AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 booze and boobs (james)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

- paper notes : 89
- since : 25/03/2018


- getaway car.
address:
contact book:
availability: (2/5) pippa, jon, james, amelia, you ?

MessageSujet: booze and boobs (james)   Dim 1 Avr - 17:27


- booze and boobs -
james monroe x asher rutherford

On donne parfois trop d'importance aux mots. Asher, le premier, d'ailleurs. Ils usent des mots pour arriver à ses fins – parfois, ils se font tranchants comme des lames, d'autres fois, aussi doux que des caresses. Il manie la langue en fonction des gens qu'il côtoie, se fondant dans la masse informe des petites gens ou prenant place dans cette élite qu'il méprise, mais dont il aspire tant à faire partie. Les mots ne sont que des instruments qui se révèlent emmerdants à souhait, par moments. Comme lorsque sa femme jacasse à longueur de temps ou qu'elle lui demande de parler de ses émotions. Asher est un homme d'actions. Il n'a pas le temps, ni l'envie, de disséquer les faiblesses d'esprit de son cerveau ou d'enfiler des perles. Les bonnes femmes ont raison de lui, parfois. Il aurait peut-être préféré aimer les hommes. Si seulement cette idée ne le dégoutait pas. La tête plongée dans le capot d'une vieille voiture, il ne peut qu'apprécier le silence environnant. Pourtant, il sait que James traine quelque part dans le coin, mais il n'est pas de ceux qui parlent en travaillant. Un bonheur pour les oreilles étouffées de mots dérisoires d'Asher qui se délecte de cette tranquillité qu'il n'a pas à la maison – certainement pas depuis l'arrivée d'Amelia. Il l'aime bien, James. D'un amour tout ce qu'il y a de plus viril et de plus commun, mais il se dit que quitte à avoir un ami, c'est pas trop mal d'en avoir un qui ne parle pas pour ne rien dire. Il ne s’épanchera pas sur la question. Pas même avec un coup de trop dans le nez. Pas même si sa vie en dépendait. Il ne connait pas grand chose à son sujet – presque rien, d'ailleurs. Mais il n'y accorde pas vraiment d'attention, laissant le passé bien au chaud dans des souvenirs qu'ils ne partageront jamais.   Ceux qu'ils ont vécu ensemble, en revanche, sont bien gravés dans sa mémoire. Des moments imbibés d'alcool et de testostérone, à passer de coups de poings en rires francs. Une drôle d'amitié qui le tire un peu du quotidien. Une bouée de sauvetage à laquelle il se raccroche secrètement. (…) La journée est terminée depuis quelques heures déjà. Les premières bières sont déjà loin. Et légèrement assis contre le rebord du billard, Asher attend impatiemment que James se décide à jouer. - Bon, tu te dépêches, on a pas toute la nuit, qu'il dit, ses lèvres partant à la rencontre du goulot de sa canette. Il plaisante, mais pas trop quand même. Il n'est pas vraiment connu pour sa patience. La gorgée d'alcool descend le long de sa gorge comme du petit lait et à cette heure de la soirée, il ne sait plus vraiment à combien de verres il en est. Et peu importe, il n'est pas pressé de rentrer. Ses grands yeux bleus balayent la salle du pub qu'ils ont pour habitude de fréquenter. Il reconnaît quelques têtes familières et en découvre des nouvelles. Il surprend surtout une jeune femme, le regard rivé sur James et cette scène lui décroche un sourire amusé, même s'il aurait préféré qu'elle n'ait d'yeux que pour lui – bien qu'elle ne soit pas à son goût. C'est l'attention qui compte. - J'en connais un qui n'va pas rentrer seul ce soir, il reprend une nouvelle gorgée pour avaler cette frustration qui le démange. Lui ne rentre jamais seul – mais c'est tout comme. - Un conseil, ne lui passe jamais la bague au doigt, ni à elle, ni à personne d'autre, qu'il conclut  alors que c'est finalement à lui de jouer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 79
- since : 25/03/2018


- getaway car.
address: # sea side.
contact book:
availability: open (conrad, jamie, sonya, andy, asher, jacob)

MessageSujet: Re: booze and boobs (james)   Dim 8 Avr - 22:28

asher & james

somebody call out to your brother
he's calling out your name
(brother @matt corby)

Il apprécie cette ambiance tamisée, James. Il aime les longues soirées qui s'éternisent sur des discussions autour d'une bière, à refaire le monde, le passé, le futur. Mais ce soir, il ne sera pas question de discuter philosophie. C'est pas tellement le genre d'Asher, de ce que James a compris. Il lui en veut pas. Il préfère parler de la pluie et du beau temps plutôt que d'avoir quelques raisons supplémentaires de vouloir lui faire bouffer l'asphalte. Oh, faut pas se méprendre. Il l'aime, le Rutherford, il l'aime comme il aimait ses frères d'armes. Mais le patron, il a le don de lui taper sur les nerfs des fois. De lui irriter le système jusqu'à le faire décapsuler, et entre deux vidanges, ils sont capables d'en venir aux poings. Ce soir, ce ne sera sans doute pas le cas, sauf s'ils finissent l'un et l'autre avec trois grammes dans le sang. Monroe, il ne préfère pas y penser, pas finir sa nuit en cellule de dégrisement, pas envie de sauter à la gorge d'un flic qui voulait juste faire son boulot. Asher le ramène à la réalité en s'impatientant et le mécano se tire de ses pensées belliqueuses pour revenir à l'instant présent, à cette partie de billard pour laquelle il a déjà perdu le compte. - Ouais, ouais, deux secondes. Stratégie bancale, il tire, loupe sans surprise. Se redresse dans un soupir pour prendre une gorgée de bière – une autre encore. Son regard suit celui d'Asher, s'égare brièvement sur une brune qui glousse de l'autre côté du bar. Il lui sourit un peu, James, de ces sourires beaucoup trop rares et gorgés de mystère. Il pourrait la rejoindre et larguer son ami juste là, comme un malpropre. Mais bros before hoes, right? – Elle est pas mal, mais j'préfère les blondes. Il a le mensonge facile, même si ce n'est qu'un détail. Il dit ça parce qu'il se souvient d'Andy et de ses mèches brunes qui lui chatouillaient le visage, quand il se cachait dans son cou. Il dit ça, parce qu'il est amer, tout simplement. La réplique de son ami lui arrache quelques éclats de rire alors qu'il contourne la table de billard, réfléchissant à ses prochains coups. - Regardez-ça, quelqu'un est particulièrement amer ce soir. Il rit, il se moque, le taquine avec prudence, autant qu'il le provoque. Il ne comprend pas vraiment Asher à vrai dire, il a ce que tout homme pourrait vouloir, une femme douce et aimante, prête à aimer le pire des monstres dans l'espoir qu'il devienne un jour le prince charmant. - Qu'est-ce qui se passe avec Pippa ? Ta femme est parfaite, t'es vraiment con si tu t'en rends pas compte. Il est cru et sans doute trop franc, dégueulant ses pensées sans réfléchir à leur impact, au sens que les mots peuvent prendre. Nouvelle gorgée de bière, énième soupir. - Mais t'en fais pas trop, la seule gonzesse que je vais ramener ce soir, c'est toi. Quatre verres et t'as déjà du mal à mettre un pied devant l'autre. D'autres éclats de rire qui roulent dans sa gorge alors que ses lèvres s'ourlent en un sourire moqueur. Il se sent bien pour une fois, James.

_________________

☽☽ Heaven if you sent us down So we could build a playground, For the sinners to play as saints, You'd be so proud of what we've made.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- paper notes : 89
- since : 25/03/2018


- getaway car.
address:
contact book:
availability: (2/5) pippa, jon, james, amelia, you ?

MessageSujet: Re: booze and boobs (james)   Mer 11 Avr - 16:53

Il se moque gentiment, Asher, quand James foire magistralement son coup. Il le taquine, le provoque même, parce qu'il sait que ce soir ne rendra pas grâce aux coups de poings et au sang. Pas encore, en tout cas. Peut-être plus tard, avec quelques coups en plus dans le nez, s'ils en viennent à parler politique ou d'autres conneries de ce genre qui divisent plus que ça ne rassemble. C'est bon enfant entre eux, à priori. Mais si on s'y aventure de plus près, on peut lire sur le visage d'Asher la concentration qu'il met à ne pas rater à son tour son coup. Pas parce qu'il apprécie à ce point-là le billard, mais parce que malgré toute l'amitié qu'il a à l'égard de son employé, il ne peut pas se permettre de perdre. C'est rien qu'une question de fierté, tout ça. Et du surplus de testostérone qu'ils trimballent partout avec eux. - Les blondes ? Mouais, qu'il balance les yeux rivés sur cette bille 3 qu'il a en plein dans sa ligne de mire. Asher, il préfère les brunes, lui. Mais biens en chair, beaucoup plus pulpeuses que ça. Tout le contraire de sa femme, décidément. D'un coup sec, sa queue de billard tape sur le côté de la blanche qui frôle, juste ce qu'il faut, celle qu'il avait en tête. Et la seconde bille continue sa course jusqu'à tomber dans l'un des coins. Il ne montre pas, mais intérieurement, il est ravi de ce coup de maitre. Il se congratule gracieusement, relevant la tête pour regarder son ami. - Tu vois, c'est comme ça qu'on joue garçon, qu'il dit d'un air faussement supérieur, alors que seulement un an les sépare. Il zieute la table de son œil imbibé de bière et il choisit sa cible, un coup improbable, dont il se pense capable car l'alcool lui donne beaucoup trop confiance en lui. - Je suis pas amer. Je me sens trompé, parce qu'on nous vend le mariage comme une fin en soi, mais c'est que des conneries, qu'il affirme en se mettant en position au bord de la table. - Et Pippa, c'est pas le problème. Je pense d'ailleurs que toutes les femmes sont plus ou moins parfaites, dépendamment de ce que t'aimes, il affirme cela, les mots peinant à sortir de sa bouche tant il se concentre sur ce qu'il fait, mais je pense que nous, les hommes, on n'est pas fait pour se contenter de si peu. Il frappe à nouveau dans la bille blanche et rate lamentablement son coup. Un grognement de mécontentement s'échappe de ses lèvres alors qu'il se relève pour faire face à sa honte et à son désespoir. - Là, je suis amer par contre ! Qu'il annonce, à moitié sérieux, à moitié le sourire aux lèvres. - Pas besoin de faire le malin, il regarde James l'air de dire : 'Tu sais que ça peut très rapidement partir en sucette, alors m'chauffes pas.' Même si son visage se détend lorsque c'est au tour de James de jouer. Il se sentirait presque bien, Asher. Léger. - T'aimerais bien ça, il répond du tac-o-tac, donnant une légère claque sur le fessier de James alors qu'il se penche sur la table. C'est pas gay venant de lui. C'est viril, très viril même. L'expression ultime d'une franche camaraderie tout ce qu'il y a de plus hétéro. - Ce qui m'fait penser que c'est l'heure d'une nouvelle tournée ! TAVERNIER ! Deux autres s'il vous plait mon brave ! Qu'il dit en riant, fier de sa connerie alcoolisée. Un pauvre type dans toute sa splendeur alors qu'il fait pleuvoir les billets pour excuser son comportement exécrable.

_________________

how could u be so
heartless
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: booze and boobs (james)   

Revenir en haut Aller en bas
 
booze and boobs (james)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Morrell James ( Haiti Democracy Project) 202-588-8700
» Davy James' Fiche technique
» With Aristide's return comes hope (Selma James, widow of C.L. R. James)
» All i wanted was you [PV James Stanford]
» Présentation de James-Potter

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- call it what you want. ::  :: brighton sea side.-
Sauter vers: