AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 in my dark times. (eli)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

- paper notes : 92
- since : 24/02/2018


- getaway car.
address: #028, brighton seaside.
contact book:
availability: tommy, becca, eli, iolanda. (closed)

MessageSujet: in my dark times. (eli)   Lun 2 Avr - 15:48

- eli & loanne -
We will recover, the worst is over, now. All those fires we've been walking through, and still we survive, somehow. We will recover, the worst is behind and it hurts, but in time, I know that we will recover.

L'alcoolisme est une dépendance vicieuse, qui, comme toutes les autres, nous fait croire qu'elle est partie, avant de revenir nous frapper lorsque nous étions à notre état le plus vulnérable. C'était pour cette raison que je continuais tout de même à aller aux réunions des alcooliques anonymes, je ne savais que trop bien que parfois, il suffisait d'un cauchemar, d'une nouvelle, d'une personne, pour que le besoin de noyer nos sentiments dans l'alcool ne soit plus fort que les mois de sevrage. C'est pourquoi, dès qu'Eli m'avait indiquée que je pouvais venir si je le souhaitais, après son message m'indiquant qu'il craignait de retomber dans ses vieilles habitudes, j'avais sauté de mon canapé, prenant à peine le temps d'enfiler une veste et de prendre mon sac. Il vivait assez loin de mon appartement, alors j'avais pris un taxi, en m'assurant de m'arrêter dans une épicerie afin d'acheter des donuts, comme promis. Quitte à ingérer quelque chose, autant que cela solide et que cela nous remplisse le ventre. Aider un ami lui aussi alcoolique dans ses retranchements pouvait également s’avérer dangereux pour soi-même. Et c’est essoufflée et anxieuse d’avoir mis trop de temps que j’arrivai devant sa porte, appuyant sur la sonnette directement.

_________________
if i could only shut it out.
Below my soul, I feel an engine, collapsing as it sees the pain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Eli Goldstein

truth be told, i never was yours.

- paper notes : 224
- since : 14/12/2017


- getaway car.
address: #33, east side.
contact book:
availability: OFF / nathan, isveig, dani, loanne.

MessageSujet: Re: in my dark times. (eli)   Lun 16 Avr - 23:17

Il allait mieux, Eli. C’est cette rengaine continuelle qu’il se répétait en tête, jour après jour, inlassablement. Car il devait se relever et continuer à avancer. Il n’allait pas passer sa vie à pleurer la fin de quelque chose, alors que la vie était pleine de commencements. Rester sobre, c’est la promesse qu’il s’était fait, et qu’il avait fait à Wyatt en acceptant de se rendre aux rencontres des alcooliques anonymes, bien qu’à contre-cœur. Il ne regrettait pas de l’avoir fait, finalement. Il n’avait toucher aucune goute d’alcool depuis ce jour-là, ce jour où il avait craqué, où il avait atteint le fond du baril.  Il s’était coupé dans ses retranchements connus, enfin accepté l’aide de ses proches, et surtout, il avait cessé de répondre aux appels d’Isveig, et interrompu toute communication avec elle. Pour son propre bien, pour sa santé mentale. Le sort de la jeune femme le hanterait surement toujours, mais comme elle-même l’avait dit, ce n’était plus de son ressort de s’occuper d’elle. D’autant plus qu’elle refusait de voir la vérité en face. Mais elle avait décidé de débarquer chez lui, soudainement, et ça l’avait chamboulé. Ça le tourmentait toujours, même après des heures, et ses vieilles habitudes faillir le rattraper, mais il préféra écrire à une amie, une collègue des AA qui pouvait elle aussi comprendre cette lutte interne qui s’opérait à chaque fois, ce dilemme entre la raison et le lâcher-prise. Il tenait bon, Eli, mais seul, il se connaissait, il aurait flanché. La sonnette d’entrée retentit dans le loft, et il s’empressa d’aller ouvrir à Loanne, qui arrivait avec de quoi se mettre sous la dent. Elle semblait à bout de souffle, et légèrement inquiète à son égard. – Arrête tout de suite de t’en faire, je n’ai pas une goutte d’alcool chez moi. Ni en moi, d’ailleurs. – Il libéra le passage, pour lui permettre d’entrer, attrapant ses paquets qu’il déposa sur l’ilot de cuisine.

_________________

E L I    G O L D S T E I N
i'm never forgiven this broken heart of mine because days come and go but my feelings for you are forever.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
in my dark times. (eli)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Version 6 → These dark times
» Version 6.1 → These dark times, version estivale
» Dark Heresy ?
» reportage photo : Apocalypse chez les Dark Angels
» Dark City 2.10 FIN

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- call it what you want. ::  :: blink of an eye.-
Sauter vers: