé, et un type louche qui porte une chemise violette affreuse. Génial, voilà ton nouveau meilleur ami pour les 5 prochains mois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 43
- since : 28/03/2018


- getaway car.
address:
contact book:
availability: ash, nana, ariel

MessageSujet: Re: Nice to meet you (Maxiel)   Lun 2 Avr - 20:10


Première journée de stage. Maxim ne tenait plus en place, tant elle était nerveuse. Ce stage comptait tellement pour elle, c’était une opportunité incroyable qui ne se représenterait certainement pas deux fois. Elle n’avait pas du tout envie de se louper. Elle se regarda une dernière fois dans le miroir, glissant ses doigts dans ses cheveux pour remettre en place quelques petits rebelles. Elle lissa sa jupe de ses mains, prêtant attention au moindre détail. Elle voulait tellement faire bonne impression ! Il était temps de partir. Maxim attrapa son sac et se dépêcha de quitter l’appartement de Maddox pour regagner sa voiture. Elle arriva quinze minutes à l’avance, mais tant pis, elle préférait attendre dans sa voiture plutôt que de prendre le risque d’arriver en retard. Les minutes s’écoulèrent, trop rapidement à son goût, et elle fut contrainte de sortir de sa voiture pour commencer sa journée de stage. Elle entra dans le bâtiment, essayant de sembler confiante, même si une partie d’elle avait juste envie de partir en courant. Non, c’était la chance de sa vie. Elle se répétait cette phrase dans sa tête. Elle connaissait déjà l’étage auquel elle devait se rendre, elle avait pris soin de le demander à M. Cloud lors de leur dernier appel téléphonique. Pas question de laisser quoique ce soit au hasard. Elle entra dans l’ascenseur, accompagnée d’un homme qu’elle ne connaissait pas, un employé sans doute. Il ne lui adressa pas la parole alors elle en conclut que ce n’était pas lui, M. Hathaway. Les portes s’ouvrirent à nouveau. Elle y était. Ca y est. Un homme en chemise et cravate était planté devant les portes de l’ascenseur, mais il semblait bien trop jeune pour être ce M. Hathaway. Elle hésita une seconde avant de se décider à l’aborder. « Bonjour ? » Elle lui sourit, un peu timidement, espérant ne pas le déranger. Ils avaient tous tellement l’air occupés. « Je suis Maxim Bowles, j’ai rendez-vous avec M.Hathaway, vous savez où je peux le trouver ? » Le temps pressait. Elle avait tellement peur d’arriver en retard, de se faire remarquer dès son premier jour.

_________________
haut les coeurs
pour moi ce sera la tête haute, un poing sur la table et l'autre en l'air, fais-moi confiance avant de finir six pieds sous terre j'aurai vécu tout ce qu'il y a à vivre et j'aurai fait tout ce que je peux faire , tenté tout ce qu'il y à tenter et surtout et surtout j'aurais aimé  ▬ bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 23
- since : 10/02/2018


MessageSujet: Re: Nice to meet you (Maxiel)   Lun 2 Avr - 20:59

T’es entrain de calculer tes chances d’être pris au sérieux avec un boulet aux chemises psychédéliques violettes derrière toi, et t’en viens à la conclusion qu’elles sont inexistantes. On te prend déjà pour le petit protégé de Cloud qui ne sait rien faire de ses dix doigts. Mais là, s’en est fini, tu n’arriveras pas à te faire un nom, et t’es déjà franchement énervé. Encore plus quand il passe devant toi sans même t’arrêter. Tu prends quelque instant pour te rendre compte que la fille te parlait. Tu réponds un peu sèchement. « Oui ? » et puis, ton regard s’adoucit, elle n’y est pour rien elle. Et puis, elle a l’air au bord de l’évanouissement, alors tu souris et…tombes des nues lorsqu’elle se présente. Quelle idée aussi d’affubler sa gamine d’un nom pareille ! Et pourquoi ne l’a-t-on pas prévenu que c’était une fille ? Tu fusilles Jane tu regards, qui se bidonnes derrière son ordinateur, et reprends contenance. « Devant vous. » tu dis, charmeur, tout d’un coup. Elle est mignonne, Bowles, mine de rien. « J’attendais un homme, j’ai été mal renseigné, je crois. Vous avez trouvé nos bureaux facilement ? Suivez-moi, je vais vous montrer nos bureaux. » tu dis, poli et courtois. En te retournant, tu fais la grimace. Les évènements prennent une tournure des plus inattendues. Mais ça ne te dérange pas vraiment. T’es loin d’être sexiste, et ces bureaux manquent même cruellement de femmes, tout comme la profession, en général. « C’est votre troisième année, c’est bien cela ? » tu demandes, pour faire la conversation, alors que tu ouvres la porte de ton bureau pour la laisser entrer. La décoration est très épurée. Il n’y a que trois cadres photo, au mur, trois portraits de toi, entrain de surfer, prise par ta sœur. Le bureau est simple, sans fioriture, et le second bureau, plus petit, à été dégagé pour Maxim. « Vous pouvez poser vos affaires, je vais vous faire visiter. Avez-vous des questions ? » tu demandes, malgré tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 43
- since : 28/03/2018


- getaway car.
address:
contact book:
availability: ash, nana, ariel

MessageSujet: Re: Nice to meet you (Maxiel)   Lun 2 Avr - 23:23


Le gars n’était pas très agréable, une moue agacée sur le visage et un ton sec. Mais Maxim ne se débina pas, et lui demanda malgré tout où est-ce qu’elle pouvait trouver ce fameux M. Hathaway.  « Devant vous. » Maxim sentit le rouge lui monter aux joues. Ça commençait bien. Il allait la prendre pour une idiote. « Oh. Pardon, je ne savais pas, enchantée. »  Elle lui tendit la main pour le saluer, essayant de rattraper son erreur. « J’attendais un homme, j’ai été mal renseigné, je crois. Vous avez trouvé nos bureaux facilement ? Suivez-moi, je vais vous montrer nos bureaux. » On lui avait dit qu’elle était un homme ? Charmant. Elle avait pourtant discuté avec M. Cloud par téléphone, et il ne lui semblait pas posséder une voix masculine. C’était un peu vexant. Il annonçait déjà la couleur, elle n’avait même pas le temps de répondre à ses questions qu’il enchainait déjà, il n’avait sans doute pas le temps. Pas de temps à perdre avec la stagiaire. Elle ne se faisait pas d’illusion. Même si Maxim faisait reposer tous ses rêves sur ce stage, elle savait qu’elle ne ressortirait pas de là avec plus de connaissance et d’expériences. Dans le droit ou ailleurs, les stagiaires restaient des stagiaires. C’est-à-dire les présupposés aux cafés, aux classements administratifs et autres tâches enrichissantes. Elle s’empressa de le suivre, essayant d’être à son rythme. « C’est votre troisième année, c’est bien cela ? » Maxim entra dans le bureau, suivie de Hathaway qui venait de lui ouvrir la porte. « Oui, oui c’est ça. » Elle restait brève, elle n’aimait pas trop parler pour ne rien dire, surtout dans ce genre de situation. Elle parcourut la pièce du regard, et remarqua les trois cadres accrochés au mur. Des photos. De lui-même. Quel genre de personne encadre des photos de lui-même ? Ok, il était narcissique. C’est noté. « Vous pouvez poser vos affaires, je vais vous faire visiter. Avez-vous des questions ? » Elle déposa son sac près du bureau qui semblait avoir été vidé pour elle puis se tourna vers le jeune homme. « C’est gentil, merci. » Elle lui sourit, il devait avoir envie de la tuer. Il avait sans doute autre chose à faire que se trimballer une stagiaire. Alors elle essayait d’être exemplaire, et de lui faciliter la tâche. « Non, pas de question, tout est parfait. »

_________________
haut les coeurs
pour moi ce sera la tête haute, un poing sur la table et l'autre en l'air, fais-moi confiance avant de finir six pieds sous terre j'aurai vécu tout ce qu'il y a à vivre et j'aurai fait tout ce que je peux faire , tenté tout ce qu'il y à tenter et surtout et surtout j'aurais aimé  ▬ bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 23
- since : 10/02/2018


MessageSujet: Re: Nice to meet you (Maxiel)   Mar 3 Avr - 21:38

T’essaies de rester professionnel et poli même si la situation ne t’enchante pas. Visiblement, ça ne marche pas. Elle rougit, la petite, c’est presque mignon. Avec ses grands yeux et son malaise, elle n’a pas franchement d’être à sa place. Tu la vois plus travailler avec des animaux tout mignons, plutôt que connaitre le code pénal par cœur. Elle semble pleine de surprise, Bowles, et sa poignée de main te le confirme. Tu souris, franchement, cette fois. « Une poignée de main forte et énergique, c’est important. On sent votre détermination. Vous ne vous laissez pas marcher sur les pieds, et c’est important dans ce milieu de requin. » Depuis le début de ta formation, tu as serré beaucoup de main, et tu commences à savoir cerner les gens, juste à la façon dont ils bougent leur poignée. L’impulsion qu’ils donnent, la moiteur de la main, la pression. Maxim, elle a les mains douces. Tu te mets en route sans prendre la peine de vérifier si elle te suit. Tu aurais dû en demander plus à ton beau-père. Il ne t’a pas dit que c’était un garçon, mais il n’a pas non plus spécifié le contraire. Or, pour toi, Maxim, c’est masculin. En fin bon, elle est là, maintenant, et ça risque d’être amusant. Tu hoches la tête. Elle a eu de la chance d’obtenir un si bon stage en troisième année. Ça va l’aider, c’est certain. Tu lui présentes donc le bureau que vous allez partager. Tu l’aimes bien, il te ressemble. Et puis, bon, soyons honnête, tu es peut-être un tout petit peu narcissique, mais d’un point de vu artistique, ces photos sont magnifiques, et c’est un cadeau de Kitty, tu n’allais pas refuser, si ? Elle s’installe, rapidement, et tu la pousses de nouveau à bouger. Elle sourit, toujours polie. Tu te demandes si tu arriveras à la pousser à bout. « Très bien. Alors, il y a beaucoup de monde qui travaillent ici. Une vingtaine, mais on s’y retrouve facilement. La charmante jeune femme que vous avez croisez à l’accueil, c’est Jane. Elle est ici depuis plus de 35 ans, et elle sait tout sur tout le monde, une vraie commère, ne lui confié rien si vous ne voulez pas voir votre vie privée exposé au grand jour. Mais elle est très gentille. » tu te diriges vers le centre des locaux, ou plusieurs bureaux sont installés, sans délimitation. « Ici, nous avons les trois secrétaires principales, s’occupant de nos rendez-vous. Mr Cloud et son associé ont chacun une secrétaire personnelle. Il y a aussi les assistants, qui travaillent ici, ou dans les archives. Le coursier passe deux fois par jours. Il est horriblement maladroit. » tu continues à avancer. « Là, nous avons la salle des photocopieuses. Et en face, ma favorite, la salle de repos ! » tu ris doucement. « Il y a une cuisine, des fauteuils, et une terrasse, si vous fumez. » tu te tournes vers elle, tu la noie d’information pour voir si elle est capable de suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 43
- since : 28/03/2018


- getaway car.
address:
contact book:
availability: ash, nana, ariel

MessageSujet: Re: Nice to meet you (Maxiel)   Mar 3 Avr - 22:15


« Une poignée de main forte et énergique, c’est important. On sent votre détermination. Vous ne vous laissez pas marcher sur les pieds, et c’est important dans ce milieu de requin. » Elle sourit, ravie de ce compliment. Elle était surprise, agréablement, par sa remarque. Il semblait déjà plus courtois, et moins agacé par sa présence, ce qui la rassurait.  Il lui montra son bureau, puis l’invita de nouveau à le suivre pour visiter les locaux. Même si elle se doutait qu’il y avait été obligé, elle trouvait l’attention plutôt gentille. Elle le suivit donc à travers les couloirs, pendant qu’il lui présentait les différentes sales, de manière plutôt expéditive. « Très bien. Alors, il y a beaucoup de monde qui travaillent ici. Une vingtaine, mais on s’y retrouve facilement. La charmante jeune femme que vous avez croisez à l’accueil, c’est Jane. Elle est ici depuis plus de 35 ans, et elle sait tout sur tout le monde, une vraie commère, ne lui confié rien si vous ne voulez pas voir votre vie privée exposé au grand jour. Mais elle est très gentille. » Elle continua de le suivre, curieuse de découvrir le reste des bureaux. « Ici, nous avons les trois secrétaires principales, s’occupant de nos rendez-vous. Mr Cloud et son associé ont chacun une secrétaire personnelle. Il y a aussi les assistants, qui travaillent ici, ou dans les archives. Le coursier passe deux fois par jours. Il est horriblement maladroit. » Elle avait à peine le temps de poser son regard sur ce dont il lui parlait que déjà il passait à autre chose, y allant de ses petits commentaires. Jane était détrônée. Elle craignait déjà de savoir ce qu’il allait raconter sur elle quand elle aurait le dos tourné. « Là, nous avons la salle des photocopieuses. Et en face, ma favorite, la salle de repos ! » Elle rit elle-aussi, elle allait sans doute passer beaucoup de temps à manipuler les photocopieuses. Hathaway avait l’air d’être assez speed, alors elle doutait qu’il ait réellement le temps de se prélasser dans la salle de repos. « Il y a une cuisine, des fauteuils, et une terrasse, si vous fumez. » Elle était presque émerveillée, pleine d’excitation et de stress à la fois, mais le genre de stress qui donne des ailes. Elle aurait tellement aimé que Kamil soit là pour la voir, elle était certaine qu’il aurait été encore plus angoissé qu’elle. « Non, je ne fume pas. » Elle avait essayé, une fois, à quinze ans, avec Kamil et sa meilleure amie lors d’une soirée chez un pote de pote. Elle avait juste voulu voir ce que ça faisait, mais n’avait jamais recommencé depuis. Ça ne l’intéressait pas. A présent elle n’avait qu’une hâte ; commencer son stage pour de bon.

_________________
haut les coeurs
pour moi ce sera la tête haute, un poing sur la table et l'autre en l'air, fais-moi confiance avant de finir six pieds sous terre j'aurai vécu tout ce qu'il y a à vivre et j'aurai fait tout ce que je peux faire , tenté tout ce qu'il y à tenter et surtout et surtout j'aurais aimé  ▬ bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 23
- since : 10/02/2018


MessageSujet: Re: Nice to meet you (Maxiel)   Sam 7 Avr - 11:48

Elle a un joli sourire, la gamine, tu te dis quand son visage s’illumine. Elle est même plutôt jolie, dans le genre poupée fragile. Ce n’est pas franchement ton genre, et puis tu n’as pas a pensé à ce genre de choses au travail, mais elle est mignonne. Pour une stagiaire. Il faut d’ailleurs que tu la testes un peu, Maxim, pour voir ce qu’elle a dans le ventre, pour voir si elle va juste te servir le café en souriant, ou si tu vas lui donner quelques responsabilités. Bien sûr, elle va travailler avec les autres, aussi, mais pour les premières semaines, c’est toi qui te retrouve bloqué avec elle, et hors de question qu’elle fasse des conneries. Tu testes donc, dans un premier lieu, sa capacité d’écoute, sa faculté à suivre, quand tout va à cent à l’heure, ce qui est toujours le cas, ici, il faut le dire. Finalement, vous arrivez dans la salle de repos, où tu dors quand t’as de gros dossier, et que tu ne rentres pas à la maison. Tu ouvres la porte menant à la terrasse. La vue est splendide, tu adores, toi, et tu viens souvent te changer les idées ici, même si, comme elle tu ne fumes pas. « C’est bien. Mens sana in corpore sano, comme dit Juvénal. » tu lui souris, sourcil relevé. Tu espères sincèrement pour elle qu’elle comprends le latin. Mais le contraire t’étonnerait. En plus d’être une citation connue et utilisée à tout va, elle est compréhensible. Tu rentres finalement, lui tenant la porte. « J’ai moi-même fait un stage, dans un grand cabinet, à Londres, il y a 6 ans. Et j’ai passé mon temps à servir du café. J’ai malgré tout beaucoup appris. Cependant, je ne pense pas que c’est ce que vous recherchiez, n’est-ce pas ? » tu ne la laisses pas répondre. « J’ai un rendez vous dans 3 heures, pour prendre une déposition. Vous avez deux heures pour apprendre le dossier par cœur. Voyez avec Larry, il vous donnera tous les documents nécessaires. Installé vous dans le bureau. J’ai une réunion dans 5 minutes, Je reviens vous voir plus tard, et je verrais à ce moment-là, si vous venez avec moi, ou si vous restez ici faire des photocopies. » tu lui souris, d’un air de défit, et puis tu la laisses, dans la salle de repos, pour rejoindre la salle de réunion. Tu ne lui parles pas de l’affaire, tu ne lui dis pas qui est Larry, non, tu la laisses se débrouiller toute seule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 43
- since : 28/03/2018


- getaway car.
address:
contact book:
availability: ash, nana, ariel

MessageSujet: Re: Nice to meet you (Maxiel)   Sam 7 Avr - 15:09


« C’est bien. Mens sana in corpore sano, comme dit Juvénal. » Le latin elle connaissait bien, Maxim. Elle l’avait étudié au lycée, pendant trois ans et aujourd’hui cette langue morte la poursuivait encore. Le latin était partout, surtout en droit. Mais elle ne s’en plaignait pas, elle adorait apprendre. Elle avait beau avoir choisi le droit, parce que c’était comme une évidence, beaucoup d’autres sujets l’intéressaient. La médecine, l’astronomie, la psychologie, les langues…  Elle ne se lassait jamais d’apprendre, mais n’aurait jamais assez d’une vie pour tout découvrir. Elle lui sourit, toujours un peu timide, en tout cas plus que lui. Elle retourna à l’intérieur avec lui, et il recommença à parler, ne lui laissant pas placer un mot. Il devait être doué, en tant qu’avocat. Il avait l’air jeune, la vingtaine, et pourtant il lui parlait comme un quarantenaire. C’était son métier après tout. Pour être avocat, l’élocution était primordiale, et Hathaway n’en manquait pas. Il ne manquait pas de charisme, non plus. Il semblait être le genre de personne que l’on n’ose jamais contredire. « J’ai moi-même fait un stage, dans un grand cabinet, à Londres, il y a 6 ans. Et j’ai passé mon temps à servir du café. J’ai malgré tout beaucoup appris. Cependant, je ne pense pas que c’est ce que vous recherchiez, n’est-ce pas ? » Elle entrouvrit les lèvres pour répondre, mais il ne lui en laissa pas l’occasion. Il n’attendait pas de réponse de sa part. "J’ai un rendez vous dans 3 heures, pour prendre une déposition. Vous avez deux heures pour apprendre le dossier par cœur. Voyez avec Larry, il vous donnera tous les documents nécessaires. Installé vous dans le bureau. J’ai une réunion dans 5 minutes, Je reviens vous voir plus tard, et je verrais à ce moment-là, si vous venez avec moi, ou si vous restez ici faire des photocopies. » Larry, Larry… Est-ce qu’il lui avait parlé d’un Larry ? Merde. Il lui semblait ne jamais avoir entendu ce nom, elle s’en serait souvenue tout de même. « D’accord, pas de soucis » lâcha-t-elle, un sourire aux lèvres. Il se retourna pour quitter la pièce, et son faux sourire s’estompa aussitôt. Elle soupira, essayant de relativiser la situation, et se décida à ne pas perdre une seconde plus. Maxim quitta la salle de repos à son tour et retourna à l’accueil, bien décidée à trouver ce Larry. Jane lui indiqua le bureau, et Maxim revint sur ses pas pour reprendre l’ascenseur et se rendre au bureau. Elle ne put s’empêcher de sourire quand elle se retrouva enfin face à Larry, soulagée, même si le plus gros restait encore à faire. Elle embarqua tous les documents et retourna à son bureau. Elle posa les documents et s’assit, avant de regarder sa montre. Déjà dix minutes d’écoulées. Elle lança un regard furtif vers la porte, s’assurant que personne ne passait, et sortit son portable. Elle ne pouvait s’en empêcher, elle avait besoin d’avoir des nouvelles de sa sœur. « Tout va bien ?  Je passerai te voir ce soir <3 » Elle cliqua sur envoyer et remit son portable dans son sac, il était temps de se concentrer. Elle commença à feuilleter les documents, prenant connaissance du contenu et de l’affaire dans les grandes lignes.  Elle reprit ensuite tout depuis le début, voulant connaître tous les détails. Elle savait qu’elle en était capable, elle n’était pas plus bête qu’un autre et elle avait la volonté. Il fallait qu’elle y arrive. Elle ne supporterait pas d’échouer.

_________________
haut les coeurs
pour moi ce sera la tête haute, un poing sur la table et l'autre en l'air, fais-moi confiance avant de finir six pieds sous terre j'aurai vécu tout ce qu'il y a à vivre et j'aurai fait tout ce que je peux faire , tenté tout ce qu'il y à tenter et surtout et surtout j'aurais aimé  ▬ bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 23
- since : 10/02/2018


MessageSujet: Re: Nice to meet you (Maxiel)   Dim 8 Avr - 14:16

Le latin n’est pas franchement ta matière de prédilection, tu dois l’avouer. Mais cette citation, c’est un peu ta philosophie de vie. Tu es adepte du sport à très haut niveau, tu ne peux passer une journée sans courir, t’entrainer, ou tout simplement, sans être dans l’eau. Ça n’a rien à voir avec le culte du corps, ou un truc dans le genre. Le physique t’importe peu, mais tu aimes l’adrénaline, que tu ressens en te donnant à fond. T’es persuadé que si tu arrêtes de faire du sport, ton cerveau s’encrassera aussi, or, pour un avocat, la tête, c’est hyper important. Pour toi donc, il est important d’être bien dans tes baskets, ou sur ta planche, plutôt. Et les photos, dans ton bureau, te le rappelle tous les jours. Tu n’oublies jamais ta passion de toujours. Finalement, vous rentrez et tu lui proposes un petit jeu. Enfin, pour toi, c’est un jeu. Un jeu permettant de la juger, encore et toujours. Un jeu qui peut vite tourner au vinaigre, pour elle. Tu lui balances donc toutes ces informations, sans un mot de plus, et tu la fixes, attendant de voir sa réaction. Elle sourit toujours, mais semble un peu décontenancé. C’est parfait, c’est exactement ce que tu voulais. « Très bien. » tu dis avant de lui sourire, et de la laisser, là, dans la salle de repos. Tu es déjà en retard pour ta réunion, alors tu presses le pas. Tout le monde est déjà là, et tu t’excuses platement avant de t’installer. C’est long et pénible, tu dois bien l’avouer. Mais comme toutes les réunions hebdomadaires de Cloud&associé, après tout. Ça dur un peu plus d’une heure, et tu profites du temps qu’il te reste pour aider l’un des assistants dans la salle des photocopieuses, il a un paquet tellement grand devant lui, que c’est surement plus lourd que lui. Du coin de l’œil, tu surveilles la nouvelle, tu vois sa tête dépassée, par la porte du bureau. Et 15 minutes avant la fin du temps que tu lui avais donné, tu arrives. Tu t’assoies devant ton bureau, sans la regarder. « Fermez tous les dossiers devant vous et parlez-moi de mon client. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 43
- since : 28/03/2018


- getaway car.
address:
contact book:
availability: ash, nana, ariel

MessageSujet: Re: Nice to meet you (Maxiel)   Dim 8 Avr - 16:28


Maxim était tellement concentrée, plongée dans ses feuilles, qu’elle ne vit pas le temps passer. Elle ne sortir le nez des documents que quand elle entendit Hathaway passer le pas de la porte. Elle releva la tête, surprise de le voir si tôt. Elle avait l’impression de n’être restée que dix minutes dans ce bureau. Il s’assit d’ailleurs derrière le sien, sans la regarder, comme si elle n’existait pas. « Fermez tous les dossiers devant vous et parlez-moi de mon client. » Maxim s’exécuta et referma les documents. Elle avait la sensation de retourner cinq ans en arrière, et de se retrouver devant son prof d’histoire-géo au lycée en plein examen oral. Elle se sentait prête, comme toujours. Maxim avait toujours été première de classe. Elle était ce genre de fille que la plupart des étudiants détestent, celle qui est persuadée d’échouer et qui finit par réussir brillamment. Cette fois ne faisait pas exception, elle se sentait prête et pourtant son cœur tambourinait dans sa poitrine, comme si elle jouait sa vie avec ce stage. Elle se tourna vers lui, même s’il ne la regardait pas, question de politesse. « Mme Marcy a déposé plainte contre son mari en 2013, pour violences conjugales. Elle a rendu plusieurs certificats médicaux ainsi que des photographies d’hématomes. Une mesure d’éloignement a été obtenue et M. Harris, son époux a écopé de dix mois de détention avec sursis en novembre 2013. Mme Marcy a demandé le divorce pour cause de désunion irrémédiable en mars 2014, puisque M.Harris refusait de signer les papiers du divorce. M. Harris a obtenu un droit de visite sur leurs trois enfants âgés de moins 15 ans et peut les voir trois fois par mois avec la présence d’une assistante social. Aujourd’hui Mme Marcy entame une nouvelle procédure en justice pour obtenir la garde exclusive de leurs trois enfants. Elle estime que M.Harris exerce des violences psychologiques à leurs encontre et qu’il représente un danger pour leur équilibre familial et le bien-être de leurs enfants. » Malgré la lourdeur du dossier, Maxim prononça ces phrases avec un certain détachement. Elle savait qu’il fallait garder la tête froide dans ce métier, et ne pas se laisser envahir par ses émotions. Elle savait y faire, maintenant. Dans un sens, surmonter le deuil de Kamil l’avait aidée à se dissocier de ses sentiments à la lecture de telles affaires.  Elle connaissait la douleur, elle savait ce que c’était de souffrir, mais ça la rendait plus forte.

_________________
haut les coeurs
pour moi ce sera la tête haute, un poing sur la table et l'autre en l'air, fais-moi confiance avant de finir six pieds sous terre j'aurai vécu tout ce qu'il y a à vivre et j'aurai fait tout ce que je peux faire , tenté tout ce qu'il y à tenter et surtout et surtout j'aurais aimé  ▬ bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 23
- since : 10/02/2018


MessageSujet: Re: Nice to meet you (Maxiel)   Dim 8 Avr - 19:58

Elle ne te voit pas, la gosse, trop occupée à lire, relire, et rerelire ce dossier. En la voyant, tu as tout de suite su que c’était une fille sérieuse, et intelligente. Ça se voit, tu ne te fais pas de soucis, en réalité, tu sais qu’elle va avoir appris par cœur chaque recoin de ce dossier, comme toi, tu l’aurais fait. Mais est-elle prête à ce qui va suivre ? La déposition, la pression. Tu ne sais pas. Elle ne connait encore rien de ce milieu, seulement les bancs de l’école. Tu ne veux pas la choquer après une demi-journée. Ce n’est pas ton but. Tu croises les bras, t’installes confortablement. Et tu l’écoutes, elle parle avec aisance, pas trop vite, et elle s’exprime bien. C’est plutôt bon, même il faut bosser un peu sur l’éloquence, la prestance, mais elle est sur une très bonne voie. Tu lui souris, quand elle finit, et tu hausses les épaules. Elle a tout cerné, ou presque, et c’est à ce presque que tu vas t’accrocher. Tu te fais tourner ton fauteuil légèrement. « Hm, c’est bien Bowles, vous avec une bonne mémoire, et vous ne parlez pas trop. C’est le défaut de beaucoup d’avocat, parler, parler parler pour ne rien dire. Et c’est fatiguant, je trouve. Mais non, votre exposé va à l’essentiel, clair et concis. J’apprécie. Cependant, arrêtez-moi si je me trompe, mais il y a quelque chose que vous n’avez pas cernée. » tu souris encore plus, à présent. « Je suis un jeune avocat, je ne me suis pas encore fait de nom, véritablement. Ce qui signifie, et je ne m’en plains pas, croyez-moi, que je suis souvent commis d’office. » tu gardes le silence, un instant, cherchant sur son visage le moindre signe prouvant qu’elle comprenait où tu voulais en venir. « En d’autres termes, cela signifie qu’aujourd’hui, nous ne représentons pas Mme Marcy, mais Mr Harris. » tu lui dis. En décroisant les bras pour te lever, réajustant ta cravate, attendant qu’elle réponde quelque chose. Ton téléphone sonne et tu décroches, ne lâchant pas la jeune femme des yeux. « Jane ? D’accord, nous descendons. » tu raccroches avant de lui dire. « Le taxi est là, venez vous avez moi ? Ou voulez vous servir du café jusqu’à 18 heure ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 43
- since : 28/03/2018


- getaway car.
address:
contact book:
availability: ash, nana, ariel

MessageSujet: Re: Nice to meet you (Maxiel)   Dim 8 Avr - 22:34


« Hm, c’est bien Bowles, vous avec une bonne mémoire, et vous ne parlez pas trop. C’est le défaut de beaucoup d’avocat, parler, parler parler pour ne rien dire. Et c’est fatiguant, je trouve. Mais non, votre exposé va à l’essentiel, clair et concis. J’apprécie. Cependant, arrêtez-moi si je me trompe, mais il y a quelque chose que vous n’avez pas cernée. » Elle sourit en écoutant le début de sa réponse, mais se figea quand elle entendit la suite. Merde, merde, merde.  Qu’est-ce qu’elle n’avait pas cerné ? « Je suis un jeune avocat, je ne me suis pas encore fait de nom, véritablement. Ce qui signifie, et je ne m’en plains pas, croyez-moi, que je suis souvent commis d’office. » Oh. Il avait eu l’air tellement sûr de lui, tellement hautain, qu’elle ne l’avait pas imaginé commis d’office. C’était stupide de sa part, il lui avait dit avoir fait son stage six ans plus tôt. Et en lisant le dossier, il était apparu évident qu’il allait défendre cette pauvre femme. « En d’autres termes, cela signifie qu’aujourd’hui, nous ne représentons pas Mme Marcy, mais Mr Harris. » Et non. Il allait défendre ce pauvre type. Elle avait toujours imaginé défendre la veuve et l’orphelin, aider les poissards, les gens innocents. Elle avait oublié cette case, celle du commis d’office, celle où l’on est susceptible de défendre même les ordures. Mais il fallait rester neutre. Tout le monde avait le droit d’être défendu, après tout. « Oh. Oui, évidemment. » Elle sourit, mal à l’aise et honteuse de ne pas y avoir pensé plus tôt.  Il ne la quittait pas des yeux, comme s’il avait envie de la mettre encore plus mal à l’aise. Il décrocha son téléphone, ses yeux gris toujours rivés vers elle. « Jane ? D’accord, nous descendons. » Nous ? Elle et lui ? « Le taxi est là, venez vous avez moi ? Ou voulez vous servir du café jusqu’à 18 heure ? » Elle esquissa un sourire, avec l’envie de lui demander s’il plaisantait. Elle se leva, prête à le suivre, retenant son excitation. « Je viens, bien sûr » Elle lui sourit, les yeux pétillants de joie. C’était un peu étrange dans la mesure où ils s’apprêtait à défendre un connard fini, mais elle était tellement heureuse qu’il lui laisse sa chance.

_________________
haut les coeurs
pour moi ce sera la tête haute, un poing sur la table et l'autre en l'air, fais-moi confiance avant de finir six pieds sous terre j'aurai vécu tout ce qu'il y a à vivre et j'aurai fait tout ce que je peux faire , tenté tout ce qu'il y à tenter et surtout et surtout j'aurais aimé  ▬ bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 23
- since : 10/02/2018


MessageSujet: Re: Nice to meet you (Maxiel)   Lun 16 Avr - 20:56

Tu es assez impressionné par sa mémoire et son professionnalisme. Tu dois l’avouer. Mais tu ne le montres pas, évidement. T’es passé maitre en l’art de ne rien laisser paraitre, Ariel. Parce que c’est ton travail. Parce que tu es doué. Même si tu es encore un novice, même si tu as peu de client, tu es doué. Et t’occuper des parias, de ceux dont on ne veut pas, c’est ton truc. Même si la plupart des gens pensent que c’est nul, toi, tu adores. Tu adores aider ceux qu’on oubli, c’est ton truc. Mais si parfois, ce n’est pas fun. Parce qu’aider un connard violent, ce n’est pas ce qui te fait vibrer. Mais tu n’as pas le choix. Et elle non plus. Alors, tu essaies de lui expliquer, de lui montrer qu’elle ne sauvera pas toujours la veuve et l’orphelin, même si c’est ce qu’on espère tous, lorsqu’on commence le droit. Elle a l’air mal, la pauvre. C’est compréhensible, toi-même, tu n’es pas des plus ravies. Mais c’est la vie, c’est ça, être avocat, et plus tôt elle le comprendra, mieux ce sera. Au téléphone avec la réceptionniste, tes yeux ne quittent plus la jeune femme, et, finalement, tu raccroches, en souriant. Tu vois qu’elle est clairement surprise. Et c’est à se demander si tu ne fais pas ça pour toi, plutôt que pour elle, juste pour lui montrer que t’es cool. Enfin bon, du moment qu’elle ne te gènes pas, il n’y a aucune raison que tu la laisses de côté. Tu prends ton ta veste, tes affaires et te diriges vers la porte. « Arrêtez de sourire comme ça, et ne vous attendez pas à écrire un plaidoyer poignant. Vous êtes là pour observer, et si vous êtes sage, vous pourrez prendre des notes. » Ouais, t’es gentil, mais pas trop. Une fois descendu, tu arrives devant le taxi et tu lui ouvres la porte, tel le gentleman que tu es.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 43
- since : 28/03/2018


- getaway car.
address:
contact book:
availability: ash, nana, ariel

MessageSujet: Re: Nice to meet you (Maxiel)   Mar 17 Avr - 19:47


Maxim se sentait bête de ne pas y avoir pensé, de ne même pas avoir songé à cette possibilité. En lisant le dossier, il lui était apparu comme évident qu’il allait défendre Mme Marcy. Première erreur, et la journée ne faisait que commencer. Il lui proposa pourtant de venir avec lui, elle qui s’était déjà imaginée passer le reste de son stage dans la salle de la photocopieuse. Ça lui suffit pour retrouver le sourire, mais visiblement ce n’était pas du goût de son maître de stage. « Arrêtez de sourire comme ça, et ne vous attendez pas à écrire un plaidoyer poignant. Vous êtes là pour observer, et si vous êtes sage, vous pourrez prendre des notes. » Elle fronça légèrement les sourcils, alors que son sourire s’effaçait. Qu’est-ce qu’il avait à lui parler comme ça ? Il la prenait de haut, lui parlant avec condescendance, comme si elle était la dernière des idiotes. Il était à peine plus âgé qu’elle. Elle avait bien envie de riposter, de lui faire connaître le fond de sa pensée. Mais c’était ce qu’il attendait. Il était clairement agacé par sa présence, il avait juste envie qu’elle parte au plus vite. Peut-être avait-il décidé de la pousser à bout, pour pouvoir la mettre dehors dès qu’elle commettrait un impair. « …Ok » finit-elle par répondre, à voix basse. Elle prit son sac, le glissant sur son épaule, et suivit le jeune homme en silence. Les secondes jusqu’au taxi lui parurent durer une éternité. Il lui ouvrit la porte du taxi, l’invitant à entrer dans la voiture. Il avait sûrement envie de soigner son image une fois à l’extérieur. « Merci »   lança-t-elle à son attention, en s’engouffrant à l’intérieur du véhicule. Elle boucla sa ceinture, et tourna la tête vers la vitre, observant le paysage urbain défiler. Elle ne comprenait pas pourquoi est-ce qu’il n’avait pas demandé à quelqu’un d’autre de prendre en charge son stage, si ça le dérangeait tant. Mais elle ne se laisserait pas abattre. Pas question de se plaindre. Il allait tout de même l’emmener avec lui à cette audience, ce n’était pas rien. Il aurait pu la laisser en plan, il ne l’avait pas fait. Alors si elle devait supporter ses remarques et arrêter de sourire pour réussir son stage… Ainsi soit-il.

_________________
haut les coeurs
pour moi ce sera la tête haute, un poing sur la table et l'autre en l'air, fais-moi confiance avant de finir six pieds sous terre j'aurai vécu tout ce qu'il y a à vivre et j'aurai fait tout ce que je peux faire , tenté tout ce qu'il y à tenter et surtout et surtout j'aurais aimé  ▬ bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Nice to meet you (Maxiel)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nice to meet you (Maxiel)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 07. Hi, I'm Glenn ! Nice to meet you !
» Heeeeee, dude ! It's nice to meet ya again ! | Mercedes Ferrès.
» «Hello my name is... Nice to meet you.»
» Nice to meet you !
» Nice to meet you.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- call it what you want. ::  :: brighton east side.-
Sauter vers: